AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée karaoké [ft. Carson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Layla M. StoneGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 01/07/2018
Pages lues : 78
Crédits : bazzart
Avatar : Chyler Leigh
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la musicienne qui ne sait pas encore quelle étude choisir.
Maxine Emerson la jeune orphéline qui a perdu ses deux parents.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country, qui s'essaie comme manager.
Jason McLean le musicien qui n'est pas encore capable d'avoir une relation stable.
Disponibilités :
Mes RP's en cours
Carson

Mes RP's terminés[/url]

[u]Mes RP's abandonnés

Âge : 36 ans

MessageSujet: Soirée karaoké [ft. Carson    Lun 2 Juil - 23:51

Soirée karaoké

feat. Layla & Carson

Souvent la rousse se fait juger par les autres personnes, en raison de son métier. Carson ne l'a pourtant jamais fait. Un des points positifs, pour laquelle la rousse adore le brune. Aujourd'hui les deux ont prévu de passer du temps ensemble et cela risque de vraiment devenir marrant. Les deux veulent aller chanter du karaoké. Ce qui fait bien rire Layla, vu qu'elle-même chante comme un chat qu'on est en train de torturer. Durant son adolescence on lui a toujours interdit de chanter lors des soirées karaokés, même s'ils étaient qu'entre amis. Son premier copain, avait une voix d'ange. Souvent quand la rousse n'a pas réussi à dormir, il chantait une chanson dans l'espoir, que sa bien-aimé finit par s'endormir. Des moments que la rousse n'oubliera jamais, mais ce n'est pas ce qui va finir par arriver aujourd'hui. Aujourd'hui la rousse va se faire une soirée karaoké avec Carson. Une jeune femme avec laquelle, elle s'entend très bien, mais plus que très bien. La rousse va prendre une douche, se prépare quelque chose à manger et finit par manger. Après avoir fini, d'avoir mangé, la rousse reste pendant un bon moment devant son armoire et n'arrive pas à se décider quoi se mettre. Après une éternité, la jeune femme prend la décision, de se mettre son jean préféré, qui est très moulant, son t-shirt préféré, sur lequel on peut lire sexy et ses bottines noirs, avec des talons fins. Vu qu'elle s'en doute, qu'elle ne risque pas de rester sobre, la rousse prend le bus pour atterrir à l'endroit prévu par les jeunes femmes. C'est la première fois que le Coles organise une soirée karaoké, une raison de plus pour rendre nerveuse la rousse. Peu avant de partir en direction Anacostia, la jeune femme se maquille encore légèrement et arrive encore tout juste à attraper le bus. Une fois assise, elle envoie un message à Carson, pour la prévenir, qu'elle va arriver à temps. Le chemin pour y accéder prend une éternité, en tout cas c'est le sentiment que Layla a. Un soupire lui échappe des lèvres. Arrivée à sa station, la jeune femme sort du bus et avance doucement en direction du Coles. Une fois arrivée, la rousse voit tout de suite la chevelure noire de Carson. « Bonsoir. » Layla dit et affiche un large sourire sur ses lèvres. « Est-ce que tu es prête à te faire torturer par moi voix d'ange ? » La jeune femme dit et laisse échapper, un léger rire, de ses lèvres. « J'ai essayé de m'entraîner, mais je ne pense pas, que je suis devenue meilleure. » La rousse finit par avouer et s'assoit en face de son amie.



made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Carson A. McLaughlinGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/01/2018
Pages lues : 107
Crédits : tag (avatar) & Tumblr (gifs)
Avatar : Katie McGrath
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, mais n'hésite pas à demander pour plus tard !

#EnCours Bradley ; Isobel ; Jayden ; Layla ; Rhett ; Toi ?
#EnAttente Isobel

Âge : Trente-trois ans (28.09.1985)

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Ven 6 Juil - 23:45


Layla & Carson

Soirée karaoké

Falling in love to the beat of the music
Soirée karaoké au bar. La soirée de prédilection pour les ivrognes qui n’ont pas d’orgueil, pas d’amour-propre, prêts à s’humilier dès qu’on leur en donne l’occasion, surtout si on leur propose un verre gratuit s’ils ont le courage de le faire. Même qu’en fait, ils n’ont pas besoin de courage, ils le font, tout simplement. Et pour les gens plus normaux, plus sobres, c’était un spectacle bien intéressant. Tantôt triste, tantôt amusant, tantôt fascinant pour observer le comportement des gens, dans une ambiance où il n’y avait pas tant d’autre choix que d’accepter toute personne qui se tentait à se faire reconnaître, puisque tous savaient que peut-être, à un moment ou un autre, ce serait leur tour. Pour moi, c’était une soirée comme les autres, destinée à me changer les idées, à passer du bon temps. Encore mieux, ce soir, je ne serais pas seule, mais bien accompagnée d’une personne que j’appréciais, une amie qui, certainement, allait rendre la soirée encore plus agréable. Et quand ce genre de soirée s’annonçait, mes habitudes avaient tendance à changer. Alors que normalement, j’étais celle qui ne lâchait pas le travail tant que je n’avais pas terminé, là, ce fut sans trop de déchirement que je quittai mon bureau pour me diriger là où nous nous étions données rendez-vous. Un coup d’oeil panoramique aux lieux me permit de voir que j’étais la première de nous deux arrivée, ce qui ne me gêna pas, pas pour le moment en tout cas. Je partis donc en quête de deux places, non loin du bar, prête à commander, mais avant que je puisse le faire, Layla arriva. Pivotant légèrement sur mon tabouret, je lui souris, et je lui dis:  « Salut toi. », terminant mon propos juste à temps pour qu’elle puisse renchérir avec le sien, m’arrachant un petit rire. Et ayant toujours cette idée que le karaoké n’était pas fait pour trouver le prochain chanteur à succès, je réponds:  « Oh ne t’en fais pas, je suis certaine qu’il y a pire. » Déjà, il y avait probablement moi, pour commencer, sachant que je n’avais rien d’une grande chanteuse, et que ça ne me complexait pas. Après, ça ne voulait même pas dire que j'allais monter sur cette scène avec ce micro ridicule. En toute franchise, ce n’était pas tant dans mes plans, même si je n’aimais pas vraiment planifier comment les soirées allaient tourner, la spontanéité étant ce qui les rendait généralement plus intéressantes. Mais avant de faire quoi que ce soit de ce genre, il manquait une chose; de l’alcool. Et ça, pour moi, ça n’avait pas besoin d’attendre. Évidemment, je fis quand même preuve de politesse, demandant d’abord:  « Comment tu vas ? », et après avoir laissé un temps raisonnable à Layla pour répondre, j’ajoutai:  « Je te commande quoi ? », laissant sous-entendre que j’allais m’occuper de la première tournée, avec plaisir même.
Revenir en haut Aller en bas
Layla M. StoneGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 01/07/2018
Pages lues : 78
Crédits : bazzart
Avatar : Chyler Leigh
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la musicienne qui ne sait pas encore quelle étude choisir.
Maxine Emerson la jeune orphéline qui a perdu ses deux parents.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country, qui s'essaie comme manager.
Jason McLean le musicien qui n'est pas encore capable d'avoir une relation stable.
Disponibilités :
Mes RP's en cours
Carson

Mes RP's terminés[/url]

[u]Mes RP's abandonnés

Âge : 36 ans

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Dim 22 Juil - 19:28

Soirée karaoké

feat. Layla & Carson

Layla se rappelle encore très bien, que lors de ses études, elle a souvent bu, comme la plupart des jeunes de son âge à l'époque. Dans l'état d'ivresse, la jeune femme a souvent fait des choses stupides, qu'elle regrette aujourd'hui. Une de ces choses a été chanter devant tout son université, une chanson vraiment stupide. À vraie dire, la brune ne se rappelle même plus du nom de la chanson. Peut-être, c'est aussi mieux ainsi. Layla espère de tout son coeur, qu'elle et Carson vont bien s'amuser. En tout cas, elle ne veut pas la forcer à rester, si la jeune femme ne le veut pas. Mais la brune a besoin de se changer les idées. Layla adore son travail, elle adore aider les autres, mais parfois, la jeune femme a besoin de se changer les idées. Il faut qu'elle oublie tout ce que ses patients lui ont raconté durant toute la semaine. Il y en a des jours, où la brune aimerait bien lâcher tout et changer de métier. Aujourd'hui elle va pouvoir se lâcher, Carson ne risque pas de la juger. Un fait pour lequel Layla l'adore beaucoup. Mais jamais, elle risque de dire cela à voix haute. Cette fois Carson était la première à arriver. En s'approchant de la jeune femme, Layla lui lance un sourire chaleureux. « Salut toi. » Layla adore la jeune femme, car elle réussit toujours à la faire sourire. Une tâche qui n’est pas facile à résoudre, surtout après une journée stressante au travail. « Quoi de neuf ? » Des questions banales, mais qui peuvent aider à débuter une conversation. En tout cas c’est ce que les livres de psychologie disent. Déjà que Layla a en premier demandé si elle est prête à chanter, avant de demander comment elle va. Parfois notre psychologue adoré est une vraie miss tête en l’air. « Oh ne t’en fais pas, je suis certaine qu’il y a pire. » Est la réaction de Carson, lorsque Layla dit qu’elle ne pense pas que sa voix est devenue meilleure. « Nous deux on va être le pire, c’est ce que tu veux dire par là ? » Layla dit avec un sourire sur les lèvres. Elle sait très bien que Carson ne risque pas de se foutre de sa gueule. Layla risque de tout faire pour que Carson monte avec elle sur scène. La jeune femme ne veut pas monter seule sur scène en tout cas, ne pas aujourd’hui. « Je te propose qu’on monte ensemble et on se trouve une belle chanson à chanter. » Layla espère que Carson va accepter cette idée. « Comment tu vas ? » Un sourire s’affiche sur le visage de la brune. « Très bien et toi ? » Demande la brune toujours avec un sourie sur ses lèvres. « Je te commande quoi ? » Durant quelques secondes la brune doit réfléchir, elle a quelques boissons alcoolique en tête. Sa boisson préféré, la bloody mary, doit-être très bien mixé sinon le goût est une vraie mésaventure et Layla ne sait pas si ici ils font des cocktails bien. « Donc, je crois, que je vais prendre le risque et boire une bloody mary. » Layla a finalement pris la décision d’essayer quand même sa boisson préféré. « Et merci. » La brune ajoute.


made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Carson A. McLaughlinGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/01/2018
Pages lues : 107
Crédits : tag (avatar) & Tumblr (gifs)
Avatar : Katie McGrath
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, mais n'hésite pas à demander pour plus tard !

#EnCours Bradley ; Isobel ; Jayden ; Layla ; Rhett ; Toi ?
#EnAttente Isobel

Âge : Trente-trois ans (28.09.1985)

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Ven 27 Juil - 17:26


Layla & Carson

Soirée karaoké

Falling in love to the beat of the music
 « Journée tranquille. » Voilà tout ce que je dis à mon amie quand elle me demanda ce qu’il pouvait y avoir de nouveau dans ma vie. Je faisais exprès de ne pas m’étaler, je ne voulais pas parler de mon quotidien, quotidien qui n’avait rien de rocambolesque en ce moment, parce que je n’étais pas là pour noyer des soucis que je n’avais pas, mais bien pour passer une bonne soirée en compagnie de mon amie, avec l’intention d’oublier que j’allais peut-être monter sur scène, et peut-être oublier que j’avais un semblant d’amour-propre pour un temps, même si, je le sentais, je le savais, je ne saurais être plus pathétique que certaines gens. Layla ne paraissait pas en être tant convaincue, mais déterminée à tenir mon bout, prouver que mon point était valide, je secouai la tête, regardai autour de moi, et d’un geste, je désignai un homme, un peu plus loin, assez loin pour qu’il ne nous entende pas quand je dis:  « D’ici une heure, il monte sur scène et nous chante une chanson d’amour bien collante et baveuse. » Moi, faire dans les clichés ? Peut-être, un peu, mais ça ne me complexait pas, je l’assumais très bien, et surtout, j’assumais très bien le fait que ceci était une blague d’abord et avant tout. Après tout, je ne pouvais pas savoir ce qui allait vraiment ce passer, ne sachant même pas moi-même comment nous allions décider de faire les choses, mon amie et moi. Elle, elle semblait déterminée à monter sur scène, et puisque la soirée était pour ça, je ne pouvais pas le lui reprocher. Enfin, pas tant. Mais cela ne voulait pas dire que je n’avais pas le droit d’imposer mes conditions, comme je ne me gênai pas à le faire quand je lui dis, dans un haussement d’épaules, signe que ça ne me gênait pas:  « Par contre, j’ai besoin d’un verre avant. » Je n’avais pas l’intention d’atteindre un niveau d’ivresse élevé, mais je ne pouvais pas faire ça à jeun, c’était évident. D’ailleurs, boire devint rapidement une priorité, après que j’aie demandé à mon amie comment elle allait, et après lui avoir répondu:  « Ça va. », sans rien de plus. Pas de temps à perdre de ce côté; le barman était à côté de nous, prêt à prendre notre commande qui plus est. Par politesse, je demandai à Layla ce qu’elle voulait, ne sachant m’empêcher de froncer les sourcils quand elle dit prendre un risque en buvant ça. Mon but n’étant pas de la juger, mais quand même, je crus bon de dire:  « Je crois que ça ira. » Parce que oui, il y avait de l’alcool dans un tel cocktail, mais ça restait un cocktail, rien de très fort comparé à d’autres liqueurs. De mon côté, je commandai un martini sec, avec un surplus d’olives. Le serveur acquiesça, avant de nous quitter, me permettant de reporter mon attention sur mon amie, et lui dire:  « Et toi, quoi de neuf ? », me disant que ce n’était pas parce que moi, je n’avais pas tant parlé de ma journée, qu’elle était obligée de garder tout ça pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Layla M. StoneGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 01/07/2018
Pages lues : 78
Crédits : bazzart
Avatar : Chyler Leigh
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la musicienne qui ne sait pas encore quelle étude choisir.
Maxine Emerson la jeune orphéline qui a perdu ses deux parents.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country, qui s'essaie comme manager.
Jason McLean le musicien qui n'est pas encore capable d'avoir une relation stable.
Disponibilités :
Mes RP's en cours
Carson

Mes RP's terminés[/url]

[u]Mes RP's abandonnés

Âge : 36 ans

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Dim 12 Aoû - 20:17

Soirée karaoké

feat. Layla & Carson

Layla se rend vite compte que son amie n'a pas vraiment envie de parler de son quotidien et la brune, elle n'a pas vraiment le droit d'en parler, vu que le secret médical existe. Même si parfois la jeune femme a des patients, dont elle aura besoin d'en parler à quelqu'un, mais non, elle ne le peu pas. Un soupire se fait entendre échapper de ses lèvres. « Journée tranquille. » Une courte réponse, qui en dit large. « Je suis contente, que ta journée a été tranquille, la mienne était comme toujours. » La jeune femme dit avec un large sourire sur ses lèvres. La jeune femme se voit déjà monter sur scène et se ridiculiser, même si tellement de personnes lui ont déjà dit, qu'elle a une voix qui n'est pas tellement mal. Elle-même en doute fortement. Souvent, elle se met à chanter sous la douche et espère qu'on ne peut pas l'entendre et qu'elle n'est pas la raison, si la pluie se met à tomber. Après quelques instants, Layla remarque que Carson pointe de son doigt un jeune homme. « D’ici une heure, il monte sur scène et nous chante une chanson d’amour bien collante et baveuse. » Un sourire s'affiche sur le visage de la jeune femme. Peut-être, que Carson a raison et qu'il va vraiment le faire. Tant qu'il ne se met pas à chanter une chanson de Whitney Houston, tout va bien, en tout cas la brune l'espère. « Il va encore finir par nous chanter, I will awlays love you. » La jeune psychologue dit avec un large sourire sur ses lèvres. Sa réponse est en blaguant, ce qui explique aussi le rire, qui sort de ses lèvres. « Mais venant au sérieux, on va chanter quoi nous deux ? Est-ce que tu as une chanson que tu aimeras chanter. » Layla demande dans l'espoir, qu'elle ne va pas lui sortir une chanson trop naze. Layla n'aura rien contre le fait de chanter une belle chanson, même une douce, tant qu'elle ne lui vient pas avec une chanson de Kathy Perry, car cette femme, Layla ne peut vraiment pas la voir, ni l'entendre. « Par contre, j’ai besoin d’un verre avant. » La Carson ne se retrouve pas seule. La jeune femme elle-même a aussi besoin de quelque chose d’alcoolique, sinon elle risque d’avoir la trouille et de ne plus trouver le courage de monter sur scène. Lorsque les deux commandaient leurs boissons, Layla ne prend pas le risque de se prendre quelque chose de bien fort, surtout qu’elle n’en a plus l’habitude. La jeune femme ne sait pas ce qu’elle est capable de faire en état d’ivresse et elle ne veut pas le savoir non plus. « Je préfère boire rien de bien fort, je ne sais pas de quoi je suis capable une fois dans un état d’ivresse. » La jeune femme avoue sincèrement à Carson. « Et toi, quoi de neuf ? » La jeune femme a une vie bien trop banale, pour avoir quoi qu'il soit à répondre. Les dragues nulles de ses patients, n'est rien d'exceptionnel. « Rien de bien intéressant, sauf que j'ai besoin de trouver quelque chose qui me change les idées, lorsque la journée, de travail est fini. Tu sais parfois c'est bien trop ce qu'ils me racontent. Surtout quand ils se mettent à parler de leur vie privée. Je te jure, tu ne veux pas connaître leurs envies sexuelles. Parfois j'entends des choses trop... je ne sais même pas le décrire. Mais bon, on peut dire qu'aujourd'hui était encore une fois une de ces journées. » La brune se met à parler à nouveau sans points et sans virgules. « Mais le pire est quand ils essaient d'apprendre, tout sur ta vie privée et que parfois tu ne le réalises pas tout de suite. » Un soupire se fait entendre échapper des lèvres de la jeune femme. Aujourd'hui, elle en avait eu un patient, qui a essayé d'apprendre des choses sur la vie privée de la brune et sa vie privée et quelque chose, qui lui est très important de garder sa vie privée, secret.


made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Carson A. McLaughlinGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/01/2018
Pages lues : 107
Crédits : tag (avatar) & Tumblr (gifs)
Avatar : Katie McGrath
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, mais n'hésite pas à demander pour plus tard !

#EnCours Bradley ; Isobel ; Jayden ; Layla ; Rhett ; Toi ?
#EnAttente Isobel

Âge : Trente-trois ans (28.09.1985)

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Mar 21 Aoû - 14:39


Layla & Carson

Soirée karaoké

Falling in love to the beat of the music
J’avais des goûts parfois éclectiques quand il était question de musique, écoutant sans honte certains groupes, me cachant pour d’autres, mais il y avait certaines chansons que je trouvais inappropriées pour certaines situations, comme cette fameuse chanson, I will always love you, pour un karaoké. Généralement, à moins qu’elle soit interprétée par un professionnel, ça ne donnait jamais un résultat bien convaincant. Voilà pourquoi je grimaçai à l’idée, espérant de tout coeur que ça ne se réalise pas, et que j’allais sortir de ce bar avec les oreilles intactes à la fin de la soirée. Ça impliquait dans le fait d’écouter les autres, et avec ma propre performance, qui restait à déterminer, et que je ne me vis pas déterminer tout de suite, d’où le fait que j’haussai les épaules, venant simplement à dire:  « On verra. » Je n’avais aucune raison d’être pressée, et je n’avais pas envie de l’être non plus. Là, je voulais juste prendre un verre tranquillement avec mon amie, la laissant boire ce qu’elle voulait, l’embêtant, sans toutefois la juger de quelconque façon. Je préférai de loin poursuivre la discussion, l’entendre parler de son boulot qui, comme tout métier, avait ses avantage et ses inconvénients. Mais ce qui était bien dans le cas présent, c’était que les inconvénients, je pouvais les comprendre, compte tenu du fait que je travaillais dans un domaine connexe, que la nature du travail était similaire. Évidemment, je ne pouvais pas me mettre à sa place, me prononcer sur tout ce qu’elle disait, lui reprocher quoi que ce soit. J’estimais qu’elle était compétente, et j’étais bien mal placée pour remettre en question ses méthodes. Pour ça, je ne dis rien concernant ce qu’elle me raconta, comme quoi ses patients avaient tendance à lui raconter des choses un peu trop intimes à son goût. Ce n’était pas que ça me complexait, bien au contraire, mais je me gardai une petite gêne, la laissant donc poursuivre. Pour la seconde partie de son récit, je ne me vis pas rester silencieuse, et par conséquent, je ne tardait pas à lui dire:  « Ça m’est déjà arrivé, aussi. » Enfin, pas dans le cadre de mon boulot au FBI, mais avant, quand je travaillais en prison. Ce fut d’ailleurs sur cette précédente expérience que je me basai pour lui dire:  « Certains faisaient ça surtout pour essayer de se rassurer sur leur propre personne, se convaincre qu’ils ont un petit quelque chose de… normal. » Enfin, moi, c’était ce que j’avais pu observer concernant les prisonniers avec qui je m’entretenais. Parfois, ce n’était pas ça, mais souvent, c’était le cas, et parfois, ça en était même triste, ça faisait pitié. Oui, même venant de criminels endurcis qui étaient confinés à une prison à sécurité maximale. Prenant un pause, je poursuivis, disant, sur un ton qui se voulait un brin plus léger:  « À l’époque, quand je me sentais coincée, il m’arrivait de leur raconter certaines choses comme si je leur parlais de ma vie, alors que c’était arrivé à quelqu’un d’autre. » Ainsi, je me protégeais, mais je leur donnais ce que je voulais, je gagnais leur confiance, je les poussais à me dire ce que je pouvais entendre. Bon, c’était un peu mentir, et peut-être que la pratique était un peu douteuse, je n’en voudrais même pas à Layla si elle désapprouvait celle-ci, mais jamais je ne pourrais dans les gros mensonges. Quelques anecdotes par-ci, par-là, rien de bien grave. Et parfois, c’était même ma vie que je racontais, mais je la déformais. Ça ne faisait mal à personne. C’était toujours dans le bien d’autrui que je faisais ça, jamais de façon égoïste, enfin, je ne pensais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Layla M. StoneGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 01/07/2018
Pages lues : 78
Crédits : bazzart
Avatar : Chyler Leigh
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la musicienne qui ne sait pas encore quelle étude choisir.
Maxine Emerson la jeune orphéline qui a perdu ses deux parents.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country, qui s'essaie comme manager.
Jason McLean le musicien qui n'est pas encore capable d'avoir une relation stable.
Disponibilités :
Mes RP's en cours
Carson

Mes RP's terminés[/url]

[u]Mes RP's abandonnés

Âge : 36 ans

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Sam 1 Sep - 21:06

Soirée karaoké

feat. Layla & Carson

Layla est du genre à toujours choisir la mauvaise chanson lors des soirées karaoké et cela ne risque pas de changer dans les années à venir. La brune aime bien chanter des chansons parfois stupides, lors de ces soirées. Layla se rappelle encore très bien, lorsqu'elle était une fois sur scène et chantait une chanson française de Celine Dion, dont elle ne comprenait même pas les paroles et ne savait aussi pas vraiment les prononcer. Même si on lui disait souvent, qu'elle a une voix, qui n'est pas du tout mal, elle n'en est pas persuadée, même loin de là. La brune espère qu'elle s'est trompée, lors du choix du jeune homme, qui se trouve en ce moment sur scène. « On verra. » Un léger sourire s'affiche sur le visage de la brune. Elle est impatiente de voir, mieux dit d'entendre, qui va chanter quoi, mais pour l'instant, elle va se taire en ce qui concerne ce sujet. Les deux jeunes femmes se mettaient à parler de leur travail. Un sujet qui, peut-être très intéressant, mais parfois aussi embêtant. « Ça m’est déjà arrivé, aussi. » Carson lui dit, lorsque Layla vient de lui raconter, que ses patients essaient, de temps en temps à apprendre plus sur elle, surtout sur sa vie privée. La brune se rappelle encore très bien, que Carson lui avait parlé de son travail, à la prison. Ainsi, elle n'est pas surprise du fait, que la femme en face d'elle a aussi déjà vécu cela. « Est-ce que c'était durant le temps que tu as travaillé à la prison ? » La brune demande avec un léger sourire sur ses lèvres. Layla est parfois une personne bien curieuse, ce qui est là, encore une fois le cas. Elle vient de poser la question, presque au même moment, que Carson reprend la parole pour continuer son discours. « Certains faisaient ça surtout pour essayer de se rassurer sur leur propre personne, se convaincre qu’ils ont un petit quelque chose de… normal. » Layla a le même sentiment parfois. Elle se rappelle encore encore de quelque personne, qu'elle a eu comme patients, surtout lorsqu'elle a dû traiter des prisonniers, où des anciens prisonniers. Peut-être, une des raisons pour laquelle, les deux jeunes femmes s'entendent bien. Elles travaillent où ont travaillé dans un métier, qui est proche d'autres être humains. Cette fois, la brune n'a pas interrompu Carson dans son discours. Même qu'elle avait déjà quelque chose à dire sur sa langue. « À l’époque, quand je me sentais coincée, il m’arrivait de leur raconter certaines choses comme si je leur parlais de ma vie, alors que c’était arrivé à quelqu’un d’autre. » Raconter des histoires d'une vie inventée, quelque chose que Layla doit faire tout le temps. Une fois elle a raconté à un de ses patients, qu'elle peut très bien comprendre qu'il se sent, vu qu'elle ressent la même chose, en ce qui concerne son enfant, pourtant la brune, n'a pas d'enfant et la vérité est, elle ne sait même pas si elle veut en avoir. « Quelque chose que je fais très souvent, pratiquement tous les jours. Parfois je commence même déjà à avoir du mal à me rappeler ce que j'ai raconté à qui. » La brune avoue sincèrement. Sur scène, les gens continuent à chanter des chansons de plus ne plus bizarre. De plus, les gens qui montent sur scène sont de plus en plus sous l'influence de l'alcool. Un soupire échappe des lèvres de la belle brune, lorsqu'elle lance un léger sourire à Carson. « J'ai bien peur, que je suis encore assez sobre. » Layla dit en glissant une de ses mèches de cheveux, derrière son oreille. « Je commence à avoir chaud. » Layla dit, lorsqu'elle s'enlève la petite veste qu'elle porte. « J'espère que je ne suis pas, trop habillé comme.... Je ne sais pas comment le décrire, ni dire. » La brune dit. Aujourd'hui elle porte un Jean assez moulant qui montre bien ses formes et un top noir, bien décolleté. « J'espère que je ne suis pas habillée trop sexy, pour une soirée de karaoké. » Doucement elle lance des regards autour d'elle. Elle n'aime pas se sentir observé.


made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Carson A. McLaughlinGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/01/2018
Pages lues : 107
Crédits : tag (avatar) & Tumblr (gifs)
Avatar : Katie McGrath
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, mais n'hésite pas à demander pour plus tard !

#EnCours Bradley ; Isobel ; Jayden ; Layla ; Rhett ; Toi ?
#EnAttente Isobel

Âge : Trente-trois ans (28.09.1985)

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Mer 5 Sep - 13:36


Layla & Carson

Soirée karaoké

Falling in love to the beat of the music
Rapidement, je confirmai l’hypothèse de mon amie, lui affirmant d’un simple hochement de tête que oui, ces histoires que je lui racontais étaient issues de l’époque où je travaillais en prison. Je ne cachais pas mes emplois passés - même si je partageais peu de détails sur les missions sous couverture en Californie, parce que je ne le pouvais pas - et du coup, j’avais déjà partagé à ce sujet. Enfin, pas tout, quand même. Par exemple, jamais je ne m’étais permis de râler sur le fait que j’avais compris à ce moment que ce n’était pas ce que je voulais faire, des consultations, pousser les gens à parler de leur vie, dans le simple but de poser un diagnostic. La prison avait été une belle alternative, mais assez proche de la psychologie de cabinet pour que je comprenne que je ne voulais pas faire ça de ma vie. Le FBI avait posé un défi de plus, que j’aimais chaque jour, qui faisait en sorte que ma vie n’avait rien de routinier, et c’était parfait comme ça. Et puis, ça me permettait quand même d’aider mon amie, lui faisant part de mes trucs, trucs que toutefois, elle semblait connaître déjà toutes ces astuces, me disant qu’elle le faisait déjà, même si elle avait du mal à garder le compte parfois. Il était vrai qu’elle voyait ses clients sur une base plus régulière que moi, même à l’époque où je travaillais dans le centre d’incarcération à sécurité maximale. Du coup, je me supposais que c’était difficile de savoir, à un certain point, qu’est-ce qui avait été dit à un moment ou un autre. Peut-être devrait-elle garder des traces ? Appréciant l’idée avant de la dénigrer, je ne la proposai pas, offrant un air un peu embêté à mon amie, lui disant que je compatissais sur ses soucis. Cela lui donna la pleine liberté de retirer sa veste, laissant voir plus clairement le haut qu’elle portait, sans toutefois le faire avec une confiance parfaite, en ne semblant pas l’assumer complètement. Comment je le sus ? Premièrement, dans la façon dont elle se tenait sur le tabouret, puis, bien sûr et surtout, par ses propos. Et même si je ne voyais pas en quoi sa tenue était grossière - pas pour moi en tout cas - je me retrouvai quand même à faire ce que je pouvais appeler mon propre examen pour le lui confirmer avec sincérité. Ce à quoi je ne m’attendis pas toutefois, ce fut de considérer son décolleté peut-être un peu plus longuement que je ne l’aurais voulu, que j’aurais dû le faire dans un premier temps. Et je n’allais pas le nier, la vue était bien loin d’être désagréable, encore mieux que je ne l’aurais imaginé dans un premier temps. Mais forcée à le faire, je me ressaisis, secouant la tête, lui répondant:  « Tu es très bien comme ça, t’inquiète. » Même qu’en fait, elle faisait tourner un peu trop mon imagination, trop pour une simple amie qui, aux dernières nouvelles, était hétérosexuelle. Du coup, il fallait que je me ressaisisse, et je tentai tant bien que mal de le faire en prenant une gorgée de mon verre, plus longue que la normale.
Revenir en haut Aller en bas
Layla M. StoneGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 01/07/2018
Pages lues : 78
Crédits : bazzart
Avatar : Chyler Leigh
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la musicienne qui ne sait pas encore quelle étude choisir.
Maxine Emerson la jeune orphéline qui a perdu ses deux parents.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country, qui s'essaie comme manager.
Jason McLean le musicien qui n'est pas encore capable d'avoir une relation stable.
Disponibilités :
Mes RP's en cours
Carson

Mes RP's terminés[/url]

[u]Mes RP's abandonnés

Âge : 36 ans

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Ven 7 Sep - 21:33

Soirée karaoké

feat. Layla & Carson

Layla est une personne qui peut être très discrète, au besoin. Mais ce soir, la jeune femme n'a pas besoin de l'être. Parfois, la belle brune se pose la question, si les psychologues eux-mêmes n'ont pas besoin, de l'aide parfois. Surtout après avoir eu une clientèle très difficile. Malgré le fait, que la jeune femme n'est pas catholique, souvent elle allait voire, un prêtre pour lui parler de ses clients, vu qu'ils n'ont pas le droit de dire quoi qu'il soit à une autre personne. Surtout au début, lorsqu'elle était dans le métier. Mais bien sûr, elle n'a jamais raconté cela, a une personne et elle ne risque pas de le faire. Elle sait que ce n'est pas une bonne chose, mais au début, elle ne savait pas quoi faire, pour laisser le boulot au boulot et ne pas le prendre avec à la maison. Pendant quelques minutes les jeunes femmes discutaient, mais après un moment, Layla commençait vraiment à avoir chaud. Peut-être, elle aurait fait mieux de laisser sa veste dans la voiture. Un soupir l'échappe des lèvres, lorsqu'elle enlève sa veste. Sans gêne, elle demande l'avis de Carson, sur son haut, elle pense qu'une femme peut très bien donner une opinion sans trop juger. Une chose à laquelle, la jeune femme ne s'attendait pas et le fait, que Carson prenait son temps, à considérer son décolleté. Une chose qui n'échappe pas à la belle brune et qui ne le gêne pas vraiment. Depuis quelques temps déjà, Layla a réalisé, que les regards des femmes ne la déstabilisent plus, qu'elle se sent même bien, si la jeune femme remarque qu'elle plaît bien à une femme. Au début, la jeune femme a eu du mal à assumer le fait, qu'elle se sent attiré par les femmes, mais maintenant, elle l'assume. « Tu es très bien comme ça, t’inquiète. » Layla se rend bien compte du fait, que la jeune femme prend une gorgée bien longue de son verre. Mais, la brune essaie de ne pas montrer, qu’elle vient de s’en rendre compte. « Merci. » La jeune femme dit avec un large sourire sur ses lèvres. « Je n’ai pas trop l’habitude de m’habiller de cette façon. » La jeune femme avoue et lance un léger sourire en direction de Carson.


made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Carson A. McLaughlinGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/01/2018
Pages lues : 107
Crédits : tag (avatar) & Tumblr (gifs)
Avatar : Katie McGrath
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, mais n'hésite pas à demander pour plus tard !

#EnCours Bradley ; Isobel ; Jayden ; Layla ; Rhett ; Toi ?
#EnAttente Isobel

Âge : Trente-trois ans (28.09.1985)

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    Jeu 13 Sep - 16:05


Layla & Carson

Soirée karaoké

Falling in love to the beat of the music
Naïve face à ce que je venais de faire, de la façon dont je venais de la regarder, ou juste diplomate, Layla ne me tint pas rigueur pour ce que je pensais être un soudain inconfort que j’avais provoqué dans la discussions avec mes yeux et mes idées mal placées. Plutôt que de passer un commentaire ou réagir d’une mauvaise façon, elle se contenta de m’avouer qu’elle n’avait pas l’habitude de s’habiller ainsi. De ce côté, je ne pouvais pas tant me montrer compréhensive, parce que même si je m’assurais d’être toujours décente quand je travaillais, les vêtements plus serrés, c’était ce que je préférais. Par contre, cela ne fit pas de moi un être de marbre à son affirmation; je souris doucement. J’aurais pu m’arrêter là, mais à la place, je décidai de jouer de la chance que j’avais eue précédemment, pour lui dire:  « Tu devrais le faire plus souvent, ça t’avantage beaucoup. » Je ne lui lançai pas de regard un peu pervers cette fois-ci, rien de tout ça. Je me disais juste que si elle ne m’avait pas tenu rigueur sur mon comportement précédent, je pouvais me permettre de lui faire ce qui était sommes toutes un compliment, et rien de plus. Après, je n’en fis pas trop non plus, m’arrêtant sur ces mots, prenant une gorgée de ma boisson, considérant les environs. Un candidat - si je pouvais l’appeler ainsi - venait de terminer son tour au micro, mais cette fois-ci, il ne parut pas être prêt à céder sa place à un autre. Pas parce qu’il tenait absolument à faire subir à son auditoire une autre chanson, mais bien parce que l’animateur - ou maître de cérémonie ? - ne semblait pas avoir qui que ce soit d’autre pour prendre le relais. La soirée était-elle avancée à ce point ? Il me semblait que non, mais le pauvre, il en faisait presque pitié à encourager les gens à venir sur scène. Pendant un instant, l’envie me prit de lui demander si cela résultat en une consommation gratuite, puis je me réservai une petite gêne. Enfin, pas tant que ça, puisque ce que je décidai finalement de faire ne fut pas tant moins timide, c’est-à-dire que je me retournai vers mon amie, et lui désignant la scène d’un signe de tête, je lui dis:  « Allez, on se lance ? » Je savais que j’avais dit qu’il me fallait un verre pour y aller, mais après ce que nous avions déjà entendu - enfin, à moitié, sachant que la discussion était un brin plus intéressante - j’en étais venue à la conclusion que ça ne saurait être pire que ce qui était déjà passé avant nous. Et après tout, pourquoi pas ? Nous étions là pour se lancer et s’amuser, nous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Soirée karaoké [ft. Carson    

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée karaoké [ft. Carson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée karaoké avec la belle et la bête ! [Fe]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Anacostia :: Coles coffee-
Sauter vers: