AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au refuge pour sans abris (Kaya).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Violet AbernathyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 141
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Amaya Nakamura
Disponibilités : Parfaitement libre !
Âge : 27 ans

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Mar 25 Sep - 17:27

Bien sûr, je me doutais que j’aurais autant de travail, si ce n’est encore plus, lorsque les mauvais jours seront arrivés. Ce que je veux dire, c’est qu’en automne et aussi en hiver, je suis bien moins fatiguée qu’en plein été. Il faut dire aussi que je n’aime pas l’été, donc, forcément, je ne risque pas de me sentir heureuse d’aller travailler ! Enfin, heureusement, même si les saisons sont toutes chamboulées, ça ne dure que quelques mois, donc on fait avec et on se motive ! Et puis, c’est bientôt terminé. Après, j’aurais sans doute droit à quelques jours de congés, histoire de me remettre de toute cette fatigue accumulée. « J’espère aussi ! Enfin, ce n’est pas grave, au moins, je ne m’ennuie pas au travail ! » que je réponds vivement. Je me souviens d’un stage que j’avais effectué au lycée, à l’époque, je ne savais pas encore quelque type d’orientation je choisirais lorsque j’aurais terminé, alors, j’avais choisi sans grande conviction de faire mon stage dans une cabinet d’assurance. Sauf que j’ai passé un mois à me tourner les pouces car on refusait de me faire faire autre chose que de coller des timbres sur des enveloppes. A quoi bon prendre un stagiaire si c’est pour lui confier des tâches aussi ingrates ? Enfin, tout ça pour dire que je me suis ennuyer à ce stage, c’était horrible. Mais, le point positif, c’est qu’après ça, j’étais certaine que ma place n’était pas dans un bureau ! Lorsque j’avouais à mon amie avoir hâte que l’automne arrive, elle me parla de pulls et de lattés à la citrouille. En avais-je déjà parlé ? Ou alors parlait-elle pour elle ? Je l’ignore, en tout cas, oui, ça faisait partie des raisons qui faisait que j’avais hâte que l’automne pointe le bout de son nez. « On ne peut rien te caché ! » dis-je, sur le ton de la confidence. Il y avait aussi les couleurs des arbres, l’odeur des bois, et la cueillette des champignons. Même si, sur ce point, en ville, c’était mort. Mais, je pourrais toujours passer un week-end dans cette maison d’hôtes à quelques kilomètres de la ville et qui se trouvait tout près d’une jolie forêt, ou, à coup sûr, on trouvait quelques champignons comestibles. De quoi se faire une bonne omelette.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya S. BurtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 549
Crédits : cranberry (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Jenna Dewan
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, n'hésite pas à demander plus tard !

#EnCours Elijah ; Neil ; Skyler ; Violet
Âge : Trente-trois ans (18.06.1985)

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Sam 29 Sep - 22:15


Violet & Kaya

Au refuge pour sans-abris

Là où on peut même se trouver des amis
Contente de voir qu’au moins une de nous deux ne s’ennuyait pas dans son boulot, j’eus un petit sourire à l’adresse de mon amie, sans toutefois ajouter quoi que ce soit. Était-ce parce que je ne savais que dire ? Pas nécessairement. Parce que je l’enviais un peu ? Peut-être que oui. Évidemment, jamais je n’allais lui dire directement, mais j’aimerais bien aussi, avoir un métier où je ne m’ennuyais pas, un métier qui me passionnait pleinement au point où je ne voyais pas le temps passer, au point où je ne serais pas en mesure de compter les heures que je donnais pour ce dit métier. Un peu comme ce que j’avais vécu à une certaine époque, loin de Washington, loin des États-Unis. Cette époque était révolue, et je devais faire avec ce que j’avais comme boulot. Je pouvais difficilement m’en plaindre, bien que pour moi, ce ne soit pas l’idéal. J’avais quand même des choses à faire, bien que ce ne soit pas constamment occupé, et surtout pas toujours très gratifiant. Mais au moins j’avais un boulot, et tant que je n’en parlais pas trop, ce n’était pas la fin du monde. Voilà aussi pourquoi je choisis de changer un peu le sujet, taquiner un peu mon amie, sans penser dans un premier temps que je tomberais pile sur ces goûts. Amusée à sa réaction, je me permis même de rire doucement, trouvant ce cliché on ne peut plus adorable, bien que je ne le partageais pas, pas en entier en tout cas. Mais pour une fois, j’avais envie de me laisser prendre au jeu, alors je me retrouvai à lui proposer:  « Quand tu auras du temps libre, si tu veux, on ira boire un latté dans un parc avec des pulls chauds » En fait, ce que je voulais surtout par cette suggestion, c’était lui proposer du temps entre amies, à l’extérieur de ce bénévolat. Non pas que celui-ci n’était pas gratifiant, mais pour discuter, ce n’était pas l’idéal, puisque nous devions toujours nous interrompre pour agir, compte tenu qu’il y avait des gens qui attendaient. Après, c’était si Violet en avait envie, bien évidemment, je ne pouvais pas la forcer non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Violet AbernathyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 141
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Amaya Nakamura
Disponibilités : Parfaitement libre !
Âge : 27 ans

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Dim 7 Oct - 9:05

J’avais l’air de me plaindre, parce que j’étais épuisée, mais en réalité, ce n’était pas le cas. Je vivais seule avec un poisson rouge, alors forcément, j’étais contente de me levée le matin et de partir travailler, parce que, même si c’était loin d’être simple et facile tous les jours, au moins, j’avais de quoi m’occuper. Je ne pense vraiment pas que trainer en pyjama toute la journée à ne rien foutre de la journée, pourrait me convenir. J’avais besoin d’être active et c’est justement pour cette raison que je n’étais pratiquement jamais chez moi. Parce que j’avais besoin de bouger, de m’occuper, de faire quelque chose, n’importe quoi s’il le fallait, mais je ne pouvais vraiment pas rester sans rien faire. Alors oui, je donnais l’impression de me plaindre parce que mon boulot me prenait tout mon temps, mais le cas contraire, je râlerais aussi, parce que ne rien faire, ce n’était pas dans mes habitudes et puis, ça n’était pas bon pour moi. Mais, je reconnaissais volontiers qu’avec l’été qui venait de s’écouler et qui n’était pas encore terminé, compte tenu du beau temps et des températures encore chaudes, j’avais besoin de repos. Ce n’était même plus un besoin, mais carrément une nécessité. Je n’en pouvais plus, je tenais à peine debout et je n’avais même plus la force de faire du sport ou d’ouvrir un livre. D’ailleurs, je n’avais plus mis les pieds chez mon bouquiniste préféré depuis des semaines. Non vraiment, il fallait que je lève les pieds si je ne voulais pas faire un burn-out. « Je t’appellerais lorsque ça serait un peu plus calme à l’hôpital ! » promis-je, à mon amie, lorsqu’elle me proposa de se voir pour boire l’un de ses fameux latté. Ça me ferait du bien de sortir un peu de mon quotidien : dodo – boulot – dodo, dont je n’arrivais vraiment pas à me débarrasser depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya S. BurtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 549
Crédits : cranberry (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Jenna Dewan
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, n'hésite pas à demander plus tard !

#EnCours Elijah ; Neil ; Skyler ; Violet
Âge : Trente-trois ans (18.06.1985)

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Sam 13 Oct - 18:10


Violet & Kaya

Au refuge pour sans-abris

Là où on peut même se trouver des amis
Je ne m’attendais pas à ce que nous commencions à faire des plans pour une prochaine sortie dès maintenant. Le temps ne s’y prêtait pas, ni l’une ni l’autre n’avions notre emploi du temps sous la main pour faire un tel programme. Enfin, me concernant, je n’en avais pas tant besoin, parce que mes journées se ressemblaient, étaient d’une monotonie incroyable, à un tel point que je me demandais encore comment je faisais pour supporter un tel mode de vie, qui ne ressemblait à rien à mes envies, à mes ambitions. Mais quand même, je ne me voyais pas établir une date pour autant, donc je ne lui en voulus pas quand elle me fit savoir qu’elle allait m’appeler quand elle serait disponible. Et puis, il fallait l’admettre, c’était la chose la plus logique à faire, considérant le fait que c’était elle qui avait l’horaire le plus éclectique, et le travail le plus prenant. Ne me voyant pas faire autrement, je me contentai donc d’acquiescer, lui disant avec un sourire.  « Ça marche ! » Je repris ensuite mon sérieux, reportant mon attention sur les autres personnes à servir qui, petit à petit, commençaient à diminuer. Il fallait dire aussi que l’heure du repas était annoncée pour tout le monde à la même heure, et même si certains retardataires arrivaient un peu, voire beaucoup plus tard, généralement, tout le monde s’y prenait en même temps, d’où la masse de monde dans un premier temps, puis le ralentissement par la suite. Aujourd’hui, ç’avait été apparemment beaucoup plus rapide que certaines fois. Ou bien était-ce parce que faire la discussion avec Violet avait accéléré le temps, me changeant encore plus les idées que je ne l’aurais cru dans un premier temps ? C’était une probabilité aussi. Considérant l’heure pour la première fois, remarquant que celle-ci était plutôt raisonnable, je me retrouvai donc à dire:  « As-tu quelque chose de prévu par la suite ? » Je lui demandais surtout par curiosité pour commencer, consciente qu’il était possible qu’on nous demande de faire autre chose - et je ne saurais refuser, j’étais là pour aider après tout - mais si ce n’était pas le cas, qui sait, peut-être pourrions-nous prendre un peu plus de temps ? Si la jeune femme était disponible, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Violet AbernathyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 141
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Amaya Nakamura
Disponibilités : Parfaitement libre !
Âge : 27 ans

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Sam 20 Oct - 10:37

C’est vrai que j’avais toujours l’air de me plaindre en permanence parce que j’étais fatiguée, épuisée même, mais je savais que je ne changerais de travail pour rien au monde, parce que rester assise dernière un écran d’ordinateur à gérer de la paperasse toute la journée, comme le faisait les secrétaires médicales de l’hôpital, j’en étais tout simplement incapable. Il fallait que je sois active tout le temps. Un boulot pépère ne me correspondait pas, je le savais. Mais, pour autant, j’avais le droit d’être fatiguée et d’avoir un besoin pressent et urgent de prendre des vacances, non ? Lorsque mon amie indiqua qu’il serait bien que l’on puisse se voir ailleurs qu’au refuge, j’acceptais, mais fu bien sûr obligé de préciser que je devrais la contacter lorsque je serais disponible. Car, malheureusement, si comme tout le monde, j’avais droit à des jours de congés, il n’était pas rare qu’ils prennent fin prématurément, parce qu’une collègue s’absentait pour x ou y raison. Je n’étais pas souvent malade, pour ne pas dire jamais. De ce fait, lorsque je m’absentais, ce n’était pas pour une maladie ou une blessure quelconque, mais uniquement, parce que j’étais en vacances. Alors, c’était toujours moi que l’on appelait en cas de pépin. J’étais trop gentille, trop professionnelle et je ne savais pas dire non. A la longue, tout le monde en profitait, mais la situation ne s’arrangeait guerre, puisque, je ne disais jamais que ça me dérangeait et que j’avais vraiment besoin de repos. Le problème, c’est qu’à trop continuer de la sorte, j’allais vraiment finir par craquer à un moment ou à un autre. Elle approuva mes paroles tandis que la file d’attente diminuait. Comme toujours, il y avait eu beaucoup de monde d’un seul coup, mais comme toujours, une fois qu’ils étaient servi, les lieux se vidaient progressivement. Il faut dire aussi que plus les gens arrivaient tôt et plus ils avaient la chance d’avoir les meilleures parts. Elle me demanda si j’avais quelque chose de prévu juste après. Comme mon estomac gargouillait, je répondis « Manger. Je meure de faim ! Si tu veux, on peut se poser quelque part et manger un truc ? ça me changera des pasta box devant une série télé ! » que je dis alors.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya S. BurtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 549
Crédits : cranberry (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Jenna Dewan
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, n'hésite pas à demander plus tard !

#EnCours Elijah ; Neil ; Skyler ; Violet
Âge : Trente-trois ans (18.06.1985)

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Sam 3 Nov - 18:14


Violet & Kaya

Au refuge pour sans-abris

Là où on peut même se trouver des amis
Ayant fait la route directement du travail jusqu’à ici, n’ayant pas faim pour manger quoi que ce soit, sauf peut-être pour grignoter un peu, je n’avais pas pris de repas à proprement parler. Il était vrai que j’aurais pu grignoter un peu parmi les victuailles présentes devant nous, mais je ne me voyais pas de faire ça, ce n’était pas dans l’idée de faire du bénévolat, c’était totalement égoïste à mon avis. Du coup, il était vrai que manger un morceau serait pas mal, d’où le fait que je donnai raison à Violet d’un sourire quand elle me dit que la prochaine chose qu’elle ferait, c’était prendre une bouchée. Je ne me précipitai pas à lui proposer de manger quelque chose ensemble quelque part, refusant de m’imposer, refusant de lui en vouloir si elle préférait aller manger chez elle, se préparer un petit quelque chose maison. Après tout, cette rencontre n’était pas prévue, alors je ne pouvais pas lui reprocher d’avoir des plans sans ma personne, parce que je ne voudrais pas qu’elle en fasse tout un cas non plus dans le cas contraire. Mais au final, elle ne tarda pas à me proposer d’aller manger quelque chose ensemble, en se posant dans un restaurant ou un truc du genre. Enfin, je supposais que c’était ce qu’elle voulait dire. Considérant le fait que je ne saurais pas le lui refuser, je souris de nouveau, de plus belle surtout, ne détestant pas l’idée, bien loin de là. Avec enthousiasme et surtout, sans hésiter, je lui dis:  « Avec plaisir ! » Mon attention étant requise pour servir une autre personne, les rares qui restaient et qui attendaient un repas, je marquai une pause, puis je reportai mon attention sur mon amie, ajoutant, par simple curiosité:  « Avais-tu une idée d’où tu voulais aller ? Ce que tu voudrais manger ? » Évidemment si elle ne le savait pas, ce n’était pas la fin du monde, bien loin de là, nous pourrions toujours choisir ensemble. Et puis, ce n’était pas comme si je lui laissais un temps bien long de réflexion, considérant le fait que nous dûmes servir les dernières personnes qui attendaient leur repas, mais qu’en plus, on nous proposa de ranger le tout par après, parce que suite à ça, nous pourrions disposer, signifiant que nous pourrions aller où Violet avait envie de manger, parce que personnellement, je n’étais pas tant difficile, et je sortais si peu au restaurant que je ne connaissais pas vraiment les meilleurs. Pour une fois par contre, je pouvais très bien faire une exception.
Revenir en haut Aller en bas
Violet AbernathyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 141
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Amaya Nakamura
Disponibilités : Parfaitement libre !
Âge : 27 ans

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Mar 6 Nov - 16:54

Mon dernier repas me semblait loin. Pourtant, lorsque j’avais débarqué dans le refuge, je n’avais pas faim. Je suppose que je fait de servir les assiettes m’avait donner faim. Dans ce refuge, la nourriture semblait de qualité. Enfin, à regarder comme ça, et à sentir surtout, ça avait l’air bon. Mais, quand on manque de tout, je m’en doutais bien, on était près à manger n’importe quoi, même des raviolis en boîte ; ce que personnellement je trouvais dégueulasse. Mais, je n’étais pas dans le besoin. Je ne faisais, certes, pas trois repas par jours mais c’était par manque de temps, pas parce que je n’en avais pas les moyens. Bon, je le reconnaissais, je n’avais pas de quoi me payer un « quatre étoiles », mais, je mangeais à ma faim et c’est tout ce qui comptait, n’est-ce pas ? J’observais la salle du coin de l’œil. L’air était à la fois chargé de bonne humeur ; la bonne humeur de partager un repas dans une assiette et assis à une table en compagnie d’autres personnes ; mais aussi de tristesse. La tristesse de partager ce repas dans un endroit qui n’était pas « la maison ». Ca me fendait le cœur, mais malheureusement, je ne pouvais accueillir personne chez moi, je vivais dans un petit studio ou je n’avais même pas la place de ranger ma collection de crocs et mes livres d’occasion. Le bocal de Maurice, mon poisson rouge était poser sur la machine à lavé le linge, mais quand elle fonctionnait, je devais vite le mette ailleurs, par crainte qu’il ne tombe. Ce n’était qu’un poisson, mais j’y tenais beaucoup. Je proposais alors à mon amie d’aller se poser dans un petit restaurant pour manger un morceau, une fois notre tâche terminée. Il n’y en avait plus pour longtemps. Ranger serait rapide, car tout le monde s’y mettait. « Il y a un petit italien pas très loin d’ici ! Mais ce n’est qu’une idée, on peut très bien aller ailleurs ! » que je réponds tandis qu’elle me demandait si j’avais une de l’endroit où nous pourrions aller. Pour être franche, elle me prenait de court, car je n’avais vraiment pas réfléchie à la question en proposant de manger quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya S. BurtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 549
Crédits : cranberry (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Jenna Dewan
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, n'hésite pas à demander plus tard !

#EnCours Elijah ; Neil ; Skyler ; Violet
Âge : Trente-trois ans (18.06.1985)

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Sam 10 Nov - 20:32


Violet & Kaya

Au refuge pour sans-abris

Là où on peut même se trouver des amis
Contrairement à ce que j’avais supposé dans un premier temps, Violet avait bel et bine une idée de restaurant où elle voudrait bien aller. Peut-être était-ce un restaurant qu’elle aimait bien à la base, qui lui faisait soudainement envie, je ne saurais le dire, mais une chose était certaine, c’était que je n’allais pas m’en plaindre. Puisqu’ainsi, nous n’aurions pas à tourner en rond, se poser mille et une questions et finalement, perdre notre temps, puis se frustrer parce que la faim nous travaillait de plus en plus. Violet venait de nous épargner tout ce processus. Et personnellement, un italien, ça ne me déplaisait pas, bien au contraire. Du coup, je n’avais aucune raison de m’y opposer, à moins que le menu soit hors de prix, mais ça ne semblait pas être le genre de la jeune femme de faire dans l’exorbitant. Par conséquent, je ne tardai pas à acquiescer un sourire en affirmant, avec un enthousiasme non-feint:  « L’italien ça me va ! » Et puis je devais avouer qu’il me faisait du bien de ne pas réfléchir trop cette fois-ci. Ça impliquait que je faisais confiance à Violet, mais même si nous ne nous connaissions pas tant que ça, elle ne me semblait pas le genre de personne à me recommander un mauvais restaurant, surtout que dans le cas présent, ce serait sa perte à elle aussi, puisqu’elle devait manger comme moi. Ceci étant réglé, il nous fallut seulement terminer le service, puis finalement, se mettre au rangement avant de pouvoir quitter l’établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Violet AbernathyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 141
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Amaya Nakamura
Disponibilités : Parfaitement libre !
Âge : 27 ans

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Mar 27 Nov - 16:01

J’avais proposé ce restaurant sans avoir vraiment réfléchir à la question avant, mais je le connaissais pour y avoir manger une fois ou deux. C’était très bon et les prix étaient raisonnables. On s’en tirait à moins de vingt dollars par personnes, dessert et boisson compris. Et puis, l’italien est une valeur sûre, tout le monde aime les pâtes, non ? Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas, à la carte, il y avait de tout, même chose pour les menus, donc c’était très bien fait. De plus, l’attente n’était pas très longue, ce qui était fort pratique lorsque l’on manquait de temps. Mais, dans le cas précis, ce n’était pas le temps qui me manquait, et personne ne m’attendait chez moi. J’avais seulement faim, très faim, c’est pourquoi, j’avais proposé ce restaurant plutôt qu’un autre. Et mon amie semblait approuvé, donc, encore une fois, tant mieux. Néanmoins, si aller à l’italien ne lui aurait pas plus, nous serions allé ailleurs. Je n’étais pas difficile, je mangeais de tout et n’importe quoi. Encore plus lorsque j’avais faim. « Dans ce cas, c’est parfait ! » dis-je, avec un sourire. Maintenant, j’avais hâte de partir. Pour changer un peu de mes habitudes, c’était sympa de prévoir quelque chose, même si c’était à la dernière minute. Les pasta box devant une série sur Netflix, ça commençait à me peser, je dois l’admettre. Nous terminâmes ensuite le service, puis, comme le refuge fermait ses portes, nous aidâmes au nettoyage. Ce ne fut pas bien long car nous étions tout de même assez nombreux. Enfin, quand ce fut fait, nous quittâmes le foyer pour nous rendre au restaurant. Comme je l’avais signaler, il était juste en face, enfin presque, nous ne sommes pas à une ou deux boutiques près et en moins de cinq petites minutes, nous y fumes.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya S. BurtonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 549
Crédits : cranberry (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Jenna Dewan
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible, n'hésite pas à demander plus tard !

#EnCours Elijah ; Neil ; Skyler ; Violet
Âge : Trente-trois ans (18.06.1985)

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   Lun 3 Déc - 15:34


Violet & Kaya

Au refuge pour sans-abris

Là où on peut même se trouver des amis
C’était confirmé et officiel; nous avions choisi ce que nous allions faire après avoir terminé ce service, et plus encore, nous savions ce que nous allions manger. Enfin, vaguement, puisque nous connaissions le type de nourriture, mais ce n’était pas pour autant que je savais exactement ce que j’allais prendre comme plat. Il me faudrait déjà commencer par voir un menu pour me décider. Satisfaite, et ravie de voir que Violet semblait tout aussi contente que moi de nos plans, je ne vis pas l’intérêt de traîner plus longtemps. Non pas que je traînais précédemment, mais je savais très bien que je pouvais être beaucoup plus efficace que ça, à condition que je ne continue pas de discuter plus longtemps. Gardant le silence, je terminai tout ce qui était rangement et nettoyage, comme on m’avait appris à le faire dans les premiers temps où j’étais venue faire du bénévolat. Rien de bien difficile, pas de quoi faire une formation qui prenait une éternité, mais qui nécessitait quand même un temps, histoire que tout soit bien remis en place à la fin, qu’importe qui s’occupait des lieux. Et je voulais faire ma part jusqu’au bout, pas juste à moitié sous prétexte que je ne savais pas quand j’allais retrouver le temps de revenir avec mon emploi du temps et tout ce qui se greffait à-côté. Lorsque j’eus terminé, je retournai à l’entrée, pour signifier que j’avais terminé, échangeant quelques politesses avec la réceptionnistes. Puis, j’attendis Violet non loin, reprenant la parole lorsqu’elle vint à ma rencontre, pour lui dire:  « Par contre, je te laisse me guider, je ne sais pas où se trouve le restaurant ! » J’ajoutai un petit sourire d’amusement, bien que ce ne soit pas une blague. Je cherchais juste à me monter de bonne humeur, parce que je n’avais absolument aucune raison d’agir de façon contraire, puisque pour une des rares fois, j’étais en paix avec moi-même, satisfaite de ce que j’avais accompli, et impatiente pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Au refuge pour sans abris (Kaya).   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au refuge pour sans abris (Kaya).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» JAMES BICHON MALTAIS 8 ANS REFUGE DANS LE 62
» BIGOUDI - x caniche 2 ans - Refuge APAA à Tregrom (22)
» BEETHOVEN BICHON MALTAIS 10 ANS REFUGE 62 URGENT
» [RP]Refuge pour personnes dans le besoin
» volé le 2 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: