AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 207
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Mar 31 Juil - 21:14

Le grand jour est enfin arrivé pour le jeune garçon, c'est aujourd'hui qu'il sort de sa cure de désintoxication. Malgré son jeune âge et sa frêle silhouette, il a l'air en forme bien que fatigué. Épuisé mentalement même. Mais le fait de retrouver l'air frais et de pouvoir être libre de ses mouvements n'a pas vraiment de prix. Heureusement, il n'était pas resté enfermé durant toute la durée de sa cure, mais il n'était pas non plus libre de faire ce qu'il voulait.

La vérité, c'est qu'il attendait ce jour avec impatience tout comme il le redoutait tout autant. Il avait hâte, parce que ce n'était pas non plus la vie dont il rêvait, mais il redoutait parce qu'il avait peur d'être trop faible pour affronter de nouveau la vie. La seule différence c'est que désormais il n'était plus seul. Il avait Lukyan, Alicia mais surtout, son père biologique qui avait été d'un soutien indéniable pour lui dans cette période compliquée pour Johan. Ils ne se connaissaient même pas et pourtant, il avait été là pour lui, il ne l'en remerciera jamais assez.

En attendant, il était sorti avec des vêtements propres. Les vêtements qu'il avait été acheté avec Isaiah au centre commercial avant tout cela. Un simple sweat de couleur grise avec un jean. Isaiah était venu le chercher jusqu'à l'établissement où il avait été enfermé. Avant de quitter ce dernier, il jeta un dernier coup d'oeil puis il regarda Isaiah devant  lui. S'il était accro aux séries, Johan dirait probablement que cette scène ressemble à celle où les gens quittent une prison, et en soit, ça avait été la sienne ces dernières semaines. Mais il pouvait s'estimer heureux, il n'avait pas été réellement en prison, pour la simple et bonne raison que Carson le lui avait évité.

Le visage éclairé par un sourire, le jeune adolescent se dirigea vers son père biologique, son sac à la main.

" - Merci d'être venu." fit-il tout en venant se blottir contre lui. Ces quelques semaines avait fait réfléchir Johan sur tout un tas de choses et il faut croire que ça l'avait changé.

Il avait hâte de pouvoir rentrer à la maison, de tourner la page sur cette épreuve et de recommencer à zéro en faisant tout pour qu'Isaiah oublie les erreurs qu'il avait commis.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 196
Crédits : Electic Soul (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible pour le moment, mais tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Adela ; Amaya; Johan
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. (02.02.1983)

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Ven 3 Aoû - 3:00


Johan & Isaiah

Tourner la page sur les erreurs du passé

Et tenter de recommencer à zéro
Avec tous les changements survenus au cours de l’année scolaire précédente, je n’avais pas prévu quoi que ce soit de précis pour les vacances d’été. Peut-être aurais-je pu aller en voyage, profiter de ma liberté pour une rare fois, mais je voulais laisser la poussière retomber, m’ajuster à tout ça. Ce que je n’avais pas du tout vu arriver par contre, c’était de passer une partie de ces vacances à jongler entre quelconque endroit en ville et un centre de désintoxication pour adolescents, là où Johan se trouvait, de sorte à se départir de son problème de drogue. Maintes fois, je m’y étais rendu, pour voir comment il allait et ce, même s’il semblait bien s’en sortir, semblait avoir la volonté de s’en sortir. Et je ne faisais pas ça que pour me donner bonne conscience, mais bien parce que je voulais être présent pour mon fils, comme tout père se devait de l’être, qu’importe les circonstances de notre rencontre, de la découverte de notre lien de parenté, de la relation que nous entretenions. Et si ce temps avait fait quelque chose, c’était, j’avais l’impression, nous rapprocher. Peut-être avais-je faux, mais ce que je sentais, c’était que maintenant, j’avais le courage de faire plus, de faire mieux avec lui. Voilà pourquoi j’avais pris l’initiative de faire quelque chose que je faisais chaque an, soit me prévoir un temps à New York, pour aller voir un match des Yankees, passer du bon temps dans une ville que j’appréciais grandement, mais plutôt que d’y aller seul, penser à l’emmener avec moi. Plus encore, j’avais poussé l’audace jusqu’à préparer deux sacs, un pour chacun d’entre nous, les placer dans le coffre arrière de ma voiture, et les emmener aujourd’hui, en ce jour où j’allais le chercher au centre, pour de bon, cette fois-ci. Sur place, plutôt nerveux, pour bien des raisons, je sortis de mon véhicule, l’attendant à l’entrée, comme prévu. Quelques instants plus tard, Johan apparut, et j’eus à peine le temps de lui parler qu’il vint se blottir contre moi. Le serrant un peu dans mes bras, je répondis à ses propos:  « C’est normal… », fermant un peu les yeux, appréciant l’étreinte. Ensuite, je me décalai, prenant un peu mon courage à deux mains, et finalement, disant:  « Je me disais que… peut-être… on pourrait… Sortir un peu de la ville ? Je crois que ça nous ferait du bien… » Tact ? Pas du tout, je le savais bien. Mais je ne me serais pas tant vu le garder pour moi. J’espérais juste que je n’avais pas été trop brusque et que pour le coup, il allait accepter, même si je m’étais déjà préparé à l’éventualité qu’il ne le fasse pas du coup, sachant que je prenais quand même un gros risque.
Revenir en haut Aller en bas
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 207
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Jeu 9 Aoû - 13:51

Johan était prit entre deux sentiments, celui de pouvoir enfin goûter à la liberté comme il l'avait toujours fait, et celui de l'inquiétude de ne pas assez fort et de replonger dans les méandres qui l'avait entraîné là où il était aujourd'hui. Ça n'avait pas été tous les jours faciles, il avait souvent craqué, seul dans son coin, mais les professionnels avaient été là pour l'aider et le soutenir dans le processus de guérison. S'ils le laissaient sortir aujourd'hui, c'est parce qu'ils avaient confiance en lui. Bien plus que lui ne pourra jamais avoir confiance en lui-même.

Johan avait attendu ce moment avec tant d'appréhension et d'excitation à la fois qu'il ne savait pas trop comment il devait réagir lorsqu'il aperçu son père. Se jeter dans ses bras ou bien rester distant avec lui comme il l'avait toujours fait ? C'était l'occasion de lui montrer, qu'en plus de devenir quelqu'un de sobre, il avait aussi eu le temps de réfléchir sur lui-même, sur les propos que Lukyan lui avait adressé. Il était bien décidé à changer, à essayer de s'intégrer en oubliant que son don pouvait le rendre particulier.

Une fois dehors, le jeune garçon se dirigea vers l'homme qui l'attendait à la sortie. À en deviner sa posture, il était tout aussi anxieux que lui, certainement pas pour les mêmes raisons, mais il l'était tout de même. Sans vraiment réfléchir, il alla se blottir contre lui, parce que c'est ce dont il avait envie, mais aussi, besoin. Malgré les apparences, le jeune allemand est un gamin qui a besoin d'énormément d'affection.

Un peu ému de tout cela, il en oublia presque les propos de son père. Quitter la ville ? Ça pouvait être une idée, même s'il n'y avait pas songé. En vérité, il avait envie de retrouver son chez lui, de retrouver ses marques et tout ce qu'il appréciait. Mais il faut croire qu'Isaiah avait un autre projet en tête, il n'allait pas refuser, même si en son for intérieur, c'est la première chose qu'il aurait. Avant en tout cas. Maintenant, il avait envie de se laisser porter par ce qu'il ressentait, même si pour cela il devait tomber et se relever, il n'était plus seul maintenant. Il avait une famille, sa famille.

" - Et bien.. Oui pourquoi pas, mais tu veux aller où ?" demanda-t-il un peu surpris par cette proposition.

Johan était heureux qu'Isaiah est décidé de leur changer les idées, bien sûr que ça ne pouvait que leur faire du bien. Mais Johan avait peur de l'inconnu, dès lors qu'il sortait de sa zone de confort, il avait tendance à redevenir méfiant, angoissé et négatif sur tout ce qui l'entourait. Cette sortie était peut-être l'occasion pour lui de changer aussi cette perspective.

" - Mais j'ai rien par contre, hormis ce sac de vêtements.."

Johan était assez naïf pour penser que ce n'était qu'une petite sortie que lui proposait son père, jamais il n'aurait misé sur des vacances. Il n'en avait jamais eu.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 196
Crédits : Electic Soul (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible pour le moment, mais tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Adela ; Amaya; Johan
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. (02.02.1983)

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Mar 21 Aoû - 14:35


Johan & Isaiah

Tourner la page sur les erreurs du passé

Et tenter de recommencer à zéro
Johan ne me répondit pas d’emblée par la négative, et même si cela ne voulait pas dire que nous étions définitivement partis, c’était déjà bon signe. Ou du moins, c’était suffisant pour que je me montre relativement optimiste pour la suite, que je ne me décourage pas quand il me demanda où nous allions, quand il vint à s’inquiéter du fait qu’il avait trop peu de vêtements, sauf ce qu’il avait avec lui, dans le centre où il avait passé un certain temps. Content d’avoir prévu le coup, je ne tardai pas à répondre à sa seconde inquiétude, par un simple:  « Ne t’en fais pas. » Je ne me lançai pas dans les détails, ne lui expliquant donc pas que dans le coffre arrière se trouvait deux sacs de vêtements, un pour moi, un pour lui, avec des provisions pour la route, peut-être une fois sur place, et qu’en bonus, j’avais même quelques trucs à grignoter dans le véhicule, incluant des smoothies préparés d’avance, comme j’aimais bien en faire. Il y en avait un pour moi, et un second pour Johan, préparé avec, ce que j’espérais, il allait apprécier. Je ne le fis pas parce que j’avais quelque chose à cacher, mais plutôt parce que je voulais me concentrer sur la première chose qu’il m’avait demandé, ce qui était le plus important, mais aussi peut-être le plus difficile à dire. Pourquoi ? Parce que ma spontanéité dans l’idée l’emmener avec moi me donnait l’impression d’être égoïste, me donnait l’impression de ne pas lui laisser le choix et ce, qu’importe si je lui donnais ou pas au final. Parce que s’il ne voulait pas, je n’allais pas insister, je n’allais pas quitter en le laissant derrière. Je ne serais pas capable de faire une telle chose, surtout pas après l’épreuve difficile qu’il venait de traverser. Évidemment, je ne saurais nier que je serais un peu déçu, mais je ne saurais faire un drame pour autant. Naturellement, je préférerais de loin qu’il me dise oui, donc ce fut avec peu de confiance et de l’hésitation que j’ajoutai:  « Et… En ce qui concerne la destination… je t’avoue que j’aime bien aller à New York, une fois par année, et je me suis dit que cette année, si tu le souhaites, on pourrait y aller ensemble, pour quelques jours. » Un sourire timide vint conclure mon propos, puisque je ne me vis pas aller plus loin. Je ne parlai pas tout de suite de ma tradition d’aller voir un match des Yankees, me disant que ça, je pourrais le gérer lorsque je saurais s’il voulait bien venir avec moi. Après, normalement, ça ne devrait pas tant l’étonner, compte tenu que je ne cachais pas mon intérêt pour ce sport, mon amour pour cette fameuse équipe, mais ça ne voulait pas dire que je me devais de lui imposer. Et tristement, malgré le temps qui s’était écoulé depuis que nous avions choisi d’être plus ouverts l’un envers l’autre, il y avait certaines choses qui ne me laissaient pas totalement confortable, et prendre un tel risque en faisait partie, comme la nervosité que je tentais tant bien que mal de cacher venait le trahir, alors que j’attendais une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 207
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Lun 3 Sep - 19:53

En temps normal, il est certain que Johan aurait répondu par la négative, parce que ça le sortait de sa zone de confort, parce qu'il ne se sentait pas si à l'aise que ça dans la société et qu'il était bien trop habitué à sa solitude quotidienne. Mais pendant les longues semaines durant lesquelles il avait été enfermé ici, il avait eu largement le temps de réfléchir, de se demander ce qu'il voulait réellement pour son avenir et les efforts qu'il était prêt à faire pour atteindre ses objectifs. Alors oui, ça lui faisait peur, non pas de partir seul avec Isaiah, il lui faisait confiance sur ce point, c'est plus en lui-même qu'il n'a pas confiance. Et si tous les efforts qu'il avait réussi à faire dans ce centre étaient réduits à néant maintenant qu'il a retrouvé sa liberté ? Généralement, les personnes accros qui viennent dans un centre de désintoxication supplient le personnel pour en sortir, pour l'allemand c'était le contraire, il les avait presque supplié de le garder encore. C'était plus simple d'être encadré, d'être soutenu s'il avait un coup de mou plutôt que de devoir affronter les obstacles qui l'attendaient à l'extérieur. Mais il n'était plus seul, et il venait de le comprendre.

Malgré son envie de partir avec son père, Johan était un peu inquiet concernant ses affaires. Il n'avait rien d'autre que ses affaires actuelles et quelques unes supplémentaires dans son sac. Ça ne suffira probablement pas. Surtout en fonction du lieu où le jeune homme comptait les emmener. Il devait avouer qu'il n'en avait aucune idée, et vu le peu qu'il connaissait sur son père biologique, il ne pouvait pas vraiment deviner. D'ailleurs, c'est un des objectifs qu'il s'était fixé, apprendre à mieux connaître Isaiah. Son père au final. Il était tant de mettre ses peurs et ses angoisses de côté pour pouvoir enfin vivre sa vie pleinement et profiter de son père qu'il a cherché durant de longs mois avant, par chance, de le trouver un peu par hasard.

L'adolescent hallucina quand il entendit la destination que prévoyait son père. New-York. New-York sérieusement ? Pour lui qui n'avait pas quitter le son européen avant de venir s'installer à Washington pour retrouver son père, il n'avait jamais imaginé visiter du pays. Alors oui, bien sûr que ça lui plaisait, même s'il n'avait pas vraiment d'idées à quoi ressemblait New-York autre que par les magazines qu'il avait déjà pu apercevoir. Cette fois, c'était l'occasion de le découvrir par lui-même. Johan était à la fois épuisé physiquement et mentalement de mener ce combat intérieur contre lui-même,  et de l'autre, il était excité maintenant qu'Isaiah lui avait révélé l'endroit où ils allaient se rendre.

" - Je.. Wahou.. Je ne m'étais jamais imaginé aller à New-York un jour alors.. Oui j'accepte bien sûr.. C'est.. J'en reviens pas en fait.. Avant de venir ici pour te retrouver, je n'avais jamais quitté mon pays ni même le sol européen, alors c'est un peu un rêve."

Enfin, on ne pouvait pas vraiment qualifier ça ainsi, puisque son seul rêve c'était de devenir avocat, il n'y avait pas grand chose d'autre qui l'intéressait autant que son ambition de devenir un jour celui qui défend les personnes dans le besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 196
Crédits : Electic Soul (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible pour le moment, mais tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Adela ; Amaya; Johan
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. (02.02.1983)

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Dim 9 Sep - 22:42


Johan & Isaiah

Tourner la page sur les erreurs du passé

Et tenter de recommencer à zéro
J’étais parfaitement conscient que Johan et moi avions maintes choses à nous dire pour apprendre à se connaître parfaitement, et je savais très bien que peut-être jamais on allait se connaître par coeur un jour, mais avoir su que le jeune homme chérissait ce rêve d’aller à New York un jour, certainement que j’aurais abordé la question bien avant aujourd’hui, considérant le fait que personnellement, j’adorais cette ville, au point de m’y rendre une fois l’an. Bon, je n’allais pas nier que le baseball était une des maintes raisons pourquoi je m’y rendais si souvent, mais je savais aussi apprécier les attractions touristiques, ce que la ville avait à offrir. Mais je ne l’avais pas fait, et du coup, je me retrouvais surpris par les propos de mon fils biologique, mais agréablement surpris surtout. Comment pourrais-je me montrer embêté du fait de faire son bonheur ? Ce n’était juste pas possible, j’en étais même plus que ravi. Plus encore, je trouvais que cette façon qu’il avait d’être si émerveillé avait quelque chose de mignon qui me rendait encore plus enthousiaste à l’idée de m’y rendre, d’où le fait que je ne me vis pas attendre bien plus longtemps, affirmant sitôt:  « C’est parti, dans ce cas. » Puisque Johan était à l’extérieur du centre, c’était que tout y était réglé, et par conséquent, il était en mesure de prendre librement place dans la voiture, côté passager, tandis que moi, je m’installais, naturellement, du côté conducteur. Prenant place, je pris une pause dans mes manoeuvres, le temps de mentionner:  « Au fait, il y a de quoi manger, si tu as faim. On peut aussi arrêter en route. » Le trajet durait un peu plus de trois heures, ce qui n’était pas bien long sommes toutes, mais je préférais le prévenir, espérant qu’il viendrait à comprendre qu’il n’avait pas à se gêner s’il voulait faire une pause, pour se dégourdir les jambes, aller à la salle de bains ou quelque chose dans le genre. Ceci étant dit, je mis la clé dans le contact, et je commençai à rouler, empruntant de petites rues dans l’intention d’aller rejoindre l’autoroute aussi rapidement que possible. Compte tenu du fait que jamais je n’avais fait un tel trajet à partir de ce lieu, je pris quelques minutes pour me concentrer dessus, quelques minutes pendant lesquelles je ne parlai pas, cherchant mon chemin. Dès que je me trouvai sur un trajet un peu plus familier, et donc que je revins en zone de confort, je me permis de finalement reprendre la parle, demandant:  « Et… Y avait-il des choses que tu voulais voir, à New York ? » Je ne savais pas si ma question était vraiment bien formulée, mais je la posais sommes toutes par curiosité, espérant avoir une répondre malgré tout, histoire de pouvoir faire un peu la conversation, puisque sinon, cette route serait bien longue.
Revenir en haut Aller en bas
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 207
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Mer 12 Sep - 14:10

Johan n'avait jamais vraiment osé se mette à rêver, c'était trop bon pour être vrai à ses yeux. Il avait préféré se contenter des images qu'il pouvait trouver dans des magazines, dans des ouvrages plutôt que de se dire qu'un jour il aurait la possibilité de s'y rendre. Il y avait tellement d'endroits sur ce globe où le jeune allemand rêvait d'aller, mais ce n'était pas avec la situation précaire dans laquelle il était précédemment qu'il aurait pu se douter qu'un jour tout cela deviendrait réalité. Il n'avait jamais quitté l'Europe ni même son pays natal, alors les États-Unis pour lui, c'était l'autre bout du monde, et même s'il ne vouait pas un réel enthousiaste comme pouvait le faire certaines personnes en pensant au rêve américain, Johan n'était pas venu dans ce but là initialement.

Son père ne mit pas bien longtemps après qu'il lui ai avoué qu'il n'était pas contre de partir, que c'était même plutôt le contraire, ils grimpaient chacun dans la voiture à leur place respective. Le moteur se mit en marche et les voilà désormais parti pour de nouvelles aventures, vers un endroit inconnu pour le jeune garçon. Voir s'éloigner le centre où il avait passé de longues semaines lui faisait quelque chose, c'était comme le symbole qu'il était enfin libre, que plus aucune chaîne ne le retenait. C'était une nouvelle page qui s'écrivait, une page où il n'avait plus le droit à l'erreur, il le savait, mais c'était d'autant plus de pression pour un gamin de son âge.

Alors qu'ils étaient déjà sur la route, Isaiah lui mentionna que s'il avait faim, il y avait le nécessaire dans la voiture et si toutefois il avait besoin d'autre chose, ils pouvaient également s'arrêter en court de route. Johan n'avait aucune idée de combien de temps il fallait pour rejoindre le point A au point B mais en réalité il s'en fichait pas mal. Ça allait lui permettre de se relaxer, de réfléchir sur un bon nombre de choses ou tout simplement de se reposer, il était fatigué et même  si les spécialistes avaient jugé qu'il était apte à retourner à la vie normale, le sevrage continuait toujours, son corps n'était pas encore pleinement nettoyé de tout ce qu'il avait pu ingurgité.

[Color=#669999]" - Est-ce que tu as juste une barre de céréales ?"[/ color]

Il avait un petit creux et maintenant que les nerfs commençaient doucement mais sûrement à se relâcher, il sentit son ventre réclamer à manger. Une barre ferait l'affaire pour le moment, mais probablement que d'ici quelques heures il ne serait pas contre un véritable repas.

Même si d'un point de vue intellectuel, Johan était supérieur aux autres enfants de son âge, il y a encore certaines choses où il agissait comme un enfant de son âge. Par exemple, il aimait prendre des céréales au petit déjeuner, tout comme il aimait aussi beaucoup les jus de fruit.

La route défilait et le silence s'était installé dans l'habitacle de la voiture. Isaiah se décida alors à le rompre en interrogeant le jeune garçon sur ce qu'il avait envie de voir à New-York. Le visage jusqu'à présent tourné vers l'extérieur pour observer le paysage, il se tourna ensuite vers son fils.

" - Je ne sais pas vraiment.. Je ne connais pas la ville, je connais juste ce que l'on peut voir dans les journaux ou autre, mais j'aime beaucoup tous les espaces verts qu'il y a et puis.. J'aimerai voir le coucher de soleil sur la ville aussi.."

Johan n'était pas très à l'aise avec le fait d'en demander autant à son père, et pourtant au fond, c'était légitime, c'est simplement qu'il n'avait jamais été habitué à ça auparavant, alors là-dessus aussi, il allait devoir faire des efforts dans les prochaines semaines à venir pour que tout se passe du mieux possible entre eux. Il avait déjà grandi durant son séjour en cure de désintoxication.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 196
Crédits : Electic Soul (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible pour le moment, mais tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Adela ; Amaya; Johan
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. (02.02.1983)

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Mer 19 Sep - 15:06


Johan & Isaiah

Tourner la page sur les erreurs du passé

Et tenter de recommencer à zéro
Je n’étais pas un grand adepte des barres de céréales. Honnêtement, je préférais celles qui contenaient des protéines, qui permettaient d’offrir une véritable consistance et qui, généralement, n’avaient rien à voir avec des articles pour grignoter avec quelques fruits secs et quelques grains. Mais ayant appris à faire des concessions, sachant que Johan n’avait pas le même régime alimentaire que moi, j’avais appris à faire des concessions dans mes achats quotidiens, et du coup, je n’eus pas à me sentir inconfortable et lui proposer une alternative. À sa question, je pus donc répondre: « Oui, dans le sac. » Personnellement, je n’avais pas faim, pas pour le moment. J’avais pris un repas relativement équilibré - comme à mon habitude, sauf en cas de force majeure - avant de passer le prendre au centre de désintoxication, alors je ne ressentais pas le besoin de manger, voire grignoter quoi que ce soit. Du coup, je me permis de poursuivre la discussion, lui posant une question, me faisant offrir une réponse à celle-ci qui, je devais l’avouer, me surprit quelque peu, me perturba même. Pourquoi ? Parce que Johan m’avait dit qu’il voulait visiter New York, New York étant une ville qui faisait penser à tout sauf aux espaces verts, à l’exception d’un endroit bien précis. Washington était beaucoup plus vert que New York, c’était certain. Enfin, d’un côté, ç’avait pour avantage de me fixer pour où je pourrais l’emmener afin de lui faire plaisir, mais la surprise restait, bien que je ne voulais pas le laisser paraître, me contentant d’acquiescer. Et puisque nous étions sur le sujet, je pris la décision de lui parler d’un truc bien précis. Je ne pensais pas le faire tout de suite, mais me disant que peut-être était-ce mieux de le faire et d’être fixé, je voulus commencer en disant: « Je… » Je marquai une pause, rentant de rassembler mes mots autrement, et finalement, j’avouai: « J’ai souvent pour habitude d’aller voir un match de baseball, quand je vais à New York… » Je m’arrêtai là pour le moment, souhaitant voir sa réaction avant d’ajouter quoi que ce soit, lui avouer que j’avais réservé des places et tout. Après tout, peut-être serait-il complètement récalcitrant. Connaissant sa hantise pour les cours de sport, je n’avais pas cherché - ni eu le temps - de l’embêter avec mes intérêts extérieurs, mon sport préféré étant le premier. Dans le pire des cas, je n’irais pas pour cette année, ou j’irais une autre fois. Après tout, bien des choses avaient changé, mes traditions aussi, même si ce serait peut-être un peu plus difficile que d’autres détails de ma vie qui avaient soudainement basculé ces dernières semaines, ces derniers mois.
Revenir en haut Aller en bas
Johan RiederGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 31/10/2017
Pages lues : 207
Crédits : Odyssea (avatar), astra (sign).
Avatar : William Franklyn Miller.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Maddison Piracci.
Disponibilités : RPs en cours (2/3) - Disponible

Lukyan × Isaiah
Âge : 14 ans (25 Mars).

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Sam 22 Sep - 12:38

Ce matin, au cetre, Johan n'avait quasiment rien mangé, sans doute l'angoisse qui lui nouait l'estomac. D'ailleurs, les personnes qui l'encadraient ne lui avaient pas reprochés et ils avaient même essayé de discuter avec lui, comme avec un enfant de six ans en disant que son papa allait bientôt arriver. Il était certes encore un gamin, mais il n'avait pas besoin qu'on lui parle comme tel. Parfois il avait l'impression d'être un demeuré et de vivre dans un monde totalement étranger.

Bref, le tout étant c'est que Lorsqu'Isaiah proposa de grignoter, Johan n'était pas contre. Et même s'il avait exprimé son refus, son estomac lui, se serait manifesté tôt ou tard, alors autant le remplir tout de suite, et les barres de céréales c'est souvent ce qu'il prenait pour calmer une faim. Enfin, jusqu'à il y a encore quelques mois, qui remontaient tout de même à loin maintenant, c'était avec des fruits qu'il avait pris l'habitude de se nourrir. En repensant tout le chemin qu'il avait accompli depuis son arrivée en ville, il en restait encore ébahi. Il était passé par tellement de sentiments différents. La colère, l'ignorance, la peur, la joie, l'excitation. Tellement de trajet parcouru, Johan espérait simplement ne plus retourner en arrière et continuer d'avancer sur le chemin devant lui.

Johan se servit pour avoir sa barre de céréales et pendant qu'il était en train de la déguster aussi lentement que possible pour en apprécier chaque bouchée, la réponse qu'il donna à son père biologique sembla l'étonner. Avait-il dit quelque chose de mal ? Le jeune garçon avait sans cesse l'impression de faire de travers de tout ce qu'il entamait, c'en était épuisant de réfléchir à chacun de ses mots pour s'assurer qu'ils ne produiront pas l'inverse de ce qu'il espère. Puis Isaiah semble acquiser les propos du garçon.

Johan venait de terminer sa barre au moment même où Isaiah reprit la parole. Hésitant, il commença à vouloir dire quelque chose, mais semblait chercher ses mots lui aussi. Avait-il quelque chose à lui demander ? Les dires de son père finirent enfin par lui arriver jusqu'aux oreilles. Il avait pour habitude d'aller voir un match de baseball, bien sûr il savait que c'était son sport préféré, mais en quoi cela devait l'intéresser ? Il pourrait bien rester seul durant la durée du match non ? À moins qu'il ne lui fasse plus confiance et préfère l'emmener avec lui ? Ça permettrait aussi au jeune allemand de pouvoir partager un moment avec lui. Tout comme Isaiah assisterait peut-être à sa remise de diplôme s'il arrive jusqu'à l'université de droit comme il l'espérait. Puis tout à coup, tout devient clair. Mais bien sûr !

" - Et tu as déjà pris les places donc tu aimerai que je viennes avec toi, c'est bien ça ?" fit-il en affichant un léger sourire.

Johan était très perspicace à certains moments, il réfléchissait beaucoup plus qu'un simple gamin de son âge, ce qui lui permettait aussi de pouvoir cerner les personnes assez rapidement en règle générale.
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 196
Crédits : Electic Soul (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible pour le moment, mais tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Adela ; Amaya; Johan
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. (02.02.1983)

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   Lun 24 Sep - 0:34


Johan & Isaiah

Tourner la page sur les erreurs du passé

Et tenter de recommencer à zéro
Les situations délicates, ça n’avait jamais été dans mes cordes. Et même si pour la majorité des gens, proposer une activité comme celle-ci, une activité qui me tenait à coeur qui plus est, n’était pas vraiment une situation délicate, au vu des circonstances, au vu du rapport que j’avais avec Johan, ça l’était pour moi. Voilà pourquoi j’avais tenté d’en parler sans faire trop de remous, voulant laisser planer cette idée comme une supposition, une potentielle activité. Bref, tout faire pour que Johan ne se sente pas mis devant le fait accompli. Déjà que je lui avais presque imposé ce voyage, même s’il avait accepté, je ne me voyais pas en ajouter une couche, même si, de façon égoïste, sans lui en parler qui plus est, je l’avais fait. Mais ça, c’était sans compter que l’adolescent me surprenait chaque jour, par sa personnalité, et dans le cas présent, par sa perspicacité. Je savais bien que je n’avais pas été tant énigmatique que ça, mais je sentais quand même que je m’étais fait grillé, et pas rien qu’un peu. Sous le choc, je ne sus pas comment réagir dans un premier temps, ignorant si je devrais me sentir coupable, gêné ou quelque chose comme ça. Mais sachant que je ne pouvais pas lui mentir - et je ne me voyais pas lui mentir non plus, je répondis, peu assuré de mes propos:  « Euh… Ouais… » Je me mordillai ensuite la lèvre inférieure, tentant de retrouver une contenance, le courage de le regarder pendant un instant. À mon soulagement, je ne vis pas de méfiance ou de rancune dans son regard, seulement de l’amusement. Et pour moi, ce fut suffisant pour ajouter:  « C’est une tradition pour moi. J’achète mes places plusieurs mois d’avance chaque an. » Parce que bon, ce n’était pas donné, et ce n’était pas nécessairement disponible à la dernière minute. Mais ça, je ne le dis pas non plus, ajoutant plutôt:  « Et… Je me disais que peut-être… On pourrait y aller ensemble, même si je sais que le sport, ce n’est pas ton truc… Du coup, si tu ne veux pas… Ce n’est pas grave… » Un sourire timide vint compléter mon propos, et je me surpris à être nerveux, encore une fois, de ce qu’il allait dire, même si je faisais tout mon possible pour ne pas paraître embêté si je devais changer ces plans qui me tenaient tant à coeur. Ma vie changeait, je devais faire avec, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourner la page sur les erreurs du passé [Feat. Isaiah E. Navarro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Tourner la page sans oublier le chapitre précédent..| Jethro
» ❤ Il ne suffit pas de tourner la page... Des fois il faut changé de livre. ❤ /Il est décédé suite à un suicide/
» J'étais prêt à tourner la page. C'est la page qui ne veut pas se tourner ~ Lucila
» SKYE + " J’étais prêt à tourner la page mais c’est la page qui ne veut pas se tourner. " (Grey's Anatomy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: