AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wesley & Baby + You'll always be my baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 412
Crédits : Mayiie & Tumblr
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans. J'ai pourtant l'impression d'avoir cet âge depuis longtemps maintenant.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Wesley & Baby + You'll always be my baby   Mar 3 Oct - 0:03

Wesley & Baby
You'll always be my baby


Ça y est, c’était maintenant chose faite; ce bébé, cette petite fille, que j’avais portée et attendue pendant neuf mois, était désormais parmi nous, prête à affronter le monde entier. Enfin, pas totalement, puisqu’elle était toute petite, fragile et vulnérable, mais ce temps où elle était au chaud dans mon ventre était désormais révolu. Est-ce que j’en étais heureuse ? Dans l’ensemble, je devais avouer que oui. Étant déjà maman depuis douze ans, je savais que ce moment d’accueillir un bébé dans ce monde était quelque chose de magique, et l’élever, une épopée superbe, malgré ses hauts et ses bas. Par contre, cela ne voulait pas dire que je me sentais prête à aller gambader dans les champs, faire comme si tout allait bien et que je pétais la forme. Ça, c’était bien loin d’être le cas. En effet, l’accouchement n’avait clairement pas été de tout repos. Entre le fait qu’Andy était en centre de désintoxication, le fait que j’avais dû me rendre seule à l’hôpital pour qu’il vienne me rejoindre, le déroulement de l’accouchement, les émotions que nous avions vécu lui et moi, rien n’avait été paisible et mignon. Depuis les quelques heures ayant suivi le moment où j’avais quitté la maison pour me rendre à la maternité, je n’avais pas eu une seule seconde à moi. C’était chose normale, je le supposais, mais il n’en demeurait pas moins que j’avais quand même apprécié ces quelque temps de repos, jusqu’à ce que je revienne à la réalité et que je réalise que ce manque que j’avais ressenti pendant tout ce temps commençait à être plus présent que jamais; Wesley. En effet, mon fils, mon fils aîné comme je pouvais appeler désormais, n’était pas encore venu à la maternité pour voir sa petite soeur. C’était chose normale, compte tenu qu’il avait école, et qu’il était hors de question que je l’expose à une telle chose alors qu’il était encore si jeune, mais maintenant que tout était revenu à peu près au calme, je refusais de l’écarter plus longtemps. Évidemment, je ne pourrais pas lui dire que je rentrais à la maison, il faudrait encore qu’il aille dormir chez son ami encore une nuit, peut-être deux, mais je pouvais au moins le voir, lui faire rencontrer sa petite soeur, passer du temps en sa compagnie. De plus, je refusais qu’il se sente complètement mis à part pour autant, que ce soit maintenant ou même en tout temps. Par conséquent, lorsque je jugeai que l’heure était presque venue pour lui de sortir de classe, avant qu’il n’aie quelconque plan pour le reste de la journée, je pris mon téléphone portable, et je lui envoyai un message, lui proposant qu’on vienne le déposer à l’hôpital et que de mon côté, je l’attendrais au rez-de-chaussée, histoire qu’il n’aie pas à déambuler dans les couloirs de l’hôpital seul, compte tenu du fait que moi-même, j’étais seule, pour le moment en tout cas. Le tout étant mis en place, j’avais été plus que ravie que les infirmières profitent de ce moment pour prendre le relais avec ma petite fille, parce que cela me permit de me rendre au rez-de-chaussée, à l’accueil, pour y attendre Wesley. Heureusement, j’avais eu l’occasion d’enfiler mes vêtements habituels, même si j’avais opté pour du confortable, et j’étais de nouveau en mesure de marcher, même si je crus quand même bon de m’asseoir sur un des sièges bien en vue en attendant, impatiente, que mon fils franchisse les portes coulissantes de l’hôpital.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wesley McCoy-ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/09/2017
Pages lues : 84
Crédits : Lydia
Avatar : Levi Miller
Pseudo : Lydia
Âge : 12 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Wesley & Baby + You'll always be my baby   Mar 3 Oct - 10:56

Wesley & Baby
You'll always be my baby


J’étais en train de prendre note de mes devoirs quand j’ai vu mon téléphone s’allumer. Penchant un peu la tête, je vois que ça affiche maman. Je fronce les sourcils mais me redresse rapidement quand j’entends le professeur prononcer mon prénom en voyant que je suis distrais. Je m’excuse rapidement avant de continuer de noter pour ne rien oublier. La cloche sonne quelques minutes après. Je range mes affaires correctement dans mon sac de cours avant de prendre mon téléphone pour pouvoir lire le message. Je m’arrête en chemin, relisant celui-ci. Maman a eu son bébé. C’est ce qu’elle me dit. Cette fois-ci c’est encore plus réel. J’ai un peu peur, mais j’ai envie de voir ma maman. Je sais qu’elle ne va pas être avec moi pendant plusieurs jours. Je lui réponds donc rapidement, pour lui dire que j’arrange pour venir en espérant que ça ira pour moi. Je range ensuite pour portable dans la poche de ma veste, avant de me mettre en route. Je marche calmement dans les couloirs qui sont déjà presque vide, et j’arrive directement à l’extérieur. J’avance vers Percy qui m’attend devant. « - Désolé pour le retard. » Lui dis-je avant de finalement le suivre. Aujourd’hui, s’est sa maman qui vient le chercher, c’est ce qu’il m’a dit en tout cas. La voiture est un peu plus loin, et elle est présente. Je rentre souvent avec Percy, donc c’est assez habituel que je sois avec eux. Je monte dans la voiture au côté de mon meilleur ami. J’attache ma ceinture avant de regarder la dame. « - Maman est à l’hôpital. Elle a eu ma petite sœur. Est-ce que vous pouvez me déposer là s’il vous plait ? » J’essaie de toujours faire preuve de politesse, c’est quand même le mieux en même temps. Elle accepte, heureusement pour moi. Je reste donc calme dans la voiture, regardant vers l’extérieur. Pour une fois, je ne parle pas avec Percy, je suis dans mes pensées. Je ne sais pas à quoi m’attendre. Et je suis incertain sur l’avenir. Assez vite, nous arrivons devant l’hôpital. Je détache la ceinture une fois la voiture arrêtée. « - Merci. A demain. » Dis-je avant de descendre de la voiture. Je fais signe avec la main avant qu’ils ne partent. Je regarde autour de moi. Cet hôpital est tellement grand. Mais heureusement, il n’y a qu’une seule entrée. Je passe les portes coulissantes, faisant quelques pas en avant. Pleins de monde. Je me sens un peu perdu dans la foule comme ça. Je regarde un peu partout, maman m’a dit qu’elle m’attendrait ici, dans l’entrée. Elle ne doit pas être loin. Je la vois finalement assise sur les sièges. Je souris et m’avance un peu plus rapidement vers elle. J’évite de courir, mais j’avance quand même rapidement. « - Maman ! » Dis-je une fois à sa hauteur. « - Tu vas bien ? » Je la regarde fixement, venant lui faire un bisou sur la joue pour pouvoir lui dire bonjour encore une fois. Je suis tellement contente de pouvoir la voir. Comme d’habitude. Et je suis contente qu’elle aille bien, enfin du moins qu’elle en ait l’air, c’est quand même important. « - Tu es toute seule ? » Je regarde autour d’elle, mais ne voit personne. Ni bébé, ni Andy. Peut-être qu’ils sont ailleurs. Je reste debout, en attendant de savoir où est-ce qu’on doit aller. « - Il y a la maman de Percy qui te dit félicitation. » J’allais presque oublier de le dire. Mais maintenant c’est fait, alors je suis tranquille avec ça.

_________________
I love playing
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 412
Crédits : Mayiie & Tumblr
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans. J'ai pourtant l'impression d'avoir cet âge depuis longtemps maintenant.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Wesley & Baby + You'll always be my baby   Mer 4 Oct - 1:30

Wesley & Baby
You'll always be my baby


Assise sur ce siège qui n’avait rien de bien confortable, je fixai chaque personne qui entrait à l’accueil de l’hôpital, espérant voir ce petit visage fripon, ces cheveux bouclés et ces yeux bleus qui me feraient comprendre que mon fils était finalement arrivé. Heureusement pour moi, je n’attends pas bien longtemps, celui-ci franchissant la porte quelques minutes après que je me sois installée en ces lieux. Lorsque je le vis venir à ma rencontre, ce fut par réflexe que je lui lançai un petit:  « Mon bébé ! » avant de l’entourer gentiment de mes bras, ravie de le revoir. Parce que malgré tout ce qui avait pu se passer pendant ces dernières heures, il n’en demeurait pas moins qu’il m’avait manqué, terriblement manqué même. Je n’avais pas l’habitude d’être séparée de mon fils de la sorte, et savoir que nous n’allions pas partager la même demeure pendant quelques jours me torturait au fond, même si je savais que c’était pour une bonne cause, et pour mieux retrouver ma famille par après. Après, ce ne fut pas pour autant que je ne profitai pas de cette étreinte, et ce fut même avec un ton encore plus apaisé que je ne l’aurais cru dans un premier temps que je lui dis:  « Oui ça va, et toi ? Comment s’est passé ta journée ? » Au vu des circonstances, cette question pouvait paraître particulièrement banale, mais je m’en moquais. J’avais sincèrement envie de savoir comment sa journée avait pu se passer, j’avais envie de lui montrer que tout cela ne devrait pas affecter complètement notre quotidien et nos petites habitudes. Évidemment, la vie à la maison allait changer quelque peu, puisque je ne pouvais pas non plus complètement ignorer l’arrivée de sa petite soeur, mais cela ne devrait pas non plus changer totalement tout ce que nous partagions avant. Et pour cela, j’estimais que ça ne faisait pas de mal d’avoir un moment à nous deux, à l’extérieur de cette chambre d’hôpital où je me trouvais depuis un petit moment maintenant. Par conséquent, ce fut sans mal que je hochai la tête quand il me demanda si j’étais seule, même si je tins quand même à préciser:  « Les infirmières s’occupent du bébé, j’en ai profité pour venir te chercher. » Cela voulait aussi dire que nous ne serions pas seuls bien longtemps, mais même dans la chambre, avec la petite, ça ne nous empêcherait pas de discuter et de passer du temps ensemble, je le savais déjà. Pour cette raison, je n’eus pas non plus de mal à ajouter:  « Mais elles vont bientôt terminer, on peut y aller je crois. » Mais avant de commencer à marcher, j’accusai réception du commentaire de mon fils avec un petit sourire, puis je lui répondis:  « Tu lui diras que je la remercie et que c’est très gentil de sa part. » Et ça, je le pensais. Après, cela ne voulait pas dire que j’allais m’en tenir qu’à cela, parce que je savais que j’étais redevable à la mère de Percy, au vu de comment elle avait accepté de s’occuper de Wesley pendant ce temps. Pour sûr, j’allais lui montrer ma reconnaissance, dès que possible en fait. Mais là, ce n’était pas le moment. Ce moment, il était fait pour passer du temps avec mes deux enfants, puis faire quelque chose que je jugeais important, symbolique. Mais avant de le faire, je crus bon de demander au principal concerné si ça lui convenait, d’où le fait que je demandai à Wesley:  « Tu es prêt à rencontrer ta petite soeur ? » Je savais bien que c’était inévitable, qu’il faudrait qu’il la voie un jour ou l’autre, mais je ne voulais pas le forcer en quoi que ce soit, donc je préférais le lui demander avant de faire quoi que ce soit.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wesley McCoy-ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/09/2017
Pages lues : 84
Crédits : Lydia
Avatar : Levi Miller
Pseudo : Lydia
Âge : 12 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Wesley & Baby + You'll always be my baby   Dim 8 Oct - 14:01

Wesley & Baby
You'll always be my baby


Je serrais un peu maman contre moi. Content de la retrouver après cette journée d’école. Même si je préfère quand même être à la maison avec elle. Mais c’est exceptionnel, pour quelques jours encore. Par contre, je ne suis plus un bébé maintenant, mais je m’abstiens de le dire pour le moment. Ce n’est pas la peine, et puis ça n’est pas bien grave puisque ça n’est pas devant mes amis. Je suis content de savoir qu’elle va bien, c’est vraiment important pour moi. Si elle ne va pas bien, je ne me sens pas très bien non plus. « - Oui ça va. Elle s’est bien passée. Je suis content d’avoir vu mes amis. Et d’avoir appris des choses. » Cette première année dans une nouvelle école, le collège, c’est un peu compliquée. Ce n’est que le début. Mais je ne suis pas seul, il y a Percy et Haley. Alors je m’en fiche un peu du reste. Je sais qu’au lycée ça sera encore pire. Je me contente donc d’être à ma place pour le moment. Comme toujours, je ne me fais pas trop remarquer. J’évite les brutes de l’école au plus possible et je vis simplement ma vie d’écolier. Il n’a pas de soucis à se faire pour le moment. Même s’il y avait eu quelque chose, je ne pense pas que j’en aurais parlé. Ou en tout cas, pas aujourd’hui. Ca n’est pas le moment de gâcher les choses. Je hoche la tête de bas en haut quand elle me dit qu’elle a laissé le bébé avec une infirmière. C’est donc pour ça qu’elle se retrouve seule dans ce hall d’entrée. « - Et Andy ? » Demandais-je automatiquement. Andy mon père, qui est aussi le père de ma petite sœur. Je ne me sens pas encore prêt à lui dire papa. Je ne sais pas si ça se fera un jour. Je ne sais pas comment notre relation va pouvoir évoluer. Il est mon papa, mais c’est aussi un inconnu. Nous n’avons pas passé tellement de temps ensemble. Mais il sera plus présent. Enfin je suppose. Mais je suis persuadé que ça n’est pas pour moi, ça sera pour elle. C’est normal, c’est un bébé. « - D’accord. » Dis-je quand elle me demande de remercier la maman de mon meilleur ami. Sans doute que je vais la voir plus rapidement que je ne le pense. C’est chez Percy que je vais être le plus souvent pour la fin de cette semaine. Elle est gentille en plus, je l’aime bien. Je fixe maman un instant quand elle me demande si je suis prêt. Je ne le suis pas réellement. Pourtant, j’y suis préparé depuis longtemps à sa venue. Mais elle change beaucoup de chose dans ma vie. Mais de toute façon, il faut quand même le faire, alors je bouge la tête de haut en bas. « - Oui je suis prêt. » Je souris avant de me mettre en marche avec maman. Je la suis simplement, montant dans l’ascenseur. Je suis quand même content de quitter le hall qui est beaucoup plus froid que les étages. Nous arrivons dans le service maternité rapidement, et nous continuons notre chemin jusqu’à la chambre dans laquelle maman a été mise. J’entre avec elle, avançant doucement. Je pose mon sac d’école sur une chaise libre et retire ma veste que je pose sur mon sac. Il fait tellement chaud dans la chambre. Je tourne la tête légèrement quand j’entends un bruit de bébé. Je n’y connais rien en bébé, j’en ai vu qu’à la télévision. Des fois en vrai, mais je ne m’y suis jamais intéressé, puisque c’était le bébé des autres. « - C’est elle ? » Demandais-je simplement. Ca ne peut pas être quelqu’un d’autre mais je pose quand même la question. Je suis un peu intimidé. Je reste en retrait pour le moment, ne bougeant pas de l’endroit où je me suis mis pour le moment. Je suis un peu intimidé, je joue avec les manches de mon haut, attendant simplement maman, pour savoir. Pour connaître les détails, ou en tout cas, ce que je dois savoir sur ma sœur. C’est bizarre d’avoir une sœur d’ailleurs, mais elle est là, je dois faire avec elle.

_________________
I love playing
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 412
Crédits : Mayiie & Tumblr
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans. J'ai pourtant l'impression d'avoir cet âge depuis longtemps maintenant.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Wesley & Baby + You'll always be my baby   Mar 10 Oct - 1:30

Wesley & Baby
You'll always be my baby


Un tendre sourire apparut sur mes lèvres au moment où Wesley en vint à me dire que les choses s’étaient bien passées à l’école dans l’ensemble. Je savais que cela cachait peut-être un bouleversement au vu des derniers évènements, ce qui serait tout à fait compréhensible, et je ne pourrais clairement pas lui en vouloir pour ça. Par contre, je ne jugeai pas essentiel de le mentionner ou de questionner mon fils à ce sujet, pas pour le moment en tout cas, pas alors que je venais juste de le retrouver, en quelques sortes. Il était évident que si cela devenait trop lourd, ou même si ce ne l’était pas, j’allais avoir une conversation avec lui à ce sujet. Je ne savais pas quand, je ne savais pas comment, mais il était certain que j’allais tout faire pour mettre mon fils aussi à l’aise que possible dans cette situation, ce changement énorme qui se faisait dans nos vies en ce moment, même si j’étais consciente que je ne pourrais pas tout faire. En effet, je ne pouvais lui imposer d’accepter le tout et ce, en un claquement de doigts. Et même si je me sentais impuissante, il me faudrait de la patience et de l’ouverture d’esprit. Ma patience, il fallait d’ailleurs que je commence à la mettre en application maintenant, en ne précipitant rien, en prenant le temps de répondre aux questions de mon fils. Ce fut dans cette optique que je lui dis où se trouvait sa soeur, et quand il en vint à me demander où était Andy, qui, très logiquement, aurait pu être avec nous, je lui répondis, tout aussi calmement:  « Il est parti chercher quelques trucs à la maison. Il va passer te prendre à l’hôpital après pour te ramener. » En effet, compte tenu du fait que j’étais seule à la maison au moment de partir pour la maternité, je n’avais clairement pas été en mesure de prendre de plus gros trucs nécessaires à la sortie de l’hôpital, à commencer par le siège auto. Je savais très bien que je n’en avais pas besoin ce soir, mais je préférais l’avoir non loin, comme ça, je serais prête qu’importe à quel moment on me donnait mon congé. Et puis, je devais admettre que le timing me convenait, dans le sens où j’avais avoué à Andy que je voudrais avoir un moment avec mon fils. Non pas que je refusais de retarder le moment où nous allions former une famille, mais parce que je sentais le besoin d’avoir ce moment seule à seul avec Wesley. Heureusement, il s’était montré compréhensif, d’où le fait que j’avais ces quelques minutes seule avec mes deux enfants. Enfin, pas dans l’immédiat, mais ça ne saurait tarder, puisque je savais que je ne pourrais pas laisser ma fille avec les infirmières éternellement. Mais après, je refusais de presser Wesley, d’où le fait que je préférai lui demander s’il était prêt avant de l’emmener où que ce soit. Lorsque j’obtins sa confirmation, je lui fis signe de me suivre, et ensemble, nous nous rendîmes à l’étage. Pendant le trajet, nous ne parlâmes pas. Tout ce que je me contentai de faire, ce fut de prendre doucement sa main un bref moment tandis que nous traversions le couloir jusqu’à la chambre qui m’avait été assignée. Mais je la lâchai pour le laisser entrer avant moi, le laisser déposer ses affaires, tandis que je remerciais l’infirmière qui attendait à la porte, lui donnant congé par la même occasion. Puis, j’aurais voulu reporter mon attention sur Wesley, mais à ce moment, sa petite soeur, de même pas un jour, se manifesta à ce moment, toujours allongée dans son petit lit d’hôpital, captant l’attention du grand frère par la même occasion. Je me retrouvai donc plutôt à confirmer à Wesley que c’était bel et bien là sa soeur dans un hochement de tête positif, avant de finalement lui dire, une fois que je fus prête:  « Je te présente ta petite soeur, Hedwige. » Je souris doucement, sans toutefois trop m’attarder, histoire que ça ne devienne pas lourd, d’autant plus que je voyais bien que Wesley était quelque peu mal à l’aise. Dans l’espoir de le réconforter, je m’approchai de lui, puis je passai mon bras autour de ses épaules, sans être insistante, avant de lui dire, en tentant de détendre l’atmosphère:  « Tu sais, elle ne te mangera pas… » Puis, après une petite pause, j’ajoutai même:  « Son prénom est inspiré de Harry Potter… Comme le tien. » C’était là ma façon de lui montrer que malgré la situation, il était hors de question qu’il soit mis de côté. Je ne savais pas si c’était là la chose à faire en ce moment. Je devais avouer, je me sentais un peu maladroite dans cette situation moi aussi. J’espérais juste que je trouverais comment m’y prendre à un moment ou un autre, histoire que tout rentre à peu près d’en l’ordre bientôt.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Wesley & Baby + You'll always be my baby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wesley & Baby + You'll always be my baby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown :: MedStar Georgtown University Hospital-
Sauter vers: