AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 1977
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic
Disponibilités : COMPLET - RyanDedeArizona&RyanSasha
Âge : 28 ans

MessageSujet: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Sam 22 Oct - 4:19

Derrick ∞ Megara
Pourquoi Zaza n'était jamais la quand j'avais besoin de retrouver mes affaires ? Enfin mon porte-feuille ça serait quand même pas mal que je remette la main dessus quoi, c'est pas comme si y'avait toutes mes cartes dedans. Mais j'étais sûr qu'il était ici, je ne l'avais pas sortis la dernière fois que j'étais sortie avec mon sac à main ! Et de toute façon je ne voulais surtout pas envisager qu'il puisse ne pas être ici sinon c'était la merde ! Mais c'était pas rare que j'égare tout et n'importe quoi donc y'avait pas de quoi s'inquiéter il était forcément quelque part dans mon bordel. En retournant dans ma chambre je retrouvais un porte-clé par terre qui était habituellement dans mon sac. Bingo j'avais du lâcher mon sac par terre sous la précipitation et quand je l'avais récupéré j'avais pas fait gaffe que des choses en étaient sortie. Je me penchais me mettant quasiment à plat ventre sur le sol pour regarder sous mon lit et un sourire étira mes lèvres. Je tendais le bras et attrapais mon porte-feuille "Et voilà ! Tu vois que y'avait pas de quoi s'en faire Meg !" Oui je me parlais à moi même et ? Si j'avais cherché mon porte-feuille c'était bien parce que je contais l'utiliser. Je le remis dans mon sac et partit direction le centre commercial.

"Qu'est ce qu'il y a t'as vu la vierge ?" Ouai j'étais rarement agréable quand je faisais les magasins. Je détestais le shooping mais il fallait bien renouveler sa garde robes parfois. Donc pas le choix, pour ça il fallait se taper les magasins, et tout essayer. Franchement me déshabiller c'était cool quand j'étais en bonne compagnie ou que je m'apprêtais à prendre un bon bain mais me déshabiller et me rhabiller trente-six mille fois c'était pète couilles ! Et les gens autour de moi faisaient les frais de mon agacement. Ouai je sais ils y sont pour rien les pauvres si jamais pas de patience et gnagnagni et gnagnagna, non honnêtement je m'en fou. C'était le troisième magasin que je faisais et j'en sortais un sac de plus, pourtant pas bien remplis. Allez c'était partit pour les sous-vêtements maintenant. Au moins la lingerie donnait toujours envie de sourire ou d'autres envies... En tout cas jusqu'à ce qu'on voient le prix. Non parce qu'il faut savoir que la lingerie pour femme est putin de chère ! A s'arracher les yeux de la tête ! Ben quoi c'est bientôt Halloween non ? Bref essayons de se donner un peu de plaisir pour les essayages. Je pris un ensemble de soutiens-gorge, string et porte jarretelle dans les tons rouges et noirs avec de la dentelles et filais en cabine pour me déshabiller et enfiler ça. Je me regardais sans le miroir, plutôt satisfaite du résultat. Je me tournais dos au miroir et relevais mes cheveux tout en essayant de regarder dans le miroir du mieux que je pouvais pour avoir un aperçu de ce que ça donnait de dos. Je ne m'attendais absolument pas à ce que quelqu'un ouvre le rideau de ma cabine à ce moment la. Si bien que j'eu un léger sursaut. "Nan mais ça va pas ?!" j'attrapais le rideau, m'apprêtant à le refermer mais finalement en posant les yeux sur cet homme je remarquais qu'il était plutôt craquant. Sa tête me disais quelque chose d'ailleurs, j'étais persuadé de l'avoir déjà vu quelque part, ou alors il avait un sosie ! "Enfin maintenant que vous êtes la, entrez et dîtes moi ce que vous en pensez" Après tout il avait ouvert ce rideau, maintenant faut assumer ! Je tournais sur moi même avant de le regarder avec un petit sourire "Alors est ce que ça me va bien ? Enfin surtout, est ce que ça fait de l'effet ?" Ouai c'était surtout ça qui m'intéressait.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Derrick HolloranGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 4163
Crédits : #avatar : monocle. ≡ #crackship : bae ♥ & monocle. ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Shipshape Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Rhett #GGustin ≡ Chip #THolland ≡ Carter #AKendrick ≡ Solora #CBennet ≡ Lowen #DStevens ≡ Devon #ZKravitz ≡ Jesabel #LCollins ≡ Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (9/5) haley ; avri ; azraël ; zoya ; meg ; treesome ; lisbeth (uc.) ; sam ; jessie
waiting list ≡ carson, levi
old memories ≡ shaz ; meg ; freya ; "jazz" ; levi ; savannah ; sheri ; declan ; lisbeth
Âge : Trente-et-un ans ≡ 31 août 1986

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Mer 2 Nov - 18:58

Meg & Derrick
Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ?

Étendu dans mon lit, je gardais les yeux rivés sur Zoey, ma copine, qui enfilait sa culotte. Je ne pouvais détourner mon regard de ce bout de tissu qui remontait le long de ses jambes. Portant ma clope à mes lèvres, je tirais une taff. « Quand te décideras-tu à arrêter de fumer ! » disait-elle en se tournant pour me regarder, sa poitrine nue. Il n’y avait pas à dire je préférais de loin cette vue, mais une vue silencieuse plutôt que rempli de reproche comme je le ressentais au fond de sa voix. Je me décidais à ne pas répondre, de toute manière à quoi bon ? On savait l'un comme l'autre que je n'avais pas l'intention d'arrêter et que de toute manière je ne ferai qu'à ma tête, ni plus ni moins. Elle semblait comprendre et c'est légèrement énervé que je la voyais se tourner pour se regarder dans le miroir. Qu'est-ce que j'avais horreur de la voir faire ça ! Là devant la glace, elle s'observait sous toutes ses coutures et je pouvais être certain qu'elle me demanderait comment je la trouvais. Si j'avais le malheur de dire ce qu'elle ne voulait pas entendre, je pouvais me considérer dans la merde. Je me tournais sur le dos, regardant le plafond, cigarette toujours aux lèvres, me demandant ce que je pourrais bien faire de ma journée. « Dis, tu ne trouves pas que j'ai grossi ? » « Je sais pas. » soufflais-je sans même prendre le temps de réfléchir. Je regrettais presque mes mots, lorsque je sentis le poids de son regard se poser sur moi. « Tu ne sais pas ! Me regardes-tu au moins ! » Eh voilà ce que j'avais espéré éviter. Passant une main sur mes paupières, je relevais la tête pour la regarder. Pour moi, elle n'avait pas changé et puis de toute manière, elle trouverait toujours à redire quelque chose. Je poussais un soupire, écrasant ma clope dans le cendrier avant de retirer le drap qui me couvrait pour me lever. J'allais me glisser derrière elle, passant mes bras autour de sa taille et regardant nos deux corps dans la glace. « Tu es très bien comme ça. » Franchement dans ce genre de moment, j'arrivais presque à croire qu'on était un couple normal. Que tout ce qu'il nous arrivait par moment n'était que le fruit d'un cauchemar répétitif. « Ça ne répond pas à ma question. » Je soupirais à nouveau, roulant de l'œil, découragé par cette phrase qui ne cherchait qu'à me provoquer et elle le savait. Relâchant mon étreinte, j'allais m'habiller. Si je ne voulais pas venir à perdre le contrôle si tôt le matin, c'était inutile que je continue cette conversation. J'enfilais rapidement mon marcel et ma paire de jean avant de prendre mes clés et mon blouson pour rentrer chez moi. Ce genre de matinée devenait de plus en plus fréquente, une conversation qui n'aboutissait à rien, moi qui partait sans rien ajouter évitant en quelque sorte le pire. Tournant la clé dans la serrure de mon appartement, j'avais à peine le temps d'y entrer que je me faisais agripper le bras et me fit tirer à l'extérieur. « Tu m'accompagnes pour mon shopping ! » Qu'est-ce que les femmes avaient à tant vouloir faire du shopping ? Master Card et internet, elles ne connaissaient pas ? Il semblerait que non, je devais donc capituler et suivre Savannah dans sa quête de shopping, sachant très bien que j’allais me transformer en mulet. En fait, j’avais fait fausse route… Ça semblait tellement compliquer de trouver ce qu’elle cherchait que je n’avais aucun paquet à tenir. Marchant derrière elle, je m’arrêtais en voyant où elle voulait entrer. Des dessous par centaines, j’étais peut-être arrivé dans la caverne d’Ali baba ! Sauf que, je ne me voyais pas suivre ma meilleure amie, la voir en sous-vêtement aurait été comme regarder ma sœur. Elle me laissait néanmoins pas le choix et en moins de temps qu’il n’en faut pour se déshabiller, elle était dans une cabine et moi j’attendais, sentant le poids des regards des femmes dans le magasin. Je devais sortir de là, j’avais besoin de ma dose de nicotine ! Je devais simplement prévenir Sav que je sortais. Le hic, j’ignorais dans quelle cabine elle se trouvait. Deux rideaux se retrouvaient à être fermé. Espérons que je ne me trompais pas. J’ouvrais un rideau, le premier, mauvaise pioche ! La fille qui se trouvait dans la cabine n’avait rien de ma meilleure amie. Généralement, dans ce genre de moment la personne referme le rideau, mais tout au contraire je restais là à la regarder. Elle était bien roulée et plus agréable à regarder que les filles qui traînaient dans la boutique. Un faible « Désolé. » sortit tout de même de ma bouche. Elle m’invitait à entrer, j’aurais plutôt penser me prendre une gifle en pleine gueule. Je jetais un coup d’œil pour être sûr que personne ne me voyait entrer dans la cabine. Bin quoi ? Toutes les manières sont bonnes pour faire de nouvelle rencontre, surtout lorsque la fille est aussi bien foutue. Elle tournait sur elle-même et j’en profitais pour l’observer. Je ne pus m’empêcher de penser qu’elle n’aurait rien envier à Zoey. Devant ma copine, c’était désormais chose rare de ressentir de l’excitation aussi rapidement, mais en ce moment c’était bien le cas. « Ça oui. » soufflais-je en sentant mon boxer me serrer. « Le mec qui verra ça aura beaucoup de chance. » J’avais envie de me gifler, c’était le moment de dire ça ? Faut dire, que je me voyais mal lui arracher ses sous-vêtements pour la baiser dans cette cabine. Non pas que l’envie n’y était pas, mais abuser d’une personne très peu pour moi. « Vous avez besoin d’aide pour autre chose ? » Sait-on jamais, dégrafer son soutif ou parader dans d’autre sous-vêtement, ce n’était pas moi qui allait refuser d’être le spectateur, l’habilleur ou bien même le déshabilleur.

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
awards
Revenir en haut Aller en bas
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 1977
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic
Disponibilités : COMPLET - RyanDedeArizona&RyanSasha
Âge : 28 ans

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Ven 4 Nov - 3:48

Derrick ∞ Megara
J'étais loin d'être un cadeau quand je faisais les magasins c'est pour ça qu'il valait mieux que je les fasse seul d'ailleurs. Mieux pour mon entourage. Si un mec m'emmenait faire les magasins un jour en se disant que ça serait un bon point pour me séduire il risquerait d'être déçu. Il aurait meilleur temps à me payer une bière. Ou encore m'offrir une gaufre, ben ouai c'est trop bon les gaufres. Enfin y'avait pas mal de façon de me séduire pour une nuit mais le shopping n'en faisait définitivement pas partit. Bon en magasin de lingerie ça passait un peu mieux, du moins tant qu'une vendeuse ne venait pas m'emmerder avec un "je peux vous aider ?" question à laquelle j'avais toujours envie de répondre "mais bordel on peut regarder en paix ici !" non sérieusement cette question avait le don de m'agacer, pas deux secondes tranquille qu'on nous sautait dessus en se disant qu'on avait forcément une idée précise en tête. Par chance les vendeuses de ce magasin semblaient avoir compris à ma tête que je n'étais pas d'humeur à taper la causette. Ah non je n'aurais jamais définis les magasins comme un site de rencontre. Du moins jusqu'à ce que quelqu'un ouvre la cabine d'essayage dans laquelle je me trouvais, déjà en sous-vêtements. Cette belle gueule perchée à plus d'un mètre quatre-vingt de muscles m'avait décroché un sourire. Chose qui peut paraître comme presque miraculeuse vu les circonstances « Désolé. » Un homme dans ce magasin qui voulait aller dans une cabine d'essayage et qui en plus en choisissait une fermée soit il le faisait exprès soit il s'attendait à voir quelqu'un d'autre mais peu importe, maintenant qu'il était la autant l'inviter à entrer. Bon okay je n'aurais clairement pas invité à entrer n'importe quel homme, ou femme d'ailleurs. Mais bon ce mec dans son marcel était très attirant on va pas se mentir. Et je suis du genre à sauter sur des occasions comme celle ci plutôt que de le regarder partir et de regretter ne pas au moins avoir échanger nos numéros. Ben ouai quand un mec vous faisait de l'effet si rapidement c'était con de le laisser partir ! On évidemment s'il avait voulu partir je ne lui aurais pas couru après, j'aurais vraiment eu l'air d'une pauvre fille.

Mais il n'était pas partit, non non il était bien entré avant de refermer le rideau. « Ça oui. » Un petit sourire satisfait étira mes lèvres « Le mec qui verra ça aura beaucoup de chance. » Ah ben effectivement ça devait faire son effet ! Mais je ne serais absolument pas contre qu'il soit le mec dont il parlait d'ailleurs ! "Vous êtes le premier chanceux alors" ben oui après tout il était le premier à me voir dans cette lingerie « Vous avez besoin d’aide pour autre chose ? » Je me mordillais légèrement la lèvre. Je ne me faisais pas d'illusions la quand même il avait l'air assez intéressé ? Bon je ne me voyais tout de même pas lui répondre que oui je voulais bien de son aide pour satisfaire mon besoin sexuel du moment qu'il avait d'ailleurs lui même déclenché mais hors de question que je lui dise non non plus ! "Et bien puisque c'est proposé si gentiment je ne suis pas contre un peu d'aide pour retirer tout ça" même dit le plus naturellement possible cette phrase ne pouvait définitivement pas passer pour une phrase innocente. Je me tournais dos à lui et passais mes cheveux par dessus mon épaule pour dégager mon dos et lui laisser libre accès à la fermeture de mon soutien gorge. Ou ouverture tout dépend comment on voyait les choses. "Dites je suis persuadée que je vous ai déjà vu quelque part, est ce qu'on aurait pas déjà couché ensemble ?" A chaque fois qu'il me semblait reconnaître quelqu'un c'était ma première hypothèse et vu l'homme que j'avais derrière moi j'aurais complètement pu coucher avec.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Derrick HolloranGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 4163
Crédits : #avatar : monocle. ≡ #crackship : bae ♥ & monocle. ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Shipshape Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Rhett #GGustin ≡ Chip #THolland ≡ Carter #AKendrick ≡ Solora #CBennet ≡ Lowen #DStevens ≡ Devon #ZKravitz ≡ Jesabel #LCollins ≡ Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (9/5) haley ; avri ; azraël ; zoya ; meg ; treesome ; lisbeth (uc.) ; sam ; jessie
waiting list ≡ carson, levi
old memories ≡ shaz ; meg ; freya ; "jazz" ; levi ; savannah ; sheri ; declan ; lisbeth
Âge : Trente-et-un ans ≡ 31 août 1986

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Ven 4 Nov - 18:26

Meg & Derrick
Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ?

Si on m'avait dit que faire du shopping pouvait se retrouver à être aussi agréable, j'aurais tenté l'expérience bien avant. Déjà de regarder des sous-vêtements avait quelque chose d'assez plaisant, rencontrer une femme dans une cabine d'essayage l'était tout autant. Même si je m'étais trompé, croyant que c'était celle de Savannah, je n'en fus pas pourtant désappointé. Je dirais que bien au contraire, cette petite erreur avait du bon. Aucune crise d'hystérie en vue, promettait quelque chose d'intéressant. Bien d'autres filles m'auraient claqué pour avoir osé ouvrir le rideau de la cabine sans m'annoncer. On aurait pu m'injurier de tous les noms possibles, mais tout au contraire elle m'invitait à entrer. Si Savannah découvrait ça, je pouvais être certain que je me ferais gronder. Pire que ma mère, il ne fallait pas chercher loin pour comprendre que jamais je ne pourrais coucher avec ma meilleure amie. Ça reviendrait presque à peloter ma mère… Sans façons ! Je préférais de loin cette fille si peu vêtue qui me regardais alors que je fermais le rideau derrière moi. Cloîtrer dans ce petit espace, on ne pouvait échapper à cette sensation naissante. Cette fille m'attirait et je devrais bientôt me faire violence si je ne voulais pas lui sauter dessus ! Sauf que, la tension sexuelle devenait presque palpable même si nous n'échangions presque aucun mot. Je restais un moment silencieux l'observant et la complimentant par ce fait même. Un sourire naquit à son commentaire, il était vrai que j'étais le premier à la voir ainsi. Seulement, je ne faisais pas allusion à cela en disant ces mots. Une fille comme elle avait de bonne chance de partager sa vie avec un mec ou peut-être pas, après tout qui sait. Je finissais par lui offrir mon aide. Mal intentionné ou non, j'étais bien prêt à faire tout ce qu'elle attendait de moi. Aide qu'elle acceptait, me rapprochant d'elle, je regardais la ligne menant au creux de ses reins. J'avais une vue plongeante sur ses fesses. Lentement, j'entrepris de dégrafer son soutif tel qu'elle me l'avait demandé. J'utilisais mes deux mains, faisant des gestes précautionneux. Mon but n'était pas de lui retirer en un claquement de doigt comme je l'aurai fait avec n'importe quelle femme que j'aurais amené dans mon lit ou été dans le leur. Je voulais faire perdurer la sensation. La chaleur de son corps que je ressentais sur mes doigts. Elle finit par parler, relevant mon regard pour poser mes yeux bleutés sur notre reflet. « Je ne crois pas, je me serais souvenu d'un corps comme celui-ci. » Ou peut-être que non… J'oubliais souvent mes conquêtes sous l'effet de la drogue ou de l'alcool. Et lorsqu'il s'agissait d'un one night, je prenais rapidement la poudre d'escampette avant que la fille ne se réveille. Il y avait des chances que ce se soit produit, mais je n'en avais aucun souvenir si c'était bel et bien le cas. Néanmoins, il existait une autre hypothèse : « Il se peut que vous m'ayez déjà vu dans un film. » Je n'avais jamais été le genre d'acteur à étaler sa carrière à la moindre occasion. C'était bien une chose que je détestais, tout comme je tenais aussi à ma vie privée. Ça ne m'avait pas empêcher d'amener le sujet, sachant qu'il y avait des chances pour qu'elle m'ait vu dans un film sans réellement se souvenir de moi. Ce que je pouvais comprendre puisque je n'avais que très peu souvent les rôles principaux et j'avais toujours l'un des rôles qui décédaient en premier. La joie des films d'horreur ! Bref. Délicatement, je dégrafais la dernière agrafe. Même si je ne m'étais pas empresser de lui retirer, on pouvait voir que je n'avais eu aucun mal. Je n'étais pas de ces hommes qui éprouvaient de la misère à retirer un soutif. Je n'avais pas non plus deux mains gauches qui cherchaient désespérément le fonctionnement complexe de ce sous-vêtement. « Voilà. » disais-je me retenant d'effleurer du bout de mes doigts son dos. Ce n'était pas parce que j'avais envie d'elle que je devais tout faire pour me la taper, quoi que ce fût à se demander depuis quand je ressentais de la moralité ! Je m’autorisais donc un effleurement discret en relâchant le tissu.

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
awards
Revenir en haut Aller en bas
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 1977
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic
Disponibilités : COMPLET - RyanDedeArizona&RyanSasha
Âge : 28 ans

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Dim 6 Nov - 10:05

Derrick ∞ Megara
Je voulais bien sacrifier un peu de mon temps pour du shopping tous les jours si c'était pour faire des rencontres comme ça ! J'étais quand même bien tombée quoi, pile le jour où je me décidais à me bouger le cul, j'aurais pas voulu manquer ça ! Je serais bien stupide de ne pas tenter un petit rapprochement, après tout il n'avait pas l'air contre ! Il était quand même entre dans la cabine au lieu de refermer le rideau tout gêné et il m'avait proposé de m'aider. Pour moi ça se traduisait comme une perche qu'il serait trop bête de ne pas attraper. Sans mauvais jeu de mots pour une fois ! Je lui avais donc demandé de l'aide pour me déshabiller, c'était plutôt explicite, sans parler de la tension sexuelle qui planait. Sans rien dire il se rapprocha et je sentis ses doigts dans mon dos au niveau de mon soutif. Pour ma part je ne le lâchais pas du regard. Non je n'avais pas la tête tournée à cent quatre-vingt degré mais le miroir positionné en face de moi me permettait de pouvoir le voir même en étant dos à lui. Il était grand. Moi même j'étais grande déjà mais lui était encore plus grand, plus grand et plus costaud évidemment. Je ne risquais pas de le cacher et je pouvais donc contempler comme il me plaisait même s'il finit également par relever la tête pour regarder dans le miroir. « Je ne crois pas, je me serais souvenu d'un corps comme celui-ci. » Mon sourire s'étendit. C'était flatteur c'est sûr. Au moins je savais que je lui plaisais « Il se peut que vous m'ayez déjà vu dans un film. » J'haussais un sourcil "Ah oui vous êtes acteurs ?" C'était peut-être ça alors en effet. Ça n'était pas ce qui me serait venu mais ça semblait plutôt logique. Je sentis l'arrière de mon soutient-gorge se décoller de ma peau « Voilà. » l'effleurement de sa main provoqua un léger frémissement particulièrement agréable "Merci" Je souris avant de laisser glisser mes bretelles le long de mes bras histoire de retirer mon soutif que je pendais au porte-habits. J'étais à présent seins nus et je me tournais de nouveau face à lui "Et moi est ce que je peux vous aider ?" Un sourire étira le coin de mes lèvres alors que je me mordillais la lèvre inférieur sans m'en rendre compte. Oh j'étais prête à lui rendre toute sorte de service à l'instant, j'en avais moi même envie.

Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'une musique du magasin me rafraîchisse la mémoire à propos de l'homme que j'avais en face de moi. Mais oui bien sûr ! Purée le choc ! "Ça y est je sais où je vous ai vu ! Le brun vous vas mieux d'ailleurs" Ça me faisait bizarre de le vouvoyer d'un coup en sachant qu'on s'était tutoyé de prêt. Bon lui ne devait pas s'en souvenir vu la réponse que j'avais trouvé flatteuse tout à l'heure et qui maintenant avait également un côté un peu vexant du coup. Mais passons, moi même je lui avais posé la question c'était bien que je ne retenais pas toute mes conquêtes et puis avec le boysband il avait dû en voir passer des filles ! "Et on a bel et bien couché ensemble j'avais plus ou moins vu juste au final" Ça c'était un hasard de malade mais un hasard que j'appréciais fortement !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Derrick HolloranGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 4163
Crédits : #avatar : monocle. ≡ #crackship : bae ♥ & monocle. ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Shipshape Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Rhett #GGustin ≡ Chip #THolland ≡ Carter #AKendrick ≡ Solora #CBennet ≡ Lowen #DStevens ≡ Devon #ZKravitz ≡ Jesabel #LCollins ≡ Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (9/5) haley ; avri ; azraël ; zoya ; meg ; treesome ; lisbeth (uc.) ; sam ; jessie
waiting list ≡ carson, levi
old memories ≡ shaz ; meg ; freya ; "jazz" ; levi ; savannah ; sheri ; declan ; lisbeth
Âge : Trente-et-un ans ≡ 31 août 1986

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Lun 7 Nov - 8:18

Meg & Derrick
Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ?

Les doigts bien occupé à dégrafer son soutif, je gardais un self-control dont j’avais toujours fait preuve en compagnie d’une femme. Bien des hommes auraient soit sorti une connerie déplacée ou serait devenu rouge bafouillant des mots. C’était quelque chose que j’étais fier de maitrisé, car dans les films que je tournais j’en avais vu des femmes en sous-vêtement, j’en avais dégrafé des soutifs. Mais c’était une question professionnelle, avec mes conquêtes tout dépendait du déroulement des événements. Là, ça n’avait rien avoir avec ni l’un ni l’autre. Je m’autorisais à la regarder lorsqu’elle s’adressait à moi. « Oui. » répondais-je sans préciser que j’avais eu une carrière de chanteur dans un boys band. J’évitais généralement d’en parler, certes certaines personnes savaient et bien entendu c’était écrit sur Wikipédia, mais moi, je ne le disais pas. Préférant oublier cette période de ma vie. Je dégrafais entièrement son soutien-gorge, qu’elle s’empressa de retirer. Ne ratant aucun de ses mouvements en l’observant autant de dos que dans le miroir. Elle se retournais et je pus la détailler du regard. Il serait peut-être temps que j’accepte d’aller faire du shopping plus régulièrement avec Savannah ! La question qu’elle me posait, me fit sourire. Était-ce raisonnable ? Mais merde ! Depuis quand je préoccupais d’être raisonnable ou non ? Et encore moins quand j’étais avec une femme aussi bandante qu’elle. En plus, que je la regardais se mordre la lèvre. Au diable la raison ! J’avançais d’un pas vers elle avec l’intention d’exprimer ce besoin qu’on me retire mon boxer. Bin quoi, on était dans une boutique de sous-vêtement ! Mais elle me prit au dépourvu. Ma bouche légèrement entrouverte se refermait. Je fronçais les sourcils. Le brun… De quoi parlait-elle ? En une fraction de seconde, elle venait complètement de me perdre. Stoïque, je finis par percevoir une mélodie familière. Beaucoup trop même ! Eh merde ! Le brun faisait donc allusion à mes cheveux, ce blond que je désirais tant oublier aujourd’hui. Donc elle connaissait le band, comme beaucoup d’autres filles. « Disons que le blond c’était pas mon idée… » avouais-je sans pour autant étendre la conversation sur cela. « Mais j’en déduis que tu nous écoutais ? » Je ne pouvais pas me résigner à vouvoyez une « fan » qu’elle quel soit ! – Si elle en était bien une… La suite réussit toutefois à me ramener le sourire. On avait donc bel et bien couché ensemble, mais comme je l’avais estimé je ne m’en souvenais plus. Ce n’était pas contre elle, c’était général. Surtout si c’était dans cette période, j’étais plus souvent shooter que clean. Comme quoi, l’envers du décor n’est souvent pas bien agréable à découvrir. « Je dois avouer que pour ma part, je n’en ai aucun souvenir. » Je faisais un pas de plus vers elle. Ressentant la chaleur de son corps à moitié nu à travers mon marcel. « Mais on peut toujours y remédier. » ajoutais-je en plongeant mon regard dans ses yeux noisette. Il y avait peu de chance que je m’en souvienne, mais rien n’empêchait qu’on couche de nouveau ensemble. Ce n’était certainement pas moi qui allait dire non et à voir la perche qu’elle me tendait, elle devait en avoir tout aussi envie. « Et puis, j’ai terriblement besoin d’aide. » Un sourire sournois se dessinait sur mes lèvres, alors que je laissais ma main glisser sur son bras allant chercher sa main. Sans gêne aucune, je la portais jusqu’à mon entrejambe. « Juste ici. » disais-je en lui faisant sentir mon érection grandissante dans mon pantalon. Si je devais nommer un coupable pour cela c’était sans doute son corps et cette tension sexuelle qui devenait de plus en plus forte. Et puis, c’était hors de question que je sorte d’ici en étant frustré sexuellement parlant ! Oh que non !

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
awards
Revenir en haut Aller en bas
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 1977
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic
Disponibilités : COMPLET - RyanDedeArizona&RyanSasha
Âge : 28 ans

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Lun 14 Nov - 1:40

Derrick ∞ Megara
Rencontrer un acteur dans une cabine d'essayage. Sérieusement, toute ses fans devaient m'envier et me jalouser de ouf ! D'ailleurs cette idée me plaisait beaucoup ! Ben ouai on va pas se mentir j'aime bien me sentir supérieure, je pourrais avoir d'écrit sur le front "je l'ai eu et pas vous, ragez bien les poufs". Bon techniquement je ne l'avais pas encore eu, du moins c'est ce que je pensais, mais c'était bien partit pour ! Après tout il venait de dégrafer mon soutient-gorge. Personnellement, même si pour l'instant je gardais mon calme, l'excitation grimpait à une vitesse folle. Oui il me faisait de l'effet faut dire que si ça n'avait pas été le cas je ne l'aurais pas fait rentrer dans la cabine en revanche il se serait prit une claque juste pour le plaisir de me défouler. Attend il fallait me mériter pour me voir en sous-vêtements, je n'étais pas n'importe qui non plus, ni même un sujet d'exposition. Ou bien deuxième solution il fallait me plaire. Techniquement la il n'avait rien fait pour mériter que je l'invite dans la cabine mais comment résister hm ? Ça se voyait direct qu'il était bien battis et il avait une tête à faire craquer n'importe qui. J'étais sûr que c'était le genre de mec qui pouvait fixer une fille et lui dire "Come to bed" et elle venait direct. Honnêtement j'aurais peut-être résisté un peu juste pour le principe mais j'aurais eu trop envie pour ne pas céder à la tentation. La c'était différent c'était moi qui l'avait invité et il n'avait pas eu envie de dire non non plus. Bref tout ça pour dire que la virilité qu'il dégageait me suffirait à me réchauffer le corps un soir de Noël, surtout le bas du corps !

La mémoire me revint grâce à la musique qui passait dans le magasin, je savais bien que je le connaissais ! « Disons que le blond c’était pas mon idée… » Mon sourire s'étendis, c'était un bon point pour lui en tout cas parce que ça n'aurait pas été la meilleure des idées qu'il aurait eu. Enfin même en blond il m'avait assez plu pour que je couche avec donc bon ! « Mais j’en déduis que tu nous écoutais ? » J'hochais la tête "C'est pas forcément ma plus grande fierté sans vouloir te vexer mais y'avait un blondinet qui me faisait fantasmer" Bon inutile de préciser que je parlais de lui ! Et puis ce fantasme je l'avais réalisé ! Tout le monde ne pouvait pas en dire autant ! « Je dois avouer que pour ma part, je n’en ai aucun souvenir. » Hmm bon ouai c'est un chouilla blessant pour mon ego c'est vrai mais son corps se pressant légèrement contre le mien me fit rapidement oublier ça « Mais on peut toujours y remédier. » Je me mordais la lèvre sans le lâcher du regard "God ça devrait pas être permis d'être aussi sexy" J'avais pensé à voix haute ? Oops... Bon il n'avait peut-être pas besoin de moi pour chopper la grosse tête après tout pis c'était pas ma faute s'il avait oublié d'être moche ! En plus de ça il fallait que la proximité accélère les battements de mon cœur, ça c'est sûr qu'on allait y remédier ! « Et puis, j’ai terriblement besoin d’aide. » Je souris légèrement du coin des lèvres sachant d'avance de quoi il s'agissait. « Juste ici. » je baissais les yeux sur l'endroit où il avait mené ma main et caressais doucement la bosse déjà bien formée à travers son pantalon. "Je devrais pouvoir t'aider" Je relevais les yeux vers lui tout en remontant mon autre main sur son torse "Après tout tout le monde n'y a pas droit mais toi si" C'était d'ailleurs plus ou moins la phrase que j'avais dit la première fois qu'on avait couché ensemble. Envoyant boulé son copain du groupe en disant qu'il n'y avait pas droit mais que lui si, en désignant Derrick. Oui voilà c'était comme ça qu'il s'appelait ! C'est vrai qu'on avait même pas fait les présentations du coup. Sans attendre plus longtemps je défaisais son pantalon et le laissais glisser le long de ses jambes, puis après quelques caresses je fis de même avec son boxer. Cette fois ci je pu prendre son sexe en main et faire un peu plus que des caresses. Je n'allais peut-être pas seulement me contenté de ma main d'ailleurs... Ça se passe comment quand on mouille un string qui n'est pas à nous ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Derrick HolloranGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 4163
Crédits : #avatar : monocle. ≡ #crackship : bae ♥ & monocle. ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Shipshape Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Rhett #GGustin ≡ Chip #THolland ≡ Carter #AKendrick ≡ Solora #CBennet ≡ Lowen #DStevens ≡ Devon #ZKravitz ≡ Jesabel #LCollins ≡ Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (9/5) haley ; avri ; azraël ; zoya ; meg ; treesome ; lisbeth (uc.) ; sam ; jessie
waiting list ≡ carson, levi
old memories ≡ shaz ; meg ; freya ; "jazz" ; levi ; savannah ; sheri ; declan ; lisbeth
Âge : Trente-et-un ans ≡ 31 août 1986

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Lun 14 Nov - 6:42

Meg & Derrick
Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ?

« Tu ne me vexe pas. » répondais-je après tout même moi j’étais pas particulièrement fière de cette partie de ma vie ou simplement ma vie. Je ne m’attendais pas à un tournant aussi inattendu. Sauf qu’à la différence des autres membres, j’étais toujours pris dans les rouages de l’industrie de l’exploitation. Je pouvais tout de même me compter chanceux que mon agent ne me fasse pas tourner dans des pornos. Non pas que j’avais de quoi contre ça, mais je me serais senti complètement baiser si c’était le cas, déjà que les films d’horreur c’était pas tellement glorieux entre le mec sexy à la cervelle d’un moineau ou le douchebag trop player pour se rendre à la moitié du film, je n’avais pas grand choix… Mais en contre parti, le fait qu’elle précise avoir aimer pour le blondinet c’était plutôt une bonne chose, même si je n’étais pas certaine si elle parlait de moi ou bien de Levi. Ces looks qu’on arborait nous laissait de sacré dossier ! Néanmoins, le fait qu’elle puisse dire qu’on avait couché ensemble laissait croire qu’elle faisait allusion à moi plutôt que mon ancien meilleur ami. Et bien que je ne m’en souvenais pas, j’étais toujours présent pour remettre le couvert. Surtout que la tension sexuelle dans cette cabine finirait par être étouffante si on restait simplement face à face. Sans m’y attendre, elle sembla penser à voix haute, ce qui finit par me faire sourire. « Ah bon ? » J’étirais légèrement le cou pour approcher mes lèvres de son oreille. « Alors il faudrait me punir d’être si sexy. » En toute franchise, je savais ce que je valais. On pourrait me qualifier de narcissique que je n’en aurais rien à chier ! Et même si c’était évident, ça me faisait toujours plaisir d’entendre ce genre de commentaire, encore plus quand il était inattendu. Ça me donnait simplement encore plus envie de la prendre. Flatter mon ego était un bon avantage pour m’avoir ! Ce que j’entrepris de lui montrer, posant sa main sur mon entrejambe. Mon sourire s’élargit en sentant sa main me caresser doucement. Nos regards se croisant : « Quel honneur. » Ça me rappelait une fille qui avait remballé un des mecs du groupe avant qu’on se sépare. Prenant les devants ou commençant à nous mettre ex aequo, je la regardais faire. Ma respiration s’accélérait et je me mordais la lèvre d’envie en sentant sa main me caresser. Je savais que dès qu’elle toucherait ma peau je perdrais le peu de contrôle qui me restait. Chose qui ne tarda pas lorsqu’elle me retira mon boxer, déjà bien dur je poussais un soupir. C’était comment dirais-je, trop tard. Posant mes mains sur ses hanches, je la faisais tourner rapidement la mettant ainsi dos à moi. Un bref regard dans le miroir que je posais par la suite sur son string. Prenant mes deux mains, je déchirais l’un des côtés de la culotte. « Je payerais. » soufflais-je avant de faire de même avec le second côté, laissant le tissu tomber sur le sol. Puis je collais mon torse à elle, insérant ma verge entre ses fesses, glissant entre ses cuisses sans pour autant la pénétré. Elle était chaude et je sentais sa cyprine couler sur ma peau. Continuant à me masturber entre ses cuisses, je glissais ma main entre ses jambes caressant son clitoris. Plus elle mouillerait, plus j’aurais envie d’elle. Il était certain que je voulais qu’elle me sente passer ! Je repoussais de mon autre main ses cheveux pour les mettre que d’un seul côté. Laissant ma main glisser finalement jusqu’à sa poitrine, mon regard se posant sur notre reflet dans le miroir. Son corps me faisait durcir encore et encore. J’embrassais son cou, glissant mes doigts en elle et finissant par sourire contre sa peau. « Continue à mouiller ainsi et j’serai inépuisable. » Ça commençait plutôt bien sachant que je ne l’avais toujours pas pénétré, faisant surtout duré le plaisir de nos deux corps chauds collés l’un contre l’autre. J’ignorais si c’était une fille frigide qui n’aimait pas ce qui ne se résumait pas au missionnaire dans un lit… Mais en toute franchise, je me fichais bien de ses préférences tant qu’on pouvait donner cours à nos pulsions de plus en plus palpables !

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
awards
Revenir en haut Aller en bas
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 1977
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic
Disponibilités : COMPLET - RyanDedeArizona&RyanSasha
Âge : 28 ans

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Lun 14 Nov - 8:50

Derrick ∞ Megara
Bon ben tant mieux alors si je le vexais pas. Au moins c'était pas un susceptible à se fermer à la moindre chose qu'on lui disait. Valait mieux d'ailleurs avec moi parce que j'étais pas du genre à faire attention à ne dire que des trucs qui plaisait. Cependant en ce moment même il faut bien avouer que j'avais beaucoup plus de trucs plaisant à dire que l'inverse ! Pis avec l'excitation en plus je vous laisse imaginer ! « Ah bon ? » Ah ben oui, j'avais bel et bien pensé tout haut. Bon ça n'était pas vraiment comme si c'était gênant, ça m'arracha d'ailleurs un sourire. Je l'avais dit un peu trop spontanément pour nier maintenant et puis en soit je n'en avait pas envie. Dans un autre contexte, un mec aurait choppé la confiance après que j'ai dis ça je lui aurait peut-être refroidis la tête avec un sot de glaçons mais la j'étais moi même bien trop chaude pour ça. Je fermais les yeux en sentant son souffle contre mon oreille et mon cou « Alors il faudrait me punir d’être si sexy. » Je rouvris les yeux en souriant. C'était quelque chose que j'avais plus souvent l'habitude d'entendre dans la bouche des femmes ou bien dans celles d'hommes ayant des tendances un peu maso. Je ne m'y serais pas attendu avec toute la testostérone qu'il dégageait "Hmm quoi monsieurs aime les fessées ?" Il me voulais en tenue de catwoman toute de cuire avec un fouet ? Pourtant je le voyais plus donner les fessées que les recevoir, ceci dit je ne le connaissais pas vraiment.

« Quel honneur. » Evidemment ! Bon cette phrase était censée lui rappeler un peu qui j'étais mais je n'étais pas sûr que ça ai fonctionné. Tant pis je n'allais pas me priver de la suite pour autant, à ça non ! J'avais commencé plutôt calmement d'ailleurs histoire de faire monter l'excitation même si elle était déjà présente, et puis, ça n'était peut-être pas un compliment aux yeux de tout le monde mais je savais y faire avec le sexe des hommes. J'avais la main, c'était le cas de le dire. Mais je n'eu pas à l'avoir longtemps. Les soupires qu'il soupirait faisait déjà monté le désir bien vite mais quand il prit les choses en main la surprise mêlée à l'excitation fit monter tout en pic ! En un rien de tant je m'étais retrouvé dos à lui et mes yeux se posèrent dans le miroir au moment ou mon string partit en lambeaux « Je payerais. » je me mordais la lèvre et soupirait "On s'en fiche" pour l'instant c'était carrément le dernier de mes problèmes, d'ailleurs il rejoint rapidement le sol. J'ouvrais la bouche en inspirant au moment où je sentais son sexe dur se glisser contre mon sexe entre mes cuisses. Quand une de ses mains passa devant pour venir caresser mon petit bouton de plaisir je laissais aller ma tête en arrière contre son épaule et remontais une main pour agripper ses cheveux alors que ma respiration se faisait plus bruyante. Si quelqu'un d'extérieur à la cabine tendait l'oreille nul doute qu'il pourrait nous entendre. Me cambrant je remuais également les hanches pour me frotter à lui ou plutôt mon sexe au sien. Son autre main vint malaxer ma poitrine et ça devenait très compliquer de rester discrète. Quand je sentis ses doigts s'introduire en moi je ne pus d'ailleurs retenir un léger gémissements entremêlé de soupires de plaisir et d'excitation. « Continue à mouiller ainsi et j’serai inépuisable. » Je me mordis la lèvre en souriant. "Hmm..." C'est que cette excitation me faisait presque trembloter par moment. Oui le désir était trop grand, si grand que l'attente en devenait insupportable. Entre ses doigts, son sexe, sa main, son torse que je sentais contre moi. Je n'avais qu'une envie "Prend moi !!" dans tous les sens, comme il en avait envie mais je voulais sentir son membre au fond de mon intimité qui était déjà inondée à l'idée de le recevoir !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Derrick HolloranGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 4163
Crédits : #avatar : monocle. ≡ #crackship : bae ♥ & monocle. ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Shipshape Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Rhett #GGustin ≡ Chip #THolland ≡ Carter #AKendrick ≡ Solora #CBennet ≡ Lowen #DStevens ≡ Devon #ZKravitz ≡ Jesabel #LCollins ≡ Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (9/5) haley ; avri ; azraël ; zoya ; meg ; treesome ; lisbeth (uc.) ; sam ; jessie
waiting list ≡ carson, levi
old memories ≡ shaz ; meg ; freya ; "jazz" ; levi ; savannah ; sheri ; declan ; lisbeth
Âge : Trente-et-un ans ≡ 31 août 1986

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   Lun 14 Nov - 10:55

Meg & Derrick
Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ?

« Peut-être bien, qui sait. » Si j'aimais la fessée, je n'étais pas contre même si je préférais la donner que la recevoir. Sauf qu'on peut être puni de tellement de manière, que l'imagination est quelque chose de plaisant. Et puis, un peu de piment dans une vie ce n'est pas non plus un mal. Je serais bien le dernier à me plaindre si on en venait à me donner la fessée ! Mais pour l'heure, je n'étais pas là pour qu'on s'occupe de mes fesses. Non, je préférais de loin m'occuper de les siennes en retirant le dernier bout de tissus qui la couvrait. Certes on n’était pas à pied d'égalité, mais à quoi bon se mettre entièrement nu pour une baise ? Surtout dans un lieu public, j'aurais pu garder en parti mon boxer que ça n'aurait rien changer à mon avis. Mon enfin se serait tout de même retrouvé entre ses cuisses comme à cet instant. Ma main caressant sa bille avec lenteur, faisant venir le plaisir plus progressivement que si j'y allais trop rapidement. Je désirais la sentir mouiller, ma verge écartant ses lèvres pour faire quelques va-et-vient entre ses cuisses, laissant sa cyprine couler sur mon frein et le lubrifiant par la même occasion. Mes yeux se fermèrent au contact de ses mains dans mes cheveux. J'entendais ses gémissements et ça ne m'aidait pas à me contrôler. Je désirais la faire hurler de plaisir, mais d'un autre côté l'interdit était tout aussi excitant. À la simple idée qu'une vendeuse pouvait arriver à tout moment me faisait gonfler davantage. La sensation qu'on pouvait éprouver en public n'était pas comparable avec ce qu'on pouvait ressentir dans un lit. Mes lèvres toujours posé dans son cou, je relevais le regard pour regarder le tableau s'offrant à nous. Ma main sur sa poitrine ne ménageait pas son sein, tout comme ma main plus bas s'occupait de la faire mouiller davantage. Cette fille était une bombe ! Je me reculais légèrement pour entrer mes doigts en elle, cette cavité chaude et humide me faisait envie. Tout comme ses gémissements. Elle avait à peine eut le temps de dire ce qu'elle attendait de moi, que j'écartais mes doigts en elle, les faisant bouger un instant. Puis j'enfonçais mon sexe en elle en même temps que mes doigts en sortaient. Je laissais mes mains glisser jusqu'à ses hanches qui avaient su m'exciter et commençant par des gestes lents, presque doux avant d'accélérer le rythme et devenant de plus en plus dure, sec. Ce genre d'excitation qu'elle avait éveillé en moi était loin d'être celle de la douceur et du romantisme. Ça se qualifierait plutôt de bestialité, de perversion, de dureté. J'ignorais si elle était habituée à ce genre de rapport, mais en aucun cas je ne la ménageais. Mes coups se faisant plus rudes, j'empoignais même ses cheveux pour avoir une meilleure emprise. Je souhaitais la dominer et je lui montrais bien volontiers. J'embrassais son cou, le mordillant par moment. « Et merde... » soufflais-je en arrêtant tout mouvement et me retirant d'elle. En général, je gardais une distance quand il ne s’agissait pas d'une femme que je connaissais. Préférant la sodomie ou les prises par derrière comme en ce moment. Ça gardait la distance entre moi et ces inconnues, mais cette fois ça ne me semblait pas assez. Ce fut donc aussitôt que j'eus prononcé ces deux petits mots que je la retournais rapidement, la poussant pour qu'elle aille se plaquer contre le miroir. Je la regardais, toujours aussi bander je m'approchais d'elle. Glissant mes mains sous le creux de ses genoux, je la soulevais sans effort. J'entendais le bruit de sa peau frottant contre la glace, mon regard perdu dans le sien. Je capturais ses lèvres avec fougue, lui offrant un baiser endiablé tout en m'enfonçant de nouveau en elle. Dans cet angle, j'avais une meilleure approche et ma verge pouvait s'enfoncer au plus profond d'elle.

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
awards
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cabines d’essayages sont faites pour essayer qui ? /Derrick (+18 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» LIAM ≈ les règles sont faites pour être brisées.
» Les rumeurs sont faites pour être confirmées [Taténen/Destiny]
» Les droits sur Alex Kovalev sont disponible pour réellement pas cher
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: