AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ça ira t'en fais pas laisse aller je reste fort à tes côtés ✻ Austin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chip DanversGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/12/2016
Pages lues : 1140
Crédits : #avatar : Valtersen #gif : tumblr
Avatar : Tom amazing Holland
Pseudo : monocle. #alice
Schizophrénie : Derrick #CWood Rhett #GGustin Carter #AKendrick Solora #CBennet Lowen #DStevens Devon #ZKravitz Jesabel #LCollins Jonas #TEgerton
Disponibilités : open (2/5) austin ; neil
waiting list nothing
old memories neil
Âge : Dix-neuf ans, dude ! #1nov98

MessageSujet: Ça ira t'en fais pas laisse aller je reste fort à tes côtés ✻ Austin   Lun 25 Juin - 0:20

austin & chip

Mais le destin a chaviré nos âmes
Au pied du temps, au bout du monde

Ça ira t'en fais pas laisse aller je reste fort à tes côtés
La nuit entamée depuis quelques heures, l’alcool envahissant les veines, les discussions animés, les décibels brisant le mur du son. Les universités fermant leur portent durant l’été, les étudiants en profite pour fêter encore et encore jusqu’à plus fin. Pas besoin d’être rattaché à une université pour fêter le début de l’été et c’est les raisons qui amène Austin et Chip à s’incruster dans une soirée, rejoignant quelques amis par le fait même. Un verre en plastique dans la main, la bière clapotant au gré des mouvements. Pour une fois il n’a pas à se soucier de l’année prochaine, il a passé son année, il s’épanoui au sein de l’académie policière. Et si Yasmin trouve qu’il n’a pas la carrure pour être flic, lui n’a aucun mal à suivre le rythme. Il excelle pour la première fois de sa vie à l’école et cela sans le moindre effort de sa part. Son hyperactivité se canalise dans ses courts plus physiques et son esprit se libère de toute cette pression. Il se sent bien et même s’il connait des soucis différents, notamment chez lui lorsqu’il se trouve face à Daisy, il oubli ses tracas en cours. Et comment ne pas aimer l’école sachant que celle-ci lui a permit de rencontrer Amalia, cette fille qu’il a rencontrée préalablement sur tinder. Il lui adresse un sourire. Ce soir, il tente sa chance. C’est ce qu’il se dit depuis qu’il a quitté son chez lui pour se rendre à cette soirée. Ce soir, il saute dans le bain. Peut-être que c’est trop prémédité, mais il veut le faire avant que le courage l’abandonne, s’efface en un instant. Et pour cela, il se donne de la force liquide, un verre, puis un second, il ne sait même plus à combien de verre il est rendu lorsqu’il se décide à lui prendre la main et la conduire dans un coin un peu plus reclus de la soirée. Chaud, il sent le courage le gagner, la tournant pour qu’elle lui fasse face, il pose ses lèvres sur les siennes. Il ne sait pas pourquoi, il ne comprend même pas ce qui s’est passé. Tout ce qu’il sait c’est qu’elle l’a repoussé. Il se sent comme une vieille chaussette qu’on jette, pourtant il ne sait pas pourquoi il a fait ça. Elle lui plait, mais ils n’en ont pas discuté. Est-ce qu’on discute de ces choses là ? Il l’ignore, c’est la première fille de son entourage avec qui il se risque à prendre les devants de cette manière. Un faux pas, sans doute. Inattendu, encore plus. Il recule, titube. Il se confond en excuse, perdant pied et trébuchant sur quelque chose, il se manque de s’étaler de tout son long, mais se rattrape à temps. Il recule. Son cerveau roule à plein régime. Il a merdé. Il a perdu sa chance. Il se sent con. Sa rencontre avec Lisbeth lui avait donné une forme de courage et voilà que celui-ci s’effrite. Pourquoi il a fait ça ? Cette question, il commence à se la répéter en boucle. Secouant la tête, il se sent perdre pied, sa tête continuant de tourner, il croise Austin. « Je rentre chez moi. » dit-il en sortant les clés de la voiture de sa mère qu’elle a accepté de leur prêter, bien entendu elle pense qu’ils sont simplement sortis, qu’ils s’amusent, mais jamais ils ne toucheraient à de l’alcool. Poussant Austin de son chemin, il continu son chemin vers la sortie. Des voitures il y en a partout, il a oublié où ils se sont garés. Utilisant la manette à distance, il l’active écoutant un potentiel boop boop. La voix de son ami arrive jusqu’à ses oreilles, mais il balai ces mots d’un geste de la main. « Je suis pas ivre, je peux très bien conduire. » dit-il en entendant ce son bien distinctif signalant la présence du véhicule. Il dévale les escaliers, deux par deux, manquant une marche, il parvient une fois de plus à se rattraper. « Ça va, ça va… » dit-il avant même que le brun derrière lui réagisse. « Écoute, reste. J’ai besoin d’être seul, je suis sûr que quelqu’un peu te ramener. » continu-t-il en ouvrant la portière conducteur et prenant place derrière le volant.

_________________
Team friendship Guys care about sports teams. I'm not talking about simply rooting; I'm talking about a relationship that guys develop, a commitment to a sport team that guys take way more seriously than, for example, wedding vows.
Revenir en haut Aller en bas
E. Austin HayesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 13/12/2016
Pages lues : 332
Crédits : Danael [avatar] ➤ tumblr [gifs]
Avatar : Finn Harries
Pseudo : Danael
Schizophrénie : Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian] Nael K. White
Disponibilités : disponible amaryllis ; amaryllis ; chelsea ; chelsea ; chip ; chip/neil ; levi ; summer
event danvers
Âge : 20 ans ➤ 9 avril 1998

MessageSujet: Re: Ça ira t'en fais pas laisse aller je reste fort à tes côtés ✻ Austin   Jeu 20 Sep - 19:54

L’année scolaire se concluait pour le plus grand bonheur des étudiants, après une année éprouvante passé sur les bancs de l’université à réviser inlassablement, élargir leurs compétences et progresser. Pour certains c’était même la fin de toutes leurs études après de trop longues années passé ici, pour d’autres c’était seulement la fin du tout début. Dans tous les cas aucune de ses situations ne concernait Austin qui s’était simplement démené à avoir son diplôme par correspondance, pour avoir un niveau de lycée mais il ne se sentait pas de continuer plus ses études. Il pourrait, quelle bonne image cela donnerait à une université que d’accueillir le petit enfant kidnappé durant tant d’année et qui tente de se lancer dans la société. Austin aimait bien le voyage alors il profitait simplement de son travail d’assistant cette année encore tant qu’il en avait encore la chance.  Mais en ce moment, Austin n’était pas dans un avion ou dans une autre ville, il était rentré à Washington et avec Chip, il s’était incrusté à une fête étudiante profitant que les jeunes relâchent la pression en fêtant dignement leur fin d’année.

Un verre à la main, Austin s’était un peu éloigné par moment de son ami avec qui il est venue pour parler à l’une de leur connaissance en  commun. Qui aurait cru qu’Austin se crée un réseau d’amis, plusieurs connaissances qu’il prend plaisir à saluer lorsqu’il les croise. Il se sentait heureux maintenant Austin, encore plus lorsqu’il pouvait parler du monde des tournages, des villes qu’il visitait et des expériences qu’il se faisait.  Et Austin avait vu Chip boire, rien de nouveau, un peu trop, rien d’anormal, les deux jeunes garçons s’étaient déjà prit des cuites ensemble, c’était banal pour eux et surtout, il l’avait vu aller à la rencontre de cette fille. L’alcool offre bien souvent du courage, mais parfois sa quantité n’est plus une aide mais un ennemi. Cela devait être le cas puisque quand le jeune Hayes reposait distraitement son regard sur lui, Chip se faisait repousser manquant de tomber. Soupirant, Austin mettait fin  à sa conversation pour tenter de rejoindre celui qu’il voyait au fil du temps comme son meilleur ami, traversant cette foule de personne. Lorsqu’enfin Austin parvenait à l’atteindre, Chip lui annonçait froidement qu’il rentrait chez lui. Pardon ? C’était hors de question. « Après ce que tu viens d’avaler ? Comptes y tu vas attendre un peu mon pote. » Austin ne plaisantait pas avec le volant. Il n’en avait jamais parlé aux autres mais il prenait assez peu la voiture car justement il en avait peur. Après tout ses propres parents étaient décédés à cause d’un vulgaire accident de voiture. Alors Austin, il craint les véhicules à quatre roues mais il se sent plus à l’aise avec ceux en qui il a confiance. Un Chip trop alcoolisé n’était donc pas une personne de confiance.

Mais Chip l’ignore, le repoussant pour regagner sa voiture. Ou plutôt la voiture que sa mère leur avait prêté n’imaginant pas une seule seconde que son fils ne fasse pas preuve de bon sens. Évidemment Chip ne se sentait pas ivre et pensait pouvoir conduire. Rien de plus blasant pour Austin qui levait les yeux au ciel. « C’est ce qu’on dit ouais» Il l’aimait bien Chip mais là il était idiot à se comporter si bêtement juste parce qu’on a touché sa fierté de petit homme. Mais même si Austin n’a presque pas bu, il ne peut pas conduire. Il ne sait pas conduire de toute façon. Malgré tout, il va l’accompagner pour s’assurer que tout aille bien, ne pensant pas une seule seconde qu’il se mettait aussi en danger. « Ne rêves pas, tu veux rentrer ? Très bien on rentre mais je reste avec toi. » Austin ne plaisantait pas et il n’en démordrait pas et ça, aussi bourré soit-il Chip le savait très bien.  Alors il allait s’asseoir côté passager en attendant que son ami démarre sans dire un mot. Il le sentait mal ce trajet malgré qu’il fasse confiance à Chip.


Et là voiture avait démarré, Austin n’ajoutait rien attendant simplement que les rues ne défilent sous ses yeux. Il  croisait les bras. Il ne se souvient plus exactement de ce qu’il s’est passé ensuite. Il avait entendu un gros bruit de klaxon, puis le choc. Tout avait été si vite. L’instant d’après il reprenait sa respiration. Il avait regardé autour de lui, son souffle était court. Secondes après secondes il recouvrait son esprit. Il regardait autour de lui et il se souvenait peu à peu de tout. « Chip ? » C’est le premier mot qui lui vint à l’esprit alors qu’il regardait du côté de son ami, pour l’instant inconscient. « Chip ?! Réveilles toi ! » Il avait essayait de se déplacer et c’est à ce moment là qu’il avait vu que ses jambes étaient coincé sous la boite à gant et tout l’avant de la voiture enfoncé contre eux. Il avait aperçu du sang mais il avait essayé de ne pas y penser. « CHIP ! » Ne pouvant bouger, il avait essayé de secouer Chip. Pitié qu’il ne soit rien arrivé. Il était encore trop sous le choc pour paniquer. Il ne voulait pas le perdre.  Il avait forcé pour se délivrer et aller aider Chip qui ne reprenait pas connaissance, seulement alors qu’il avait libérer sa jambe il avait vu du sang coulé sans réussi à la déplacer pour autant. « Noon mais non » Il n’arrivait même pas à paniquer ou à pleurer. Il avait entendu une sirène arrivé, sans doute les secours mais sa tête avait commencé à tourner. Finalement il perdait connaissance à cause de son sang qu’il perdait regardant Chip une dernière fois, il attrapait sa main.

_________________
Superheroes
When you've been fighting for it all your life, You've been struggling to make things right. That’s how a superhero learns to fly ! Every day, every hour, Turn the pain into power ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça ira t'en fais pas laisse aller je reste fort à tes côtés ✻ Austin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown-
Sauter vers: