AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Mer 30 Mai - 2:52


Kacey & Daryl

I ain't going home alone tonight

But am I going with you ?
C’était arrivé, encore une fois. C’était arrivé pendant que je me débarrassais de ma combinaison, après avoir passé la journée sur la piste. Il était prévu que je participe à une course prochainement, et je refusais de ne pas être prêt, d’où le fait que je multipliais les entraînements, le temps passé dans mon véhicule. Jusqu’à aujourd’hui, les choses allaient mieux. Parfois, je me sentais mal, parfois, c’était comme si rien n’était arrivé. Mais là, ç’avait été plus fort que moi. Était-ce parce que je m’étais remémoré ce moment où j’avais quelque peu perdu le contrôle de ma voiture ? Parce que j’avais craint heurter le mur ? Ou était-ce juste l’angoisse liée à ce retour en compétition ? Je ne saurais même plus le dire. En fait, je ne me souvenais pas de grand-chose, ne serait-ce que de cette douleur à la poitrine, ces étourdissements, l’impression de manquer d’air. Ç’avait duré quelques secondes, quelques minutes, je ne saurais même pas le dire. Mais une chose était certaine, c’était que je ne pouvais retourner à la maison comme ça, je ne pouvais confronter qui que ce soit dans cet état. Comment je pouvais pallier à ce souci ? En faisant la chose que j’avais appris à faire par réflexe, que je faisais toujours, qui n’était pas l’idéal, mais qui se trouvait à être la seule chose que j’étais capable de faire; boire. Pas seul chez moi à ruminer, mais bien dans un bar, où les malheurs des autres sauraient peut-être me faire oublier les miens, ou m’encourager à les noyer encore plus, tout dépendant de l’ambiance et des interactions. Me rendant à cet endroit que j’avais appris à connaître et que j’appréciais, puisqu’à pas mal toute heure de la journée, il se passait quelque chose en ces lieux, je piquai directement vers le bar pour commander un verre de whisky. Double. Sans glaçons. Pour une des rares fois, le barman n’eut presque pas de réaction. Avoir l’esprit plus clair, je pourrais même supposer qu’il savait qui j’étais, et qu’il s’attendait à ce que je pose une telle question. Étais-je devenu un tel habitué de la place ? Je commençais à craindre que oui. Mais tant et aussi longtemps qu’on ne me reconnaissait pas, ce n’était pas plus mal, et j’espérais que ça n’arriverait pas de si tôt, puisque loin était de moi l’envie d’affronter mon équipe de relations publiques, encore une fois, d’autant plus que ceux-ci avaient le don de me faire sentir comme mes parents, et me lancer plein de reproches. Une fois que je reçus mon verre, je m’éloignai du bar, cherchant une table, cherchant à faire profil bas. Mais sur mon chemin, je vis une tête blonde, plutôt jolie, et ne pouvant m’expliquer si c’était cette première longue gorgée qui faisait effet, ou bien mon cerveau encore embrouillé, j’oubliai l’anneau à mon doigt, l’approchant, lui disant d’une voix mielleuse:  « On se connaît, ma jolie ? » Furtivement, je glissai mes doigts au niveau de son dos, ne me gênant pas pour prendre la place en face d’elle, me moquant de la possible arrivée d’un tiers parti, d’un copain ou quoi que ce soit. Mais ce à quoi je ne m’étais pas préparé, c’était au fait que le visage de la demoiselle ne m’était pas inconnu, et que du coup, je me retrouvai, figé, à faire:  « Hum… Salut ! », perdant un peu de ma composition, échappant un rire nerveux, décidément loin d’être en contrôle de mes émotions depuis quelque temps.
Revenir en haut Aller en bas
Kacey AldeanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2018
Pages lues : 341
Crédits : Moi-même
Avatar : Miranda Lambert
Pseudo : Benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la jeune américaine, éttudiante en musique.
Maxine Emerson, la fille de Scott et nièce de coeur de Lisbeth.
Jason McLean, le jeune hawaiien.
[i]Layla M. Stone[/], la psychologue.
Disponibilités : Disponible
En attente ->
En cours -> Levi
Âge : Kacey a 31 ans.

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Dim 10 Juin - 0:50

I ain't going home alone tonight

feat. Kacey & Daryl

Depuis son arrivée à Washington, Kacey n'a pas encore fait énormément de rencontre et souvent les gens la reconnaissent et lui posent que des questions sur son passé de musicienne. Une chose qui fait encore beaucoup mal à la jeune femme. Monter sur scène manque énormément à la blonde, mais elle doit s'y faire. Bien sûr elle a déjà réfléchi à quoi faire de sa vie. Vu que chanter sur scène n’est plus vraiment une option. Devenir productrice ou manager est une option qui plaît énormément à la jeune femme et qui n’est pas quelque chose vraiment loin de son ancien métier. Avant la fin de sa carrière, Kacey n’a jamais dû réfléchir à son futur, sa carrière était au plus haute. Surtout après avoir eu le droit de se présenter sur la scène de la place la plus réputé de Nashville. Mais tout a changé au fil de quelques courtes minutes dans le cabinet médical de son médecin de confiance. Le moment où il lui a dit que sa carrière était finie, le moment où il lui dit qu’elle a des problèmes avec les cordes vocales. Un problème avec lequel, elle n’a plus le droit de chanter. En tout cas, elle n’a pas le droit de donner des concerts. Chanter pendant quelques moments lui est encore possible, mais ce n’est plus la même chose. Pour oublier ses soucis et le fait de ne plus pouvoir faire ce qu’elle aime le plus au monde, la jeune femme se rend au bar et espère se bourrer la gueule. Bien sûr, elle sait que ce n’est pas la meilleure chose à faire. La blonde sait aussi qu’elle va oublier ses soucis que pendant quelques minutes, peut-être même quelques heures. En entrant dans le bar, la jeune femme se dirigeait directement vers le bar. Heureusement pour la jeune femme, il y avait encore une place de libre. Doucement elle s’assoit et attend que le barman s’approche d’elle pour prendre sa commande. La blonde ne sait pas encore ce qu’elle veut boire. À vraie dire elle a envie d’un cocktail. D’habitude la jeune femme ne boit pas d’alcool, mais là en ce moment précis, elle en a besoin. Une fois le barman près d’elle, elle se commande un bloody mary, avec beaucoup de vodka dedans et bien sûr des glaçons. Une fois son cocktail dans les mains, la jeune femme regarde autour d’elle et aperçoit une place de libre sur une table. Doucement, sans laisser tomber son verre, elle s’approche de la table et s’assoit. La seule chose que la blonde espère est qu’on ne vient pas la faire chier aujourd’hui. « On se connaît, ma jolie ? » La blonde entend tout à coup quelqu’un lui parler. Au même moment la jeune femme sent la main de la personne au niveau de son dos. Bizarrement cela ne la gêne pas du tout. Une chose qui l’étonne. Puis elle se rend compte qu’il prend place en face d’elle. Sans le regarder la jeune femme prend la décision de lui donner une réplique. « Est-ce que cette drague fonctionne d’habitude ? » La blonde demande en levant son regard vers le jeune homme. Le jeune homme qui se trouvait en face d’elle ne lui était pas vraiment inconnu. Même si Kacey était chanteuse de country, elle n’est pas une inculte des sports et elle se rappelle encore très bien du concert qu’elle a donné lors d’une course du jeune homme. Tout de suite la blonde se rend compte, que le jeune homme vient de la reconnaître, ce qui fait sourire la blonde pendant un instant. « Hum… Salut ! » Le sourire sur le visage de la belle blonde devient plus large. « Salut. » La blonde réplique. « Je ne m’attendais pas à croiser le chemin d’une personne connu par ici. » Visiblement, la jeune femme n’est pas du tout gênée de l’avoir croisé et encore mois du fait qu’il cherchait apparemment quelqu’un à draguer. La vérité est tout simplement, que la blonde n’a rien contre un flirt en ce moment. Cela lui aide à oublier la douleur qu’elle ressent depuis un certain temps. Tout en observant le jeune homme, la blonde prend une gorgée de son cocktail. « Laisse-moi deviner, le fait que je suis blonde, t’as fait venir à ma table. » Déduit la jeune femme et son sourire devient un peu plus charmant.



made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Jeu 21 Juin - 14:48


Kacey & Daryl

I ain't going home alone tonight

But am I going with you ?
J’aimais les femmes qui ne se laissaient pas faire, des femmes avec du caractère. J’aimais des femmes qui étaient capable de répondre autrement que par un petit gloussement idiot, comme cette demoiselle venait de le faire. À son propos, un sourire narquois apparut sur mon visage, montrant que non, je ne pensais pas que ç’allait fonctionner. En vérité, tout ce que je voulais, c’était trouver un moyen d’enclencher la conversation, et là, tout de suite, c’était le mieux que j’avais pu faire. La question n’avait donc nullement ébranlé ma confiance, et ne m’avait nullement repoussé, faisant en sorte que je ne tardai pas à prendre place sur la chaise en face de ma nouvelle interlocutrice, ne pensant certainement pas que tout allait changer, que cette confiance que j’avais allait être, au final, complètement ébranlée. Mon propos précédemment un peu cliché devint une parfaite ironie. Ma confiance ressembla plutôt à de la panique, panique qui, heureusement, ne resta pas bien longtemps, puisque je n’étais apparemment pas le seul surpris. Cela ne signifia pas que je repris aussitôt ma contenance, comme le rire nerveux que je lâchai vint le trahir. Enfin, ce n’était pas une réaction complètement atypique non plus, mais orgueilleux comme je pouvais l’être parfois, je cherchai encore une fois à me ressaisir, avoir un rire un peu plus franc au moment où Kacey - parce que oui, c’était là son prénom - me demanda si c’était la couleur de sa chevelure qui m’avait attiré à sa table. Retrouvant mon sérieux par la suite, je lui répondis, d’un ton plutôt énigmatique:  « Peut-être. » Je savais que je la connaissais, que je n’avais pas à jouer un rôle avec elle, comme je le faisais avec plusieurs gens au quotidien, mais encore une fois, mon orgueil prenait le dessus, mon orgueil me giflait en plein visage pour que je ne devienne pas totalement franc, et que je ne vienne pas à lui dire ce qui s’apparentait à des grossièretés. Non pas que je pensais que Kacey n’était pas capable d’en prendre et n’était pas au courant de comment je marchais quand il était question des demoiselles, mais parce que bon, avec les gens que j’appréciais, je préférais faire preuve d’un peu plus de retenue, être un peu plus sympathique, quand même. Et dans ma tête, dire que j’avais, au passage, reluqué autre chose que sa tête, ça ne se disait pas, pas à ce stade de la discussion en tout cas. Terminant de me ressaisir, je choisis de m’en tenir à une banalité, lui demandant:  « Comment tu vas ? Ça fait un bout quand même. » Ce n’était pas mon genre de faire preuve de si peu d’originalité, mais là, tout de suite, c’était le mieux pour que je redevienne un peu plus calme, et que je réalise que j’avais un verre à la main, et que pour moi, c’était le meilleur calmant. En attendant sa réponse, je passai outre le fait que je me sentais bien idiot de ne pas avoir songé à le faire avant, et je pris une première gorgée de l’alcool fort qui ne tarda pas à venir me brûler la gorge, sans toutefois que ça me fasse mal, mais que ça vienne m’apaiser par cette sensation désormais devenu familière.
Revenir en haut Aller en bas
Kacey AldeanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2018
Pages lues : 341
Crédits : Moi-même
Avatar : Miranda Lambert
Pseudo : Benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la jeune américaine, éttudiante en musique.
Maxine Emerson, la fille de Scott et nièce de coeur de Lisbeth.
Jason McLean, le jeune hawaiien.
[i]Layla M. Stone[/], la psychologue.
Disponibilités : Disponible
En attente ->
En cours -> Levi
Âge : Kacey a 31 ans.

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Dim 1 Juil - 1:21

I ain't going home alone tonight

feat. Kacey & Daryl

Kacey est une jeune femme qui ne se laisse pas faire. Même si elle n'a rien contre les histoires purement corporelle, mieux dit les histoires, amitiés améliorés, elle sait comment répondre si elle a le sentiment de se faire draguer avec une drague à zéro balles. Un sourire, s'affiche sur le visage de la blonde au moment, que le jeune homme s'assoit en face d'elle. Sans le vouloir, le sourire reste figé sur le visage de la jeune femme. Peut-être, c'est parce qu'elle trouve la réaction du jeune homme intéressant. Le moment où elle lui pose la question, elle ne s'est pas vraiment attendue à la réponse, qu'il vient de lui donner. « Peut-être. » Durant un moment, Kacey essaie de ne plus sourire pour montrer son mécontentement. « Peut-être. » Durant un moment, Kacey essaie de ne plus sourire pour montrer son mécontentement. Mais la vérité est, qu’elle s’en fout de la raison, pour laquelle le jeune homme vient de l’adresser la parole. « Donc en gros si, je ne serais pas blonde, tu ne seras pas venue à ma table ? » La blonde dit et affiche sur son visage un air triste. Même si elle ne l'est pas. Elle veut que voir la réaction, que le jeune homme va avoir. Grâce à son temps dans le business de la musique, Kacey a appris à prendre beaucoup de coups bas. Des insultes ont été au quotidien et des mensonges raconté sur sa vie privée. La blonde se rappelle encore très bien, d'une des pires rumeurs raconté sur elle. On s'est raconté, qu'elle couchait, avec tout le monde, seulement pour finir en première place. Son copain, à l'époque a même cru cette rumeur, ce qui a brisé leur couple. Maintenant la blonde sait, qu'il a été qu'un pauvre con, qui n'a pas mérité du temps qu'elle lui a consacré. « Comment tu vas ? Ça fait un bout quand même. » Sur le visage de Kacey, on peut très bien remarquer, qu'elle se pose des questions, si elle est en train de rendre nerveuse le jeune homme. Même si elle ne voit pas pourquoi. Il a l'habitude de draguer tout pleins de femmes, donc elle ne risque pas de le rendre nerveux. « Je vais bien et toi ? » La jeune femme demande en affichant un large sourire sur ses lèvres. « Cela fait bien longtemps. Qu’est-ce que tu fais depuis le temps ? » Une question, à laquelle la jeune femme veut bien avoir une réponse. Peut-être, il a trouvé la femme de sa vie entre temps et aime que de temps en temps encore draguer des autres femmes. La blonde prend une gorgée de sa boisson et sourit au jeune homme. « Est-ce que je te rends nerveux ? » La jeune femme demande et pointe sur la boisson du jeune homme.



made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Mer 4 Juil - 16:05


Kacey & Daryl

I ain't going home alone tonight

But am I going with you ?
Avoir eu une conversation similaire à celle que j’avais avec Kacey, mais avec une inconnue, je serais sérieusement venu à me demander si je n’étais pas pris au piège et si elle ne tentait sincèrement pas de me coincer pour me faire sentir ridicule. Peut-être était-ce le cas, peut-être ce ne l’était pas, mais c’était ainsi que je me sentais. La différence, c’était que parce que je la connaissais et je m’entendais bien avec elle, je me voyais difficilement me trouver une excuse pourrie pour aller voir ailleurs. Après, ça ne voulait pas dire que j’allais lui fournir une réponse précise et que j’allais me laisser aller à des propos que je jugeais encore et toujours un peu trop crus. Gardant encore le mystère, je finis par dire:  « Je n’ai pas dit ça non plus. » sans ajouter quoi que ce soit, ayant pour espoir que cette dernière phrase énigmatique, combiné avec le fait que je cherchai à changer de sujet serait suffisant pour clore ce moment qui avait été, quand même, quelque peu gênant. Après, je n’avais pas opté pour un sujet rempli de rebondissements non plus, m’en tenant à ce que je pensais être des banalités, mais des banalités qui sauraient garnir, je l’espérais, quelque peu la conversation. Et puis, compte tenu du fait que je n’avais pas vu la jeune femme depuis un moment, il me semblait tout à fait approprié de lui poser une telle question. Et apparemment, je n’eus pas tant tort de le faire, puisqu’elle ne tarda pas à me répondre, disant que ça allait, me retournant la question, à laquelle je répondis en hochant la tête positivement, sans rien de plus, la laissant constater de vive voix que nous ne nous étions pas vus depuis longtemps, ce à quoi je ne pouvais qu’acquiescer, puisque ce n’était pas tant une question subjective, mais plutôt un fait. Puis, je repris la parole pour la nouvelle question qu’elle vint à me poser, ne cherchant pas à faire dans l’originalité, considérant le fait que pas grand-chose avait changé depuis. Enfin, pas en terme de métier, de vie amoureuse ou quoi que ce soit de ce genre. Du coup, je ne vis pas l’intérêt de dire autre chose que:  « Rien de bien différent d’avant. Le boulot, le plaisir… Et toi ? » Je m’en tenais encore à des banalités, pensant que la conversation allait se construire sur ça éventuellement, et non pas sur une question encore bien inattendue qui venait quelque peu m’embêter dans mon égo masculin. Ce fut limite si je vins à m’étouffer avec la nouvelle gorgée que je venais de prendre de mon verre, parce que je ne comprenais pas, parce que je ne trouvais pas mieux à dire que:  « Pourquoi tu me demandes ça ? Pas du tout. » J’avais dit cela si rapidement, tel un réflexe, que je n’avais pas remarqué dans un premier temps qu’elle me posait la question parce qu’elle avait remarqué que je buvais. Comme si j’étais pris sur le fait, je déposai mon verre sur la table, inspirai discrètement, et j’ajoutai:  « Je t’avoue que je suis… surpris de te voir ici. » Ce n’était pas comme si c’était là un mensonge. La surprise avait été réelle, les circonstances, un peu absurdes, c’était tout. Cherchant encore une fois à me rattraper, sans toucher à ma boisson toutefois - même si cela me pesait déjà quelque peu - je lui demandai:  « Tu… Tu es de passage ici ? » J’étais d’avis que c’était là une question légitime, considérant le fait que la dernière fois que nous nous étions croisés, ce n’était pas à Washington, et je ne l’avais jamais vue ici auparavant. Voyage ? Congé ? Ou bien s’était-elle installée ici ? Elle seule pouvait me le dire, puisque je ne pouvais pas vraiment le deviner.
Revenir en haut Aller en bas
Kacey AldeanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2018
Pages lues : 341
Crédits : Moi-même
Avatar : Miranda Lambert
Pseudo : Benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la jeune américaine, éttudiante en musique.
Maxine Emerson, la fille de Scott et nièce de coeur de Lisbeth.
Jason McLean, le jeune hawaiien.
[i]Layla M. Stone[/], la psychologue.
Disponibilités : Disponible
En attente ->
En cours -> Levi
Âge : Kacey a 31 ans.

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Sam 14 Juil - 15:52

I ain't going home alone tonight

feat. Kacey & Daryl

Heureusement Kacey n'est pas une de ses femmes qui le prennent mal si elle pense qu'on se met qu'à la draguer en raison de sa couleur de cheveux. La blonde est devenue plus sec envers la gente masculine, depuis quelques temps. La raison est tout simplement qu'elle en a marre qu'on pense qu'elle est une femme facile, simplement parce qu'elle est blonde. Elle sait que Daryl ne risque pas de penser ça d'elle, mais la phrase sortait de sa bouche sans qu'elle le veuille vraiment. « Je n’ai pas dit ça non plus. » Merde, elle venait de faire une gaffe. Sans s'en rendre compte, elle se met à mordiller sa lèvre inférieure, manque seulement, que le jeune homme l'entend soupirer. « Désolé, je ne voulais pas... » La première fois que la blonde ne trouve pas les mots à employer, ça c'est vraiment une rareté chez la jeune femme. Rarement on la voit se taire, elle est du genre à toujours parler, mais là, elle ne sent pas très bien, car elle n'aime pas faire des gaffes. Un soupire lui échappe des lèvres. Heureusement, les deux ne restent pas vraiment coincé à ce sujet, même si pendant un instant on aurait pu le croire. Un sujet qui ne risque pas de tuer la conversation, est celui de demander, ce qu'on a fait depuis le temps. Malgré le fait que Kacey sait, qu'il va certainement lui poser la même question et qu'elle n'a pas envie de lui mentir, la douleur de ce qui vient de lui arriver va surmonter. Même si Kacey essaie de bien le cacher, le fait, qu'elle ne peut plus pratiquer la musique comme avant, la tue à l'intérieur. La blonde est du genre à cacher, la douleur, même si elle est certaine, que quelques personnes savent lire dans ses pensées. « Rien de bien différent d’avant. Le boulot, le plaisir… Et toi ? » Un soupir se fait entendre échapper par ses lèvres. Quoi lui répondre, mieux dit comment lui répondre. Ce n'est pas toujours facile, de parler d'un sujet qui te tue à l'intérieur. Pour Kacey, faire de la musique et comme respirer de l'air. Sans musique, elle risque de mourir. C'est peut-être étrange de le dire de cette façon mais c'est la vérité. « Boulot et plaisir, quelque chose qu'on ne peut pas souvent employer dans la même phrase. » La blonde dit avec un sourire sur ses lèvres avant que, ce sourire les quitte. « Quoi, te raconter. J'ai dû arrêter ma carrière musicale et je suis en train de me chercher un nouveau défi. » Kacey ne va pas trop dans les détails, pour ne pas montrer que cela lui fait mal. Sans le vouloir Kacey arrive souvent à dire des choses qu’il ne faut pas et cela fut apparemment encore une fois le cas. Apparemment cette fois elle a réussi à embêter l’égo de Darryl. « Pourquoi tu me demandes ça ? Pas du tout. » Surtout que Kacey n'a pas voulu, qu'on la comprenne mal. Enfaîte, elle ne voulait que faire une blague. Certes une mauvaise, mais Kacey n'est pas connue pour son savoir-faire au niveau des blagues. « Je suis navrée, je me suis encore une fois mal exprimée. » Un autre défaut que la blonde a, est de toujours vouloir s'excuser, même si ce n'était pas de sa faute. « Je t’avoue que je suis… surpris de te voir ici. » La surprise est aussi du côté de la blonde. Elle s'attendait à croise le chemin de tout le monde, mais ne pas celui de Darryl. Encore moins, elle s'imaginait leur rencontre de cette façon. Mais il faut avouer, qu'à l'intérieur, elle trouve ces circonstances bien marrant. Mais, elle ne risque pas de le montrer, en tout cas pas encore tout de suite. « Je dois avouer que je le suis aussi. Je ne pensais pas te revoir, en tout cas pas ici. » Un sourire s'affiche aussitôt sur le visage de la jeune femme. La prochaine questionne est celle, où elle ne risque plus de pouvoir garder la vérité pour elle. Un soupire l'échappe des lèvres. « Tu… Tu es de passage ici ? » La question qui tracasse la blonde et celle, si elle doit lui raconter la vérité et si oui, est-ce qu'elle va réussir à le faire. Encore une fois, un soupire l'échappe des lèvres. « Je viens de m'acheter une maison dans la ville et toi? » La jeune femme finit par dire sans trop aller dans les détails. « Donc, si tu vis aussi ici, on risque de le croiser encore souvent. » Kacey dit avec toujours son sourire sur les lèvres. Non, elle n'aura pas de soucis avec le fait de le croiser encore une fois. Darryl est une personne qu'elle connaît, ce qui n'est pas le cas pour beaucoup de monde ici à Washington. Nashville et sa population manque énormément à la jeune femme, mais elle essaie de le cacher le mieux possible.



made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Jeu 19 Juil - 17:42


Kacey & Daryl

I ain't going home alone tonight

But am I going with you ?
Boulot et plaisir, c’était rare que ces deux mots pouvaient concorder dans la même phrase et de façon positive. Moi, je pouvais être fier de dire que j’étais une exception, une exception parce que personnellement, je pouvais marier les deux sans complexe, sans problème. L’adrénaline que me procurait le fait d’être sur une piste de course était tout simplement délicieuse et me faisait oublier que c’était un métier, que pour certains, c’était fruit de dur labeur, leur travail. Et ça, c’était sans parler des plaisirs à-côté. Enfin, en ce moment, je ne rayonnais pas tant de tout ça, et je ne me voyais pas parler du pourquoi du comment. Et quand je préférais me refermer, je ne me voyais pas continuer à parler de ma personne, je préférais dévier le sujet, pile comme je fis, là, tout de suite, demandant à Kacey ce qui en était de sa vie. C’est là que j’appris qu’elle avait dû arrêter de chanter, faire ce qui lui permettait de gagner sa vie. Trouvant cela soudain, ne pensant pas avoir eu vent de quelconque scandale à ce sujet, j’arquai un sourcil, penchai la tête sur un côté, me donnant un air interrogateur typique, sans toutefois que je pose la question qui semblait me brûler les lèvres. Je ne le fis pas parce qu’elle n’avait rien dit, et parce que j’avais pris pour acquis que peut-être, sur ce point, elle était comme moi. Quand je ne disais rien, c’était, généralement, que je ne voulais pas en parler. Par politesse - parce que j’étais capable d’être poli parfois - je n’en fis donc rien, supposant que si elle voulait me dire quelque chose, elle le ferait. Nous ne nous connaissions pas hyper bien, nous n’étions pas de grands amis de longue date, mais j’étais capable d’écouter quand même, et je l’appréciais. À condition que ce ne soit pas trop long, évidemment. Mais là, elle ne le fit pas. À la place, elle me fit comprendre qu’il était bien temps que je décide de me ressaisir, non pas juste pour laisser passer le choc, mais aussi pour être plus naturel. Et ce n’était pas juste pour sauver mon égo, mais aussi pour ne pas la faire sentir mal à l’aise, ce que je ne voulais pas, pas dans un premier temps ne tout cas. Profitant des questions qu’elle vint à me poser, je tentai d’adopter un ton un peu plus naturel, et finalement, retrouver ma pleine contenance pour lui demander si elle était de passage, apprenant par la suite qu’elle s’était achetée une maison, me retournant la question, ce qui me valut de sourire en coin, à l’ironie de celle-ci. Ce n’était pas contre elle, elle ne pouvait pas savoir, nous en avions parlé que trop peu et de plus, nous nous étions rencontrés ailleurs qu’ici. Ne sachant lui en vouloir donc, je lui répondis, le plus naturellement qui soit:  « Quand je ne suis pas en voyage pour le travail, j’habite ici. Ça fait un bon moment maintenant. » J’habitais ici depuis que j’étais né en fait, et depuis quelques années maintenant, dans une maison avec ma femme et ma belle-fille. Mais ça, j’omis de le dire, estimant que ce n’était pas nécessaire. La partie mariage, elle était un peu inutile, même si l’entente me convenait parfaitement, même encore en ce moment. Et puis, je trouvai pas mal plus pertinent dans le cas présent de réagir à la constatation de Kacey, avec un sourire un peu plus amusé, cherchant même à la taquiner un brin en demandant:  « Parce que tu voudrais qu’on se revoit ? » Après tout, en quoi ça pourrait faire mal, détendre un peu l’atmosphère ? Honnêtement, je n’y voyais rien d’inapproprié, surtout que j’avais fait exprès de ne pas emprunter un ton qui pourrait laisser planer quelconque sous-entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Kacey AldeanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2018
Pages lues : 341
Crédits : Moi-même
Avatar : Miranda Lambert
Pseudo : Benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la jeune américaine, éttudiante en musique.
Maxine Emerson, la fille de Scott et nièce de coeur de Lisbeth.
Jason McLean, le jeune hawaiien.
[i]Layla M. Stone[/], la psychologue.
Disponibilités : Disponible
En attente ->
En cours -> Levi
Âge : Kacey a 31 ans.

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Sam 4 Aoû - 21:22

I ain't going home alone tonight

feat. Kacey & Daryl

Kacey ne regrette pas d'avoir eu sa carrière musicale. La jeune femme a vécu de mauvais moments lors de sa carrière, mais elle a aussi eu des moments, qui lui sont gravées dans la mémoire. Une des souvenirs, les plus beaux, que la jeune femme a et celle lorsqu'elle a eu le droit de se produire sur la scène du Grand Ole Opry. Où encore quand elle donnait des concerts pour les soldats, où lorsqu'elle se produisait à des événements sportifs. Comme par exemple celui où elle a fait la connaissance de Daryl. Une connaissance dont elle est contente d'avoir pu la faire. La blonde se rend bien compte, qu'il se pose la question du pourquoi elle a dû arrêter avec la musique. D'un côté, elle veut bien le lui raconter, mais elle a encore toujours du mal à le faire. La seule personne avec qui elle a réussi à en parler ouvertement c'est Levi. « Je suis certaine, que la question du pourquoi te brûle sur les lèvres. » Kacey constate et laisse échapper un léger soupire. Non, ce n'est pas parce qu'elle ne veut pas lui donner de réponse, mais elle ne sait pas trop comment l'expliquer à une personne qui n'est pas dans le domaine musical. « J'ai eu des soucis avec les cordes vocales, alors mon médecin a dit, que si je ne veux pas prendre le risque de perdre entièrement ma voix, je ferais mieux d'abandonner la scène et me concentrer sur autre chose dans ma vie. » De raconter la vérité à ce sujet, lui fait encore toujours très mal. Ce qu'on peut très bien voir sur son visage. Au début la jeune femme n'a pas voulu le raconter, mais elle se dit que ne pas le dire ne change rien. De tout effet, tout le monde va bientôt l'apprendre. La blonde a prévu de donner une interview pour déclarer aussi officiellement la fin de sa carrière. Peut-être, cela fait tout simplement du bien à la blonde d'en parler à une personne, qui ne la connaît pas aussi bien que le reste des personnes qui l'entourent. La blonde lui parle de la maison qu'elle vient de s'acheter à Washington, même si sa ville natale lui manque énormément. Comment ne peut-on pas aimer Nashvile ? La ville de la musique country, la ville dont beaucoup de grands musiciens viennent. La jeune femme lui demande alors, s'il est depuis longtemps dans la ville, Kacey ignore le fait qu'il habite depuis toujours ici. Peut-être, elle aurait pu lui poser la question à l'époque. Le demande d'où il vient. « Quand je ne suis pas en voyage pour le travail, j’habite ici. Ça fait un bon moment maintenant. » Kacey laisse échapper un léger rire. Non, elle n'est pas en train de se foutre de la gueule du jeune homme, mais elle se sent légèrement débile de ne jamais lui avoir posé la question avant. Elle s'était moins ridiculisé maintenant. « Laisse-moi deviner, tu es né à Washington. » La blonde dit avec un sourire sur ses lèvres. Non, elle n'essaie pas de le draguer avec son sourire. Kacey est une personne souriante de nature. Le sourire, la rend toujours heureuse, même lors des moments de tristesse. Après quelques secondes la blonde remarque que Daryl essai de la taquiner, ce qui fait qu'elle doit légèrement rire. Surtout lorsqu'il prononce une phrase, qui n'est pas du tout cliché. « Parce que tu voudrais qu’on se revoit ? » Non, la blonde n’a pas planifié cela d’arriver, mais elle est contente de le revoir. Le taquinant de son côté, elle affiche un sourire plutôt charmant sur ses lèvres. « Tu sais, peut-être, tu as raison. Est-ce que tu veux savoir la raison ? » La blonde dit, mais ne lui laisse même pas la chance de répliquer quoi qu'il soit. « Cela m'a manqué de ne plus me faire taquiner par toi. » La blonde dit en rigolant.



made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1138
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Mer 15 Aoû - 19:05


Kacey & Daryl

I ain't going home alone tonight

But am I going with you ?
La question de savoir ce qui s’était passé la concernant me brûlait les lèvres, ça devait se voir, au vu de l’hypothèse qu’elle était venue à formuler, mais me faisant violence, je demeurai aussi impassible qui soit, refusant de céder, refusant de lui dire que oui, peut-être je pouvais le savoir, ou pas. Mais au final, je n’eus pas à demander quoi que ce soit que Kacey vint à m’expliquer ce qui s’était passé, comment se faisait-il que sa carrière avait pris un tel détour inattendu. Et bien sûr, je me sentais mal que ce soit arrivé à elle, puisque je ne pensais pas qu’elle méritait une chose pareille, mais moi et mon manque de tact, tout ce que je trouvai à dire, ce fut:  « C’est nul ça… » Je n’étais pas doué, je l’assumais parfaitement, et je ne faisais pas d’effort, avec qui que ce soit, me retrouvant toujours à m’empêtrer encore plus, taper fort dans mon orgueil, pile comme je n’aimais pas que ça m’arrive. Plus je me forçais, pire c’était, alors je ne faisais pas d’effort, et même si ce n’était pas parfait, c’était déjà moins pire que dans le cas inverse. Et visiblement, ce ne fut pas si terrible, puisque Kacey poursuivit la discussion, parlant de cette ville où j’étais né, où j’avais grandi, comme je le lui confirmai dans un hochement de tête lorsqu’elle me posa la question. Mais les discours d’attachement à ce que je pourrais appeler mon patelin d’origine, non merci, trop peu pour moi. Pour tout dire, je n’avais pas tant d’attachement à l’endroit. Oui, Washington était une belle ville, j’aimais y vivre, mais de là à dire que je ne pourrais pas aller où que ce soit dans le monde à cause de mes racines, ce serait mentir. Est-ce que ça venait du fait que je voyageais beaucoup ? Ou des mauvais souvenirs que j’associais parfois à certaines parties de la ville ? Mystère, que je ne pouvais pas et que je ne voulais pas vraiment m’expliquer. Pourquoi en faire tout un cas ? Pourquoi commencer à dire des choses que je ne ressentais pas, que je ne pensais pas ? Kacey m’avait demandé de confirmer que je venais d’ici, c’était ce que j’avais fait, et voilà tout. Je ne pensais pas que j’avais tant besoin d’en dire ou faire plus pour le moment. De plus, la conclusion comme quoi nous habitions maintenant dans un endroit similaire parut lui suffire, suffire pour lui faire dire que nous pourrions nous revoir, rendant, pour moi en tout cas, la discussion plus légère, plus agréable à soutenir. Entendre cette jeune femme que j’appréciais me dire qu’elle aimait bien que je l’embête, c’était mignon, ça me fit même sourire doucement, faisant disparaitre cet air inquisiteur que j’avais eu quand elle m’avait demandé ce que pouvait être la raison, sans que je réponde toutefois. À ses mots, je dis donc :  « Bah écoute, maintenant, je pourrai te taquiner autant que tu veux. » Et est-ce que ce serait susceptible de me gêner ? Non, pas un seul instant. J’aimais bien embêter les gens que j’appréciais, dont Kacey faisait partie et ce, qu’importe si nous nous étions vus souvent ces dernières années ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Kacey AldeanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2018
Pages lues : 341
Crédits : Moi-même
Avatar : Miranda Lambert
Pseudo : Benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la jeune américaine, éttudiante en musique.
Maxine Emerson, la fille de Scott et nièce de coeur de Lisbeth.
Jason McLean, le jeune hawaiien.
[i]Layla M. Stone[/], la psychologue.
Disponibilités : Disponible
En attente ->
En cours -> Levi
Âge : Kacey a 31 ans.

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   Hier à 0:37

I ain't going home alone tonight

feat. Kacey & Daryl

Kacey sait très bien que Daryl n’est pas l’homme avec le plus de tact, ainsi elle ne prend pas toujours au sérieux, ce qu’il dit. Mais parfois, la blonde ne sait pas comment réagir, ni quoi répliquer. « C’est nul ça… » Une réponse typique de la part de Daryl. Heureusement la blonde en a pris l'habitude de ces réponses de la part du jeune homme. Une autre personne aurait fait des gueules, mais la jeune femme affiche un léger sourire. « Tu peux le dire à voix haut. » La blonde dit avec sincérité dans sa voix. Daryl n'est pas une personne qui utilise beaucoup de mots. C'est vraiment difficile d'engager une conversation avec lui et ça la blonde le sait très bien. Mais, elle ne risque pas d'abandonner. La jeune femme en a pris l'habitude. Malgré le fait qu'ils n'ont pas eu beaucoup de contact au fil du temps, l'américaine ne regrette pas d'avoir fait la connaissance du jeune homme. D'ailleurs elle n'a presque pas de regret dans sa vie. En tout cas en ce qui concerne les rencontres, qu'elle a fait au fil du temps. La question, qu'elle lui pose, s'il vient d'ici, il le lui confirme sans l'utilisation de mots, encore une fois pas de chance pour engager une conversation. Mais, elle est contente, de l'avoir retrouvé. Kacey est surprise d'elle-même. Le fait qu'elle vient de lui avouer, qu'elle aime bien qu'il l'embête est quelque chose d'étrange à dire. Surtout qu'elle ne s'attendait pas à entendre ces mots sortir de ses lèvres. « Bah écoute, maintenant, je pourrai te taquiner autant que tu veux. » À vraie dire, se faire taquiner change un peu la vie de la blonde. Daryl est l'unique personne à qui elle ose le dire. Jamais, elle risque de le dire à quelqu'un d'autre. Malgré le fait que la blonde a beaucoup de personnes dans sa vie, qu'elle apprécie énormément entre temps. Sa vie a bien changé depuis la dernière fois qu'elle avait rencontré le jeune homme. « Alors, je suis contente, car je dois avouer que cela me manquait. » La blonde finit à lui avouer. « Mais, maintenant on va parler un peu de toi. Même si c'est moi qui risque de parler. » La jeune femme constate. Une chose qui n'a pas encore changé et qui ne risque pas de changer est le fait, que c'est presque impossible de vraiment faire parler Daryl. « Raconte-moi, ce que tu as vécu, depuis qu'on s'est rencontré la dernière fois. » La jeune femme dit dans l'espoir de le faire parler un peu. Surtout qu'elle aime bien entendre sa voix, il a une voix, très intéressant.



made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kacey&Daryl + I ain't going home alone tonight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» DARYL MANDRYK
» Daryl Dixon - You better watch your mouth, sunshine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Anacostia :: Coles coffee-
Sauter vers: