AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sheri BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 972
Crédits : avatar : monocle♥ ; signature : sosoland ; gifs : tumblr
Avatar : Lily Cuteness Collins
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsoRhettWinnieRhettSimonRhett#2Winnie#2AlaskaSimon#2
Âge : Née le 14/03/1990 - 27 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Dim 6 Nov - 17:03

Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

Je rentre, en sueur à l’appartement, je viens de courir plus de deux heures et je suis exténuée. Mais j’en suis ravie, ça a pu m’aérer l’esprit et ça m’a aussi permis de ne penser à rien d’autre qu’à moi. Je ferme derrière moi et j’envoie un message à Rhett pour lui prévenir que je passerai bientôt chez lui, histoire de lui préparer quelque chose pour ce soir et pour, simplement, le voir. Je m’active à passer sous la douche, ne restant seulement qu’un quart d’heure au lieu d’une demie heure. Je suis de bonne humeur. C’est rare ces derniers temps et il n’est pas question que je ne partage pas ceci avec le beau brun. Je m’affaire dans la chambre, enfilant une jupe noire et un haut de couleur pour contraster le tout, j’enfilais mes tennis puis me maquillais légèrement avant de froncer les yeux. Mal de tête, j’attrape mes lunettes et les mets sur mon nez pour prévenir la migraine qui rode. Pas question que quelqu’un ou quelque chose gâche ma fin de journée. Je vais ensuite dans la cuisine pour manger un truc pour me caler le ventre qui commence à gargouiller. Je m’agite tout en faisant ma vaisselle pour partir et n’avoir rien à faire à mon retour. Bref, rien de palpitant, jusqu’à entendre la sonnerie de mon téléphone, je me tourne, trop violemment et m’affale contre le sol. « Aïe. » J’avais pu me retenir avec les mains pour ne pas que mon front ne heurte le sol, une fois de plus j’avais eu de la chance. Quoi que, peut-être qu’en me cognant à nouveau j’allais pouvoir me souvenir ? Mais je m’étais fait un mal de chien aux poignets. Je me relève, prenant appui sur le plan de travail et grimace en voyant rougir mes poignets… Super. Je les passe sous l’eau froide pour soulager la douleur et grogne. Pour une fois que ma journée se passait parfaitement bien, voilà que quelque chose venait la troubler. A croire que je n’étais pas chanceuse et que j’étais porteuse de la poisse. Je ferme le robinet et m’essuie les mains et les poignets dans le torchon se trouvant à côté de moi. Bon, ça n’allait pas être une petite chute de rien du tout qui allait m’empêcher de me rendre à ma destination finale. Je sortis de la maison, attrapant ma veste et oubliant mon téléphone par la même occasion. Mais je m’en rendis compte au milieu du trajet et j’avais une flemme monumentale de faire demi-tour pour le reprendre, puis bon, j’avais le double des clés donc autant dire que ce n’était pas très grave, je n’allais pas me retrouver à la porte. Je regarde le ciel en grimaçant, la pluie s’approche et je me mets à courir pour ne pas me faire attraper par les premières gouttes. Une fois dans le sas de l’immeuble, je monte les marches une part une, connaissant l’endroit par cœur. Je m’arrête devant la porte avec le nom de Howden marqué dessus, insérant la clé puis j’entre, faisant comme si j’étais chez moi. Je n’ai même pas fait un pas que je tombe sur Nash, je m’arrête net, le regarde bas en haut et arque un sourcil. « Nash ? » J’étais interloquée de le voir ici et surtout dans le salon de Rhett, enfin après tout ils étaient frères mais pourquoi il était là ? Je dépose mon sac et ma veste sur le porte manteau et je retourne dans le salon en sentant le regard de Nash appuyer sur mes gestes. « Euh… un soucis ? Enfin tu vas bien ça serait pas mal comme début non ? » Le truc c’est que je n’avais jamais réussi à bien agir avec Nash, il était déconcertant comme personne et puis il avait ce regard qui faisait qu’on ne savait pas comment interpréter. « Rhett n’est pas là ? » Voilà pourquoi j’aurais dû faire demi-tour pour aller chercher mon portable, j’étais certaine qu’il m’avait répondu pour me dire qu’il ne serait pas là ! Et c’est d’ailleurs pour ça que je m’étais cassée la figure dans la cuisine, car je voulais aller voir à la base, ce qu’il m’avait répondu, mais non, j’étais partie. Quelle cruche, voilà que je me retrouvais avec Nash qui ne pouvait pas me voir qui plus ait. Enfin notre relation n’a jamais été des plus tendres, en fait, on n’a jamais vraiment discuté. Mais ça ne nous a jamais plus dérangé que cela. Jusqu’à maintenant car je me retrouvais un peu dans une position délicate à ne pas savoir quoi dire.

_________________
It's always about you.
I know the feeling like you'll never win. Your heart's in the washer, your head's in the spin. You try and you try, but you can't catch a break. But sometimes believing is all that it takes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nash HowdenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/08/2016
Pages lues : 262
Crédits : shellhead|avatar+ship ◈ monocle|ship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Chris Evans
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Trent (hammer) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open carter; anaëlle; devon
Âge : 34 ans ◈ 12 avril 1983
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Jeu 12 Jan - 13:08

Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

Ils ne s'étaient jamais vraiment posé la question. Donner une clé de chez lui à son frère, et inversement, lui avait semblé parfaitement naturel. Ce n'est pas comme s'il craignait que Rhett en face des copies et les distribue à la volée, qu'il détruise son appartement en son absence ou y foute le feu. Non. C'était une question de bon sens. Qui sait ce qui pouvait arriver, pour quelle raison son frère aurait besoin de débouler chez lui à l'improviste. Des cas d'urgence. Une urgence, justement, voilà ce qui avait poussé Nash à faire usage de sa propre clé pour entrer chez son frère. Quelle n'avait pas été sa surprise en prenant place devant sa télé, dé découvrir que celle-ci ne marchait plus, préférant émettre un grésillement menaçant  et afficher un écran noir. Outre la frustration normale provoquée par la défaillance d'un appareil électrique, Nash était surtout désemparé de ne pas pouvoir regarder le match des Redskins, son équipe de football préférée, en bon natif de Washington qu'il était. Il aurait pu aller dans un des nombreux bars sportifs diffusant la rencontre, mais Nash se sentait plutôt de profiter du match en toute tranquillité, une bière à la main et les pieds sur la table. C'est alors qu'il réalisa qu'il connaissait quelqu'un avec une grande télé qui ne le ferait pas chier pendant qu'il regarderait le match. Il avait donc pris la décision d'aller chez Rhett et, puisque celui-ci n'était pas là, il se laissa lui-même entrer dans la demeure de son frangin. Quelques heures plus tard, son équipe n'en menait pas large, et c'est avec un léger agacement qu'il réalisa que la porte d'entrée s'était ouverte. Des pas s'approchaient et Aaron leva ma tête, s'attendant à voir son frère. Après tout, qui d'autre pouvait avoir une clé? Sa mère? Autant dire qu'il s'était attendu à tout sauf à tomber nez à nez avec Sheri. Désemparé, il lui fallu quelques instants pour comprendre ce qu'elle pouvait bien faire ici, à se pointer chez son ex sans prévenir et en ayant le culot d'entrer toute seule. Mais elle n'était plus vraiment une ex, n'est-ce pas? Quelle belle connerie. Nash n'avait pas été du tout d'accord pour jouer cette mascarade avec Sheri, mais Rhett s'était plié aux ordres du médecin et avait forcé son grand frère à faire de même s'il venait à croiser Sheri. Dans l'absolu, il avait déjà trouvé ça ridicule, alors dans la réalité? Faire semblant lorsque Sheri était face à lui? Nash n'était franchement pas certains de pouvoir le faire sans vendre la mèche à un moment donné. La jeune femme semblait tout aussi surprise de le voir. Après tout, c'est vrai qu'il n'était pas chez lui et Nash refoulait l'impulsion de lui dire, qu'au jour d'aujourd'hui, il avait plus de légitimité à se trouver ici que elle. Un soucis, qu'elle lui demandait, avant de se rattraper et de faire preuve d'un peu plus de courtoisie. Uh. Oh que ça le démangeait de lui dire toute la vérité, c'était tellement ridicule. Mais pour Rhett, il allait faire un effort. Juste pour cette fois, car elle l'avait prise au dépourvu. Nash et Sheri n'avaient jamais eu une relation très fleurissante à l'époque où Rhett et elle étaient encore un vrai couple. Nash avait d'abord été suspicieux, trop protecteur envers son frère, puis l'indifférence s'était installée. Les histoires d'amour de son frère, ça ne le regardait pas au final. Il n'avait déjà pas grand intérêt pour la sienne, alors il n'allait pas s'investir dans celles de son petit frère. Tout cela pour dire que lui et Sheri n'avaient déjà pas eu grand-chose à se raconter à l'époque, alors maintenant... « Ça va » répondit-il.  « Comment tu te portes? » demanda-t-il, car hey, la pauvre avait quand même eu un sacré accident. Sheri semblait jeter des coups d'œil autour d'elle, comme si elle s'attendait à voir Rhett surgir de nulle part. Elle posa d'ailleurs la question, ayant sans doute atteint son quota d'interaction avec Nash pour les mois à venir.  « Non, et je sais pas quand il rentre » répondit-il, préférant anticiper la prochaine question. Il ne manquait plus qu'elle décide de l'attendre patiemment ici. Tu parles d'un guet-apens. Le pauvre Rhett qui ne demanderai rien à personne en rentrant chez lui, se verrait obliger de divertir son ex et aligner mensonges sur mensonges. Nash pouvait toujours l'appeler pour le prévenir de ne pas rentrer tôt, si Sheri décidait de rester. Mais Nash n'avait pas non plus envie de se la coltiner et faire semblant que rien n'avait changé. « Il est très occupé, tu sais. Tu devrais essayer de l'appeler plus tard dans la journée » proposa-t-il. De un, il était bien placé pour savoir la masse de boulot qu'avait son frère, et deuxièmement, cela offrait à Rhett l'opportunité d'une petite conversation téléphonique facilement écourtée, plutôt qu'une interaction plus laborieuse en face à face. Nash, toujours prêt à rendre service à son frangin!

_________________


in each and every world
and in the middle of the night ✻ i may watch you go. there'll be no value in the strength of walls that i have grown
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sheri BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 972
Crédits : avatar : monocle♥ ; signature : sosoland ; gifs : tumblr
Avatar : Lily Cuteness Collins
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsoRhettWinnieRhettSimonRhett#2Winnie#2AlaskaSimon#2
Âge : Née le 14/03/1990 - 27 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Mar 24 Jan - 17:32

[quote="Sheri Brackenreid"]
Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

J’étais prête à tomber sur n’importe qui, mais pas lui. Certainement pas Nash. Ca faisait tellement longtemps que je ne l’avais pas vu, ni parler que je ne savais pas trop quoi faire. Prendre mes jambes à mon cou ou bien essayer de lui parler alors que ce n’était pas tellement notre délire auparavant. Super, situation gênante bonjour. Je me gratte l’arrière du crâne en ne sachant pas quoi faire d’autre que d’avancer en même temps pour déposer mes affaires. A croire que je ne suis pas la seule à avoir obtenue les clés de l’appartement de Rhett. Enfin après, c’est son frère, c’est normal qu’il en ait une. Je prends enfin la parole pour lui demander comment il va. C’est bien la moindre des choses que je peux faire non ? Me renseigner sur son état. Enfin bref, les trucs d’usage et de base quoi. Car à nous voir, je suis sûre qu’on rigolerait tellement on fait coincé et débile à se regarder et à chercher quoi dire pour la suite de la conversation. Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi ça ne fonctionnait pas notre rapport. Pourtant je n’avais rien contre lui et apparemment c’était toujours aussi compliqué de discuter avec lui. Super. Je soupire et pose mon manteau sur la première chaise que je vois. « Je vais bien. Enfin ça va quoi, normal. » Je haussais les épaules, ça en devenait tellement une question banale que je finissais par répondre la même chose à tout le monde, ce qui était bien plus simple que de gérer les « pourquoi ça va pas ? Qu’est ce qui se passe ? ». Même si ce n’était pas tellement le genre de Nash de demander ça, je préférais faire la fille pour qui tout se passe très bien. Cependant, je n’étais pas venue là pour faire la causette avec et apparemment c’était le seul à pouvoir me dire s’il était présent ou pas, mon fameux petit ami qui me joue des tours en ce moment. Soupirant, je m’affale sur la chaise et pose mon menton dans ma main avant de répondre en étant blasée. « Je m’en doutais. Tant pis. » C’était tellement évident qu’il ne soit pas là, il est jamais là, si je veux pouvoir le croiser je dois toujours aller à son bureau et encore. Parfois il n’est pas là. Etre en couple avec un bourreau du travail ce n’est pas facile. J’adore mon boulot mais de là à en passer ma vie, non, sauf pour certains cas mais Rhett c’était tout le temps. J’expire longuement et vais me faire un café pendant que Nash continue de parler, je me tourne vers lui, tasse à la main et arque un sourcil. « Pas besoin de l’appeler, il répondra pas et en prime, il rentrera sûrement encore plus tard si je l’appelle. Déjà que je ne le vois pas beaucoup, je ne vais pas en plus le pousser à dormir au boulot car je suis ici. » Bah quoi c’est vrai, je me retourne pour faire mon café et reprends la parole. « T’en veux un ? Ou tu veux une autre bière ? » Je jette un œil à la télé et comprends pourquoi il est là. Profiter d’un grand écran et de la tranquillité. J’aurais fait la même chose. J’ouvre le frigo et sors une autre bière que je fais glisser sur le plan de travail. « Si tu es là et Rhett au boulot, qu’est-ce qu’il fait de plus ? Je veux dire, pourquoi tu as plus de temps libre ? » C’est bien vrai ça, pourquoi Nash n’est-il pas tout aussi occupé que Rhett ? Je prends ma tasse dans mes mains et reprends ma place, regardant en me^me temps la télé, je lève un doigt vers le score et commente en même temps. « C’est chaud là. Redskins ? » Autant parler de quelque chose qui l’intéresse. J’aime bien le football et j’aimerai tellement pouvoir plaquer au sol certaines personnes des fois que je me demande si je ne ferais pas mieux de m’inscrire au football. Tiens, j’y repenserai plus tard, ça ne peut pas être si mal ce genre de sport. Puis peut être que ça me ferait du bien de me défouler sur quelque chose plutôt que Rhett à chaque fois qu’on se voit. C’est peut être ça aussi le problème, que je me défoule toujours sur lui et jamais sur quelqu’un d’autre. « Tu me vois dans quel genre de sport ? » Je me tourne vers Nash et souris de toutes mes dents. Lui qui voulait sûrement être tranquille et que je me casse au plus vite en me disant de téléphoner à Rhett, c’était peine perdu pour lui.

_________________
It's always about you.
I know the feeling like you'll never win. Your heart's in the washer, your head's in the spin. You try and you try, but you can't catch a break. But sometimes believing is all that it takes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nash HowdenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/08/2016
Pages lues : 262
Crédits : shellhead|avatar+ship ◈ monocle|ship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Chris Evans
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Trent (hammer) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open carter; anaëlle; devon
Âge : 34 ans ◈ 12 avril 1983
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Jeu 30 Mar - 21:21

Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

L'échange était maladroit, comme si c'était la première fois de leur vie qu'ils demandaient à quelqu'un comment il allait. Forcé, serait le terme le plus juste. Il n'y avait rien de naturel dans les mots qu'ils échangeaient entre eux, mais c'était poli de s'enquérir de l'état de son interlocuteur, alors voilà. Sheri disait aller bien. Mensonge ou vérité, Nash n'en avait aucune idée et il n'était pas sûr de réellement s'en soucier. L'un dans l'autre, il ne pourrait rien y changer. Pas au sujet de l'accident, et encore moins au sujet de Rhett. Nash n'était qu'un témoin passif et frustré de ce spectacle entre Sheri et lui, et s'il mourrait d'envie d'intervenir, il savait qu'il valait mieux qu'il reste sur la touche. Nash l'observait avec un sourcil arqué tandis qu'elle déambulait dans la cuisine comme si c'était la sienne. La familiarité de Sheri l'agaçait légèrement. Premièrement parce qu'elle n'était plus particulièrement justifiée. Une preuve supplémentaire de l'absurdité de la situation. Si seulement elle savait qu'elle s'imposait dans la maison même de quelqu'un qui n'avait plus rien de spécial à partager avec elle. Et quand bien même eurent-ils encore été ensemble, ça n'était tout de même pas chez elle. Peut-être que Nash cherchait à voir le mal par tout, à punir la jeune femme pour quelque chose qui n'était pas sa faute. Elle n'avait pas demandé à être au cœur d'une telle mascarade. Non, c'est Rhett qui avait été idiot d'accepter, purement et simplement. Bien fait pour lui. Nash se retint de ne pas sourire en entendant les mots de Sheri. Il ne faisait aucun doute qu'un appel de Sheri lui ferait retarder le plus tard possible son retour à la maison. Elle l'avait bien cerné! Nash se demandait quel était l'intérêt de tout ce cirque si, au final, Rhett faisait tous les efforts du monde pour éviter Sheri. Cela ne rendait les choses que plus suspectes. Il se rendait misérable et Sheri aussi par la même occasion. Nash préféra ne pas soulever les accusations de Sheri. Il n'avait décidemment rien à dire de plus là-dessus. « Ouais, je veux bien une bière » céda-t-il. Il le méritait bien. Il l'a remercia lorsqu'elle lui tendit la bouteille, avant de soupirer discrètement en entendant sa question. Nash n'avait pas du tout envie de s'aventurer sur ce chemin. Il n'était pas sûr d'apprécier ce que Sheri sous-entendait. Car elle cherchait quelque chose. Elle voulait s'entendre dire que Rhett n'avait aucune raison de s'attarder au boulot. Elle voulait que Nash lui dise qu'il n'était pas au travail justement, mais en compagnie d'une femme autre que elle. Peut-être était-ce en effet ce qui se passait en cet instant, Nash n'en savait rien, il ne suivait pas chacun des agissements de son frère, mais ci c'était le cas, alors il était dans son droit. Il ne trompait pas Sheri, car ils n'étaient tout simplement plus ensemble. « On ne fait pas le même métier lui et moi » répondit-il. Nash était souvent dans les locaux, au cœur de l'activité et au plus proche de son équipe. Rhett, lui, était souvent en vadrouile, à récolter des informations à droite à gauche. « Et on est pas toujours fourrés l'un et l'autre ensemble, on gère chacun nos horaires de notre côté» continua-t-il en haussant une épaule. Ce n'était pas une question de temps libre! Pour des obsédés de travail comme eux, le temps libre était d'ailleurs une notion assez vague. Alors oui Nash était actuellement en train de se la couler douce, mais un appel téléphonique pouvait résonner dans la seconde et le remettre au boulot dans la foulée. « Yup » maugréa-t-il lorsque Sheri s'intéressa au match. « Et on se prend une sacrée taule » pesta-t-il avant de prendre une gorgée de bière. Il se réinstalla dans le canapé pour suivre le match et n'imaginait pas un instant que Sheri allait s'attarder. Sa question le pris complétement au dépourvu. Au-delà de l'interrogation en elle-même, il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle l'engageait dans une discussion de la sorte au lieu de s'en aller. Elle et lui savaient très bien qu'ils n'avaient jamais eu une relation très chaleureuse, et plaisanter sur des sujets de la sorte n'avait jamais été une de leur habitude. Nash se demanda un instant si elle essayait justement de construire quelque chose de plus amical entre eux, se disant que ça serait pas mal de s'entendre avec lui pour le bien de sa relation avec Rhett. Qui sait, peut-être pensait-elle qu'il allait devenir son beau-frère un jour! Ca démangeait tellement Nash de lui dire la vérité, mais il préférait tout de même laisser cette tâche pénible à Rhett. S'il pouvait le prévenir avant par contre, car il aimerait bien voir cette conversation, ça promettait d'être divertissant! Pris au piège par cette question (puisque l'ignorer aurait fait de lui un peu gros connard qu'il n'était), Nash laissa son regard balayer le corps de Sheri. Hm, elle était fine, mais sa silhouette laissait supposer des muscles assez fermes. Elle semblait énergique, endurante. Ou pas, qu'est-ce qu'il en savait! « J'en sais rien » dit-il en haussant une épaule. « De la course à pied? Du softball? » tenta-t-il avant de reporter son attention sur le match.

_________________


in each and every world
and in the middle of the night ✻ i may watch you go. there'll be no value in the strength of walls that i have grown
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sheri BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 972
Crédits : avatar : monocle♥ ; signature : sosoland ; gifs : tumblr
Avatar : Lily Cuteness Collins
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsoRhettWinnieRhettSimonRhett#2Winnie#2AlaskaSimon#2
Âge : Née le 14/03/1990 - 27 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Dim 16 Avr - 23:07

Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

Je ne m’étais jamais entendue avec Nash mais ce n’était pas pour autant que je n’allais pas lui parler. Peut être qu’il aurait préféré le contraire ? A vrai dire je n’en sais rien… Mais à en juger sa posture et ses petits tics quand je parle, je devais avouer que je le faisais chier. Totalement même. Comme si la compagnie d’une femme l’importunait. Est-ce qu’il était comme ça avec toutes les femmes ? Je ne pouvais le dire en tout cas car je ne connaissais pas l’entourage de Nash ni ses fréquentations. Notre seul point commun est Rhett et en ce moment Rhett reste un sujet épineux. Lui tendant la bière, je pris ma boisson et en pris une gorgée avant de fermer les yeux et de savourer. C’était rare que je me sente bien quelque part et être chez Rhett était quelque chose que j’appréciais. Je le regardais et hochais la tête en reposant ma boisson sur le comptoir. « Tu t’es jamais demandé comment il les obtenait ses informations ? Enfin après je sais que Rhett est très persuasif quand il le veut… » Et pour plusieurs sujets. Que ce soit professionnel ou personnel, Rhett savait dire ce qu’il voulait et obtenait généralement ce qu’il souhaitait. Tant mieux pour lui. « Oui, les horaires, je veux bien te croire que ce ne sont pas les mêmes. » Je rigolais légèrement et soupirais. Là-dessus, je ne pouvais pas l’en blâmer, j’étais exactement pareille quand j’étais sur une affaire sérieuse et assez conséquente. Mais, je n’en abusais pas comme excuse, pour Rhett, j’avais un doute sur les fois où il me disait bosser. Et comme j’étais supposée lui faire confiance et ne pas me faire de soucis, je le faisais même si le doute s’installait parfois. Je pouvais demander à Nash mais vu comment c’était tendu entre nous, je n’osais même pas lui poser la question et franchement, j’étais à deux doigts de me demander s’il ne me mentirait pas pour couvrir son frère. Alors, non, je ne préférais ne rien lui demander. Déviant la conversation vers le sport, je jetais un regard vers la télé pour voir qu’on n’était pas si bon que ça aujourd’hui, puis à en juger par la réaction de Nash, non, c’était pourri comme match. « Il y a des jours avec et des jours sans comme on dit. » Bon il y avait mieux comme phrase mais j’étais si peu calée en sport que je ne saurais dire quoi que ce soit d’autre. M’en allant à ses côtés pour regarder la suite du match, je me permis de lui demander dans quoi il me verrait. Ce qui n’était pas chose faite car moi et le sport ça faisait deux. Je courais de temps en temps mais ce n’était pas ça puis le temps et la motivation me manquaient également. Surtout la motivation. Je préférais lire et relire un dossier plutôt que de prendre l’air et de courir pour me dépenser. Le laissant m’examiner pendant que je regardais notre équipe se faire laminer, je tournais la tête vers lui quand il me suggéra un sport. « Du softball ? » Oui, j’étais nulle en sport et Nash allait en avoir un aperçu, j’étais plus rat de bibliothèque que sportive. Du coup, je connaissais les sports de base mais les déclinaisons ou autre, non, je ne savais pas ce que ça pouvait être. « Je ne suis pas experte en sport. Mais je cherche un moyen pour sortir et me vider la tête quand ton frère la joue relou à ne pas vouloir me voir et à me trouver des excuses pour échapper à nos rendez-vous. » Je fis un grand sourire et soupirais avant de taper dans l’oreiller à côté de moi. « T’as quelqu’un dans ta vie ? » C’était une question comme une autre et je devais avouer que la vie de Nash m’intéressait, du moins, le si peu qu’il m’en disait si ce n’était que je le forçais à parler. Puis peut être qu’il était comme son frère et faisait en sorte de ne pas voir sa copine ou très peu. Mais je doutais qu’ils étaient si ressemblants, surtout pour ce genre de chose. Je voyais Nash plus proche des personnes qu’il apprécie et à prendre de leurs nouvelles plutôt que de les laisser de côté et de revenir de temps en temps comme si c’était normal. Je râlais en voyant notre équipe se prendre encore un point et bus une gorgée de ma boisson me concentrant sur le match, laissant le loisir à Nash de me répondre ou pas.

_________________
It's always about you.
I know the feeling like you'll never win. Your heart's in the washer, your head's in the spin. You try and you try, but you can't catch a break. But sometimes believing is all that it takes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nash HowdenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/08/2016
Pages lues : 262
Crédits : shellhead|avatar+ship ◈ monocle|ship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Chris Evans
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Trent (hammer) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open carter; anaëlle; devon
Âge : 34 ans ◈ 12 avril 1983
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Lun 8 Mai - 14:19

Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

Sheri était apparemment là pour rester, et non loin de se sentir comme imposante, la jeune femme prenait ses aises, partageant sans retenue des opinions que Nash n'était pas sûr de vouloir entendre. Encore moins lorsqu'elles concernaient son frère. Il n'avait pas besoin que quelqu'un d'autre tente de lui expliquer qui il était et comment il se comportait. « Je lui fait confiance » rétorqua-t-il d’un ton qui ne laissait place à aucune négociation. Bien sûr que Nash s’était déjà posé la question. Lorsque son petit frère arrivait la bouche en cœur dans son bureau, une information brûlante entre les mains et qui était exactement ce dont ils avaient besoin, Nash était tenté de lui demander sa source. Mais il ne le faisait pas. Nash partait du principe que Rhett savait faire son boulot et qu’il le faisait bien. Avoir un bon informateur faisait partie du métier, et il n’y avait rien d’illégal à récolter les dires d’une personne consentante. Ça n’était de toute manière pas son boulot de faire la police et demander à son petit frère de lui rendre des comptes. Comme il l’avait dit à Sheri, ils ne faisaient pas le même boulot. Nash était là pour construire une communication cohérente, entretenir l’image du parti et de ses candidats et orchestrer tous les petits éléments qui entraient en jeux. Rhett était une pièce vitale du puzzle, certes, mais il n’était pas la seule. Au moins, elle ne chercha pas à renchérir de nouveau sur le sujet des horaires. C'était déjà ça. Nash n'était jamais très bavard durant les matchs de sport, à moins qu'il s'agissait de critiquer le jeu, l'arbitre ou tout autre commentaire de la part d'une des personnes qui regardait le match avec lui. La plupart du temps, il s'agissait de son frère ou de ses potes. Sheri? C'était une première. Et elle ne semblait pas avoir grand chose à dire que le sujet si Nash s'en fiait à la pauvre remarque qu'elle venait de proposer. Des jours sans...voilà qui relativisait tout alors! Il la laissa tout de même s'attarder à ses côtés, partageant une minute de silence en regardant le match, avant que Sheri ne pose sa question. Il pensa d’abord qu’elle s’étonnait de ce choix, et Nash était prêt à lui dire que si elle n’aimait pas ses réponses, elle n’avait qu’à pas lui demander ! Il s’agissait de sports tout à fait normaux en plus ! Il aurait dû dire la danse et ne pas se prendre la tête plus longtemps avec ces questions idiotes, mais Nash réalisa soudainement que son ton s’approchait plus du questionnement que de l’incrédulité. Oh. D’accord. « C’est, une sorte de base-ball ? » tenta-t-il d’expliquer en faisant un geste vague de la main. « Mais plus pratiqué par les filles ». Il n’en revenait pas qu’elle n’ait jamais entendu parler de ce sport. Il devait sûrement y avoir une équipe dans son lycée. Encore fallait-il qu’elle s’intéresse aux activités extra-scolaires et soit un minimum sociale. Et puisqu’il ne connaissait pas Sheri plus que ça, il était incapable de savoir si c’était le cas ou non. L’un dans l’autre, ce n’est pas comme si elle allait suivre ses conseils. Il n’avait aucune idée du sport qu’elle pourrait pratiquer, ça ne dépendait que d’elle. Nash se demanda si elle essayait de forcer une conversation avec lui juste pour le plaisir de parler. Peut-être tentait-elle de corriger leur relation froide, animée par la volonté de bien s’entendre avec son futur beau-frère. Nash ressenti une pointe de pitié à cette pensée. La pauvre. C’était vraiment débile comme situation. Nash n’avait rien envie de faire de plus que de la prendre par les épaules, la secouer un petit peu et lui dire que tout cela n’était qu’une parade, un jeu malsain et triste qui devait cesser au plus tôt. Mais il n’allait pas le faire. C’était la responsabilité de Rhett. Il était lui-même sur le point de lui demander la raison derrière sa question, lorsqu'elle y répondit d'elle même. Et, encore une fois, Nash retint mal un soupir agacé. Elle aurait pu s'arrêter à "vider la tête", mais nan, il fallait qu'elle ajoute une autre critique envers Rhett. S'attendait-elle à ce qu'il compatisse? Il ne savait vraiment pas si c'était de l'ironie, une forme d'auto-dérision ou si elle pitoyable juste sur son sort. « Si tu le dis... » fut sa réponse. Que pouvait-il vraiment répondre à ça? Il n'était pas sa copine qui allait lui peindre les ongles pendant qu'elle se plaignait de son méchant petit-ami. Mais Sheri devait vraiment les penser plus proches qu'ils n'étaient, car elle enchaina avec une question plus personnelle. Il n’allait pas la distraire de sa propre relation chaotique avec un récit épique de sa vie amoureuse. Si c’est ce qu’elle attendait, elle allait être déçue. Quand bien même aurait-il eu quelque chose à raconter, il n’était pas sûr qu’il l’aurait dit à Sheri. Ils n’étaient pas proches après tout, et Nash n’était pas du genre à étaler sa vie personnelle à n’importe qui. Même avec ses coups d’un soir, il n’aimait pas particulièrement relater la chose après à ses potes ou son frère. Il trouvait que ça manquait terriblement de tact. Et après tout, ne dit-on pas que c’est ceux qui en parle le plus qui en font le moins ? « Non, rien de sérieux » répondit-il finalement dans un haussement d’épaule.  

_________________


in each and every world
and in the middle of the night ✻ i may watch you go. there'll be no value in the strength of walls that i have grown
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sheri BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 972
Crédits : avatar : monocle♥ ; signature : sosoland ; gifs : tumblr
Avatar : Lily Cuteness Collins
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsoRhettWinnieRhettSimonRhett#2Winnie#2AlaskaSimon#2
Âge : Née le 14/03/1990 - 27 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Mer 2 Aoû - 19:39

Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

Haussant les épaules face à sa réflexion, je comprends immédiatement que le dialogue n’est pas de mise avec lui et franchement, au fond, je m’en fiche. Si jamais il y a un souci dans sa boîte, ça ne sera pas faute d’avoir essayé de lui en parler. « Très bien, très bien. » Je capitule en levant les bras en l’air pour lui montrer que je n’insisterai pas plus que cela. Ce n’est pas de mon ressort et si jamais il arrive malheur à leur compagnie, je ne pense pas prendre leur parti. Mais après, je me fais peut être des idées. Alors parler d’autre chose comme le sport, pourquoi pas, mais tellement nulle, je ne savais pas par quoi commencer. Le footing était quelque chose de banal que je ne voulais pas pratiquer. Je ne voulais pas être un mouton qui exécute ce que tout le monde fait le matin à six heures pour se mettre en forme. Non je préfère dormir puis je n’en ai pas le temps, puis j’ai aussi énormément de dossier qui font que je ne dors pas forcément donc non, le footing ce n’est pas pour moi. Je n’en ai pas la motivation. Donc je me permets de poser la question à Nash, le souci c’est que j’ai plus l’impression de l’emmerder plutôt qu’autre chose mais ça, je ne peux pas le blâmer, je suis venue le déranger en plein match donc bon. Puis je ne suis pas sûre qu’il s’attende à me voir quand je me refais la scène quand je suis arrivée. Mais passons, maintenant que je suis ici, il doit faire avec. Je hoche la tête en pinçant les lèvres. Non, vraiment, ce genre de sport ne me dit rien du tout mais je dois dire que ça peut être intéressant à essayer. « D’accord, d’accord. Hé bien, ça doit être pas si mal que ça… » Je souris avant de prendre la parole à nouveau. « Merci. » C’est la moindre des choses que je puisse lui dire. Après tout, il a répondu à ma question et je ne fais que de lui parler depuis tout à l’heure alors qu’il veut sûrement regarder son match sans qu’une pipelette lui gâche ce plaisir. Cependant, je vois bien que mon explication de pourquoi je veux faire du sport l’agace. Je ne comprends pas. Enfin si, au fond, je sais qu’il ne supporte pas que je critique son frère mais il faut bien être aveugle aussi de son côté pour ne pas voir ce qu’il fait. Enfin je veux dire, Winnie me fait ça, je pète un câble en fait et je vais l’engueuler pour laisser son copain de côté et l’éviter. Je hausse les épaules de nouveau sans pouvoir répondre. Je pense avoir fait le tour et je comprends bien qu’il va être temps pour moi de partir. Nash ne parle pas énormément et je pense que je le fais plus chier qu’autre chose à être ici. Du coup, je décidai de passer à autre chose, en parlant de lui, arrêtant de parler de ma petite personne et de mes soucis avec le beau brun. Même si je ne connais pas énormément Nash, je me pose des questions sur sa vie privée, c’est une question anodine que tout le monde pouvait poser à n’importe quel moment. Mais quand je vois sa tête, je doute d’avoir une réponse. Décidément, il va vraiment falloir que je pense à partir si je ne veux pas recevoir les foudres de Satan en direct des yeux du brun. Je croisais les jambes avant de faire les gros yeux, il venait de me répondre et j’en étais sur le cul. Vraiment. « D’accord. » Je n’allais pas plus loin cette fois-ci. Je ne savais pas quoi dire d’autre d’ailleurs, si bien que je me levais et époussetais mon pantalon pour regarder la télé puis Nash. « Je vais te laisser. » Ca il l’avait compris, je pense mais bon, je préfère prévenir que je prenais congé plutôt que de le planter dans la seconde. Si bien que je doute que ça l’aurait dérangé. « Je suis désolée de t’avoir dérangée avec mes questions et autres. Mais merci de m’avoir tenu compagnie, enfin plutôt l’inverse. » Je souris, sincère à ce que je viens de dire. Car au fond, je suis plutôt contente d’avoir pu recroiser Nash et d’avoir discuté un tant soit peu avec lui.

_________________
It's always about you.
I know the feeling like you'll never win. Your heart's in the washer, your head's in the spin. You try and you try, but you can't catch a break. But sometimes believing is all that it takes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nash HowdenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/08/2016
Pages lues : 262
Crédits : shellhead|avatar+ship ◈ monocle|ship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Chris Evans
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Trent (hammer) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open carter; anaëlle; devon
Âge : 34 ans ◈ 12 avril 1983
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   Dim 20 Aoû - 13:52

Nash & Sheri
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir...

Nash se trouvait presque malaise sous son remerciement. Il avait juste répondu à une question, bon sang, il ne venait pas de lui changer la vie. En toute honnêteté, Nash savait très bien réalisait qu'elle faisait juste preuve de gentillesse et faisait en sorte de prendre des gants avec lui. Oui, il était loin d'être l'hôte idéal et se comportait de manière assez impolie, mais la situation était franchement ridicule. Non, il n'avait pas envie de parler à Sheri. Eux qui n'avaient déjà jamais eu une super relation, comment pouvait-il à présent tenter une conversation normale avec elle en sachant que sa vie était un mensonge total? Nash ne voulait pas prendre part à leur mascarade. Subir toutes les piques de Sheri envers son frère n'était pas non plus agréable. Elle n'avait aucune idée de ce dont elle parlait, et en même temps, comment le pourrait-elle? Tout le monde lui mentait! Pas Nash. Mais ça viendrait inévitablement s'ils continuaient à parler. Il allait venir un moment où il allait devoir rentrer dans le jeu de son frère pour ne pas que Sheri découvre le pot aux roses. Ridicule, en effet. Le lancer sur un sujet plus personnel ne fut pas mieux, et la jeune femme sembla le réaliser. Elle fit de grands yeux et Nash se sentit fulminer. Quoi? Lui en voulait-elle de n'avoir rien à raconter? Ca n'était pas de la mauvaise foi, il n'avait personne de concret dans sa vie, un point c'est tout! Ça sembla néanmoins être la chose de trop pour Sheri. L'instant d'après elle se levait, annonçant son départ. Nash décrocha son regard de la télévision, un instant gêné, comme s'il devait tenter de la retenir pour la beauté du geste. Pour rattraper son mauvais comportement en prétendant qu'il souhaitait qu'elle reste un peu plus longtemps. Ça n'était pas vraiment le cas. Il se leva à son tour, parce que c'était la chose à faire, et proposa un faible « Ok ». Ses paroles lui firent se sentir un instant coupable. Elle ne méritait pas sa mauvaise humeur. Rien n'était sa faute après tout, la pauvre. Nash esquissa un mince sourire. « C'est rien » dit-il, balayant sa remarque d'un geste de la main. « Et désolé pour...tu m'as pris un peu au dépourvu » dit-il après un silence maladroit, haussant une épaule. Ça n'était pas vraiment une excuse pour avoir agit pour un connard, mais bon. « Je dirais à Rhett que tu est passée ». C'était la moindre des choses. Et il n'allait pas se gêner pour remettre une couche sur l'absurdité de la situation. Il l'a raccompagna jusqu'à la porte, lui souhaita une bonne fin de journée et un vague "a plus" qui devait paraître bien hypocrite sous ses lèvres. Il se rattrapera la prochaine fois, en espérant que d'ici là, tout soit remis dans l'ordre.

FIN

_________________


in each and every world
and in the middle of the night ✻ i may watch you go. there'll be no value in the strength of walls that i have grown
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu n'es pas vraiment la personne que je voulais voir... ♠ Nash
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Parfois, la personne dont tu as vraiment besoin est la dernière à laquelle tu aurais pensée"
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Plus rien, ni personne. (libre)
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Downtown :: home-
Sauter vers: