AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Athena P. SkellingtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 10/02/2018
Pages lues : 127
Crédits : Psychadelya • tumblr
Avatar : Kat Dennings
Pseudo : Juju ou Juline
Schizophrénie : Nop
Disponibilités : Rps en cours
■ Renée
■ Daryl
Âge : 30 ans

MessageSujet: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Jeu 10 Mai - 2:15

Daryl & Athena
On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là



La journée avait bien commencé. Non c'est faux c'était d'la merde : mon chat a vomi, j'ai dû nettoyer avant de partir au boulot, où j'suis arrivée en retard parce qu'un baltringue m'a coupé la route en vélo et que j'me suis pris son pneu dans mon pneu et fais un vol plané. Résultat : vélo presque foutu, j'ai des bleus et des écorchures, donc comment dire qu'au boulot ils ont paniqué en voyant ma tête et mon état. On a donc pris soin de moi, de mes écorchures et mes larmes, parce que j'étais paniquée, que j'étais en boule et sacrément énervée. Une fois calmée, je me mets en tenue et commence à travailler. Je suis donc souriante, avenante, sauf que les clients ont décidé d'être con. Genre ...  VRAIMENT con. Et j'ai perdu patience avec l'un d'entre eux qui me demande cash : "sandwich" en me faisant un signe de tête « Pardon ? » il me regarde, comme si je me moquais de lui, je perds patience « Alors mon p'tit gars, on va être clair : 1) tu dis BONJOUR ! Parce que MOI je t'ai dis BONJOUR ; 2) tu fais une PHRASE complète, sujet verbe complément c'est pas très compliqué pour toi non ? et 3) la politesse ça tue pas donc recommences ou tu dégages » j'arque mon sourcil et il comprend vite qu'il doit pas m'énerver sinon j'le fracasse.

Autant dire que c'est pas ma journée. A un moment, on a été extrêmement sexiste et pas poli, du coup, j'ai hurlé et insulté copieusement le mec en face tout en sortant mon énorme couteau de cuisine avec un sourire sadique. Le patron s'est précipité pour que j'aille me calmer dans la salle de pause quelques minutes. Le client lui a donné raison, mais le patron lui a clairement dit qu'il tenait à sa boutique et qu'il ne voulait pas nettoyer de sang d'un gros con parce que c'est chiant. Pendant ce temps, j'en profite pour envoyer un texte à Daryl, lui demandant s'il y avait moyen qu'on se voit pendant ma pause d'une heure trente, vers les coups de 14 heures.

Je retourne ensuite travailler et jusque 14 heures, il n'y avait plus d’embûches ni de gros cons. L'heure de ma pause arrive, je mets une veste et vois sur mon portable qu'il m'attend derrière l’arrière-boutique, là où on se fait livrer. Je passe par la cuisine, ouvre une porte qui mène à l'arrière-boutique et à la réserve, ouvre la porte et heures « Bon, du coup, tu veux qu'on aille manger où ? » demande je en étant ravie de le retrouver. Au moins une note positive et sexy dans cette journée de merde

©️ code par Nostaw.


Dernière édition par Athena P. Skellington le Mer 4 Juil - 2:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Dim 13 Mai - 23:30


Athena & Daryl

On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là

Pourquoi ne pas en profiter ?
J’avais passé la matinée sur la piste de course locale, réservée pour mon entraînement, entre plusieurs autres. Ce n’était pas obligatoire, mais dans ma tête, c’était nécessaire. Nécessaire non pas parce que j’avais perdu la main, mais parce que j’avais perdu le contrôle de ma personne, de mes émotions, et tout portait à croire que si je restais ainsi, je n’allais pas tenir le coup à ma prochaine course, et je refusais d’opter pour perdre si cela pouvait me sauver. Devrais-je plutôt consulter un psychologue à ce point ? Peut-être bien, même si je n’en voyais pas l’intérêt. Pour moi, ma cure passait par le fait de reprendre le dessus sur la course, pour ne pas perdre ce que j’avais de plus précieux, soit ma carrière. Malgré ces pensées lourdes, l’entraînement ne se déroula pas plus mal que ça. Ce n’était pas parfait, et ma tête était loin d’être vidée de ses maux et de ses tourments, mais au moins, je n’avais pas perdu complètement la main, ce qui était, sommes toutes, encourageant pour la suite. Néanmoins, cela ne voulait pas dire que je ne me sentais pas complètement à l’aise et heureux de ma performance, d’où le fait que me changer les idées autrement était plus que bienvenu. Comment faire ? Je n’eus même pas le temps d’y réfléchir que la réponse se présenta à moi sous forme de message, un message texte tout simple me proposant un petit rendez-vous au caractère ouvert et clandestin. Sourire en coin, je ne tardai pas à répondre Pas de problème, je serai là, au même endroit que d’habitude. Après tout, je n’avais rien d’autre à faire, alors pourquoi pas ? Sitôt que je fus prêt à quitter la piste, je pris la route, à un rythme plus normal - mais insupportable pour ma personne - et je me rendis sur le lieu de travail de mon amie. Je ne passai pas par la porte d’avant comme n’importe quel client, puisque je n’étais pas comme n’importe quel client. À la place, je me rendis à l’arrière-boutique. Ce n’était pas glamour, ce n’était pas dans mes habitudes, mais ça valait le coup. Et ça valut encore plus le coup au moment où Athena arriva, m’arrachant un sourire, un des rares que j’eus ces derniers temps. Ce sourire ne resta pas bien longtemps sur mes lèvres, disparaissant dès que je vis la mine déconfite de mon amie. Je n’en fis pas un cas, n’étant pas du genre à m’inquiéter pour les autres. De plus, elle ne me donna pas tant de temps pour le faire, me demandant directement où je voulais aller manger. À cela, ce fut quasiment d’instinct que je lui répondis:  « Ça dépend, tu as faim de quoi ? » Est-ce qu’il y avait un sous-entendu quelconque dans mon propos ? Totalement. Et je ne le cachais pas, je l’assumais parfaitement, qu’importe ce que ça donnait à la suite, puisque mon appétit n’était jamais quelque chose que je remettais en question, qu’importe c’était pour quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Athena P. SkellingtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 10/02/2018
Pages lues : 127
Crédits : Psychadelya • tumblr
Avatar : Kat Dennings
Pseudo : Juju ou Juline
Schizophrénie : Nop
Disponibilités : Rps en cours
■ Renée
■ Daryl
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Mer 23 Mai - 17:34

Daryl & Athena
On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là



Il m'attend souvent à l'arrière boutique, on a plus facile d'accès pour le centre ville. et puis, ça me changera du diner, je dois dire que manger ici pendant ma pause ce n'est pas vraiment quelque chose que j'apprécie faire. Je préfère largement prendre l'air et être tranquille. Je file vers les vestiaires pour pouvoir me changer, rester en tenue de travail me déplaît et j'ai envie d'être à l'aise, donc je change cette robe pour une autre avec un décolleté assez sympathique, vu que j’adore en mettre je ne vais pas m'en prier. J'en profite pour me rafraîchir et le rejoindre. Je sors des vestiaires pour passer une fois encore par la cuisine. Faudra sincèrement que je me décide à ouvrir mon propre restau', mais faut que je trouve la motivation, ce qui n'est pas encore prêt d'arriver. Je finis par ouvrir la porte et le rejoindre. Le pauvre, il m'accueille avec un largre sourire et moi une tronche plus bas que terre. Aller Athé tu sais que tu peux mieux faire ! Je m'arrête devant lui pour savoir où il souhaterais déjeuner. A sa réponse, je fronce mes sourcils, soudainement amusée, le sourire aux lèvres « Et bien ... ça dépend de ce que tu appelles ... "faim" » répondis je en devinant exactement ce qu'il désire. Enfin, si j'ai bien compris. Je détends mon visage, mais garde mon sourire coquin pour l’agrandir vers le côté « tu sais très bien que je suis une grande gourmande » ajoute je intéressée par une potentielle proposition. Je dois dire que si la deuxième partie de ma journée commence ainsi, je ne dis sincèrement pas non. « Je te suis » dis je en humectant mes lèvres avec une manière assez ... sensuelle je dois dire. Oui, j'assume entièrement ce que je fais, ça pose un soucis ? Je ne pense pas
©️ code par Nostaw.
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Mer 30 Mai - 2:55


Athena & Daryl

On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là

Pourquoi ne pas en profiter ?
Athena était une jeune femme intelligente, belle et perspicace. Ça, je le savais depuis un moment, d’où le fait que je fus nullement étonné de voir qu’elle avait compris le message que j’avais laissé sous-entendre dans mes propos. Et puis, il fallait aussi dire que ce n’était pas la première fois que nous nous retrouvions dans ce genre de situation, rendant la déduction plus facile, mais toujours aussi amusante et le scénario, excitant et agréable à jouer. Ayant peu de temps à perdre avec les gens qui me déplaisaient, avec ces femmes qui n’arrivaient pas à me satisfaire, jamais je ne serais revenu vers elle si je ne trouvais pas satisfaction à chaque fois. Et ici et maintenant, quelque chose me disait que la gourmandise de la jeune femme n’allait pas me décevoir, à nouveau. En fait, limite j’avais l’impression qu’elle était telle que nous pourrions, ici et maintenant, nous sauter dessus. Ce n’était pas moi qui en serait gêné, mais j’avais envie de garder contenance, de profiter, encore un peu, et non pas passer pour un grand désespéré, puis éventuellement me voir repoussé par la petite beauté qui se trouvait devant moi. Demeurant le plus neutre qui soit, je repris la parole que lorsqu’elle me dit qu’elle allait me suivre. Tout en m’approchant d’elle, je lui demandai:  « A-t-on vraiment besoin d’aller plus loin ? » Désormais tout près, je me permis de passer un bras autour de sa taille, réduisant facilement la distance restante entre nous. Mon visage à quelques centimètres du sien, j’ajoutai, d’un sourire narquois:  « Suffit de se faire discrets… » Je ne tentai toutefois pas d’autre avance par la suite, attendant un peu, voulant lui laisser le choix d’aller autre part aussi si elle ne se sentait pas à l’aise. C’était son lieu de travail après tout, pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Athena P. SkellingtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 10/02/2018
Pages lues : 127
Crédits : Psychadelya • tumblr
Avatar : Kat Dennings
Pseudo : Juju ou Juline
Schizophrénie : Nop
Disponibilités : Rps en cours
■ Renée
■ Daryl
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Dim 3 Juin - 22:39

Daryl & Athena
On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là



Je commence à mettre correctement ma veste sur les épaules pour pouvoir le suivre, mais ... il a de la suite dans les idées. Attends, il pense vraiment à cette "faim" là ? Je pensais que c'était une blague pour le coup ! Je souris, le regarde et essaie de voir si effectivement j'ai bien compris et selon son regard, oui, j'ai réellement compris ce qu'il désirait, oui, même s'il me joue le mec aux regards neutre ! Brrrrr l'homme qui donne des airs de "je contrôle tout j'suis un mec". Mais quel petit coquinou ce Daryl ! Et le fait qu'il passe sa main autour de ma taille ne fait que confirmer mes pensées. Bon très bien, j'ai plus faim de nourriture, mais "faim" de lui. Il sait que j'suis une faible et que j'aime ce genre de rapprochement. Je m'humecte les lèvres et les mords. Il veut faire ça ici alors. Sur mon lieu de travail. Mais où ? Genre ... non ... nooooon pas ici quand même ! Pas « Et bien, qu'est-ce qu'on attend » oui évidemment, je dis oui ! Je me tourne légèrement et lui donne un coup de hanche coquin pour qu'il me suive, lui jetant au passage un regard et un sourire. Nous montons les petites marches pour nous engouffrer vers un endroit quelque peu intéressant : l'arrière boutique. A peine entrée, je me retourne pour l'emmener vers le fond, là où on sera tranquille. Je lui prends la main et réduis la distance entre nous, toujours à reculons. Enfin, je percute le mur et son corps si bien taillé pour me donner de l'élan à embrasser ses lèvres dans un baiser torride
©️ code par Nostaw.


Dernière édition par Athena P. Skellington le Lun 2 Juil - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Dim 10 Juin - 15:18


Athena & Daryl

On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là

Pourquoi ne pas en profiter ?
Est-ce que cela me déplaisait qu’Athena vienne soudainement me presser pour non pas aller manger, mais bien pour ce que j’avais derrière la tête, ce que je n’avais pas eu honte de lui partager ? Certainement pas. Au contraire, ce fut avec un petit sourire rempli de malice et d’idées pas très nettes que la laissai me conduire autre part, comme ça, aveuglément. Non seulement, je lui faisais suffisamment confiance pour ça, mais de plus, si elle se jouait de moi, elle était très certainement consciente que ce serait là sa perte et non la mienne. Ce fut ainsi que nous arrivâmes à l’arrière-boutique, un endroit qui n’avait pas tant de charme, mais qui, s’il nous permettait d’être tranquilles, ferait parfaitement l’affaire. Passif, je le demeurai jusqu’à ce que soudainement, ses lèvres viennent heurter les miennes, dans un baiser qui se voulait passionné, qui se voulait rempli de promesses plus intéressantes les unes que les autres pour la suite. Passant à la charge à mon tour, je ne me fis certainement pas prier pour lui rendre ce fameux baiser, me permettant avec audace de me frayer un chemin entre ses lèvres, histoire de rendre le tout plus langoureux, plus envahissant, de sorte à ce que l’envie prenne le dessus sur tout ce qu’elle avait pu endurer depuis le début de la journée. Parce que je ne voulais pas que ce soit qu’une petite partie de jambes en l’air comme ça, mais bien un moment où elle pourrait vraiment se détendre, où elle ne serait pas déçue, où elle allait en demander encore, toujours plus. Bien sûr, ce ne fut pas la seule chose que je fis; mes mains, ne sachant ne pas rester occupées, ne tardèrent pas à venir jouer avec son haut, se frayant un chemin pour trouver sa peau à découvert, histoire de l’explorer, de la faire frissonner, pour lui donner l’envie d’en montrer plus, de me permettre d’en toucher, d’en goûter plus.
Revenir en haut Aller en bas
Athena P. SkellingtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 10/02/2018
Pages lues : 127
Crédits : Psychadelya • tumblr
Avatar : Kat Dennings
Pseudo : Juju ou Juline
Schizophrénie : Nop
Disponibilités : Rps en cours
■ Renée
■ Daryl
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Mer 13 Juin - 17:31

Daryl & Athena
On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là



Queuaaa ? Moi ? Jamais fait ici ? Sisi je vous assure, je ne l'ai jamais fait dans l'arrière boutique, là où il y à le grand frigo avec la réserve des produit frais, au milieu d'autres produits ... au milieu des étagères, au fond de la salle. Jamais. Oui, je suis innocente d'ici, mais seulement de cette pièce. C'est complètement stupide de penser à ça maintenant surtout que je suis extrêmement excitée par la situation. Surtout avec lui. Daryl c'est pas qu'un plan fesse parmi tant d'autres, c'est ce genre de plan qui t'éclate, t'as pas besoin de réfléchir, ni de penser à quinze mille trucs en même temps, non, avec lui c'est juste le fun et s'envoyer en l'air. Point. Désormais contre un mur, je l'attire vers moi et nos lèvres se percutent pour danser joyeusement ensemble avec une sensualité extrêmement ... excitante. Son parfum me rend folle, ses lèvres, ses gestes. Chaque embrassade me fait frissonner. T'as des mecs qui te baisent et basta. Non, nous c'est pas ça. Enfin, on s'envoie en l'air, mais ya un échange et une complicité qu'on adore retrouver quand on se revoit. Chaque geste qu'il fait provoque une détente extrême, mes muscles se décontractent un par un. Pas besoin de massage. Enfin, ça en est un d'une certaine manière, mais c'était tout ce qu'il me fallait. Nos baisers sont torrides, sensuels, langoureux, ils me provoquent un désir insatiable au fond de mes tripes. Je me laisse complètement bercer par cette danse. Je sens ses mains, alors que je me surprends à avoir fermé les yeux, saisir mon haut. Je déglutis et rouvre les yeux, un sourire en coin ce forme. Je lui prends le pan de son jean pour qu'il soit contre moi, encore plus. Qu'il me prenne au piège contre ce mur froid. Mes mains se permirent de se frayer sous sa chemise avant de la déboutonner bouton par bouton. Je viens ensuite à jouer vers un autre bouton d'une main pour me frayer un chemin vers un endroit chaud, un endroit qui protège l'objet de mes désirs et une fois que je l'ai en main, je m'amuse avec sensualité, accentuant de ce fait nos baisers. Rien que d'y penser, ça me rend folle. Mon autre main aide le met plus à l'aise, descendant légèrement son jean et son caleçon, tandis qu'en parallèle, je me retrouve la poitrine à l'air. Nos souffles sont chaud, envoûtant et hypnotisant. Ma tête explose, mon coeur palpite et mon corps brûle de désir. J'ai tellement envie de le "manger", que je me force à savourer cet "entrée" fait de baisers, de caresses et de désir

©️ code par Nostaw.


Dernière édition par Athena P. Skellington le Lun 2 Juil - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Ven 22 Juin - 15:22


Athena & Daryl

On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là

Pourquoi ne pas en profiter ?
J’aimais Athena pour bien des choses, pour l’être qu’elle était en général, mais je l’adorais encore plus quand elle adoptait cette attitude de petite affamée. Cette façon dont elle avait de trahir ses envies avait toujours le don de m’allumer un peu plus, de faire en sorte que son désir soit contagieux et vienne me donner encore plus envie d’elle. Non pas que j’avais vraiment besoin qu’elle fasse quoi que ce soit pour que mes pulsions aient raison de ma personne, mais plutôt que de me contenter d’une progression lente, le désir, là, il grimpait en flèche. Ne sachant m’en plaindre, appréciant être à sa merci - et ça n’arrivait pas avec beaucoup de gens - je la laissai jouer de mes vêtements, me débarrassant de ma chemise, jouant avec mon plaisir, mais pas trop, comme la petite allumeuse qu’elle était. Le sourire narquois que j’eus au coin des lèvres fut, à mon avis, suffisant pour lui faire comprendre que cela ne me déplaisait pas. Il aurait pu rester là longtemps, mais rapidement, il disparut, puisque ma langue s’était frayée un chemin sur mes lèvres, d’une façon qui se voulait remplie de désir. J’avais réagir ainsi pour une simple et bonne raison, soit parce que j’avais constaté que la jeune femme se retrouvait maintenant devant moi, la poitrine à l’air. Et en homme que j’étais, je ne pouvais pas ne pas regarder. Et en audacieux que j’étais, impossible que je reste là sans toucher. Sans me faire prier donc, je penchai ma tête, attrapant sans pitié une des pointes de ses seins entre mes lèvres, la malmenant sans plus attendre. Féroce, je la suçotai, tirai dessus de mes lèvres, me permis même de la mordiller un peu, sans toutefois prendre le risque de lui faire trop mal. Trop parce qu’un peu, ça passait quand même, en mon sens. En même temps, je ne laissai pas mes mains sans rien faire, les plaquant sur ses hanches pour l’immobiliser, tandis que mon corps allait à la rencontre du sien, se frottant dessus, pour qu’elle sente mon envie, même si la situation n’était pas idéale, puisqu’il y avait encore trop d’obstacles entre nous. Lorsque je retirai mes lèvres pour aller malmener son autre sein, je marmonnai:  « T’es trop habillée… », m’octroyant la permission de glisser mes mains plus bas, cherchant le bouton qui me permettrait de la libérer de son bas, et régler tous les soucis qui se formaient dans ma tête en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Athena P. SkellingtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 10/02/2018
Pages lues : 127
Crédits : Psychadelya • tumblr
Avatar : Kat Dennings
Pseudo : Juju ou Juline
Schizophrénie : Nop
Disponibilités : Rps en cours
■ Renée
■ Daryl
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Dim 24 Juin - 22:06

Daryl & Athena
On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là



Daryl a ce truc. Ce truc qui me donne envie de le manger un peu plus chaque jour. Ce truc que j'aime bien. On se prend pas la tête on couche ensemble et basta. MAIS on a une certaine complicité tous les deux. Faut dire que faire ça ici, dans l'arrière boutique, ça m'étonne pas de ses envies, et puis, j'trouve ça très sexy. Entre deux embrassades, je lui déboutonnais la chemise tout en la lui faisant glisser de ses épaules. Bon sang qu'il est ultra canon. J'en croquerais bien un morceau. Quand j'vous dis que j'suis une gourmande ! Du bout des doigts, je caresse ses bras, j'adore les bras bien taillé chez un homme, son torse, descends jusqu'au bas de son ventre. Ce sourire sur ses lèvres me fait fondre, son regard perçant, je m'y noie volontiers dedans. Sa langue me nargue, passant sur ses lèvres, je déglutis. Faut que je garde un peu de contenance. Malgré tout, je me mords la lèvre inférieure avec un léger sourire en coin., gardant son regard dans le mien. Rapidement, mon haut est au sol, quelque part, je devrais le chercher, mon soutien gorge le rejoignit aussitôt. Me voici à moitié nue, le froid de la salle ne me dérange pas, au contraire. Il me grise encore plus. Il vint se frayer un chemin vers un sein pour s'en emparer. Mon cœur s'accélère, mon cœur frissonne, j'apprécie le contact de sa main puissante et douce, ainsi que cette bouche gourmande vers ce téton. Je ferme les yeux, apprécie le contact, la tête contre le mur, ma main droite dans son dos, qui se tient à lui, la gauche dans ses cheveux, je le laisse me faire ce qu'il désire. Il se colle à moi, m'emprisonne contre ce mur. Nos coeur chaud s'enflamment et je sens son désir aussi perceptible que le mien. Je gémis doucement d'envie, tandis que mon souffle se faisait entendre. J'ouvre mes yeux alors qu'il délaisse ma poitrine et un sourire coquin se forme, mais pas que. Doucement, je lui écarte ses mains qui venait d'ouvrir mon bouton de jean. Sans quitter son regard, je l'enlève et fait de même avec le sien ... sauf que je venais aussi de de descendre en même temps que ce jean, toujours en gardant son regard captivé dans le mien « Je suis pas la seule à être gourmande » dis je en libérant de sa prison, une colonne de chair qui ne demandait qu'à être libérée pour être jouer par des mains, une langue et une bouche. Bref, vous l'avez compris, la tenant d'une main, je lèche et suce l'objet de mon désir avec envie, doucement par moment et plus rapidement par d'autres
©️ code par Nostaw.


Dernière édition par Athena P. Skellington le Dim 1 Juil - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   Dim 1 Juil - 15:13


Athena & Daryl

On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là

Pourquoi ne pas en profiter ?
J’avais bien fait de râler. J’avais bien fait parce que sans attendre plus longtemps, comme si elle était désireuse de m’exaucer, Athena ne tarda pas à faire en sorte que cette affirmation ne soit plus un problème, retirant son jean, la laissant presque sans rien devant moi. Ç’aurait pu être suffisant pour me satisfaire, mais la jolie demoiselle ne se gêna pas pour aller plus loin, s’attaquant à mon propre jean, suivant sa course jusqu’au plancher, sans remonter, faisant en sorte que son visage se retrouva à la hauteur de mon érection qui se manifestait de plus en plus. Elle n’était pas à pleine capacité, mais elle était suffisamment éveillée pour faire comprendre à ma partenaire du moment qu’il était hors de question que je quitte cet endroit, qu’importe s’il avait du charme ou pas, alors que nous étions en si bon chemin. Le meilleur dans tout ça, c’était que la réciproque était aussi vraie, même qu’Athena faisait preuve d’encore plus d’audace que moi dans le cas présent, répondant à l’attention que quémandait ma masculinité, pas seulement en la taquinant de sa main, mais bien en y posant les lèvres, lui offrant un sanctuaire bien au chaud, provoquant une sensation si délicieuse que je grognai en lâchant un:  « Fu… » qui finit par s’étouffer dans ma gorge, même si au fond, je n’avais pas besoin de dire quoi que ce soit pour qu’elle comprenne qu’elle était en train de m’exciter. Jamais je ne saurais me lasser d’à quel point elle était douée, et je n’étais pas gêné de me dire faible pour ce genre d’avances qu’elle était bien capable de me faire. Suppliant presque, je dis:  « T’arrête pas… » Puis, à un moment, quand l’envie devint trop forte, je posai mes mains sur la tête de la jeune femme, l’obligeant à s’immobiliser, histoire que je puisse faire aller mes hanches. Pas trop fort, pas de quoi lui donner le haut le coeur, mais pour me donner un bon aperçu de ce que ce sera une fois que je serai en elle. Parce que je le serai, à un moment, c’était certain, quand elle serait prête pour moi. À moins qu’elle le soit maintenant ? L’idée ne me déplaisant pas, je lui demandai:  « T’es mouillée pour moi là ? » Et si ce n’était pas le cas, j’avais bien évidemment un truc ou deux pour qu’elle le soit, et je n’allais pas hésiter à les utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18   

Revenir en haut Aller en bas
 
On avait dit pas maintenant, mais puisque t'es là (daryl) +18
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» " S'il n'y avait personne sur terre, je resterais. Mais puisque ce n'est pas le cas, je m'en vais. ♦ PRIVATE ~ LILIETH"
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» MARIE DE LORRAINE ♛ « Je suis de grande taille, mais j'ai le cou petit. »
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Anacostia-
Sauter vers: