AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Little boy becomes a man + Solora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Percy IpkissGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 12/02/2017
Pages lues : 233
Crédits : Danael【avatar】tumblr【gif】
Avatar : Asher Angel
Pseudo : Danael
Schizophrénie : Austin【F. Harries】Alec【F. Lachowski】Simon【C. Christian】
Nael【A. Gallagher】
Lukyan【H. Tommeraas】
Disponibilités : disponible jazz ; kelvin ; solora
event cherry blossom
Âge : 14 ans【16 mars 2004】

MessageSujet: Little boy becomes a man + Solora   Sam 9 Juin - 17:21

La fin d’année approchait à grand pas et les vacances pointaient le bout de leur nez. Percy se sentait impatient d’y être mais ne voulait pas que ça passe trop vite. L’année prochaine, il allait être en dernière année de collège et bon sang ce que le temps passait vite. Percy avait énormément grandi au cours de cette année, il avait rencontré tellement de personne différente et tant de chose c’était passé qu’il peinait encore à y croire. Son père était revenu, tous le monde était au courant sauf lui, sa mère l’avait revu, Heath faisait tout pour l’éloigner de sa famille et il y avait Maxence même si Percy ne savait pas encore quoi en penser. Et lui il était au milieu de tout ça, il restait souriant, joyeux et volontaire. Mais Percy avait maintenant 14 ans et le jeune homme entrait dans cette tranche d’âge très ingrate où l’on rêve d’indépendance, de paix et de liberté, où l’on veut se faire entendre et pas forcément de la bonne façon. Où le corps changent et grandit, les gouts évoluent et l regarde sur les autres devient différent. L’adolescence.

Et Percy entrait lentement mais surement dedans, il voulait qu’on l’entende, qu’on le comprenne. Il voulait être plus libre et ne plus être perçu comme un petit garçon. Il grandissait et devenait peu à peu un homme, pour lui, il n’était plus un gamin. Percy n’était pas non plus devenu un morveux détestable qui hurle toutes les deux heures en tapant du pied. Il restait le même garçon calme, souriant en simplement plus affirmé. C’était progressif. Si parfois il essaye de faire entendre sa voix, ça ne fonctionnait pas toujours et sa mère continuait de le surprotéger.

Mais c’est le sourire aux lèvres qu’il était rentré des cours aujourd’hui, ses grands yeux verts animés d’une sorte de joie mêlé à de l’excitation, ou plutôt de l’impatience car avec ce qu’il demanderait à sa mère, le terme allait être sans doute mal compris. Depuis maintenant deux semaines, Percy sortait avec Lena, une fille de sa classe avec qui il s’entendait bien. Percy ne l’avait pas vraiment dit à son entourage et seu Wesley était au courant, en dehors de tous ceux du lycée les connaissant. Mais bien trop mal à l’aise pour en parler, Percy avait décidé de ne pas le dire à sa mère tant qu’il ne dépasserait pas le mois de couple, ce qui aurait signifié beaucoup pour lui. Elle est sa première petite amie et il n’avait pas envie de s’emballer. Seulement, elle lui avait proposé d’aller dormir chez elle le week-end et Percy devait évidemment en toucher deux mots à sa mère pour qu’elle l’y autorise. Mais ça revenait aussi à tout lui dévoiler, parce qu’il n’avait pas envie de lui mentir pour y aller en cachette, ce n’était pas son genre.

« J’suis rentré ! » Il posait son sac dans l’entrée et retirait ses chaussures qu’il laissait aussi. Il faisait une de ces chaleurs, il n’avait qu’une hâte, prendre une douche rafraichissante et se mettre à l’aise dans son short de pyjama. Mais avant il allait la voir, sa mère était dans la cuisine. Surement occupé derrière ses fourneaux ou alors à lire quelque chose pour son travail. Enfin elle pouvait faire plein de chose et il n’était pas devin. Il la rejoignait passant derrière elle avant de déposer un bisou sur sa joue. Depuis une certaine poussée de croissance, il n’avait plus tellement de mal à le faire sans devoir qu’elle se baisse. Il était encore plus petit qu’elle mais ce détail n’allait pas tarder à ne plus en être un d’ici quelque temps. « Ca a été ta journée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Solora IpkissGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 930
Crédits : #avatar : monocle. #gif & crackship : tumblr, shellhead. & pilgrim
Avatar : Chloe Wonderful Bennet
Pseudo : monocle. #alice
Schizophrénie : Derrick #Wood Rhett #Gustin Chip #Holland Carter #Kendrick Lowen #Stevens Devon #Kravitz Jesabel #Collins Jonas #Egerton
Disponibilités : closed (6/5) resto à 5 ; percy ; heath ; simon ; heath ; trent
waiting list ▲ lisbeth
old memories ▲ kelvin ; trent ; cherry blossom ; trent ; trent
Âge : Trente-et-un ans. ▲ 20 juin 1987

MessageSujet: Re: Little boy becomes a man + Solora   Dim 10 Juin - 0:06

Percy & Solora

where as a child i'd hide
and pray for the thunder and the rain to quietly pass me by

Little boy becomes a man
Solora n’est pas le genre de femme qui étouffe les autres, elle est sociable, charmante, attendrissante, mais bien loin d’être étouffante et pourtant, c’est un peu ce qu’elle fait avec son fils. Si elle veut offrir à son fils une vie agréable et plaisante, elle ne peut chasser l’image de cet homme qui s’est introduit dans leur maison de San Diego. Elle ne peut tout simplement pas. Elle, il continu de la hanter et elle a fini par en devenir complètement parano. Elle a peur de laisser Percy seul, car s’il lui arrivait la moindre petite chose, elle s’en voudrait jusqu’à sa mort. Cet enfant c’est son trésor, ce cadeau qu’on lui a offert. Elle a beau avoir eu celui-ci jeune, elle ne l’a jamais perçu comme une erreur, comme un mauvais choix ou comme un regret. Il est le fruit d’un amour d’adolescent un peu insoucieux de se protéger, un petit caillou dans le chemin de deux personnes et pourtant, si c’était à refaire, Solora ferait les mêmes choix. Son fils, elle l’aime et elle estime qu’elle se doit de le protéger coûte que coûte, même s’il finit par ne plus la supporter. Un jour il comprendra. C’est se que se dit sa mère, même si en vérité être à sa place elle ne comprendrait sans doute pas grand-chose. Leur situation est particulière, il n’existe sans doute aucun comparatif et la jeune femme tente bien que mal d’offrir à son fils la vie qu’il mérite. Ça n’empêche pas les lacunes comme la surprotection, le fait qu’elle-même se sent complètement déboussolée face à tout cela, que son mari, ainsi que père, ne se trouve pas avec eux et qu’ils ne peuvent changer cela. Qu’ils ont une identité différente et comment dire à son fils qu’elle ignore quand ils retrouveront leur vie, s’ils la retrouvent. Elle est aussi perdue que lui et souhaite autant de réponse, seulement, elle est tout aussi impuissante que lui. Elle se laisse aller, un peu comme son fils qui grandi beaucoup trop vite pour elle. Elle n’arrive plus à rester silencieuse, mais elle se doit de le faire, c’est pourquoi elle noie tout cela dans l’alcool. Qu’elle profite d’une jeunesse qu’elle n’a vécu qu’à moitié, mais à chaque fois qu’elle franchi ce pas, elle le regrette aussitôt. Ce matin, elle s’est levée avec une migraine, un pauvre lendemain de veille pitoyable et au lieu d’être raisonnable, elle a pris tout simplement congé, prétextant à son patron que puisqu’elle n’a pas de rendez-vous pour faire visiter une maison, elle travaillera de chez elle. Ce qu’elle a fait une ou deux heures, avant de simplement tout mettre de côté pour faire une chose qui la passionne. Profitant de l’air conditionné de la maison, elle a passé la journée derrière les fourneaux à produire une quantité faramineuse de douceur sucré. Gâteaux. Cupcakes. Tartes. Elle épuise le sac entier de farine, les œufs et le lait, ce qu’elle ajoute sur la liste qui se trouve sur le réfrigérateur. Les comptoirs sont couverts de sucrerie refroidissant pour qu’elle puisse faire ce qu’elle aime le plus, les décorer. Elle a préparé plusieurs variétés de glaçages de couleur arc-en-ciel. Elle a le doigt trempé dans la préparation du dernier gâteau en liste, celui qui se trouve dans le four. Elle regarde le bordel qu’elle a mis dans la cuisine, elle devra faire la vaisselle, mais cette idée quitte son esprit, lorsqu’elle entend la porte de la maison s’ouvrir et la voix de son fils résonner dans la maison. Elle goût la pâte crue à la vanille tout en prenant le bol qu’elle va déposer dans l’évier. « Bonjour mon chéri. » dit-elle en tournant le visage lorsqu’il pose ses lèvres sur sa joue. « Tranquille, j’ai travaillé, puis j’ai eu une envie de faire des pâtisseries. » Une chose plus qu’évidente. Elle rigole, se trouvant idiote de préciser cela. « Et toi ça été à l’école ? Tu veux m’aider à faire les glaçages ? » demande-t-elle en sortant la poche à douille.

_________________
★ I'll never be the same
────────────────────────
You're in my blood, you're in my veins, you're in my head
Revenir en haut Aller en bas
Percy IpkissGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 12/02/2017
Pages lues : 233
Crédits : Danael【avatar】tumblr【gif】
Avatar : Asher Angel
Pseudo : Danael
Schizophrénie : Austin【F. Harries】Alec【F. Lachowski】Simon【C. Christian】
Nael【A. Gallagher】
Lukyan【H. Tommeraas】
Disponibilités : disponible jazz ; kelvin ; solora
event cherry blossom
Âge : 14 ans【16 mars 2004】

MessageSujet: Re: Little boy becomes a man + Solora   Ven 7 Sep - 19:42

Jamais, ô grand jamais Percy n’avait douté de l’amour de sa mère pour lui. Il savait qu’elle avait fait des sacrifices, qu’elle s’était battu pour lui et il lui en était reconnaissant. Mais il ne pouvait pas passer sa vie à avoir peur de tout. Il n’avait pas peur de tous. Sans aucun doute l’insouciance de l’enfant, mais il n’avait plus peur de cet homme. Il avait déjà tant perdu à cause de lui, sa ville, ses amis, son identité. Il n’avait aucune envie d’y laisser sa liberté. Il n’était plus un petit garçon et il voulait vraiment que sa mère le comprenne. Parce qu’hormis ses tendances surprotectrice, Percy n’avait rien à lui reproché. Elle était sa mère mais aussi sa meilleure amie, son modèle et sa héroine. Malheureusement l’adolescence entrait dans leur relation, s’immisçaient entre eux et tout n’allait plus être aussi simple.

Pourtant Percy ne voulait pas tomber dans le cliché de l’adolescent colérique. Il s’affirmait, il voulait être entendu mais il restait lui-même. Un enfant calme et réfléchi, même si maintenant sa voix devenait plus forte. Il changeait mais il n’aimait malgré tout pas le conflit, il n’aimait pas avoir l’impression d’être désagréable. Il devait trouver le juste milieu, savoir qui il était vraiment à présent. Et aujourd’hui, il voulait vraiment parler à sa mère. Parce qu’il ne voulait pas la tenir à l’écart de sa vie, il voulait tout lui dire. Il n’avait rien à lui caché. Et il traversait une nouvelle étape dans sa vie, il était en couple à présent et il avait tant de question sans réponse. Il trouverait certaines réponses seuls mais pour d’autres, il avait besoin des conseils de sa mère. C’est en rentrant du lycée qu’il s’y était décidé, de bonne humeur, il avait espéré la voir à la maison. C’est dans la cuisine qu’il l’avait retrouvé, sans grand étonnement. Sa mère n’avait jamais perdu sa passion pour la cuisine et principalement la pâtisserie, il reconnaissait l’odeur de cupcakes entre mille. Il avait baigné dedans depuis tout petit, il savait même en faire bien qu’il reste toujours moins bon que ceux de Solora. Il l’avait rejoint immédiatement un grand sourire aux lèvres traduisant sa bonne humeur. Rapidement, il l’avait embrassé sur la joue pour la saluer, rituel qui ne changeait pas depuis ses premiers pas. « Je vois ça…  T’as pas fait les choses à moitié ! » Il s’amusait. Sa mère n’avait jamais fait en petite quantité. Il y en avait assez pour eux mais aussi pour tout le voisinage sur plusieurs jours. Lui ne s’en lassait pas, les gâteaux de sa mère était et resterait toujours les meilleurs. « Oui ça a été, c’était un peu long… » Qu’il répondait avant de sourire quand elle lui proposait de l’aider à faire les glaçages.

« Pourquoi pas ! » Il aimait bien l’aider de temps en temps, il avait su faire les glaçages avant même de savoir cuire des pâtes tout seul, alors ça lui faisait plaisir de partager ça avec elle. Et puis ça serait plus simple pour engager la conversation. Il retroussait ses manches avant d’aller se laver les mains, assez motivé à l’idée de pouvoir lui apporter son aide. « Je commence par quoi ? » Qu’il disait attrapant la poche à douille qu’elle lui avait préparée. Il se sentait un peu rouillé mais c’était comme le vélo, ça ne s’oubliait pas vraiment.  « Il faudra que j’en fasse gouter à Lena, qu’elle sache ce que c’est des vrais cupcakes… Parce qu’elle me dit que ceux du supermarché son bon. Sacrilège haha »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Little boy becomes a man + Solora   

Revenir en haut Aller en bas
 
Little boy becomes a man + Solora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: home-
Sauter vers: