AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Please, have mercy on me. ft. Niam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selina Makila-NzalaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 508
Crédits : pilgrim & tumblr
Avatar : Vanessa Morgan.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Alexandra Daddario) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch) & L'incandescente escort, Maureen. (ft. Emeraude Toubia) & la sulfureuse danseuse de ballet, Elliot. (ft. Natalie Portman)
Disponibilités : Full 4/3
Simon, Noah, Liam, Austin
fini: Summer,Austin, Chip,

Âge : 22 ans (13.01.1996)

MessageSujet: Please, have mercy on me. ft. Niam   Lun 9 Juil - 23:35

Liam & Nana

MY PRIDE IS ALL I GOT, I'M SAYING,BABY

PLEASE, HAVE MERCY ON ME
Ca semblait tellement obsolète de se préoccuper d’une rumeur aussi pathétique quand il y avait des choses bien plus graves qui se déroulaient autour d’elle. Apprendre que Summer avait fait une rechute, qu’elle devait de nouveau se battre de toute ses forces contre son cancer. Ou être témoin de la descente aux enfers de Simon suite à sa rupture avec Sheri. C’étaient deux choses distincts qui n’étaient pas du tout comparable mais voir ses meilleurs amis souffrir pour elle, c’était du pareille au même. Pour elle aussi, c’était douloureux. Alors se préoccuper de ce qu’on pouvait bien raconter sur elle semblait tellement ridicule mais ça l’affectait tout de même qu’on puisse penser qu’elle soit ce genre de fille-là. Tout ce qu’elle avait construit, elle le devait à son travail, à sa passion pour ce métier et son besoin d’aider toutes ces personnes comme on l’avait pu aider, elle. Mais ça importait peu pour ces personnes qui inventait qu’elle était allée jusqu’à chercher les faveurs de ses professeurs en s’abaissant à ce genre de choses. Ca la touchait, ça la retournait mais mis à part fusiller du regard les quelques personnes qu’elle pouvait entendre répéter cet affreux mensonge, elle ne pouvait pas faire grand-chose. En général, aux rumeurs, elle ne portait pas grande attention mais quand là, sa vie professionnel et ça ne pouvait que lui donnait un coup au morale. Mais elle essayait de rester positive, de préserver sa bonne humeur malgré tout ce qui la préoccupait ces derniers temps. Le docteur Salva n’était jamais revenu de vacances. Certains disaient qu’il avait fait une dépression ou une sorte de burn out et il avait fini par tout simplement démissionné à la fin de la semaine passée. Et ses horaires à l’hôpital n’en étaient que plus chargés. Sur les quelques patients routiniers qu’elle avait eut à reprendre venaient s’ajouter des cas un peu plus complexes. Le sous-effectif et les nombreux médecins déjà surchargés avaient fait prendre des mesures radicales au chef de service. Tous les étudiants de dernière année s’étaient vu partagé équitablement la longue liste de patients du docteur Salva. La très très longue liste. Pas étonnant qu’il ait fini par faire un burn out. Selina avait feuilleté les dossiers de tous ses nouveaux patients, les avait même apprit par cœur. Et c’est bien parce qu’elle avait lu également les suggestions de traitements de Salva qu’elle se retrouvait à attendre un certain Liam Donovan, 23 ans, accidenté de la route, fracture de la Clavicule, en maillot de bain au sous-sol de l’hopital où avait été aménagé un centre de réhabilitation qui comprenait un petit bassin d’un mètre trente. Le prénom lui semblait étrangement familier mais encore, on était aux Etats-Unis, des Liam Donovan, il devait bien y avoir des milliers. Elle avait une serviette qui pendouillait de par et d’autre de son cou et un large pantalon d’hopital dans une main. Le docteur avait précisé qu’il ne valait mieux pas prévenir le patient de l’activité prévu avant qu’il vienne et elle ne comprenait pas bien pourquoi. Mais quand elle vit le grand blond sortir de l’ascenseur, elle comprit. Enfin, elle n’eut pas trop de mal à déduire le pourquoi du comment. Liam. Oui, bien sûre ! Voilà, pourquoi est-ce que le prénom lui semblait familier. Pour le nombre d’année où il l’avait battu dans les bassins. Pour ses prouesses régionales, nationales et même internationales. Avec cette fracture, sa carrière prenait fin. Elle se sentait soudain tellement honteuse de l’accueillir ainsi en maillot de bain mais elle comprenait le point de vue du docteur Salva. Elle se reprit tant bien que mal et s’avancer dans sa direction. « Bonjour, Lia… Monsieur Donovan. Je suis Selina Makila et c’est moi qui vais reprendre le travail que vous avez pu commencer avec le docteur Salva. », elle tentait de rester professionnel mais ce n’était clairement pas aisé. Pas quand elle était toujours tellement affectée par le sort des gens qui l’entourait. Elle tendit le pantalon vers lui. « Je vous laisse aller vous changer, les vestiaires sont juste ici. », elle lui indiquer de l’autre main la direction à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Liam C. DonovanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/07/2018
Pages lues : 405
Crédits : Tumblr - Tag - Pilgrim
Avatar : Patrick Schwarzenegger
Pseudo : Mimi
Schizophrénie : Le gros dur au cœur tendre Heath Pollard
Disponibilités : Selina + Lexie + Devon
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Please, have mercy on me. ft. Niam   Jeu 2 Aoû - 0:07

Liam & Nana

MY PRIDE IS ALL I GOT, I'M SAYING,BABY

PLEASE, HAVE MERCY ON ME
Pendant trois mois Liam avait refusé de faire sa rééducation pour son épaule, trop brisé qu'il était par son accident, la perte de son ami, et sa carrière brisée. Promis à un bel avenir, le jeune homme était finalement tombé au fond du trou. Incapable de relever la tête et de se dire que la vie n'était pas fini. Finalement c'était sa sœur Lexie qui avait fini par le secouer assez pour qu'enfin il se décide à se rééduquer. Voilà pourquoi le jeune homme avait depuis le droit à deux séances de rééducation par semaine chez le docteur Salva. Des séances qui étaient loin d'être une partie de plaisir pour le jeune Donovan.

Ce jour-là alors que Liam s'était rendu à l'accueil, il avait été un peu surpris d'apprendre que sa séance de rééducation allait se dérouler au sous-sol de l’hôpital. C'était bien la première fois qu'on l'envoyait dans cette partie de l’hôpital. Pour autant il n'avait pas cherché à en savoir plus, suivant simplement les indications que l'infirmière lui avait dit au préalable. Quelques minutes plus tard, en sortant de l'ascenseur, le blondinet n'avait pourtant pas pu s'empêcher de froncer les sourcils en apercevant un bassin. C'était quoi ce traquenard ? Avançant prudemment, l'ex-nageur avait ensuite aperçu la silhouette d'une jeune femme se rapprochant de lui. Intrigué, le blondinet l'avait un peu détaillé, son visage ne lui étant pas inconnue. Pour autant cela n'expliquait pas pourquoi il se trouvait là et que le docteur Salva n'y était pas lui. Seulement il n'avait pas eu le temps d'interroger la jeune femme, que cette dernière l'avait salué, avant de se présenter et d'expliquer pourquoi son docteur habituel n'était pas là. Hochant la tête de façon réservée, Liam avait attendu la suite, son esprit autant occupé par ce qu'il se passait devant lui, que par la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux. Comment s’appelait-elle déjà ? Senika ? Manika ? Il n'arrivait pas à s'en souvenir. Toutefois il avait été soudainement extrêmement lucide lorsqu'elle lui avait tendu un pantalon tout en lui indiquant où étaient les vestiaires. « Les vestiaires ? » Avait-il répété avant de jeter un œil au pantalon, puis à la piscine et enfin à la brune devant elle. « Pas question! Pourquoi ne fait-on pas ce que je fais habituellement avec le docteur Salva ? » Parce que pour Liam il était totalement impensable d'aller dans cette piscine et il ne comptait pas céder là-dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Selina Makila-NzalaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 508
Crédits : pilgrim & tumblr
Avatar : Vanessa Morgan.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Alexandra Daddario) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch) & L'incandescente escort, Maureen. (ft. Emeraude Toubia) & la sulfureuse danseuse de ballet, Elliot. (ft. Natalie Portman)
Disponibilités : Full 4/3
Simon, Noah, Liam, Austin
fini: Summer,Austin, Chip,

Âge : 22 ans (13.01.1996)

MessageSujet: Re: Please, have mercy on me. ft. Niam   Sam 15 Sep - 14:53

Liam & Nana

MY PRIDE IS ALL I GOT, I'M SAYING,BABY

PLEASE, HAVE MERCY ON ME
Elle avait la décente d'avoir honte. La jeune africaine pouvait voir dans son regard céruléen l'exact moment où tomba sur le résultat de la somme. Il l'avait regardé, elle, ce pantalon informe qu'elle lui tendait et cette piscine, non loin derrière elle. Ce n'était pas bien difficile de faire l'addition. Et le maillot de bain une pièce qui moulait son fin corps athlétique lui confirmait qu'il ne se trompait pas sur sa conclusion. Elle l'avait piégé mais elle n'avait fait que suivre le plan professionnel de son médecin. Un plan qu'elle avait jugé ingénieux mais maintenant qu'elle se retrouvait face au jeune homme, qu'au delà d'avoir mémorisé son dossier, elle découvrait qu'il était loin d'être pour elle, un inconnu. Elle avait honte, elle se sentait atrocement coupable. Parce qu'elle l'avait déjà vu Liam Donovan. C'était ce garçon  qu'elle admirait à chaque rencontre sportive. Ce dauphin prodigieux qui au delà d'avoir représenté son école privé durant des années, avait également représenté l'Amérique aux Jeux Olympiques. Cet homme était une légende, un artiste. Et aujourd'hui, il n'était plus rien. Dans l'ombre de cette grandeur où jamais plus, il ne brillerait. Mais Selina n'était pas le genre de personne à s'avouer vaincu, à accepter la défaite si aisément. Elle ne disait jamais, jamais. Avec du temps, une rééducation appropriée et beaucoup d'entrainements, elle était persuadée qu'il pourrait de nouveau aller en impressionner d'autre dans un bassin. Mais pour ça, elle devait le convaincre de croire en lui, autant qu'elle croyait déjà en lui. Elle soupire tout doucement, un petit sourire chaleureux sur ses lèvres pleines. Abandonnant ses faux semblants de professionnalismes. Elle le connaissait, savait ce dont il était capable. Elle ne voulait pas qu'il pense le contraire. "Liam, ce programme est beaucoup plus adapté pour toi, voilà, pourquoi.", elle s'approche de lui, tendant toujours le pantalon vers lui. "Le docteur Salva a jugé que ça t'aiderait d'avantage et si je me permet de poursuivre ses projets, même s'il n'est plus là. C'est parce que je suis ton nouveau médecin et que je veux que tu ailles mieux.", elle dégage cette autorité, cette douceur qui lui ait propre. Comme une jeune maman, c'était d'ailleurs de cette manière que la majorité de ses amis la voyait. " Prouves au monde que tu peux le faire. Prouve le, à toi même. Rien est impossible.", elle le savait mieux que quiconque. Sinon, aujourd'hui, elle ne se tiendrait pas debout devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Please, have mercy on me. ft. Niam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Please, have mercy on me. ft. Niam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WWE No Mercy 2016 | Match Card
» No Mercy - 05.10.08 (Résultats)
» Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet Flood
» CARTE PPV NO MERCY
» La série des Mercy Thompson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown :: MedStar Georgtown University Hospital-
Sauter vers: