AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 188
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]   Dim 8 Juil - 17:44

Cela faisait plusieurs semaines que Johan n'avait plus mis les pieds au lycée à cause de sa cure de désintoxication. Il restait enfermé dans ce bâtiment en attendant que son corps finisse par s'habituer à cette sensation de manque. Il avait d'énormes progrès mais il restait tout de même assez fragile. Il était surtout extrêmement fatigué de se battre sans cesse contre lui-même.

Pourtant, grâce à lui ses progrès, il avait obtenu une autorisation pour s'absenter durant le weekend et revenir à la fin de celui-ci. Il aurait pu rester enfermé avec Isaiah à regarder des films, mais au fond, il avait surtout envie de retrouver son ami, Lukyan. Il lui manquait énormément et durant sa cure, il avait même gardé un des pulls du sportif comme pour se rassurer. Bien évidemment, il n'en avait aucune idée et peut-être que Johan se devra de le lui rendre un jour, même s'il ne semblait pas lui manquer plus que ça.

Durant son absence, c'était Alicia qui était chargé de prendre les cours de son camarade, mais elle les avait très certainement donné à Lukyan sachant qu'ils se voyaient plus souvent que Rieder et la jeune demoiselle. Après avoir prévenu Isaiah qu'il comptait aller voir son ami, ce dernier ne s'y opposa pas, il était même plutôt content de le voir vivre comme un enfant de son âge.

Johan s'était donc dirigé vers la demeure où habitait Lukyan sans prendre la peine de le prévenir, il avait misé sur l'effet de surprise. Et s'il avait du monde chez lui ? S'il tombait mal ? S'il était avec une fille ? Soudain, il n'était plus vraiment certain que son idée était la meilleure qu'il soit, mais il était trop tard pour faire demi-tour. Le quartier dans lequel son ami vivait était bien différent de tout ce qu'il vaut pu connaître. Les maisons étaient immenses et même en travaillant toute sa vie, il n'aura certainement jamais le loisir de se payer une telle maison. Envieux ? Il ne l'était pas le moins du monde, mais ça le faisait réaliser une fois de plus qu'un monde les séparait tous les deux.

Devant la porte de la maison, il toqua timidement contre celle-ci en espérant ne pas se retrouver devant un membre de la famille de son ami et devoir expliquer pour quelle raison il était ici. Même si au fond, ce serait l'occasion de remercier son père pour quand il a été hospitalisé sans même avoir à se soucier de quoique ce soit. Il attendait devant cette porte, le regard rivé au sol, le coeur battant la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Lukyan A. DroskiGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 16/10/2017
Pages lues : 141
Crédits : Monocle [avatar] ➤ Herosstairss [gifs]
Avatar : Herman Tømmeraas
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes[Finn Harries] Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian] Nael K. White
Disponibilités : Disponible pour encore deux rps !
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]   Lun 23 Juil - 21:16

Lukyan se relâchait, les examens étaient fini pour lui, bien avant l’arrêt des cours des autres années. Il n’avait plus qu’à attendre ses résultats pour savoir si oui ou non son accès en université lui serait permis. Il n’y avait pas de raison mais il s’inquiétait quand même. Il n’était pas l’élève le plus régulier et bien souvent il avait passé la fête avant les études, mais il n’avait pas non plus passer son examen au talent. Ainsi, il espérait que ses efforts aient payés.
Actuellement il était sous la douche se relaxant en ce début de journée. Il n’avait rien à faire de toute façon alors autant qu’il profite simplement. En sortant de la cabine, il rejoignait sa chambre nu comme un ver profitant d’être seul chez lui pour se lacher. Son père était en voyage et sa mère l’avait suivi. Personne ne devait en théorie venir. Ainsi Lukyan se permettait de se lâcher un peu, comme à chaque fois qu’il pouvait laisser son énergie y aller à fond. Il allumait sa télévision et y connectait son téléphone pour pouvoir écouter de la musique. Une fois le son bien élevé, il ne pouvait s’empêcher de danser attrapant la télécommande de la télé comme micro, s’agitant dans tous les sens. Il ne s’inquiétait pas d’être vu, l’aller de son portail à chez lui était assez grande pour qu’il voit un possible visiteur. Enfin si déjà il faisait attention.
Pris dans le rythme frénétique de pump it des Black Eyes Peas, souvenir de l’inoubliable pulp fiction, le jeune russe n’avait pas aperçu son jeune ami s’approcher de sa maison et il ne fut surpris que lorsqu’il entendait toquer, sursautant sur lui-même. Bizarrement son premier réflexes fut de couper la musique avant de regarder qui toquait. Sa grande porte était accompagné de deux immenses fenêtres tout en hauteur permettant aisément de voir l’intérieur de la maison, dont lui. Comprenant qu’il s’agissait de Johan, il espérait que son jeune ami ne l’ait pas vu à faire ainsi le pitre et surtout dans cette tenue d’Adam. Il n’était pas forcément pudique mais il n’était pas non plus adepte de l’exhibitionnisme. Après tout quand il disait qu’il n’aurait pas de secret envers son ami, il pensait tout de même garder son intimité pour lui. S’enfuyant à la recherche d’un sous-vêtement et d’un short, Lukyan revenait vers la porte pour ouvrir au jeune allemand. Il était étonné de le voir, il n’avait cessé de lui écrire et de lui rendre visite, mais il ne l’avait pas revu dehors. Il aurait tellement aidé pouvoir l’aimer plus, parce qu’en peu de temps, Lukyan s’était tellement attaché au petit blondinet. «Johan ?! » Il était tellement content qu’il passait presque outre sa gêne. « Mais qu’est ce que tu fais là ? C’est cool que tu sois sorti ! » Il avait envie de le prendre dans ses bras mais il hésitait, ne sachant pas s’il en avait vraiment envie. Mais il était tellement content de le revoir. « Je… Euh… Désolé de … Ce spectacle ! »
Revenir en haut Aller en bas
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 188
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Re: Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]   Mar 24 Juil - 9:19

Il ne restait plus beaucoup de temps au jeune adolescent avant qu'il ne puisse retrouver une vie normale, en tout cas aussi normale qu'il était permis pour lui. D'ici une vingtaine de jours, il pourra pleinement goûter à sa liberté de déambuler dans les rues comme bon lui semble. Toutefois, était-ce une bonne idée ? Au fond de lui, ça lui ferait très certainement le is grand bien, mais il ne cessait de douter de lui, de sa capacité à s'adapter à cette nouvelle vie qu'on lui offrait. Il n'avait que quatorze ans et il avait déjà un parcours bien rempli, si on prenait en compte le fait qu'on lui avait évité la prison, il les collectionnent malgré son jeune âge.

Bien décidé à ne pas penser au moment où il devra retourner entre ces quatre murs blancs impersonnels, il avait pris l'initiative d'aller chez Lukyan, c'est la seule personne qu'il avait réellement envie de voir, hormis son père biologique bien évidemment. Alors il en avait pris le chemin en se débrouillent tant bien que mal avec les transports, puis arrivé dans le quartier, il était resté immobile. Était-ce vraiment une bonne idée ? Est-ce que Lukyan aurait envie de le voir ? La réponse était oui, sinon il ne serait pas venu lui rendre visite comme il l'avait fait depuis qu'il était là-bas. En tout cas, il lui était reconnaissante d'une chose : ne jamais avoir jugé ses actes. Même s'il lui avait déjà fait comprendre cela auparavant, il ne demeurait pas moins qu'il n'avait jamais dit quoique ce soit à ce sujet, et le jeune adolescent l'en rermerciait intérieurement même s'il ne le lui avait jamais dit de vive voix.

Inconsciemment ses pieds avaient continu de le mener vers chez son ami, et il s'était alors retrouvé devant sa maison. Un sourire se dessina alors sur ses lèvres. Le simple fait d'être à proximité de ce garçon le rendait heureux sans réellement savoir pourquoi. Il avait toqué mais c'est à ce même moment qu'il avait entendu de la musique assez forte. Johan priait pour que Lukyan ai tout de même entendu, sinon, probablement qu'il aurait fait demi-tour sans jamais lui dire qu'il était venu. Mais la musique s'arrêta et le spectacle dont fut témoin Johan le mettait assez mal à l'aise. Lukyan, entièrement nu, dansant chez lui. Après tout, il était chez lui, il faisait ce qu'il voulait et pourtant, le simple fait d'avoir pu admirer son corps, aussi suscint soit ce moment, ça mettait le jeune allemand mal à l'aise face à des sentiments qu'il ne connaissait pas encore.

La porte s'ouvrit et Lukyan avait un large sourire. Johan gardait une certaine distance entre eux, mais ce fut trop douloureux, il en avait besoin, alors il se jeta dans les bras de son ami tout en s'impregnant de son odeur. Cette même odeur qu'il y avait sur le pull qu'il gardait auprès de lui quand il était loin de Lukyan.

" - C'est pas grave.. Tu es chez toi après tout, tu fais ce que tu veux.." répondit-il tout aussi mal à l'aise sans lui avouer que ce spectacle l'avait mis dans un état qu'il ne pouvait réellement décrire.

Puis se rappelant qu'il lui avait posé une question, il se décida à lui répondre.

" - Je.. Ils ont accepté de me laisser sortir pour le weekend avant que je ne sois obligé de retourner là-bas jusqu'à la fin.. Alors je me suis dis que je pourrais peut-être passer te voir, mais si tu as d'autres choses à faire, c'est pas grave hein.." dit-il tout en baissant la tête pour ne pas affronter le regard de son ami. Comme s'il craignait quelque chose, comme un refus ou un rejet sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Lukyan A. DroskiGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 16/10/2017
Pages lues : 141
Crédits : Monocle [avatar] ➤ Herosstairss [gifs]
Avatar : Herman Tømmeraas
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes[Finn Harries] Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian] Nael K. White
Disponibilités : Disponible pour encore deux rps !
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]   Dim 2 Sep - 11:21

Lukyan ne s’était vraiment pas attendu à ce qu’on vienne lui rendre visite. Ses amis venaient assez peu ici, il les avait déjà invité mais généralement, ils se donnaient rendez-vous pour se voir à l’extérieur. Seul Kjostel était un habitué des lieux, mais lui c’était différent, il entrait et sortait comme bon lui semblait alors ce n’était certainement pas lui qui avait frappé à la porte, pouvant observer à travers la vitre le jeune Droski dansé avec énergie dans son plus simple appareil. Ainsi en apercevant Johan après avoir coupé brusquement la musique, Lukyan fut d’abord soulagé, on ne venait pas lui casser les pieds, avant de se sentir mal à l’aise d’être totalement nu devant son ami, plus jeune que lui qui plus est. Il avait du en voir d’autre certes, mais là c’était assez gênant. Lukyan avait alors cherché de toute urgence de quoi mettre au moins un sous-vêtement avant d’aller ouvrir au blondinet. Quelle surprise d’ailleurs de le voir ici. Lukyan n’était pas au courant qu’il bénéficiait maintenant de sortie exceptionnelle. C’était une bonne nouvelle, ça faisait plaisir de pouvoir le voir en dehors des heures de visites entre les quatre murs de cet horrible endroit dans lequel il n’aurait jamais dû avoir sa place.

Maintenant la porte ouverte, le russe ne pouvait s’empêcher d’afficher un large sourire se questionnant tout de même sur la raison de sa présence. Ca lui faisait énormément plaisir mais c’était tellement surprenant. Une bonne surprise en tout cas. Mais le plus surprenant c’était tout de même de voir Johan se jeter dans ses bras, ce qu’il n’avait jusque là jamais fait. Peut-être qu’il aurait dû un peu plus s’habiller, pensait-il avant de simplement profiter de l’instant. Parce que cette tête blonde, il l’aimait comme un proche et qu’il ne pu s’empêcher de l’entourer de ses bras pour le serrer à son tour contre lui. Finalement, ils s’éloignèrent à nouveau et pourtant cette étreinte avait fait autant de bien à Lukyan qu’au plus jeune. Il était heureux de le voir ici, il portait tellement d’affection à l’égard du blondinet.

C’est ainsi qu’il apprenait qu’il avait eut une autorisation de sortie jusqu’au week-end, la dernière avant la fin. « Tu rigoles ? J’ai rien de prévu, mais même si ça avait été le cas, j’aurais tout annulé, tu reste avec moi ! » Il souriait. Avoir quelque chose de prévu, c’était impossible, Johan avait sa priorité pour tous le temps qu’il voudrait rester là. Il commençait d’ailleurs par s’écarter de la porte pour laisser son invité entré. « Entres fais comme chez toi. » Lui emboitant le pas, il l’invitait à s’installer où il le souhaitait. « Tu veux boire quelque chose ? La route a pas été trop longue j’espère ? » Lukyan se sentait soudainement encore plus énergique qu’à l’arrivée du jeune garçon et il était prêt à faire tout ce qu’il voudrait pour lui faire passer la meilleure journée possible avant sa dernière ligne droite au centre. C’était bien là son principal objectif. « Tu veux faire quoi aujourd’hui ? On peut se baigner dans la piscine si tu veux, ou rester à l’intérieur. On peut aussi sortir, aujourd’hui c’est toi le chef, je veux que tu passes une super journée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 188
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Re: Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]   Lun 3 Sep - 19:53

Aussi jeune qu'il soit, Johan avait déjà traversé beaucoup d'épreuves. Trop d'ailleurs pour sa jeune existence. Mais jusqu'alors, il avait toujours réussi à se relever, pas forcément garder la tête haute, mais il avait continuer d'avancer sur le chemin de la vie. Cette cure de désintoxication c'était aussi l'occasion pour lui de réfléchir sur plein de choses. Notamment sur les propos qu'il avait échangé plus tôt avec Lukyan, avant qu'il n'aille à l'hôpital après été victime d'un groupe de jeunes qui l'avait tabassé dans la cour de l'université. Et Johan avait pris conscience qu'il devait s'ouvrir aux autres, ce n'était pas quelque chose de simple, mais il pouvait au moins le faire pour commencer, avec les personnes en qui il avait confiance. Comme Isaiah, Lukyan ou même Alicia. Ce serait déjà un bon début et ça l'aiderait sans doute dans son avenir.

En sortant de l'établissement, il aurait pu aller voir Isaiah, mais non, c'est vers Lukyan qu'il s'était tourné. Pourquoi ? Peut-être parce qu'il occupait une place spécifique pour le jeune allemand. C'était son premier ami, c'était aussi celui qui l'avait protégé quand il en avait besoin. Et si dans tout ça il n'y avait pas que de l'amitié ? Bien trop jeune pour se poser ce genre de questions, il avait refusé de se torturer le cerveau pour obtenir une réponse. Il avait simplement toqué à la porte en ne cessant de se demander comment Lukyan allait réagir.

Vêtu d'un simple boxer, il était venu lui ouvrir la porte, et si Johan était un peu mal à l'aise mais surtout timide, le visage surpris de Lukyan l'amusait. Mais il avait besoin d'affection, de ce contact qu'il avait tant espéré, et c'est la raison pour laquelle, il se jeta dans les bras de son ami, fermant les yeux pour apprécier encore plus ce contact qui réveilla certaines choses en lui, mais dont il ne souhaitait pas se préoccuper à cet instant précis. Puis réalisant que ça risquait d'installer un malaise, il finit par s'éloigner et reprendre la place où il était quelques secondes auparavant.

Lukyan invita Johan à entrer, et même s'il ne se sentait pas très à l'aise vu tout le luxe de cette demeure, il essaya de ne pas scruter chaque recoin de la pièce dans laquelle il se situait. Mais c'était trop fort, il en avait besoin, même si ce n'était pas chez lui, il se prenait presque à s'imaginer d'ici quelques années vivre dans ce type de maison, puis réalisant que c'était tout bonnement impossible il émit un petit rire. Il ne pourrait jamais ressembler à Lukyan, ni par sa famille, ni par son physique.

" - Est-ce que tu aurais du jus d'orange ? Ou n'importe quel autre jus de fruit d'ailleurs." demanda-t-il en continuant d'observer la démesure dans laquelle il se trouvait.

Au fond, il enviait Lukyan parce qu'il semblait heureux et avoir tout ce qu'il voulait, aussi bien au niveau familial, que dans ses études ou même ses histoires amoureuses. Toutes les filles se bousculaient auprès de lui, alors que pour l'allemand, c'était le désert complet. Peut-être que c'est de ça dont il avait besoin au final. Mais il ne cessait de se questionner sur son orientation sexuelle. Il n'avait que quatorze ans certes, mais il ignorait qui des hommes ou des femmes l'attiraient. Il n'avait jamais rien ressenti avant ... aujourd'hui. Est-ce que ça voulait dire qu'il était ... homosexuel ? Il refusait d'y croire, ce n'était pas possible, il ne pouvait pas l'être. Mais alors qu'il était perdu dans son questionnement intérieur Lukyan revient l'interrompre dans ses pensées en lui demandant le programme de la journée. En réalité, il n'y avait pas vraiment réfléchi.

" - Euh.. Je sais pas trop, on pourrait aller dans la piscine puis aller au centre ville après ? Pour un cinéma ou bien un bowling.. Enfin je sais pas trop en fait.."

Même s'il essayait de changer, le jeune garçon ne pouvait pas le faire radicalement en quelques minutes seulement, il avait entreprit la démarche de le faire mais maintenant, il allait falloir laisser du temps au temps pour qu'il devienne une autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix de nos erreurs [Feat. Lukyan A. Droski]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Un Prix Nobel Controversé, mais pas Embarrassant
» Prix du petrole a travers le temps
» Liste et prix des équipements communs et rares.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: home-
Sauter vers: