AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité

MessageSujet: Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent   Ven 6 Juil - 13:51


Le premier jour d'une nouvelle vie

       

       
Le son du réveil retenti en ce matin de juillet. Cette journée n'est pas anodine ou même habituelle. Cette journée allait se montrer particulièrement stressante mais emplie de joies à la fois, j'en suis certain. Je me lève tranquillement, les yeux rouges et encore gonflés du sommeil profond dans lequel j'étais plongé. Je regarde l'heure sur l'horloge accroché en face de moi. « 7 heures… » soupirais-je. J'enfile alors un t-shirt avant de me faire couler un grand thé à la menthe comme je les aime. Le soleil est levé depuis quelques heures, j'admire son rayonnement alors que je m'installe sur ma terrasse pour boire ma boisson, fumer une cigarette et lire le journal. Mes deux chiens en profitent pour mettre le nez dehors et se balader un peu. J'ai une routine matinale parfaitement cadrée, malgré le fait que je n'ai jamais eu une vie parfaitement stable comme celle qui m'attendait à partir d'aujourd'hui. J'en avais rêvé de cette vie là. Quand je repense à tout ce que j'ai traversé, je peux être fier de m'en être sorti et d'avoir pu prétendre à cette opportunité à l’hôpital de Georgetown. Voilà qu'un quart d'heure est passé et je nettoie ma tasse pour filer à la douche. J'ai rendez-vous à 08 heures à l’hôpital. Je sors de la douche et finis de me préparer pour être présentable auprès de mes nouveaux collègues. Je récupère ma blouse toute neuve pour la mettre dans mon sac à dos et me rends dans mon garage pour faire chauffer ma moto. Je prends une barre de céréale que j'ingurgite d'une traite et enfile mes gants, ma veste et mon casque pour enfin partir en direction de l’hôpital.

Le trajet se passe sans difficulté alors que je suis dans un stress total. Je me gare finalement du cote de l'entrée des employés et verrouille ma moto avant de me diriger vers l’hôpital. Je regarde l'heure sur ma montre avant de m'engager dans l'entrée. Il me reste 10 minutes de répis avant d'affronter le monde réel. Je décide de me poster non loin de l'entrée pour fumer une dernière cigarette, pensant que ça pouvait me calmer. Je gigote dans tous les sens, sans vraiment m'en apercevoir alors que j'allume mon briquet. Je scrute les autres employés passant par là, ils ont l'air pressé et en plein travail pour certains. D'autres ne font qu'arriver pour prendre leur service. Encore d'autres terminent leur nuit, les cernes marquées sur leurs visages. Je ne sais pas vraiment où me rendre pour commencer, le directeur de l’hôpital, que j'avais eu au téléphone plutôt dans la semaine, m'avait seulement dit de me présenter à l’hôpital à 08 heures aujourd'hui. Je continue alors à fumer ma cigarette qui arrivait à sa fin, attendant que peut-être quelqu'un voit que je suis le petit nouveau et qu'il faut venir me voir.
       

       
©️ MISE EN PAGE PAR TAZER.


Dernière édition par Iah Davidson le Ven 13 Juil - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Trent DonnellyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 02/02/2017
Pages lues : 709
Crédits : ultracheese|vava ◈ monocle.|crackship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : closed maxence (2); lowen AU; resto à cinq; percy; solora (4)
Âge : 31 ans ◈ 26 juillet 1986

MessageSujet: Re: Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent   Jeu 12 Juil - 12:57

Iah & Trent
 
Le premier jour d'une nouvelle vie
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
first steps
Cela faisait un an et demi qu’il était à Washington, et presque tout autant de temps qu’il exerçait au Medstar. Lui qui n’avait eu aucun projet pour cette capitale, déterminé à la côtoyer un bref instant le temps de récupérer ce qu’il lui appartenait, s’était forgé un véritable quotidien. Après quelques mois à errer les rues de Washington comme un chien fou, en quête de la moindre trace de sa femme ou son fils, Trent s’était fait à l’idée d’un séjour plus permanent. Il avait alors abandonné l’attitude étrangère et fatigante d’un homme en mission pour se tourner vers des approches plus familières. La recherche d’un domicile, l’ouverture envers ces citoyens qui n'étaient pas responsables de ses misères personnelles, et la reprise d’une activité professionnelle. Trent avait toujours aimé son métier. Le challenge, la précision, et la pointe d’adrénaline et de danger qui se manifestait à chaque opération. Trent s’était intégré assez facilement au sein de l’établissement et auprès de ses collègues, porté par son côté avenant et son indéniable besoin de contact humains. Loin de chercher à former des amitiés profondes au détour de chaque couloir, Trent avait constamment besoin d’être stimulé par des conversations avec autrui, que les sujets soient bénins ou plus sérieux. La solitude, la réclusion, c’était pas trop son truc. Il lui fallait de l’interaction. Se replonger dans le boulot lui permettait également de s’occuper l’esprit, loin des démons qui le pourchassaient et du fossé dans lequel semblait être coincée sa famille. Une méthode comme une autre. En tout cas, Trent n’était plus le petit nouveau à l’hôpital. Entre temps, de nombreux autres employés avaient été embauché, tandis que d’autres étaient partis; le cycle normal du monde du travail. Le dernier en date s’appelait Iah et venait renforcer le service des urgences. Si Trent n’avait jamais eu de rôle autre que celui de faire son métier au mieux, on lui avait proposé d’accompagner le nouveau venu pendant sa période d’essai. Doté d’un passé assez difficile, il avait été jugé nécessaire d’évaluer le jeune homme pendant un temps afin de voir s’il était complétement apte à exercer ce métier. Trent avait été assez fasciné par ce profil singulier, quittant le monde militaire pour celui des civils, et rongé par des expériences que Trent ne pouvait même pas imaginer. A sa place, Trent n’aurait pas été sûr d’apprécier que l’on remettre en question ses capacités, mais les circonstances étaient particulières. Il avait déjà commencé sa garde depuis quelques heures lorsqu’arriva le moment d’aller accueillir le nouveau venu. Le service était plutôt calme lorsqu’il quitta la salle de pause pour rejoindre l’accueil. Une fois sur place, à huit heures pétantes, personne ne coïncidait au profil d’un médecin fraîchement recruté lorsqu’il jeta un coup d’œil aux personnes qui attendaient. Trent salua quelques collègues qui partaient ou arrivaient, avant de s’aventurer dehors. Quitte à attendre, autant prendre un peu l’air. Et là, posté non loin de l’entrée, se trouvait un homme qu’il n’avait jamais vu. La couleur mate de sa peau, le spasme nerveux dans ses membres supérieur, et le regard furtif de quelqu’un qui découvre et assimile un nouvel environnement : Trent était à peu près sûr d’avoir trouvé son homme. « Iah Davidson? » demanda-t-il avec prudence.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s so much darker when a light goes out than it would have been if it had never shone
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent   Sam 14 Juil - 13:20


Le premier jour d'une nouvelle vie

       

       
Je me suis apprêté pour ce nouvel emploi, j'ai enfilé une chemise, un pantalon droit et des mocassins en cuir. Si mon père ne s'était pas trop occupé de moi étant jeune, il m'avait au moins appris à être un homme classieux et prestant. Il est pourtant rare que je m'habille ainsi, ayant eu très peu d'occasions ces derniers temps cependant. Néanmoins je me plais dans cette tenue plutôt formelle et un homme qui se plait est un homme confiant. Enfin ça c'est sur le papier, car dans l'état actuel des choses je ne suis pas du tout en confiance. J'arrive dans un nouvel environnement, avec de nouvelles personnes, et un nouveau mode de fonctionnement. Il faut qu'aujourd'hui j'apprenne à travailler sans recevoir d'ordres, à faire de l'initiative comme on pourrait dire. Chose qui nous était très peu permis lors de mon service à l'armée où, même en étant officier, l'on se fait toujours commander et ordonner par plus gradé que soi. Là je vais être laissé dans le bain, j'espère tout de même être guidé les premiers temps, j'ai peur de me tromper, ou encore de paniquer ne sachant plus les gestes appropriés. Ma formation avait pourtant été bien complète et je suis largement apte à être un bon médecin dans le civil comme je l'ai été dans l'armée. Cependant, et nous en revenons toujours au même point, je n'ai pas confiance en moi.

Alors que je gesticule dans tous les sens, vibrant mes jambes sans cesse et secouant mes clés de moto, un homme s'approche de moi. Je ne l'ai pas remarqué immédiatement pensant qu'il venait pour écraser son mégot de cigarette dans le cendrier ou faire je ne sais quoi d'autre. Alors il dit « Iah Davidson ? » Je regarde alors l'homme posté devant moi, une blouse blanche, un badge pendant à sa poche, un air sérieux, il devait avoir une trentaine d'années, de légères cernes signifiant peut-être qu'il avait commencé à travailler plus tot dans la matinée. Je me force alors à sourire, ne sachant pas encore vraiment à qui j'avais à faire, je tends alors ma main moite et tremblante par politesse avant de dire  « Oui c'est moi. J'avais rendez-vous à 08 heures mais je ne savais pas avec qui alors je n'ai pas osé rentrer dans l'accueil... » dis-je timidement alors que je regarde le médecin posté devant moi dans les yeux. Il doit penser que je ne suis qu'un naze, je n'avais pas 'osé'... Quel nul pourquoi j'ai dit ça, je vais déjà être catalogué comme le petit nouveau timide et peureux, super. Je ne peux pas cacher mon mal-être, l'idée d'entamer une nouvelle page dans ma vie me fait si peur... J'ai peur de tout gâché de ne pas être assez bon, d'avoir fait tout ce déménagement pour rien, je me vois déjà repartir chez mes parents et leur dire "Bah désolé, j'ai tout gâché" et retomber dans mes travers : la drogue. J'ai une chance incroyable d'être ici mais mon excès de non-confiance en moi peut me faire perdre tous mes moyens, et déjà... En une seule phrase j'avais l'impression d'avoir tout gâché.
       

       
©️ MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Trent DonnellyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 02/02/2017
Pages lues : 709
Crédits : ultracheese|vava ◈ monocle.|crackship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : closed maxence (2); lowen AU; resto à cinq; percy; solora (4)
Âge : 31 ans ◈ 26 juillet 1986

MessageSujet: Re: Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent   Sam 21 Juil - 14:08

Iah & Trent
 
Le premier jour d'une nouvelle vie
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
first steps
Il y avait en effet eu peu de chances qu’il se trompe car, plus il se rapprochait, plus Trent cataloguait des indices qui lui confirmaient qu’il s’agissait bien de la nouvelle recrue de l’hôpital. Il semblait vraiment nerveux, le regard agité et les membres incapables de s’attarder sur une même position pendant plus de dix secondes. Il était également bien habillé, comme n’importe qui faisant un effort pour un premier jour de travail. Non, décidemment, il y avait de grandes chances pour qu’il s’agisse du fameux Iah. Ce qu’il lui confirma assez rapidement une fois sa question posée. Trent l’avait un peu pris au dépourvu, débarquant sans plus de cérémonie et l’alpaguant alors qu’il terminait tranquillement sa cigarette. Mais l’heure était l’heure et Trent n’était pas un homme des plus patients. Il espérait tout de même ne pas présenter une figure trop brusque; le cliché du docteur froid et intransigeant. Il n’était pas le boss d’Iah de toute manière, il n’y avait nul besoin d’une certaine distance dû à la hiérarchie ou autre. Ils étaient collègues, destinés à bosser dans les mêmes galères pour le bien autres. Trent lui serra la main, un sourire qu’il espérait accueillant et chaleureux aux lèvres.  « C’était avec moi » le rassura-t-il avant de se présenter. « Trent Donnelly, je bosse au service de chirurgie thoracique. ». En toute honnêteté, il se trouvait un peu surpris par la remarque d’Iah. Se rendre à l’accueil semblait être la démarche classique et logique lorsqu’on ne savait pas qui rencontrer ou où se rendre. C’était aussi une manière d’annoncer son arrivée pour le rendez-vous. Trent n’avait jamais été du genre à passer par quatre chemins ou se compliquer volontairement la vie, si bien qu’il pouvait difficilement comprendre le raisonnement d’Iah. Il comprenait en revanche le stress que pouvait provoquer cette situation. Cette première impression restait particulière, mais pas inquiétante. Trent en connaissait, des gens timides et réservés qui, dans le feu de l’action, semblaient être des personnes complètement différentes. Dans le service des urgences, il n’y avait de toute manière pas de temps pour les hésitations et les remises en question. Il s’agissait tout de même d’un homme qui venait de l’armée, de formation médicale, ça n’était pas un amateur. Il devait savoir ce qui était attendu de lui et, de toute manière, ça n’était ni l’endroit ni le moment pour commencer à juger de ses compétences. Il avait des semaines pour se montrer à la hauteur. « Si tu es prêt, on peut commencer la visite ? » lui proposa-t-il.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s so much darker when a light goes out than it would have been if it had never shone
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent   Mer 25 Juil - 8:16


Le premier jour d'une nouvelle vie

       

       
L’homme qui est devant moi semble si sur de lui, cela me fait penser de plus en plus que je suis ridicule face à lui. J’ai toujours été timide et c’est plus fort que moi, et après tant d’années de galères à essayer de remonter la pente tant bien que mal j’ai encore moins mon esprit confiant que j’avais pu acquérir pendant mes longues années passaient dans l’armée. Remonter la pente… C’est si dur, et quand on a une opportunité comme j’en ai une aujourd’hui je ne peux pas me permettre de la louper. Je veux réussir. Mon courage reprend enfin le dessus par rapport à mon stress quand l’homme me dit « C’était avec moi. » d’un ton apaisant. Puis, il se présente à moi comme toute personne polie « Trent Donnelly, je bosse au service de chirurgie thoracique. » il est donc médecin lui aussi. Cool, je n’ai pas affaire au boss. C’est déjà pas mal, car cela aurait pu me rendre d’autant plus nerveux. Je lui souriais timidement jusqu’à présent mais je me suis finalement décidé à montrer mes dents quand il se mit à me tutoyer, cela me rendait un peu plus à l’aise. En effet, une fois les présentations faites il me dit « Si tu es prêt, on peut commencer la visite ? » j’acquiesce à sa demande, fin prêt à en découdre, enfin à recoudre, enfin… on se comprend. « Oui je suis prêt à découvrir tout ça. » dis-je un peu plus déterminé qu’au départ, il faut que je fasse tout de même bonne impression, je ne veux absolument pas être vu comme le timide de service ou je ne sais quoi.

Je jette alors mon mégot de cigarette que j’avais laissé dans ma main avant de suivre Trent à l’intérieur de l’hôpital. L’endroit semble immense. Je n’ai pas du tout l’habitude de cela. En vérité, quand nous étions dans nos régiments certes en eux-mêmes ils étaient grands mais l’antenne médical dans laquelle je travaillais n’était pas très grande, il y avait quelques bureaux pour les médecins, quelques salles de soins et d’urgences, un seul véhicule de liaison et un secrétariat très modeste avec une petite salle d’attente. La superficie de l’hôpital dans lequel je suis embauché aujourd’hui n’a rien à voir avec ce que je connais. Les infirmières passent et repassent, elles sont quasiment toutes entrain de courir ou en tout cas de marcher à une allure très rapide. Le secrétariat est également bondé de monde. La salle d’attente est immense et remplie également. « Tout ça à géré. » dis-je doucement. Cela me fait peur oui, comme à chaque fois qu’on entre dans un nouvel environnement cependant, je suis certain que je vais arriver à gérer tout ça car le travail dans l’urgence est bien le travail quand lequel je suis le plus performant contrairement à ce qu’on pourrait croire. En effet, je change du tout au tout à partir du moment où ma tête et mon corps sont occupés. Je ne réfléchis plus et sais exactement quoi faire et quoi dire. Le reste du temps, je parais être froid voire asocial. Cependant tout ceci est une carapace que certaines personnes ont réussi à casser par le passé. Au jour d’aujourd’hui je ne suis pas certain que quiconque puisse y arriver de nouveau. Enfin, je me sens bien dans cet endroit et pense pouvoir y trouver un équilibre, une stabilité. Cela fait bien longtemps que j’attends de nouveau cela et je sens qu’aujourd’hui je l’ai enfin trouvé.
       

       
©️ MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier jour d'une nouvelle vie ft Trent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» 01 . Premier jour de travail
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]
» 07. Premier jour d'une nouvelle vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes-
Sauter vers: