AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La goutte de trop ? + Selina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
E. Austin HayesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 13/12/2016
Pages lues : 332
Crédits : Danael [avatar] ➤ tumblr [gifs]
Avatar : Finn Harries
Pseudo : Danael
Schizophrénie : Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian] Nael K. White
Disponibilités : disponible amaryllis ; amaryllis ; chelsea ; chelsea ; chip ; chip/neil ; levi ; summer
event danvers
Âge : 20 ans ➤ 9 avril 1998

MessageSujet: La goutte de trop ? + Selina   Ven 21 Sep - 16:11

Depuis cet accident tout avait changé, tout était différent et Austin le supportait tellement mal. Il ne supportait pas l’idée d’être dépendant de quelqu’un, d’être privé de liberté. Mais le verdict avait été sans appel, avec une blessure touchant son artère de la jambe et une partie de ses nerfs, Austin ne pouvait tout simplement plus marcher. Tout n’était pas perdu heureusement pour lui, mais la rééducation allait être longue et douloureuse. La seulement Austin là débutait et il remettait tellement de temps à y arriver. Bien trop longtemps. Privé de sa liberté, il se sentait comme un oiseau que l’on tiens en cage. Simplement à cause d’un simple et vulgaire accident qu’il aurait pu éviter. Et il s’en voulait car si Chip était derrière le volant, lui était sobre et aurait dû coute que coute l’en empêcher. Maintenant il était dans cet état là et Chip n’allait pas puisqu’il souffrait d’amnésie. Austin n’avait même pas eut le courage de lui avouer qu’il était le responsable de leur accident. Il ne lui en voulait pas et en même temps, le jeune Hayes en voulait au monde entier. Il n’était pas seul pourtant, Connor le soutenait coute que coute, il avait financé ses opérations et le faisait encore pour sa rééducation, une fois les sous d’Austin mis de côté utilisé. Selina elle, se montrait persévérante de ses encouragements et restait à ses côtés, pourtant c’est eux qu’il faisait le plus payer.

Pourtant Austin n’avait pas envie de leur faire du mal au contraire. Selina par exemple, lui qui avait tant voulu passé autant de temps avec elle, était maintenant constamment à son chevet. Elle était patiente, elle avait déjà vécu ce qu’il vivait et elle était d’un soutien sans faille à son égard. Pourtant Austin l’envoyait balader à chacun de ses gestes envers lui. Parce qu’il voulait être là pour elle mais ne supportait d’avoir besoin qu’elle soit là pour lui. Il ne méritait pas de recevoir toute son attention, toute sa bonté et elle n’avait pas à tant prendre soin de lui. Il ne réalisait pas que cela traduisait des sentiments forts de la jeune femme. Austin aussi les ressentait mais il ne controlait juste plus son tempérament. Aujourd’hui encore elle lui avait rendu visite et elle s’occupait de lui. Parce qu’il ne pouvait pas sortir le cul de son fauteuil comme n’importe qui. Un putain d’estropié. Qu’est ce qu’elle voulait faire avec lui. Pourquoi elle perdait son temps avec lui. Elle était jolie, elle était adorable alors elle avait bien mieux à faire que d’être ici avec lui. Alors il se montrait froid pour qu’elle s’éloigne même si ça lui brisait le cœur. Il repoussait tous le monde et il se faisait du mal. Il avait besoin d’eux mais il le refusait. Austin savait que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne se retrouve seul. Il tirait la moue sans rien dire alors qu’elle essayait de lui parler quand soudainement il lui demandait. « Sérieusement Selina, t’as rien de mieux à faire qu’être là avec moi ? Tu te fais pas chié avec un putain d’handicapé ? Nan parce que j’ai pas besoin de ta pitié. » Peut-être la goutte d’eau.

_________________
Superheroes
When you've been fighting for it all your life, You've been struggling to make things right. That’s how a superhero learns to fly ! Every day, every hour, Turn the pain into power ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Selina Makila-NzalaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 505
Crédits : pilgrim & tumblr
Avatar : Vanessa Morgan.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Alexandra Daddario) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch) & L'incandescente escort, Maureen. (ft. Emeraude Toubia) & la sulfureuse danseuse de ballet, Elliot. (ft. Natalie Portman)
Disponibilités : Full 4/3
Simon, Noah, Liam, Austin
fini: Summer,Austin, Chip,

Âge : 22 ans (13.01.1996)

MessageSujet: Re: La goutte de trop ? + Selina   Mar 25 Sep - 13:41

Austin & Nana

You just crossed the line
You've run out of time

La goutte de trop.
Il ne se passait une nuit sans que le souvenir de cet appel suffise à l’extirper brutalement de son sommeil. Elle rejouait tous les soirs ce téléphone qui sonnait au beau milieu de la nuit, cette voix d’homme qui lui était on ne peut plus inconnue. Une voix assurée qui se voulait bienveillant, aux tons réconfortant mais porteur de mauvaises nouvelles. Nana. Ça avait été pour la grand mère de son ami qu’on l’avait prit quand on lui avait annoncé que celui-ci avait eut un grave accident de voiture. Ce qui la réveillait chaque nuit, c’était cette incompréhension, cet effroi et cette incapacité de s’imaginer autre chose que le pire. Son corps qui bondissait hors de sa poitrine pour se tarir à ses pieds alors que sur ses joues, à flot, les larmes coulaient. Dans ses cauchemars, il ne s’en sortait pas. Dans ses cauchemar, tout de noir vêtu, son âme saignait à ses funérailles. Peut-être que c’était pour ça que chaque jour qui avait suivis l’accident, elle avait tenue à être à ses côtés. Trois mois, c’était long. Mais quand on rêvait de perdre chaque soir cette personne qu’on aimait tant, quelques heures par jour, ce n’était pas assez. Et s’il avait pu, Austin la regardait encore moins qu’avant. Il ne lui parlait pratiquement pas et bordel, il ne semblait même pas ravi de la voir. Pourtant, naïvement, bêtement, amoureusement, elle s’accrochait. Parce qu’il n’avait peut-être pas besoin d’elle mais elle, désespérément, elle avait besoin de lui.  Peut-être que c’était tout ce qu’elle était. Une désespérée, une égoïste mais elle était passée par là. Elle connaissait ce sentiment d’impuissance qui incitait à repousser toute aide si généreusement offert. Elle savait voir au delà de l’ingratitude pour comprendre le réel sentiment qui pourrissait l’âme. Ce refus d’être pris en pitié, cette rage d’être au final qu’un estropié. Alors, elle avait été patiente. Avait accusé tout les coups, toute les gifles que seul ses mots pouvaient lui affligé. Mais elle était fatiguée, Nana. Les shifts à l’hôpital, elle les enchaînaient, les événements caritatives. La tête plongée entre ses révisions et son engagement patriotique. Elle se démenait tout de même pour trouver le temps pour les repas dominicaux avec son père et pour les passer quelques heures avec Austin. Si parfois Simon ne venait pas dormir à la maison, elle n’était même pas certaine qu’elle aurait pu trouver le temps de le voir aussi. Peut-être était-ce la raison pour laquelle il essayait de passer aussi souvent. Ce mec était son roc, le seul moyen qu’elle avait de garde la tête hors de l’eau ces derniers temps. « On pourrait se regarder un film sur Netflix ou bien encore sortir un peu, ça te ferait peut-être du bien de prendre un peu l’...», elle laissa tomber sa fourchette dans son assiette, trop loin de s’attendre aux mots acerbes qui s’échappaient des lèvres du jeune homme. Elle avait beau savoir ce qu’il ressentait, ça ne restait pas moins blessant qu’il pense qu’elle ne soit ici seulement motivée par sa pitié. Quel genre de monstre pensait-il qu’elle était au juste? Non parce que pour lui dire ces choses là, il ne devait pas avoir une très haute estime d’elle. Elle se leva, rassembla les deux assiettes de pâtes qu’elle avait miraculeusement pas cramé pour jeter le tout dans la poubelle. Silencieuse, seulement parce qu’elle essayait de prendre sur elle une fois encore mais cette fois, elle ne parvenait qu’à alimenter sa frustration, sa colère. Parce qu’il la blessait constamment et qu’il n’y avait rien de bon à attendre d’un animal blessé. Ce ne fut seulement quant une assiettes lui échappa des mains pour se briser dans l’évier qu’elle perdit prise. Elle balança la seconde assiettes qui elle aussi, se brisa. « Bien sûr que j’ai mieux à faire!», elle se retournait pour lui faire face. « Mieux a faire que de rester ici pour me faire ignorer ou insulter. Mieux à faire que... que de passer du temps avec une personne qui pense que je suis là par pitié!», les larmes lui montaient aux yeux, de rage, de tristesse. Mais le pire, c’était sa déception. « Ça me tue que tu puisses penser... Ne serait-ce qu’un seul instant que...», cet amour silencieux, c’était ça qui la tuait. L’étouffait, l’oppressait. Tout cela n’avait que trop durer. Elle s’approchait de lui, se penchait à son niveau, une main sur chaque appuie de son fauteuil, son visage à quelques centimètres du sien. Elle en avait le tournis. Sa fragrances intoxiquait ses sens. « Dis moi de me casser. Dis moi que tu veux plus me voir. Dis moi que t’as pas besoin de moi, pas envie que je sois là.», et elle s’en irait.
Revenir en haut Aller en bas
 
La goutte de trop ? + Selina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: home-
Sauter vers: