AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Chelsea BerkeleyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/12/2016
Pages lues : 285
Crédits : nebula (Avatar); Trucpau (Gifs)
Avatar : Hailee Steinfeld
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Kat Mcnamara) ▬ Julian (Steven Mcqueen) ▬ Isobel (Melissa Benoist) ▬ Juliet (Katharine Mcphee) ▬ Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : [3/3] - Pas disponible

Austin | Micah | Yohann
Âge : 18 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 12:34

Chelsea Berkeley
La nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents. ft confucius

Prénom : Je m'appelle Chelsea, sans raison particulière, mes parents l'ont vu dans un liste de prénom et c'est comme ça qu'ils ont fait ce choix.  Nom de famille : Berkeley, c'est le nom de famille de mon père.  Date & lieu de naissance : Je suis née le 16 juin 1999 dans la ville de Brighton en Angleterre. Âge : ce qui fait que j'ai pour le moment 17 ans Métier : Je suis lycéenne, et je travail comme étudiante dans un fast-food puisque j'ai besoin d'argent. On n'est pas tous né avec une cuillère en argent dans la bouche. Orientation sexuelle : Je suis hétérosexuel, si je trouve déjà les filles chiantes à la base, je ne vois pas pourquoi je deviendrai amoureuse de l'une d'entre-elles.  Statut civil : Je suis célibataire. Statut financier : Je n'ai pas beaucoup de moyen, ma tante non plus. Donc pauvre. Caractère : Franche, quand je dois dire quelque chose, je le fais. Je ne vais pas forcément prendre des gants. Si ça ne me plaît pas je le dis, si ça me plaît, je le dis aussi. Il m’arrive de mentir parfois mais plus en guise de protection que de mentir juste pour le fait de mentir. Si je dois mentir pour éviter à mes amis d’avoir des ennuis, je vais le faire sans hésitation. J’ai le cœur sur la main même si je semble froide quand on ne me connaît pas. J’aime aider les autres, dans la limite du raisonnable. Par contre, je vais t’aider une fois, deux fois, si moi quand j’ai besoin de toi, tu n’es pas là tu m’oublies, je ne ferais plus rien non plus. Je ne suis pas naïve et je n’aime pas qu’on me prenne pour une imbécile. Impulsive, je ne réfléchis pas, j’agis. Les conséquences, je m’en fiche. Je suis un peu garçon manqué et je n’ai pas peur de prendre des risques quand il le faut. Je suis têtue, n’essaie pas de me faire changer d’idée, ça ne sert vraiment à rien. Je suis bornée, je reste toujours sur mes positions. Je sais que c’est un côté chiant de ma personnalité mais… Et alors ? Quand je suis énervée, j’ai tendance à être grossière, les mots dépassent mes pensées, aucun contrôle sur ce que je dis c’est comme ça. Je n’ai pas confiance en moi. Je montre le contraire bien souvent, mais je ne crois pas en mes chances. Par contre, je n'ai pas plus confiance aux autres, il en faut beaucoup pour que j'arrive à avoir confiance en quelqu'un.  Parti politique : Honnêtement, je n'ai encore trouvé aucun parti réellement efficace, je ne m'y intéresse pas réellement non plus. Et puis ça ne changera en rien la loi en Angleterre, donc ça ne change rien pour mes parents non plus. Groupe : DRINK WITH ME Avatar : Hailee Steinfeld.
Combien de livres lis-tu par mois ? Quels sont tes préférés ?
Ce n’est pas que je n’aime pas les livres. Je trouve juste que ça prend beaucoup trop de temps d’en lire un. Et je n’ai pas ce temps. Les seuls livres que j’ai lu, ce sont les livres qu’on nous donne à l’école. Et les Harry Potter, un peu comme tout le monde. Mais en dehors de ça rien du tout. Je ne suis pas lecture. Après, peut-être que si j’y prêtais un peu plus d’attention, je serais étonnée. Je deviendrai une addicte. Mais je ne suis pas dans cette voie pour le moment. Si je m’ennuie, je joue de la musique.

Pour toi, l'amitié c'est...
C’est important. Sans mes amis, je ne serai pas la même. J’avoue que ce sont eux qui ont aussi influencé mes choix, ma vie et mon caractère. En même temps, on est tout influencé un minimum par les autres. Regarde, si tu traînes avec des fouteurs de merdes… Tu ne vas pas être une sainte nitouche. Enfin… Des fois oui mais c’est quand même rare. Je n’ai pas réellement de famille, donc pour moi mes amis le sont. Surtout mon petit groupe. Chip est comme l’un de mes frères. C’est un peu culcul dit comme ça mais sans eux je ne serai rien du tout. Je ferais n’importe quoi pour eux. Même avoir des ennuis, ça ne serait pas la première fois de toute façon.

Quelle est la chose la plus folle qu'on a raconté sur toi ?
Quand je suis arrivée en ville. La première rumeur qui a couru sur moi, c’est le fait que mes parents m’ont envoyé à l’autre bout car ils avaient honte de moi. Je serais tombée enceinte bien trop tôt en ayant une relation avec un homme plus vieux que moi. C’est une rumeur totalement fausse. Apparue car je ne parlais pas de moi et que je n’annonçais rien sur mon arrivée en ville. Les personnes qui ont fait tout ce bruit pour rien du tout cherchaient juste à me faire craquer pour savoir le vrai de mon histoire. Elles ne savent toujours rien de moi. Je ne donnerai pas satisfaction à ces petites pestes de toute façon. Malheureusement, j’ai entendu bien souvent la phrase : « - Ne reste pas avec elle. Elle n’est pas fréquentable. Elle a des maladies. Elle va te faire un gosse. » Des choses pas très jolies que seules les personnes stupides ont pu croire.
1, je ne parle jamais de ma famille, du moins de mes parents. Pour les autres, il n’y a que ma tête et de faux grands-parents que je me suis inventés pour excuser les quelques lettres et cadeaux que je peux recevoir. Quand on me demande où sont mes parents, je dis simplement que je ne les connais pas, qu’ils m’ont laissé à ma tante. Pas que j’ai honte d’eux et d’où ils sont mais je n’ai pas envie de parler de mes problèmes aux autres. 2, j’ai deux passions. La musique, je joue de la guitare depuis 5 ans maintenant et j’adore ça. Si je peux prendre mon instrument avec moi je le fais. Ça me permet de me sentir mieux, d’avoir mes pensées ailleurs. La boxe, j’en pratique que depuis un an, c’est au départ un conseil d’une de mes professeurs. Et elle n’avait pas tort quand elle m’a dit d’en faire. Ça m’aide à canaliser la colère que je peux avoir et mon impulsivité. J’aime beaucoup en plus de ça, ça défoule. 3, je vis à Washington depuis 3 ans, dans le quartier pauvre puisque personne n’a les moyens de se payer plus que ça. Ca ne me dérange pas, je préfère mon quartier que ces bourgeois qui se fichent toujours des autres. 4, je sais faire du skate, j’en faisais beaucoup quand j’étais toujours en Angleterre, ce n’est pas bien compliqué de toute façon. J’aime aussi le vélo et les sports dans le style. J’ai un bon équilibre généralement et ça ne me fait pas peur. Je suis déjà tombée comme tout le monde mais il faut se relever et c’est parfait. 5, j’aime les soirées, les bars, les cafés. L’ambiance qui s’y trouve aussi. C’est la fête, la bonne humeur. Je ne suis jamais contre de boire un verre avec des amis ou même seule. Qu’est-ce qui peut bien arriver de toute façon ? 6, je fume depuis 5 ans, enfin depuis que j’ai l’âge de 12 ans. Et pas que la cigarette. Il ne m’a pas fallu longtemps avant que je n’essaie le joint. C’est devenu une addiction ensuite. Je ne cache rien de ce que je fais puisque je me fiche de ce que pensent les autres. 7, je ne suis pas une fille pudique, ça ne me gêne pas d’être en soutiens gorges devant un gars, même un pote. Après tout c’est comme si j’étais en bikini ça revient au même. Puis nous sommes tous des êtres humains. Et je suis plate, il n’y a rien de spéciale à voir en fait. 8, on dit que je suis une fille facile, on dit que je me suis tapé plusieurs gars. Je ne m’en suis tapé aucun en fait. Je n’ai jamais passé le cap avec un garçon. J’en ai déjà embrassé comme ça mais sans plus. Je n’ai pas envie de me taper des tas de mecs juste pour le fun. Même si en générale, je ne dis pas que je suis vierge, je dis le contraire. Par fierté encore une fois. Alors que c’est complètement idiot. 9, j’aime les câlins, j’aime en faire à mes amis aussi. Je suis très tactile. Ça en rend jalouse certaines. Elles ne comprennent pas que je ne cherche rien. 10, je déteste qu’on me donne des ordres. J’ai de gros soucis avec les professeurs à cause de ça. Je suis assez cash et ça ne passe pas toujours. Je travaille sur ça mais ça n’est pas ce qu’il y a de plus facile à faire.
Prénom : Mélanie, mais Mel s'il vous plait (a)  Pseudo sur le net :Lydia  Âge : 24 ans. Pays : Belgique. Comment as-tu découvert le forum ? Et bien, j'y suis depuis le tout début simplement. Mais via Fabiola, puis Alice & Maryline ♥️. Quelles sont tes premières impressions ? Les membres sont géniaux !!!!  Crédits : avatar : avengedinchains, gif : Shortener. Un petit mot pour la fin ? I love you. Et merci Alice pour ton aide et ta lecture. Ji t'aime.  pink

Code:
<pris>HAILEE STEINFELD</pris> ► Chelsea Berkeley


Dernière édition par Chelsea Berkeley le Sam 17 Déc - 7:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea BerkeleyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/12/2016
Pages lues : 285
Crédits : nebula (Avatar); Trucpau (Gifs)
Avatar : Hailee Steinfeld
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Kat Mcnamara) ▬ Julian (Steven Mcqueen) ▬ Isobel (Melissa Benoist) ▬ Juliet (Katharine Mcphee) ▬ Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : [3/3] - Pas disponible

Austin | Micah | Yohann
Âge : 18 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 12:35

You want to make a memory
Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière.

Année 2005 (6 ans)

Allongée dans mon lit, je ne parviens pas à m’endormir. Ma maman n’est pas encore rentrée à la maison ce soir. Ce n’est pas la première fois, ça lui arrive souvent mais je suis toujours inquiète. Avec papa, on ne sait pas où elle est, on ne sait pas ce qu’elle fait et on ne sait pas si elle va bien. Elle souffre d’une maladie psychiatrique qui lui fait perdre la tête de temps en temps. Elle fait des choses et puis elle ne s’en souvient plus. Elle se perd parfois, elle ne trouve pas le chemin de la maison, elle ne revient que quand elle retrouve la raison. Je sais que mon père n’est jamais serein non plus dans ce genre de situation. C’est sa femme, il l’aime. J’écoute attentivement le bruit autour de moi, j’attends avec patience dans l’espoir qu’elle rentre à la maison. Mes yeux sont fatigués mais je sais tenir, j’en ai envie. Au bout d’un moment, j’entends le bruit de la porte d’entrée. Je ne sais pas si c’est elle ou pas. Probablement que oui, il est tard, je ne vois pas qui viendrait chez-moi à une heure aussi tardive. Je me tais, je suis censée dormir, donc je fais semblant. J’entends la voix de mon père, j’entends la voix de ma mère ensuite. Je soupir de soulagement. Elle est présente. Je me lève discrètement du lit, je pousse la porte puis m’assieds en haut des escaliers. J’écoute la conversation attentivement. « - Qu’est-ce que tu as fait ? Il faut que tu me le dises. » Mon père à cette voix autoritaire. Celle que je n’aime pas vraiment. Surtout quand il s’adresse à moi. Ma mère pleure. J’ai envie de descendre pour voir ce qui se passe, puis pour lui faire un câlin. Je n’aime pas l’entendre pleurer comme ça. « - Je ne sais pas… Je ne me rappel pas. » Mon père soupire, ma mère pleure un peu plus fortement. Cette situation est étrange, je ne sais pas réellement la qualifier. En même temps, ça n’est pas de mon âge. Je ne comprends pas bien les choses. C’est beaucoup trop compliqué. « - Débarrasses-toi de tout ça. On verra. » J’entends des bruits dans le salon, je me recule un petit peu pour ne pas qu’on me voit. « - Et si c’est grave ? Qu’est-ce qu’on va faire ? Si j’ai fait du mal à quelqu’un ? » Je ne vois pas pourquoi elle disait ça. Ma mère n’a jamais fait de mal à personne. Enfin je ne pense pas. Elle a toujours été adorable avec moi, avec mon père et les autres personnes de la famille. « - On se débrouillera, on s’en sortira. Mais cessons de parler de ça pour l’instant. Il te faut du repos. Fais-ce que je t’ai dit. » Il se déplaça ensuite venant directement vers l’étage. J’ai essayé de me relever rapidement pour repartir vers la chambre mais je n’en ai même pas eu le temps. Et puis, il a su directement que j’étais là. Il faut dire qu’il n’est pas bête non plus. Il est venu vers moi et m’a soulevé directement. « - Qu’est-ce que j’ai déjà dit ? On n’écoute pas les conversations des grandes personnes. Au lit. » Je l’ai déjà entendu tellement de fois cette phrase. Mais je ne peux pas m’empêcher de le faire. Je suis curieuse. Il m’a remise au lit, me faisant promettre de ne plus me relever. De toute manière, je n’en avais plus besoin puisque maman est de retour. Je n’ai pas pu en savoir plus sur cette histoire par contre. C’était un secret entre mes parents. Mon père a découvert pourquoi ma mère est rentrée couverte de sang. Et il a fait en sorte que personne ne sache. Bien que dans les média, le portrait de cette jeune fille disparue était diffusé un petit peu partout.

Année 2011 (12 ans)

Voilà quelques jours que la presse parle de cette jeune fille disparue il y a six années de ça. La police a retrouvé son corps il y a peu de temps. Une enquête a été mise en place directement. Ils n’ont pas mis longtemps à comprendre que cette jeune fille a été tuée par une voiture. Qu’elle a été déplacée après sa mort pour être finalement mise sous terre. De mon côté, je ne savais pas que cette histoire était liée de près à la nuit où ma mère est rentrée tard. Je ne savais qu’ils avaient déplacé, le corps, je ne savais rien en fait. Pour moi c’était juste une autre de ces histoires, avec un psychopathe en guise de tueur. Mes parents eux sont paniqués depuis cette annonce. Je ne l’ai pas réellement remarqué, il faut dire que je suis plus avec mes amies ou dans mes études qu’avec eux. Bien que je passe quand même du temps en famille, surtout pour les repas et les soirées. De toute manière, mon père aurait fait n’importe quoi pour me préserver de toutes ces choses. Il a toujours pris grand soin de moi et ne m’a jamais laissé tomber jusque-là. Notre relation était fusionnelle et je pense qu’elle l’aurait été encore aujourd’hui si les choses s’étaient déroulées autrement. Je rentrais chez-moi après une longue journée mais assez agréable. J’aime beaucoup mon école, j’aime aussi mes amis qui y sont. Je ne me posais pas vraiment de question sur le chemin du retour, la seule envie que j’avais c’est de me mettre dans mon lit. Enfin, je me dis toujours que je vais dormir alors qu’au final je me retrouve devant mon ordinateur et les heures défilent sans que je ne puisse m’en rendre compte. Ma soirée allait être différente cette fois. En approchant de la maison, j’ai vu plusieurs voitures de police garée dans l’allée. Je ne m’y attendais vraiment pas. J’ai augmenté la vitesse de mes pas pour finalement voir deux hommes sortir en compagnie de mon père menotté. « - Papa ? Qu’est-ce qui se passe ? » Je me suis mise devant, pour qu’ils cessent d’avancer, je voulais une réponse. Je ne comprenais pas. « - Je suis désolé. » C’est tout ce qu’il m’a dit. Tout ce qu’il a pu me dire. Je ne voulais pas qu’il s’en aille mais je n’avais rien à dire non plus. J’ai continué ma route directement, entrant dans la maison. Une assistante sociale m’a arrêté avant que je n’entre dans le salon. Ma mère était encadrée par ce qui semblait être des médecins. Elle n’avait rien pourtant. Enfin… Rien de plus que sa maladie. « - Tu dois être Chelsea ? Je vais te demander d’aller prendre quelques affaires et de me suivre. » J’ai relevé mon regard vers elle directement. Je pense que c’était mon premier regard noir envers une personne. « - Je ne veux pas vous suivre. Je veux être ici avec mes parents. Qu’est… Qu’est-ce qui vous donne le droit de me donner des ordres ? Vous êtes qui vous déjà ?! Et puis pourquoi vous faites ça ? » Triste et en colère, je ne pouvais plus me taire. Je ne comprends rien. On ne m’explique rien non plus. C’est finalement l’une des policières qui m’a pris à part pour m’expliquer la situation. J’étais sous le choc, complètement. Je ne savais même pas quoi penser. Je me retrouve seule du jour au lendemain. Je n’ai pas eu le choix que de suivre les demandes qu’on me faisait. Je me suis d’abord retrouvé dans un centre. On m’a dit que je devais attendre, le temps qu’on me trouve un endroit où aller, de la famille, quelqu’un. Autant dire que le temps, il est beaucoup plus long qu’on ne le pense. Et le centre ne m’a pas apporté que du bien, bien au contraire.

Année 2013 (14 ans)

Deux ans que je vis dans cette famille pourrie. C’est censé être des personnes de ma famille mais pour moi ce ne sont que des étrangers. Depuis que j’ai été placé chez-eux c’est juste l’enfer. Ils rabaissent sans cesse mes parents, à cause de ce qu’ils ont fait. Ils ne comprennent pas que ma mère est malade et que mon père voulait juste l’aider. Ils cherchent juste à descendre les personnes que j’aime, à me descendre en retour. Je suis la fille de ce couple meurtrier… Si ça se trouve je deviendrai exactement comme ma mère. Je ne pense pas que ça soit le cas, mais c’est ce que j’ai entendu dire à de nombreuses reprises. Pourquoi donc est-ce qu’ils ne me fichent pas la paix ? Pourquoi est-ce qu’il ne me renvoie pas de chez eux ? Et pourquoi personne ne veut entendre mes plaintes. Mon assistante sociale ne me sert à rien, à chaque fois que je lui dis quelque chose, c’est comme si j’étais toujours la fautive dans l’histoire. Non je ne serais plus cette gentille fille que j’ai pu être jusqu’ici, pas avec ces personnes. Je suis à bout maintenant, je n’en peux plus. Je veux sortir de cette famille mais personne ne m’aide à le faire. Je vais doc le faire par moi-même, peut-être qu’ils comprendront mieux par des actes non ? Je n’ai plus d’autres solutions de toute façon. Je me suis jointe à un groupe d’amis, ayant une très mauvaise influence certes mais c’étaient mes amis. Ce soir nous avons prévu de nous rejoindre pour aller foutre le bordel dans la ville. J’ai vu en cette proposition une occasion en or de me faire mal voir, de me faire remarquer. Ce n’est pas la première fois que je fais des conneries, mais je n’en ai jamais fait de grosse non plus. Pas comme ça. J’arrivais à l’endroit habituel, là où nous nous retrouvons souvent. « - Salut les gars. » Un peu garçon manqué, j’agis comme eux, je ne fréquente presque que des mecs, en même temps je trouve les filles tellement chiantes. Je dis bonjour à ma manière contente de pouvoir les voir. Mon meilleur ami de l’époque me tend la fin de son joint, je l’accepte avec plaisir. Nous avons attendu quelques minutes, afin que tout le monde soit là. Une fois faits, nous partons dans les rues. Nous avons avec nous plusieurs matériaux, notamment pour faire des tags, pour mettre en ruine quelques vitrines. Pourquoi est-ce qu’on fait ça au juste ? L’ennui sans doute. L’espoir de nous faire un peu d’argent en volant des babioles ici et là. Et puis frappé dans quelques choses ça défoule pas mal. Nous étions dans une ruelle quand les fics ont débarqué. J’ai vu plusieurs de mes amis partir en courant. Moi, je voulais me faire prendre. Je voulais faire honte à cette nouvelle famille. « - Qu’est-ce que tu attends pour m’arrêter le poulet ? Je te fais peur ? » Mais non il n’a pas peur. Ils n’ont jamais peur avec leur uniforme et leur arme. Croisez-les sans ça, et ils font dans leur pantalon. Assez vite je me retrouve les menottes aux poignets. Direction le poste de police. Je le connais bien celui-là. Il n’a plus aucun secret pour moi. Ils m’ont fait attendre je ne sais combien de minutes pour au final voir arriver mon assistante sociale. « - Est-ce que tu peux m’expliquer ce qui te passe par la tête ? » J’ai levé mon regard vers elle. J’ai haussé un sourcil et je me suis redressée sur le siège. « - Peut-être que si vous preniez un peu plus en compte mon avis, je n’aurais pas besoin de me faire remarquer autrement. Si vous ne me sortez pas de cette famille, je continuerai. » Elle est exaspérée, en même temps c’est de sa faute non ? Qu’est-ce qu’elle me fout ? Puis elle croit qu’elle a le dessus sur moi parce qu’elle est adulte. Mais je ne suis pas prête à me taire, j’ai envie de me faire entendre. « - Et où est-ce que tu veux que je te mette ? Dans la rue ? Tu crois que c’est mieux que cette famille qui a accepté de te prendre chez eux ? » J’ai approuvé directement. « - Je préfère être en taule que de vivre dans cette maison pourrie avec des personnes encore plus pourries. Me dites pas que vous n’avez pas de solution. Je sais très bien que vous avez placé d’autres jeunes avant moi. Ca parle beaucoup vous savez. » Elle est partie de la pièce. Sans doute que je la contrarie encore une fois. Je ne sais pas ce qu’elle est partie faire. Mais je me retrouve une fois de plus seul en compagnie d’un flic pas très bavard. Ca me rend encore plus nerveuse. J’attends simplement qu’il se passe quelque chose. Puis on vient me chercher, sans doute le père de famille. Je ne me suis pas trompée… C’est bien lui. Je l’ai suivi, je n’avais pas le choix. Au final j’ai passé quelques semaines de plus dans cette famille, avant que mon assistante sociale réussis à me trouver un autre endroit. Pas tout prêt par contre, puisque c’est les États-Unis. Washington. J’ai encore trouvé le moyen de râler puisque mes amis n’y sont pas. Mais je ne pouvais rien dire, elle a répondu à ma demande. Je me suis retrouvé dans une autre partie de ma famille. Enfin une tante à moi, en couple avec un homme qui a déjà un fils. Je me suis senti un peu plus libre, même si le temps d’adaptation était un peu compliqué, heureusement, je suis arrivée pendant les vacances scolaires, donc l’école n’a pas débuté directement et j’ai pu faire connaissance avec la famille avant de me jeter dans la partie la plus compliquée à mes yeux.

Année 2016 (17 ans)

Le téléphone sonne, pas du numéro qui s’affiche. Il semble que c’est un numéro privé. Je suis presque certaine que c’est mon père. C’est toujours comme ça lorsqu’il téléphone, toujours le même jour, toujours à la même heure. Je ne peux que l’avoir au téléphone, il ne souhaite pas que je le vienne le voir en prison. J’ai pourtant tout essayé pour qu’il cède mais rien n’y fait. Il est têtu, et je suis exactement comme lui. Je me rue sur le téléphone et je décroche directement.
« - Allô.
- Hey princesse, c’est moi comment tu vas ?
- Ca va. Et toi ?
- Je fais aller. Je m’en sors. Ta mère va bien aussi. J’ai pu avoir des nouvelles par mon avocat. Ne te tracasse pas pour nous. Concentres-toi sur tes études et ta vie.
- J’essaie. Mais vous me manquez. Tu me manques. J’aimerais te voir. J’aimerais que tu sortes.
-  Tu me manques aussi. Tu sais que c’est impossible que je sois là pour le moment. Parles-moi de toi. Comment ça se passe ? Est-ce que tu te sens mieux maintenant ?
-Ca va. Tante Noria est sympas. Je n’ai pas de problème avec elle. L’école ça va. J’ai mes amis. Tout va bien.
- Tant mieux. Je vais devoir te laisser ma puce. Je suis désolé. Je t’aime.
- Je t’aime aussi. »
Il a raccroché directement après. Ses temps d’appel sont limités, il ne peut pas faire ce qu’il veut. Je suis censée me sentir mieux après. Mais c’est le contraire. Entendre sa voix me rappelle qu’il me manque. Et ce depuis 9 ans déjà. Je sais qu’il ne peut pas sortir maintenant, sa peine n’est pas terminée. Mais c’est difficile. C’est dans ces moments-là que je peux me lâcher. Et je pleure toujours. Ca me permet de me vider et de reprendre le sourire pour poursuivre ma vie normalement ensuite. J’ai menti à mon père. Je ne vais pas forcément bien. Je le fais juste croire à tout le monde. C’est mieux. Je n’ai pas envie qu’on me pose des questions. Puis ça ne changera rien de parler. Je dois déjà le faire avec mon assistante sociale et je déteste ces rendez-vous. Après pour ce qui est des cours. Je n’aime pas non plus. J’y vais car j’y suis obligé. J’essaie d’avoir des notes correctes mais je ne me force pas non plus. Ce qui me motive c’est d’être avec mes amis et d’être dans la même classe que ceux-ci. Comme Chip par exemple. Un garçon différent de moi mais que j’apprécie quand même. Il a été sympa avec moi malgré que je sois débarquée comme ça du jour au lendemain dans ce lycée inconnu. Il a pas eu peur de moi, pourtant, je suis assez froide aux premiers abords, les gens n’osent pas spécialement venir vers moi. Je l’aime bien, il est cool. Je me suis fait un petit réseau d’amis, grâce à lui surtout. Je m’y sens bien. Ils sont différents des amis que j’avais avant. Plus mature sans doute. Je le suis devenue un peu plus moi aussi. En même temps dans un an j’ai 18 ans, il faut quand même que je devienne un peu plus sage. Par contre… Il y a des choses que je fais toujours mais quand tu t’y habitues difficile de faire autrement. Je me sens plutôt bien malgré ma vie passée. Je me contente de ce que j’ai, j’essaie de ne pas espérer trop de la vie. Je sais qu’elle reprend assez rapidement ce qu’elle nous donne. Je vis ma vie au jour, le jour et je ne me projette pas, on me le reproche parfois mais je m’en fiche. J’en fais à ma tête.



Dernière édition par Chelsea Berkeley le Sam 17 Déc - 7:43, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neil DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/12/2016
Pages lues : 156
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : RDJ
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Trent (hammer) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open chip; chip/austin; cherry blossom; amaryllis
Âge : 50 ans ◈ 26 juin 1966
MY SOUL

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 12:42

(re)Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chip DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/12/2016
Pages lues : 777
Crédits : #avatar : Lempika. #gif : tumblr
Avatar : Tom amazing Holland
Pseudo : monocle. #alice
Schizophrénie : Derrick #CWood Rhett #GGustin Andy #ATveit Carter #AKendrick Solora #CBennet Lowen #DStevens Devon #ZKravitz
Disponibilités : closed neil ; winnie ; baby ; austin&neil ; austin ; noäm ; yasmin ; amaryllis ; isaiah ; cherry blossom ; winnie ; skye (uc.)
waiting list nothing
old memories nothing
Âge : Dix-neuf ans, dude ! #1nov98
MY SOUL

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 12:52

Re-bienvenue chez toi Hailee est magnifique pink
Bon courage pour ta fichette !!! Et réserve-moi un lien

_________________
Team friendship Guys care about sports teams. I'm not talking about simply rooting; I'm talking about a relationship that guys develop, a commitment to a sport team that guys take way more seriously than, for example, wedding vows.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 12:56

Rebienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 13:32

Re bienvenue parmi nous. Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea BerkeleyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/12/2016
Pages lues : 285
Crédits : nebula (Avatar); Trucpau (Gifs)
Avatar : Hailee Steinfeld
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Kat Mcnamara) ▬ Julian (Steven Mcqueen) ▬ Isobel (Melissa Benoist) ▬ Juliet (Katharine Mcphee) ▬ Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : [3/3] - Pas disponible

Austin | Micah | Yohann
Âge : 18 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 13:55

Merci beaucoup à vous tous pink

Alice

_________________
Ma folle de vie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crystal S. HansonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/09/2016
Pages lues : 480
Crédits : Tag
Avatar : Nina Dobrev
Pseudo : Niagara
Schizophrénie : Arizona S. Campbell (Claire Holt)
Disponibilités : Dispo pour RP [2/5]
www. Luna
www. Baby
www. Samantha
www.
www.
Âge : 27 ans (20.05.90)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 14:03

Re-bienvenue :p
J'aime beaucoup le prénom
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 14:05

Re-bienvenue avec la sublime Hailee!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys WalkerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/09/2016
Pages lues : 453
Crédits : lilousilver (avatar) crack in time (sign) lazare (icon de sign)
Avatar : Sara Sampaio
Pseudo : smoking cat
Schizophrénie : Sarah, princesse russe
Disponibilités : Plus disponible pour l'instant (4/4)
Louis
Zach
Max
Lowen
Âge : Vingt cinq ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    Jeu 15 Déc - 14:46

Re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Chelsea ▬ Il y a t-il vraiment un monde meilleur pour ceux qui n'ont pas de chance ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [SmackDown]Cody parle de son futur.Il veut vraiment gagner un titre pour la première fois.
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Iniesta vs Chelsea (souvenirs)
» Il est vraiment bouché !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Vos papiers, s'il vous plait :: Mon autobiographie :: Bienvenue à Washington-
Sauter vers: