AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvité

MessageSujet: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Dim 15 Jan - 16:09

Haley & Savannah
Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ?

J’observais la personne devant moi, si sereine et sans scrupule parce qu’elle avait commis. Ce genre de personne me dégoutait mais je ne pouvais pas montrer ce ressentit sur mon visage. J’avais été recrutée par ça, justement, ma transparence face aux différents procès. C’était dur, surtout quand il s’agissait d’enfant, de maltraitance et de meurtres. Alors je dessinais, c’était ma seule occupation et mon seul objectif, rendre un portrait à mon patron pour la fin de la semaine afin de pouvoir diffuser une image dans la presse. J’appréciai cette reconnaissance mais face à ce sujet, j’aurais préféré m’abstenir, il ne méritait pas de faire une apparition dans le journal même en étant dessiné. Je jetais un œil à la pendule et soupirais, j’allais bientôt pouvoir sortir. Une fois les contours du visage fait, je n’avais plus qu’à faire les détails, mais ça, je n’avais pas besoin de regarder son visage. Il était assez marquant pour qu’on puisse en faire des cauchemars. Je secouais la tête et avant que je puisse dire une deuxième fois ouf, le juge claqua son marteau et annonça la fin de la séance. Je me levais, comme les autres et attendis son départ pour partir également. Je jetais un dernier coup d’œil à l’accusé pour le photographier entièrement puis sortis en soupirant. Ca faisait du bien de prendre l’air et de croiser d’autre visage. Je monte dans la voiture et pars en direction de l’école, Haley doit m’attendre maintenant. Je me mords la lèvre inférieure car quand je me retrouve seule avec elle, elle a le don de me poser des questions sur son père dont je ne peux pas répondre. Ou que je n’ai pas envie. J’avoue que je ne sais pas trop pourquoi, je me bloque et je passe à autre chose. Avant ça passait, maintenant c’est plus compliqué pour pouvoir changer de sujet. Arrivée devant l’école, j’ouvre la fenêtre et aperçois Haley en train de rigoler avec ses copines. Je n’ai pas besoin de klaxonner pour la prévenir que je suis là, elle me voit immédiatement et mon sourire s’étire sur mes lèvres. J’aime tellement la voir ainsi, rayonnante de bonheur. Ca me rend si heureuse à mon tour. Je l’embrasse dès qu’elle rentre dans la voiture et lui souris commençant par une question classique. « Alors, cette journée c’est bien passé ? » Je regarde dans mon rétro et me mets en route, direction la maison. « Un bon goûter ça te dit ? Il me semble qu’une pâte à pancakes est prête dans le frigo… » Je lui fais un clin d’œil et rigole. Je sais qu’elle adore ce genre de goûter. Avec beaucoup de sirop d’érable. Puis ça nous permet de passer notre moment de la journée ensemble. C’est primordial, surtout pour moi. Je n’ai pas eu cette chance étant jeune alors il n’est pas question que ça se produise avec Haley. Je veux qu’elle puisse compter sur moi, à tout moment. Que ce soit n’importe quand dans la journée. Pas comme la mienne qui n’était jamais là et qui m’enfermait dans un placard pendant que mon père était partit travailler. Je me frotte les yeux et puis tourne la tête vers Haley en souriant. « T’as fait quoi aujourd’hui ? » J’arrive devant l’appartement et gare ma voiture à sa place puis descends pour ouvrir la porte à Haley. « La première en haut de l’escalier aura l’honneur de manger le premier pancake ? » Je lui tire la langue, prête à faire la course. Ca aussi, ce sont des moments que j’adore passer avec elle, ça me donne de la force.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Sam 28 Jan - 22:42



❝Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ❞
Savannah & Haley

Une bonne petite journée, aujourd’hui, j’avais un contrôle en mathématiques, l’algèbre. C’était une de mes matières préférées et j’avais apparemment excellé sur ce contrôle j’en étais vraiment très contente.
La journée s’était déroulée tranquillement, les cours, les amis, la routine, j’avais même fait un sms à mon papa durant le temps de midi. Je tenais à prendre de ses nouvelles quand je n’allais pas le voir. Maman devait venir me chercher. J’aimais bien rentrer en voiture avec elle. On riait toujours énormément. L’heure de la sortie venait de sonner, j’attendais à l’entrée avec mes copines que maman arrive. Je n’étais jamais stressée dans le sens où maman ne m’oubliait jamais, et si elle avait un empêchement c’était toujours tonton, je pouvais leur faire confiance à la différence où parfois j’avais des amies que les parents oubliaient.
Maman n’avait même pas besoin de klaxonner, c’était comme si je sentais qu’elle arrivait, à chaque fois c’était comme ça.  J’embrassais mes copines pour ensuite rejoindre ma maman, un dernier signe vers mes amies avant de monter dans la voiture. J’embrassais ma maman sur la joue avant de mettre ma ceinture “ Coucou Maman, comment tu vas? Tu es jolie aujourd’hui,enfin comme tous les jours tu sais “

Nous roulions tranquillement, il y avait parfois des bouchons mais rien de bien grave, comme on aimait dire c’était la sortie des écoles pour tout le monde, il ne servait à rien de s’énerver. J’étais contente de rentrer avec elle, comme à chaque fois. “  La journée s’est bien passée , j’ai fait un contrôle  en math, en algèbre et d’après le prof, j’ai réussi haut la main, mais je préfère attendre la copie corrigée pour lever les bras en l’air “ C’était un rituel pour moi , je préférais attendre d’avoir la copie en main, on ne savait jamais, j’avais le droit à faire des erreur, à rater un contrôle, c’était simplement humain.Mais maman savait comment j’étais, parfois j’étais trop perfectionniste, il parait que je tiens ça d’elle. Je tapais des mains après l’annonce de la pâte à pancake, elle savait combien j’adorais ça “ oh oui des pancakes oui oui. Mais je peux les préparer avec toi? Tu ne vas pas dire non hein? “ J’adorais apprendre à cuisiner, même si je n’avais que douze ans j’adorais apprendre avec maman. Comme ça par la suite, j’allais pouvoir préparer des petites choses pour maman, tonton et surtout papa quand il allait sortir du centre.  Je voyais maman rire aussi, après tout, on riait bien ensemble, et passer de petits moments comme ça j’adorais.” Ma journée, oh à part les cours, j’ai bien ris avec les copines, on a aussi regardé les beaux garçons, bon j’avoue on a regardé un peu mais juste un peu “ J’étais presque gênée de dire à ma propre maman que j’avais regardé des garçons de mon école pendant le temps de midi. Pourtant je crois que c’était de notre âge.  On arrivait au bas de notre appartement. Maman m’avait ouvert la portière, le temps que j’attrape mon sac à dos, alors qu’elle me lançait un défi “ Non mais c’est pas juste mamaaaaan, j’ai mon sac à dos " Mais j’avais décidé de le laisser au pied de l’escalier, pour courser maman, j’arrivais à la dépasser dans le tournant pour arriver en premier. Heureusement que nous n’étions pas au dernier étage, sinon j’aurais déclaré forfait dès le départ. J’étais tout de même essouflée “ Preeeeeeeeeeem’s , mais maintenant je peux redescendre chercher mon sac à dos “ J’explosais de rire en voyant maman arriver en riant à son tour. “ Tu m’attends avant de commencer hein? Et la prochaine fois je te promets que je te laisse gagner “ Je passais à côté d’elle en déposant un baiser sur sa joue, pour ensuite descendre et chercher mon sac à dos. Je remontais à mon aise, entrant dans l’appartement, je déposais mon sac dans le couloir, pour entrer dans le salon “ Alors où elle se cache cette petite pâte?”



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Dim 5 Fév - 12:59

Haley & Savannah
Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ?

J’adorais aller chercher ma fille à l’école, elle rayonnait tellement que ça me faisait chaud au cœur de la voir avec le sourire. Elle amenait tout de suite cette tendresse en moi et je me sentais toujours apaisée en la regardant. Oh oui, elle ressemblait à son père surtout ses yeux et j’étais tellement fière d’elle. Un pincement au cœur me fit porter ma main à ma poitrine en pensant à Levi. Pourquoi ? Car c’était difficile de penser à lui plus seulement comme le père de Haley mais aussi en tant qu’ami ou quelque chose comme ça, je ne saurais le décrire. Secouant la tête, je déposais un baiser sur le front de la tête blonde et souriais. « Je vais bien merci et toi ma chérie ? Oh merci ! Que c’est gentil de ta part. On ne t’a pas dit à toi que tu étais sublime aujourd’hui ? » Je rigolais et frottais sa tête avant de partir pour rentrer à la maison. Ces moments j’aimerai les revivre sans cesse, sans complication et sans soucis. Je lui demandais comment c’était passé la journée en lui jetant des coups d’œil pendant qu’elle me racontait. Souriante, je hochais la tête et pris la parole à mon tour. « Bien, je suis fière de toi. Et tu as raison, il faut toujours avoir le résultat en main avant d’annoncer quoi que ce soit ! » C’était ce que je lui répétais toujours, il ne faut jamais crier victoire avant l’heure sinon parfois, ça peut nous porter préjudice. J’étais fière qu’elle ait retenu la leçon mais là-dessus j’avais peu de doute, je savais que Haley suivait mes conseils. Enfin les plus importants car je savais que certains, elle les oubliait exprès. Puis pour couronner cette journée, j’avais quelque chose qui allait lui faire plaisir et quand je lui annonçais, je me doutais de sa réaction que ça me fit rire de joie à mon tour. « Mais non, je ne vais pas dire non. Comment pourrais-je avec la meilleure assistante-pâtissière que j’ai sous la main ! » Je continuais de rouler vers l’appartement en écoutant ma princesse. « Les beaux garçons ? Vraiment ? Et qui en particulier ? » J’arquai un sourcil à son attention. Je n’étais pas contre qu’elle puisse jeter un œil à ces garçons, après tout on arrivait à l’âge où c’était normal. Mais je n’étais pas totalement à l’aise avec ce genre de situation. Cependant, ce qui était bien, c’était qu’elle m’en parle. Je n’en avais pas l’occasion avec ma mère en fait c’était compliqué, mais de voir qu’elle n’hésitait pas à me dire ce qu’elle faisait et qui ça pouvait être, je ne voyais pas de soucis à ce qu’elle puisse se rincer l’œil. Enfin avec modération tout de même. Cependant, je me devais d’être au courant de ce qu’elle faisait car s’il s’avérait avoir plus avec un des garçons, j’espérais qu’elle m’en parle. Arrivée à la maison, je décidais de remettre cette conversation à plus tard pour lui préparer une course jusqu’à la porte d’entrée. J’avais pris de l’avance et ses plaintes me firent rire. « Et alors ? » Je haussais les épaules en riant avant de monter les escaliers, je n’étais plus tellement habituée à courir ainsi et le souffle me manquait déjà. Ce qui profita à la petite tête blonde qui me dépassa pour annoncer sa victoire en haut du palier. Je rigolais en la voyant redescendre, j’en profitais pour ouvrir la porte et m’avancer dans le salon, posant mes affaires sur la première chaise venue. Je caressais Ira puis attends que ma petite rentre à son tour pour fermer derrière nous. On n’est jamais trop prudent, même en pleine journée. Je passais ma main dans les cheveux d’Haley et avançais avec elle dans la cuisine. « Tu dis toujours que tu me laisses gagner mais jamais tu le fais. C’est injuste un peu non ? » Je lui tirais la langue avant de sortir de quoi faire cuire les pancakes, allumant le gaz pour faire chauffer la poêle. Me plaçant derrière la petite tête blonde, je sortis le bol de préparation et lui donnais en souriant. « Tada ! Mais n’en donne pas à Ira, elle n’a pas le droit. » Je ne préférais ne rien lui donner quand Derrick n’était pas là, je ne voulais pas qu’il lui arrive malheur même si je savais qu’elle n’était pas fragile ou autre. « Aller petit chef ! Exécution ! » Je lui tendis un tablier et mis le mien, sortant une assiette pour mettre les panckes prêts. « Peut être qu’on pourrait en mettre de côté pour ton père ? » Je savais qu’elle y aurait pensé tôt ou tard donc autant lui proposer maintenant. Je lui jetais un œil avec un sourire en coin, avant de la regarder faire pour préparer le premier pancake.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Dim 5 Fév - 23:46



❝Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ❞
Savannah & Haley

J’adorais nos moments filles comme on aimait les appeler. Maman me faisait des compliments, mais j’aimais bien ça. J’étais contente de voir que maman pensait les mêmes choses que moi, et surtout qu’elle était fière de moi. J’explosais de rire quand elle se mit à parler de garçons c’était normal non. Même si j’étais vraiment très gênée de lui parler de ça, mais je savais que ça pouvait la rassurer que je lui en parle. Pour le moment je lui disais juste qu’il y en avait plusieurs, mais que je n’avais pas envie d’avoir un copain. Ce n’était pas prévu. Maintenant hein, je n’étais à l’abri de rien , mais je lui promis vraiment que je lui dirais tout, il n’y avait pas de secret entre nous pour les garçons. D’ailleurs je me demandais un peu pourquoi elle s’en faisait comme ça à ce sujet. Je savais qu’avec papa ça n’avait pas toujours été facile, mais je pensais que tout allait bien . Mais sans doute que je me trompais, je ne savais pas trop. C’était encore une chose dont aucun des deux ne voulaient parler. Et cela me tracassait vraiment. Une fois rentrée dans la cuisine, j’entendais maman relever une chose qui était vraie, je disais tout le temps que j’allais la laisser gagner alors que je ne le faisais pas, oups… “ Je te promets que la prochaine fois, je vais faire un effort pour te laisser gagner “ J’en faisais la promesse que j’allais vraiment tenir.

J’avais attrapé un petit tablier que j’avais mis, pour faire comme les grands cuisiniers, cela pouvait être drôle.  Je regardais le petit bol enfin petit c’était un euphémisme, je faisais vraiment attention à ce que je faisais avec la première louche “ Oh oui, je préfère rien lui donner non plus. Après on va se faire disputer par Tonton si Ira venait à devenir intenable et après, on en aurait moins pour nous “ Je tirais un peu la langue, mais je restais vraiment centrée sur ce que je faisais, je n’avais aucune envie de les rater et de faire du gaspillage. Mais maman venait d’avoir une grande idée “ Tu crois que je peux lui en apporter?” Je ne savais pas vraiment si je pouvais en apporter où s’il devait vraiment mangé que ce qu’on lui donnait là-bas “ Ca serait génial, en plus de pouvoir lui dire que c’est moi qui les aie fait “ J’en était presque vraiment très fière pour le coup.

Je terminais les pancakes, et j’étais vraiment contente. Maintenant j’espérais qu’ils étaient vraiment bons. Je retirais mon petit tablier, pour le plier correctement. Avant d’attraper un Pancake pour le goûter “ Il faut toujours goûter ce que l’on fait. Enfin j’espère que c’est bon ça serait du gâchis de tout devoir jeter. “ Je tendais aussi l’assiette à maman, j’avais besoin de son avis aussi “ Goûte, mais je trouve qu’il sont vraiment bons “ Je regardais maman et vu que nous n’étions que toutes les deux c’était le moment de poser cette question, encore une fois “ Maman, s’il te plait , j’aimerais bien savoir pour papa et toi. Lui aussi il a voulu rien dire. Mais vous me cachez quoi? “ Bon je mettais un peu les pieds dans le plat. Mais nous étions interrompu par un sms sur le portable de maman “ Oh maman, qui ose venir déranger notre moment entre filles ? “ J’étais un peu curieuse je l’avouais.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Mar 21 Fév - 21:31

Haley & Savannah
Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ?

Je regarde Haley et lui offre un grand sourire, si seulement ça pouvait être aussi simple. Maintenant que je suis embarquée avec Levi, j’ai l’impression que la petite veut une famille plus qu’unie, ce qui n’est pas anodin pour elle. Mais pour moi… c’est tout simplement impensable, enfin je crois ? En fait je n’en sais rien mais je voudrais ne plus la voir arrêter de sourire. Son sourire me fait sourire, son rire me fait rire et je me sens bien dans ces moments que je ne voudrais que jamais ça ne prenne fin. « Oui, tu dis ça à chaque fois… » Je lui frotte le dessus de la tête en rigolant. Cette petite a le sens de la compétition et j’adore ça, du moins, je sais qu’elle ne se laissera pas faire plus tard et j’en suis heureuse. Je m’occupe de sortir la pâte à pancakes et de faire chauffer la poêle le temps que Haley vienne me rejoindre en enfilant son tablier. Une vraie petite chef ! Comme sa mère. Je la laisse faire, la regardant tout de même pour ne pas la voir se brûler ni même qu’elle puisse se blesser. Je m’en voudrais tellement qu’il lui arrive quelque chose, même pour une chose minime. Je jette un œil à Ira et hausse les épaules. « Ca ne lui ferait pas de mal… mais évitons le diable en personne ! » Je rigole et m’assois sur une chaise en continuant de la regarder. Elle est tellement appliquée que ça me fait sourire et me rappeler comment j’avais été avec mon père pendant mon adolescence. Ayant lancé l’idée d’apporter un peu de pancakes à Levi, je souris en regardant les yeux de Haley s’illuminer et hoche la tête. « Je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas. » Après tout, ça n’allait pas être la dame de l’accueil qui allait empêcher ma fille d’apporter de quoi faire plaisir à son père. « Bien sûr, tu auras tout le mérite. » Je sortais deux assiettes pour mettre nos pancakes respectifs dedans ainsi que les nappages à mettre dessus. Soit du sirop d’érable, du caramel et du chocolat mais aussi du sucre et de la confiture. Un vrai gouter de princesse. C’était ce genre de moment que je gardais en mémoire pour me les ressasser quand ça n’allait pas. M’installant, je suivis ses mouvement avant d’attraper mon téléphone et de le mettre à mes côtés. Je pouvais être appelée à tout moment pour du boulot ces derniers temps alors je me tenais prête à répondre. Je nous servis deux pancakes chacun avant d’attraper le caramel et d’en mettre une bonne couche dessus, sentant l’odeur, mon ventre faisait déjà des siennes. « Ils sont délicieux ma puce. Vraiment. Je trouve que ma pâte à pancake est vraiment superbe et que la cuisinière est parfaite aussi. » Je lui fis un grand sourire et mordis dans la première bouchée de pancake. Une tuerie, vraiment. Je lâchais un soupir d’aisance avant de m’affaler dans ma chaise. « Il va falloir que tu ouvres ta boutique de pancakes. Tu ferais fureur ! » Je continuais de manger quand sa question me fit avaler de travers. Je me levais pour me servir un jus d’orange et pris une longue gorgée avant de réfléchir à ce quoi lui dire. « Comment ça ? » Il fallait qu’elle soit plus précise dans ce qu’elle souhaitait savoir car là je ne savais pas par où commencer… Je m’humectais les lèvres, prête à lui dire quelque chose quand mon téléphone vibra. J’arquai un sourcil et lu le message avant de lever les yeux vers Haley. « Je.. Attend, je te dis ça dans quelques secondes. » Je lus le message plusieurs fois, sans rien y comprendre. J’avalais ma salive puis reposais mon téléphone sur la table, regardant Haley. « Il va falloir que l’on parle ma chérie. » Je me passais une main dans les cheveux et soupirais avant de dire d’une voix douce et navrée à la fois. « Les pancakes, tu les apporteras à ton père que plus tard… D’ici quelques semaines… » Je m’approchais d’elle et la pris dans mes bras sachant déjà ce qu’allait lui faire cette annonce. Elle aimait tellement le voir la semaine que je ne savais pas du tout comment elle allait prendre cette nouvelle. Bien que je savais d’avance qu’elle allait me poser plein de questions sur le pourquoi du comment. Ce qui était bien son droit d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Mer 22 Fév - 22:11



❝Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ❞
Savannah & Haley

Je riais, une bonne fin de journée, mais j’avouais que j’adorais gagner c’était comme ça, je tirais la langue à maman amusée. J’allais devoir vraiment faire un effort pour essayer de la laisser gagner. Je disais bien un petit effort. Finalement je m’amusais vraiment beaucoup, cuisiner c’était vraiment génial. Mais peut-être que je n’allais pas non plus abuser . Sinon maman allait peut-être profiter de moi non?
J’étais vraiment pressée de pouvoir en amener à papa, je savais qu’il appréciait ça, et au moins ça allait lui changer de ses desserts pas vraiment très tentant. Il n’y avait que la mousse au chocolat qui était bonne. Mais des pancakes ça allait être comme une fête ou une sortie dans un restaurant trois étoiles. J’étais contente de rendre fière maman vraiment “ Ouvrir ma boite de pancakes, un restaurant. C’est tentant mais j’aimerais quand même essayer d’être médecin, mais si ça ne fonctionne pas pourquoi pas. Et je t’engagerai hein” Non mais maman pensait peut-être que j’allais l’oublier mais jamais non mais jamais. Je sautais de joie, vraiment. C’était juste agréable d’avoir juste douze ans et de se lâcher un peu et se laisser aller. “ Non mais tout le mérite est pour toi, ta pâte est juste fantastique, et c’est pour ça qu’ils sont super bons, je n’ai fait que les cuire . Enfin oui j’ai fait un miracle dans la cuisson d’accord “Je remettais mes cheveux genre, L’oréal parce que je le vaux bien. Mais on riait vraiment. Une chance vraiment que tonton n’était pas là, il aurait encore rit et surement trouver une réplique sous entendu qu’il doit supporter deux filles dans son appartement. Mais il disait ça pour nous taquiner.
Je terminais mon pancake et surtout je voyais bien mais maman se demandait ce que je voulais savoir sur papa et elle. Bah je voulais tout savoir simplement. “ Bah tout maman, comment vous vous êtes rencontrés ? Pourquoi vous n’êtes pas restés ensemble? Enfin je veux tout savoir et papa chaque fois que j’ai demandé qu’il m’explique il a toujours fait semblant de rien, comme s’il cachait quelque chose. J’ai la sensation qu’il ne veut pas me dire comment il t’a connu et pourquoi vous n'êtes plus ensemble. Je me trompe?” Au moins j’avais juste dit ce que je ressentais à ma maman, c’était simplement ça. Papa était heureux que je sois là, mai pas ravi de me parler du comment je suis née. Maman regardait son portable et elle se décomposait un peu. J’étais inquiète du coup. Je retirais le tablier sans lâcher maman du regard. Parler,les pancakes dans quelques semaines, c’était quoi cette histoire “ Mais maman…” Je me retrouvais aussi vite dans ses bras, sans comprendre , je me laissais câliner , mais je me reculais doucement les larmes aux yeux “ mais pourquoi maman, pourquoi tu ne veux pas que j’aille voir papa comme d’habitude, tu sais bien que le voir plus qu'un weekend sur deux nous fait plaisir, pourquoi tu changes d’avis? “ Forcément, je pensais qu’il s’agissait de sa nouvelle décision. De plus j’avais envoyé des sms à papa et ils n’avaient pas été gentils du tout, je m’étais laissée emportée par la colère, et je m’en voulais. Je voulais m’excuser, je voulais qu’il me pardonne , mais mais voilà que maman me faisait comprendre que je pourrais pas aller le voir et qu’il allait rester triste et fâché contre moi “ Mais maman qu’est ce que papa t’a fait??” J’étais loin de m’imaginer qu’elle n’était en rien avec cette décision, que maman était innocente.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Dim 5 Mar - 16:06

Haley & Savannah
Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ?

Tout était si parfait et j’étais même heureuse de ce moment que je passais avec ma fille. Ce n’était pas le premier mais celui-ci était si calme et sans dispute que je me sentais vraiment bien. Je rigolais en hochant la tête par rapport à la boite à pancakes qu’il faudrait qu’elle ouvre. Je l’écoutais en souriant puis hochais la tête convaincue. « Médecin donc ? Je suis ravie d’apprendre que tu as un but dans la vie. Je peux te demander pourquoi ? » C’est vrai, le fait de vouloir faire un métier nous vient bien de quelque chose qu’on a vu ou qu’on a entendu. Pour moi c’était mon moyen de m’évader puis j’ai décidé de mettre à profit mes talents pour rendre service à la société. C’était la seule chose que ma mère ne pouvait pas m’enlever, le dessin et la peinture ce qui la mettaient hors d’elle d’ailleurs. Combien de fois elle avait essayé de m’enlever ces petites choses mais qui m’étaient utiles pour l’école. Heureusement d’ailleurs. Sinon, je ne pense pas que je serais ici avec Haley et ni que j’aurais une fille. Secouant la tête pour me ramener à la réalité, je regardais les grands yeux d’Haley en souriant. Elle était si jolie. « Tu es un miracle tout court, ma fille. » Et c’était un compliment, jamais je n’aurais réussi tout ce que j’ai fait sans elle, c’était ma raison de vivre même si parfois c’était compliqué de s’entendre sur un sujet qui était, souvent, celui de son père. Je mangeais un bout de pancake tout en demandant à Haley ce qu’elle voulait savoir. Ca se voyait sur son visage qu’elle avait des questions et qu’il fallait que j’y réponde à un moment ou un autre. Je l’écoutais, hochant la tête et surtout réfléchissant à ce que j’allais pouvoir répondre à toutes ces questions. Je n’en savais rien à vrai dire. Elle avait du flair, ça c’était sûr à dire qu’on lui cachait quelque chose. Elle ne savait pas dans quel contexte elle avait été conçu et c’était loin d’être de l’amour. J’allais lui répondre quand ce fameux message arriva jusqu’à moi. J’en eus comme des sueurs dans le dos, je sentais que cette conversation allait dégénérer mais aussi qu’elle me sauvait de répondre à ses questions. C’était mal mais j’allais devoir gérer deux situations différentes à présent. Pourquoi elle n’allait pas pouvoir le voir et répondre enfin à tout ce questionnement. Je serrais les poings après l’avoir gardé quelques secondes contre moi. Je sentais dans sa voix que cette colère allait se diriger vers moi et qu’il fallait que je ne fasse pas d’amalgame dans tout cela. Ce n’était pas de ma faute mais elle n’avait personne contre qui la diriger et là, c’était moi. Encaisser, je savais faire, mais il fallait surtout que je canalise la colère qui pouvait tout aussi devenir forte que ma fille. Je plaçais mes mains sur les hanches, avant de soupirer et de reprendre mon sang froid. Ne pas devenir la méchante. « Ecoute Haley, tu vas te calmer tout d’abord puis tu vas aller t’asseoir le temps que je t’explique. » Je parlais calmement mais fermement pour lui faire comprendre que pour l’instant, celle qui décidait c’était moi. Je me plaçais devant elle, à table, poussant l’assiette de pancake qui m’écœurait. Je devais reprendre point par point histoire de désamorcer la bombe que devenait Haley. « Ton père et moi on s’est rencontré quand on était jeune, tu as douze ans et j’en ai trente, je te laisse imaginer l’âge auquel je t’ai eu… Tu es venue au monde alors que je ne t’attendais pas. Tu es celle dont jamais je n’aurais pensé avoir. Tu es l’histoire d’une nuit mais notre histoire à nous. » Autant lui dire la vérité, elle sait tout ce que cela veut dire. Je continue de planter mon regard dans le sien, reprenant après avoir soupirer. « Je n’ai rien contre ton père. Je ne suis pas celle qui a subitement changé d’avis en demandant à ce que tu ne le vois pas. C’est l’hôpital. Je ne suis pas responsable, Haley. Levi doit guérir et pour ça, il lui faut l’aide de médecin. » Je me frottais le visage en buvant un verre d’eau avant de reposer le verre. « Si je t’accorde seulement un week-end sur deux, j’ai mes raisons. Tu es encore trop jeune pour les comprendre. Ne m’en demande pas plus sur ça. Si jamais Levi va mieux, tu le verras plus souvent, je te le promets. » Et moi aussi, je me le promets, le fait de savoir que je ne le verrais plus hebdomadairement me foutait un coup et je devais dire que je m’en rendais compte seulement maintenant. Je soupirais avant de lever le regard vers ma fille et attendis sa réaction. Bonne ou mauvaise, j’étais prête à accuser le coup et à répondre à ses autres questions si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Ven 10 Mar - 1:23



❝Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ❞
Savannah & Haley

Oui je voulais devenir médecin, apparemment cela pouvait surprendre, mais j’étais certaine de moi. Il est vrai qu’à la base ce n’était pas mon premier choix, j’avais toujours eu envie de faire hôtesse de l’air. Mais j’avais récemment changé d’avis et j’en avais déjà touché un mot à papa. “ Oui docteur, médecin, chirurgien. Enfin dans ce domaine. Et oui tu peux me demander la raison. J’ai juste envie d’aider les gens comme papa, qui ne se sentent pas bien. Déjà maintenant j’aimerais beaucoup aider papa, mais je me sens un peu impuissante pour l’aider “ C’était la vérité. Je ne savais pas ce qu’il avait , car on ne m’avait rien dit, mais je voyais bien qu’il était malade et je ne savais pas quoi faire pour l’aider. Je me doutais bien que cela allait surprendre un peu maman mais que évidemment j’aurais son soutien.
Nous aurions pu vraiment continuer de discuter de cela, mais une bombe atomique venait de tomber sur notre moment entre fille.  Avec une très belle explosion.

J’étais vraiment très très en colère. Tout le monde savait combien mon papa était important, combien nous étions complémentaires. Et là c’était interdiction, pas une restriction. Comment pourquoi. Sur le moment je ne savais plus ce qu’il se passait. je criais sur maman sans connaitre les raisons de cette décision. J’avais croisé mes bras en larmes alors que maman avait pris sa posture de maman pas contente, c’était tout à fait légitime. Je finis par m’asseoir quand elle leva un peu la voix pour me faire comprendre que ce que je faisais n’étais très correcte, enfin je trouvais que maman avait élevé la voix mais pas du tout. Juste qu’elle me faisait comprendre que je devais rester à ma place. Je gardais les bras croisés toujours en larmes. J’avais enfin une réponse à la question du où je venais. Et sincèrement je réalisais que je ne voulais pas entendre cette version, que j’aurais mieux fait de ne pas entendre ça. Je n’étais pas le fruit d’un amour comme mes copines. J’étais en deux mots un accident. Je peux vous assurer que cela vous fait vraiment mal d’entendre ça. Je comprenais pourquoi papa n’avait jamais voulu m’en parler. Il savait combien cela allait me blesser et il avait raison.  Je laissais mes bras retomber le long de mon corps, dépitée c’est bien ça dépitée.
Je continuais de l’écouter, rien n’était donc sa faute, c’était l’hôpital mais pourquoi, qu’est ce que papa avait. Même si j’étais en colère, déçue je m’inquiétais tout de même. Un petit point positif, j’allais peut-être avoir la chance de le voir plus souvent, mais ça c’était des paroles pour le moment, rien ne le prouvait. Je levais un peu les épaules “ Ils ont du te dire pourquoi on ne peut plus y aller. Je veux savoir “ C’était légitime aussi de vouloir savoir pourquoi il y avait cette interdiction “ D’ailleurs pourquoi tu ne veux pas me dire toute la vérité??” Les phrases de maman raisonnaient dans ma tête, je n’étais pas désirée, alors pourquoi ils réagissaient comme ça, pourquoi papa me disait qu’il m’aimait et que j’étais tellement importante pour lui, j’avais juste la sensation qu’ils ne faisaient que me mentir, qu’ils étaient juste faux avec moi. “ Je n’ai plus envie de Pancake. On pourra tout donner à tonton “ Je m’en fichais de ce qu’on pouvait en faire. Je me levais sans un mot pour aller m’enfermer dans ma chambre pour me jeter sur mon lit en larmes “ un accident… je suis un accident….” Je n’arrivais pas à y croire sincèrement. Je pensais vivre dans un monde de bisounours et de licornes mais la chute était vraiment douloureuse...





© Pando
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Mar 21 Mar - 21:30

Haley & Savannah
Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ?

Je hochais la tête et pouvais comprendre à quel point ça pouvait l’aider à vouloir faire ce qu’elle souhaite. Ce n’était pas si mauvais après tout, je trouvais ça plutôt mignon et gentille de sa part. J’embrassais sa tête en lui souriant. « Je trouve que tu es géniale et que c’est très bien ce que tu veux faire ma chérie. » Et quoi qu’elle allait faire plus tard de sa vie, je serais fière, que ce soit un petit métier comme un grand, jamais je ne pourrais la blâmer pour son choix. Bien qu’il y ait des métiers que je lui interdirais de faire, je la soutiendrais toujours dans ses envies. Mais c’était bien les dernières belles paroles de la journée. Rien n’allait comme il fallait, je ne pouvais pas passer une journée sans que Haley m’en veuille pour son père. Elle n’avait pas besoin de me le dire, je pouvais le lire sur son visage parfois et c’était douloureux. Mais je n’y pouvais rien. Du moins presque rien, car c’était moi qui imposait cette restriction à voir son père, oui c’était moi et j’avais mes raisons. Cependant, je ne pouvais pas les exposer à Haley sans l’accord de son père, enfin je pouvais toujours outrepasser son envie mais de l’autre, je n’avais pas envie de passer pour une mère faible. Je serrais les poings et l’écoutais parler tout en secouant la tête. Je venais de lâcher la bombe, comme quoi ce n’était pas un enfant attendu et c’était le cas, mais si je n’avais vraiment pas voulu d’elle, j’aurais avorté or maintenant elle était bien là, présente, devant moi en train de réaliser ce que je venais de lui dire. Je me mordais la lèvre, j’étais horrible, vraiment horrible d’avoir dit ça mais je n’y pouvais rien. Il fallait que je lui dise. Pourquoi lui mentir ? Je fermais les yeux et la laissais, sans réagir, je ne pense pas qu’elle aurait voulu que je la prenne dans mes bras pour la réconforter, elle était comme moi dans ce genre de moment, préférant gérer ça seule qu’avec quelqu’un. Je passais ensuite à ce que pourquoi Levi ne pouvait recevoir de visite, et à vrai dire je n’en savais pas tellement plus. Oh si, je savais mais je ne savais pas comment l’exposer à ma fille. C’était si soudain que je ne m’y étais pas préparée et je lui en voulais pour ça. Mais de l’autre, ça se comprenait. Je pensais pouvoir gérer cette colère mais je finis par frapper la table de mes paumes. « Parce que tu n’es pas en âge de savoir ! » J’avais crié cette fois-ci prouvant à ma fille que ce n’était pas elle qui avait le pouvoir mais bien moi. Je détestais cela, j’avais l’impression de ressembler à ma mère et ce n’était pas un belle comparaison. Je rentrais la tête dans les épaules en la secouant puis levais le regard vers Haley, regard qui voulait en dire long. J’étais tellement en colère, déçue et fatiguée de me battre avec elle sur les causes de l’internement de son père dans un hôpital. Soupirant, je finis par reprendre la parole, plus posément cette fois. « Ils m’ont dit que ton père avait besoin de couper les ponts. » Et c’était le cas, la raison je la savais aussi mais je ne pouvais pas lui dire, je ne savais pas comment lui dire et ça ne la regardait pas pour l’instant. C’était à Levi et seul son père pouvait lui expliquer. Je la regardais et la suivis du regard entendant sa porte de chambre. « Merde ! » Je balançais tout ce qui se trouvait sur la table en craquant enfin. Je finis par m’asseoir par terre, les genoux remontés contre ma poitrine et laissais les larmes couler. Ce n’était pas ce que je voulais, ce n’était pas ce que j’avais voulu. Je restais comme ça de longues minutes avant de me lever et d’aller me pointer devant la porte de Haley. Je ne frappais pas, j’entrais et allais m’asseoir au pied de son lit, la laissant sur le ventre, sachant qu’elle m’écouterait. « Ton père, je l’ai rencontré lors d’une soirée. C’était un chanteur dans un boys band. Il était terrible sur scène. Je me souviens encore de ce regard quand j’ai croisé le sien. C’était si… intense. Alors je l’ai retrouvé à la fin de son concert, je l’ai trouvé et sans savoir ni comment, ni pourquoi, on a passé la nuit ensemble. Ca arrive au grande personne ce genre de chose tu sais… » Je me remémorais ces instants comme si c’était hier et j’étais nostalgique. « Je ne savais pas que j’étais enceinte jusqu’à ce que je fasse un test, mais il était hors de question pour moi que je t’enlève la vie. Tu étais à moi, j’étais prête à t’accueillir chez moi, avec moi. Tu m’as redonné une force incroyable, tu m’as redonné la force de croire en moi et de reprendre mes études. » Je me levais pour m’allonger à ses côtés, posant ma tête à côté de la sienne, croisant son regard et continuant, laissant ma main caresser sa joue. « Tu n’étais peut être pas programmée, mais tu es la prunelle de mes yeux, ma princesse et je donnerai tout pour toi. Je donnerai ma vie pour te protéger. Tu es mon rayon de soleil quotidien. » Je déposais un baiser sur son front et soupirais avant de reposer ma tête sur son oreiller. « Ton père a des soucis avec une dépendance dangereuse. Il doit pouvoir s’en sortir, et pour cela il doit se couper du reste du monde, donc nous. » Je ferme les yeux et laisse les larmes couler le long de mes joues. « Si tu savais à quel point on t’aime Haley. Peut être que tu n’es pas le fruit de l’amour, mais je peux te dire qu’on t’a toujours aimé, tu es notre fille et j’ai toujours trouvé ton père hyper séduisant. » Je rigolais légèrement et reniflais avant de sourire à ma jolie blondinette.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   Jeu 23 Mar - 19:50



❝Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ❞
Savannah & Haley

Nous avions tout, mais vraiment tout pour passer un très bon moment et finalement non, il y avait toujours quelque chose. De plus j’avais rarement la chance de pouvoir profiter de maman comme ça.Non pas que maman s’en fichait de moi , mais elle étudiait aussi, parfois elle pouvait être fatiguée, et souvent tonton était là. Nous passions plus souvent notre temps en “ famille” même s’il manquait toujours papa à l’appel. Les pancakes étaient dans l’assiette et ça devait être trop génial, mais non il se passait quelque chose avec papa. Et je n’arrivais vraiment pas à comprendre  ce qu’il se passait. Pourquoi?? Mais vraiment pourquoi?? J’avais tellement l’impression qu’on me cachait des choses. D’accord je n’avais que douze ans mais je crois que j’étais capable de vraiment comprendre.

Je me rendais compte que maman n’y était pour rien et qu’apparemment elle était tout aussi touchée que moi par cette révélation. Même à elle, il n’avait pas pris le temps de la prévenir lui même non plus. C’était tellement surprenant. Je pensais vraiment que petit à petit ils réussissaient à se rapprocher l’un de l’autre. Mais c’était peut-être pas vraiment ça. J’avais crié sur maman et je m’en voulais , mais je venais d’apprendre que j’étais un “ accident “ oui il n’y a pas d’autres mots. En y réfléchissant je n’étais pas voulue et pourtant j’étais là. Tout tournait dans la tête. C’était la folie.Et tout à coup maman s’est mise à crier elle aussi, en tapant ses mains sur la table, forcément j’avais sursauté. C’était la première fois je crois que ma maman me criait comme ça dessus. C’est une des raisons pour laquelle je m’étais enfermée dans ma chambre. Tout se chamboulait dans ma tête. Je sanglotais sans réussir à me calmer. Au fond de moi j’avais juste cette envie de juste n’avoir jamais existé.

Je n’arrivais pas à me calmer, maman avait crié, et elle m’avait bien fait comprendre qu’on me cachait des choses. Je venais d’entendre un grand fracas dans la cuisine. Sincèrement je détestais ça. Je ne voulais pas que maman se fasse du mal. C’était après papa qu’il fallait être en colère.  Maman finit par me rejoindre, j’essayais de me calmer, mais c’était difficile. J’étais quand même au fond de moi, un peu contente qu’elle soit avec moi. Je tournais la tête pour l’écouter. Elle me racontait sa rencontre avec papa.En la regardant m'expliquer, elle avait les yeux qui pétillaient un peu. C’était vraiment surprenant leur rencontre, mais quand on y réfléchissait, ils n’avaient jamais été amoureux. Même si maman me rassurait en disant que j’étais vraiment la plus belle chose qu’elle n’avait jamais eu. Que j’étais sa princesse. Que papa et elle m’aimaient vraiment. Mais je n’étais pas sûre de ce qu’elle disait concernant papa. Il n’avait jamais été vraiment là… “ Je m’excuse maman “ Je ne voulais pas parlé de ce qu’elle avait dit. Je voulais juste m’excuser de m’être énervée contre elle. Je n’aimais pas la voir pleurer et surtout lui faire de la peine “ Ne pleure pas maman, je ne veux pas que tu sois triste tu sais “ Je glissais aussi ma main sur son visage, mais je finis par rire un tout petit peu “ Oui c’est vrai que papa il est beau. Mais toi aussi tu es très belle tu sais “ Je finis par me redresser un peu “ Il chantait bien? Et tu sais je ne dirai pas que je suis au courant. Je ne veux pas qu’il soit fâché contre toi. On dira rien, c’est notre secret “ Au fond de moi, je ne me sentais vraiment pas bien, papa n'était apparemment pas la personne que je pensais et cela ne faisais pas plaisir de plus j’avais cette sensation d’être quand même un peu de trop.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis, pourquoi maman ? Pourquoi ? ♠ Haley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dit maman, pourquoi papa...
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: