AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ Only Differences ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité

MessageSujet: ♦ Only Differences ♦   Ven 2 Déc - 19:45

Only differences
« And you know I hate to be alone, but I like it anyway. »


Elles ornaient mes bras que je ne pouvais plus voir. Je le détestais autant que je les aimais, étaient aussi belles qu'horribles. J'en avais honte autant que j'essayais de les assumées. Les regards de gens dont je me tue à chaque fois d'ignorer semble me poignarde toujours au fond. Cependant, je continuais et continuais. Encore cette fois je portais un tee-shirt sans manches laissant voir mes nombreuses entailles. Certaines anciennes, certaines récentes. Je me regardais dans le miroir en essayant de me persuadée que je me foutais des regards qu'on pouvait porter sur moi, je m'en foutais complètement. J'étais une garce masochiste, simplement.

Je laissais échapper un soupir avant de quitter la villa dans laquelle je logeais. Il était assez tôt et je ne pensais que Luna était déjà réveillée. Les premiers rayons de soleils commençaient à transpercer les vitres du bâtiment avant que je ne sorte de celui-ci. Je ne savais pas où j'allais traînée cette fois, mais j'avais envie d'aller dans un lieu assez animé et vivant. Georgetown me semblait une bonne idée. Je fus arrivée en bus au bout de quelques minutes. J'avais envie de prendre l'air, c'était rare, mais ça m'arrivait. J'aurai pu restée des heures et des heures dans ma chambre à m'occuper avec mon GSM, mais non. Cette fois je traînais dans les rues, les écouteurs dans les oreilles.
FEAT. ANDY GREENFIELD
© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Jonas ElkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 18/11/2016
Pages lues : 580
Crédits : #avatar : monocle. #gif : tumblr #crackship : monocle.
Avatar : Taron cutie Egerton
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Derrick (CWood) ≡ Rhett (GGustin) ≡ Chip (THolland) ≡ Carter (AKendrick) ≡ Solora (CBennet) ≡ Lowen (DStevens) ≡ Devon (ZKravitz) ≡ Jesabel (LCollins)
Disponibilités : open (3/5) noah ; skyler ; zoya
waiting list ≡ nothing
Âge : Vingt-cinq ans. ≡ 4 juillet 1993

MessageSujet: Re: ♦ Only Differences ♦   Ven 2 Déc - 22:44

Kallista & Andy
Only Differences

En moins de deux jours environs, deux personnes m’avaient dit que je devrais aller en désintox. Pour mon bien être selon eux... Une part de moi savait qu’ils n’avaient pas tort, mais on ne change pas en un claquement de doigt et je ne me sentais pas prêt à me sevrer. J’avais beau avoir fait une overdose il y a peu de temps, je continuais à enchaîner divers narcotiques. Tout ce qui était pilule, je les prenais comme de vulgaire bonbon et je me shootais encore plus régulièrement, au point que me avant-bras était ouvert de galle où les seringues pouvaient trouver une veine. Comme toujours, en sortant de chez moi, je prenais soin de cacher mes marques. Inutile que tout le monde sache que Andy Greenfield, écrivain de faible renom, était héroïnomane ou plus précisément toxicomane. Je pouvais bien me passer d’une telle publicité ! C,est pourquoi, sans le dire à mes proches je m’étais mis en tête de ne plus y toucher. J’étais bien capable de le faire même si j’avais peur du résultat. Ce ne devait pas être si dure que cela et si j’y parvenais, j’évitais d’aller dans un centre. Ce serait bien la cata si je me retrouvais dans un tel endroit. Poussant un soupir, j’avais réussi à mettre en tête que faire un jogging le matin commencerait bien ma journée et qui pourrait allez mal quand une journée se trouve à être joyeuse ? C’était vraiment à ce le demander ! Enfilant un jogging confortable et convenable à la température fraîche de ce début décembre, je sortais de chez mes parents pour commencer à courir. Musique dans les oreilles, je courais sans but fixe, essayant d’oublier ce qui pouvait m’entourer. Ne réfléchissant à rien d’autre qu’à mettre un pied devant l’autre. Le soleil avait mis un moment à se lever, mais il faisait désormais clair. Je sentais la sueur perler mon échine, glissant sur ma peau. Je m’arrêtais pour prendre mon souffle, je ne savais pas combien de calorie je venais de perdre, mais en regardant mes mains, je voyais celle-ci trembler. Je fermais les poings. C’était absurde, je ne pouvais pas continuer ainsi… J’allais me rendre malade – oui c’était logique pour moi. J’avais besoin de ma dose et au diable si j’y laissais la vie ! Me redressant, je regardais autour de moi. Mon regard se posait sur une fille, je n’étais pas là pour la juger, mais à son apparence je me disais qu’elle pouvait bien avoir quelque chose. Sans réfléchir, je me mettais sur ses talons : « Excuse-moi. » disais-je à son intention. « T'aurais pas une dose sur toi ? »

_________________

Your good intentions are sweet and pure But they can never tame a fire like yours No it ain't over, until she sings Right where you wanted, down on my knees You got me begging, pretty baby, set me free 'Cause it ain't over, until she sings Come a little closer, let me taste your smile Until the morning lights Ain't no going back the way you look tonight I see it in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: ♦ Only Differences ♦   Sam 3 Déc - 11:17

Only differences
« And you know I hate to be alone, but I like it anyway. »

Un homme en jogging vint vers moi, il était en sueur, les poings serrés. J'ôtai un écouteur en voyant bien qu'il n'allait pas vers d'autres personnes. Putain, mais qu'est-ce qu'on me voulait encore ? J'avais pas la gueule à me faire abordée. Je paraissais si froide que c'était rare qu'on vienne vers moi et ça me faisait chier quand on m'abordait. Même le fait de devoir simplement donner l'heure, ça me dépassait. Chacun sa merde, j'allais pas prendre la peine de sortir mon G' pour lui. J'aimais faire chier, ça m'apportait toujours un petit plaisir de remballer les personnes.  

« Excuse-moi. T'aurais pas une dose sur toi ? »

J'hochais la tête à sa question, ce que je pouvais avoir sur moi c'était seulement et uniquement des lames. C'était bien ce que pouvais laisser supposer les cicatrices longeant mes bras que je ne cachais pas. Je n'essayais même plus de les justifier par une quelconque excuse débile que personne ne croit. Ça faisait tellement longtemps, à présent tout le monde me connaissait comme une "tarée suicidaire". C'était bien comme ça qu'ils me qualifiaient tous, ils ne le disaient simplement pas à voix haute. Ils le pensaient juste.

« Parce que j'ai l'air d'une putain de toxico' ? »

Vexée et à la fois amusée. Envie de profiter de sa présence autant que je souhaite le dégager. Je n'étais pas indécise, mais j'avais envie d'un peu de tout. J'étais énervée depuis ce matin pour rien et ça me saoulait encore plus. Ça me rendait encore plus exécrable que dans mes bons jours. Je laissais percevoir un léger sourire sarcastique. J'avais presque envie d'en rire tellement c'était grotesque.

« Bravo, on me l'avait encore jamais faîte celle-là ! »

Je pouvais presque comprendre qu'on pense que je me shootais, mais non. Quand j'étais encore forcée de prendre des putains de médocs chaque jours j'étais détruite, je ressemblais, tout comme aux toxicos, à un putain de zombi. Ça m'avait déchiré et je ne pouvais facilement de revenir dans un état comme je l'avais été par d'autres conneries. Je préférais crever plus lentement, que ma chute soit plus lente et douloureuse. 
FEAT. ANDY GREENFIELD
© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Jonas ElkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 18/11/2016
Pages lues : 580
Crédits : #avatar : monocle. #gif : tumblr #crackship : monocle.
Avatar : Taron cutie Egerton
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Derrick (CWood) ≡ Rhett (GGustin) ≡ Chip (THolland) ≡ Carter (AKendrick) ≡ Solora (CBennet) ≡ Lowen (DStevens) ≡ Devon (ZKravitz) ≡ Jesabel (LCollins)
Disponibilités : open (3/5) noah ; skyler ; zoya
waiting list ≡ nothing
Âge : Vingt-cinq ans. ≡ 4 juillet 1993

MessageSujet: Re: ♦ Only Differences ♦   Jeu 15 Déc - 8:47

Kallista & Andy
Only Differences

Des erreurs on en fait tous. Des bévues aussi. Et franchement, là, je devais gagner la palme de l’idiotie ! Pourquoi j’en étais venu à aborder cette inconnue ? Je ne savais plus trop… J’avais simplement agi sur un coup de tête, ce que je ne faisais pas généralement ou tout du moins pas dans ce genre de situation. Puisque si on prenait l’exemple de mon départ pour New York, ça avait tout d’un coup tête irréfléchi. Regardant la jeune fille devant moi, je passais ma main sur mon bras. Un tic que j’avais parfois quand j’éprouvais le manque d’héroïne, cette douce substance qui rendait ma vie plus agréable qu’elle ne l’était réellement. Posant mon regard sur la jeune femme, je voyais en elle quelqu’un comme moi. Certes mon regard se posait sur ses cicatrices qu’elle ne prenait même pas le temps de couvrir malgré ce début de décembre. Contrairement à elle, je ne montrais pas mes cicatrices causées par mon abus d’héroïne, j’étais si peu fière d’être rendu à ce point que je n’osais même plus mettre un simple t-shirt sans gilet. Sa réaction me surprit, sans pour autant m’étonner. Contradictoire, je sais. Disons simplement, que les mots qu’elle utilisait m’étonnèrent bien plus que sa réaction. Elle jugeait les toxicomanes, mais c’était-elle regardé ? pensais-je sans pour autant le dire. De toute manière, je n’étais pas là pour la juger, c’était mon erreur après tout. Pantois, je laissais un instant ma bouche entrouverte, puis la refermait, avant de frotter mes mains ensemble. Sans courir, je commençais à ressentir l’air frais. « Je suis désolé pour ce quiproquo. » Je lui adressais un sourire malhabile, laissant mes mains se remettre à trembler. Décidément, j’étais rendu bien bas pour accosté une fille ainsi, usant d’un stéréotype dans l’espoir de trouver ce que je cherchais. Continuant de trembler légèrement, je tentais de souffler dans mes mains pour leur prodiguer un peu de chaleur, mais aussi dans l’espoir de voir les tremblements cesser. Ce qui n’était pas gagné d’avance puisque je connaissais la cause de cela et ça n’avait rien à voir avec le froid. Je tentais tout de même une autre approche, me trouvant complètement débile à insister : « Et vous ne connaîtriez personne qui en vend par hasard ? » Peut-être finalement que je devrais me rendre dans un centre de désintox comme me l’avait dit Baby et Stanley…

_________________

Your good intentions are sweet and pure But they can never tame a fire like yours No it ain't over, until she sings Right where you wanted, down on my knees You got me begging, pretty baby, set me free 'Cause it ain't over, until she sings Come a little closer, let me taste your smile Until the morning lights Ain't no going back the way you look tonight I see it in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: ♦ Only Differences ♦   Mer 28 Déc - 13:24

Only differences
« And you know I hate to be alone, but I like it anyway. »


« Je suis désolé pour ce quiproquo. »

Ouais, c'est ça ! Il ne le pensait pas, je le savais. De toute façon, même s'il était réellement désolé je m'en foutais. J'en avais vraiment rien à foutre de lui et de ses excuses à deux balles ! Comme si ça allait réellement changer quelque chose à ma vie. Enfaîte, je ne souhaitais qu'une chose : qu'il se casse. Je n'avais rien à foutre aux côtés d'un putain de toxico !

« Et vous ne connaîtriez personne qui en vend par hasard ? »

Nan, mais j'hallucinais là ! Il insistait vraiment ! Pourtant ça se voyait bien qu'il me dérangeait. Je ne voulais pas lui parler plus longtemps, il avait qu'à se démerder tout seul et souffrir de son manque et de l'erreur qu'il avait faîte en tombant là-dedans.

« Va te faire foutre ! »

Une réaction excessivement agressive, mais je ne pouvais plus le voir une seconde de plus. Je détestais les gratteurs et enfaîte, je détestais tout le monde. J'avais juste envie d'être de nouveau seule. Je remis mon écouteur dans l'oreille avant de partir en le laissant en plan. Son état n'allait sûrement pas me préoccuper. De toute façon, je ne pensais pas connaître quelqu'un vendant de la came. Principalement parce que je ne traînais qu'avec que très peu de personnes et bizarrement elles n'étaient pas trop des fouteuses de merdes aussi froides que moi. Loin de là.
FEAT. ANDY GREENFIELD
© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'

HRP : Vraiment désolé du temps de réponse. :s


Revenir en haut Aller en bas
Jonas ElkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 18/11/2016
Pages lues : 580
Crédits : #avatar : monocle. #gif : tumblr #crackship : monocle.
Avatar : Taron cutie Egerton
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Derrick (CWood) ≡ Rhett (GGustin) ≡ Chip (THolland) ≡ Carter (AKendrick) ≡ Solora (CBennet) ≡ Lowen (DStevens) ≡ Devon (ZKravitz) ≡ Jesabel (LCollins)
Disponibilités : open (3/5) noah ; skyler ; zoya
waiting list ≡ nothing
Âge : Vingt-cinq ans. ≡ 4 juillet 1993

MessageSujet: Re: ♦ Only Differences ♦   Ven 20 Jan - 7:49

Kallista & Andy
Only Differences

Comment s’enfoncer encore plus ? Je n’aurais pas cru cela possible et pourtant, je me mettais encore plus dans une situation désavantageuse. Même si je m’étais excuser, j’avais su en ajouter une couche. Néanmoins, je ne m’attendais pas à une tel réaction de la part de la fille que je venais d’aborder. Certes, mes demandes étaient impolies, mais je n’avais pas été agressif. Je n’avais pas été ce genre de toxico qui se montre agressif non plus. Mais elle… Stoïque, je la regardais partir. Avais-je été trop loin ? Sans doute. Poussant un soupir, j’allais m’asseoir sur un banc, bien que j’allasse sans doute chopé des hémorroïdes avec ce froid… Sortant mon portable, je défilais jusqu’à trouver de vieille photo de Baby que j’avais mise sur mon portable. Je sais ça pouvait paraître étrange, mais peut-être que je devais faire comme elle me l’avait conseillé. Je ne savais pas trop quoi faire ni dire, mais je devais admettre que j’avais été trop loin et qu’il était peut-être temps que je me fasse soigner. Que j’accepte que mon problème fût bien plus grand que ce que je voulais bien admettre ou même concevoir. Le ferais-je pour mon fils ? Ça je n’en étais pas certain, j’avais toujours du mal à prendre conscience que je pouvais avoir un enfant, que j’étais père. Un père dont le fils ignore l’existence, mais un père malgré tout. Passant une main sur mon front, accablé par tout cela, je regardais les gens défiler devant moi, avant de me lever et de finir mon jogging pour finalement rentrer chez moi.

_________________

Your good intentions are sweet and pure But they can never tame a fire like yours No it ain't over, until she sings Right where you wanted, down on my knees You got me begging, pretty baby, set me free 'Cause it ain't over, until she sings Come a little closer, let me taste your smile Until the morning lights Ain't no going back the way you look tonight I see it in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♦ Only Differences ♦   

Revenir en haut Aller en bas
 
♦ Only Differences ♦
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: