AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jazz - Life is a game !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Percy IpkissGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/02/2017
Pages lues : 63
Crédits : Snape【avatar】tumblr【gif】
Avatar : Ty Simpkins
Pseudo : Mekhaï
Âge : 12 ans【16 mars 2004】
MY SOUL

MessageSujet: Jazz - Life is a game !   Dim 12 Mar - 10:28

Bien souvent, après les cours lorsque je ne finissais pas trop tard, j’avais l’habitude de me rendre à la salle d’Arcade avec des amis pour jouer. Ca me passait le temps et ça me retardait le temps de rentrer, je demandais souvent à Kelvin de venir me récupérer quand il était tard. J’aimais ce genre de jeu et je devais avoue que je m’en tirais même pas mal. Je ne gagnais pas à tous les coups mais il n’était pas rare que je remporte les défis que l’on se donnait, parfois même il y a avait des sortes de concours en un contre un, le gagnant reste et le perdant part. J’aimais vraiment y participer, ce n’était pas des compétitions officielles, plutôt quelque chose qu’on se faisait entre pote. Sortant mon skate de mon vestiaire, j’avais décidé de m’y remettre il y a peu en essayant sur celui d’un ami. Encore une passion que je tenais de maman, le skate… Bizarrement, c’est d’elle que j’avais hérité mes passions les plus stéréotypées masculine. La salle n’était pas tellement loin et j’y serais en normalement peu de temps, s’il ne m’arrive pas encore une catastrophe. Prenant les trottoirs les moins pavés, je m’y rendais glissant, m’avançant avec l’un de mes pieds. Assez rapidement j’y arrivais, je posais mon sac et mon skate dans un coin de la pièce que j’avais toujours à l’œil même si jusqu’à maintenant, on ne m’avait jamais vraiment rien volé. Un attroupement était déjà fait autour de babyfoot, deux jeunes un peu plus âgé que moi y jouait déjà et je me greffais dans le groupe pour voir l’issue de ce mini-match. Le joueur de droite était nettement en tête et n’allait pas tarder à conclure son match avec une certaine facilité. Pas qu’il soit super fort, mais l’autre était débutant, je ne l’avais jamais vraiment vu ici et sa technique était maladroite. Parce qu’en bon passionné de babyfoot, j’avais fini par apprendre certaines techniques et certaines stratégies, ça n’était pas que le hasard de la balle. Une fois leur match fini, je prenais la place du perdant pour me mettre face au gagnant. Je passais une main sur mon front pour mettre mes cheveux en arrière avant d’attraper les manettes. Le match débutait et il était asse serré, tantôt je marquais des points, tantôt c’était lui et c’était même assez serré. Finalement, je l’emportais avec un assez joli coup et un peu de chance quand même. Je souriais en me reculant, heureusement le perdant était un bon pote qui ne le prenait pas mal. Je restais en place, attendant mon prochain adversaire en espérant que je pourrais le vaincre. Je fus alors assez surpris de voir une fille arrivé, une fille plus âgée que nous et une fille plutôt jolie qu’on n’imaginerait pas dans ce genre d’endroit. Enfin il y a un peu de tout le monde ici. Je souriais en croisant le regard de la jeune femme avant de lui dire gentiment. « Bonne chance » Il n’y avait rien à gagner mais c’était toujours bon d’être fair-play après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jazz H. MackintoshGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/10/2016
Pages lues : 90
Crédits : tumblr
Avatar : GIGI BEAUTY HADID
Pseudo : LKD
Âge : 21 ans (20 JUIN 1995)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jazz - Life is a game !   Dim 19 Mar - 19:13


life is a game ! 
Percy & Jazz

Les partiels. J’étais en plein dedans, j’avais révisé un oral et un écrit durant toute la journée. Ma tête allait exploser, je m’en doutais qu’elle allait sauter avec toutes les infos que je lui faisais accumuler La fatigue hantait mon esprit, mes muscles étaient tous douloureux comme si j’avais couru un marathon. Chose qui n’était pas le cas. Alors, je me sentais exténuer, j’hésitais entre me coucher maintenant et ne plus me lever avant demain matin, mais ça c’était dans un rêve parfait. Car forcément que j’allais me réveiller aux alentours de vingt heures et finir par me réveiller avec l’impossibilité par la suite de me rendormir. Alors, je choisissais de me remuer, même si je ne savais pas trop quoi faire. Passer voir ma famille ? Je ne me sentais pas d’humeur pour devoir régler des problèmes, j’avais besoin de me détendre. J’aurais pu penser à courir une course, mais forcément, la nuit n’étant pas tombée sur Washington c’était impossible de concourir avant les vingt-trois heures. Alors, j’avais juste décidé de prendre mes affaires. Déambulant dans les rues de la ville, je ne savais pas top où j’allais atterrir et encore moins si j’avais une quelconque espérance cachée dans le fond. Je déposais un pied après l’autre, fixant de temps à autre les figures des passants que je croisais, des visages ternes et fatigués comme-ci tout le monde s’étaient mis dans le même état pour la journée. Je finissais par déposer mon regard sur cette salle de jeu, une salle que j’avais pour habitude de fréquenter, mais cela faisait un petit moment que je n’y avais pas mis les pieds. Souvent c’était des personnes beaucoup plus jeune que moi qui s’y tenait ou alors les vrais mordus de jeu en tout genre et surtout ceux d’une époque qu’on n’avait pas forcément connu de par notre jeune âge. J’adorais ce genre d’endroit quand j’étais gosse, je suppliais souvent maman de m’y emmener, quand j’étais seule et que tous les autres mackintosh étaient avec leur père. Mais elle avait souvent mieux à faire, alors je me retrouvais seule chez nous, à jouer à la console, à manger, à regarder la télévision tombant parfois sur des programmes qui n’étaient clairement pas pour moi. Maintenant, je le comprenais que ce n’était pas normal, mais changer ma mère ? C’était impossible et non pas, car elle était bornée, mais bel et bien parce qu’elle était atteinte de l’Alzheimer. Finalement, j’avais pénétré dans la salle d’Arcade, même l’odeur m’enchantée, je me sentais comme la petite fille rêveuse, ça faisait du bien, c’était ce qu’il me fallait pour décompresser et oublier les maudits examen qui ne cessaient de me miner le moral, me laissant que très peu de temps pour moi, j’avais tant de chose à gérer. Alors, le temps d’un instant voir beaucoup plus, j’allais profiter, penser à moi. Mon regard était digne de celui des enfants aux moments de choisir un seul jouet ou paquet de bonbon dans le rayon possédant ces choses. Je finissais par entendre des rires et des cris d’un côté de la pièce, mon regard se posait sur un baby-foot qui attendait une nouvelle personne. Ni une, ni deux j’avais entre les mains les embouts des barres mobiles. Je souriais à mon adversaire, un petit qui pourrait être mon petit frère. Je voulais m’amuser. « Ce n’est pas une question de chance … aux meilleurs ! » J’étais joueuse, parfois un peu trop, mais j’étais loin d’être une mauvaise perdante, j’avais la défaite gentille, surtout que là j’avais quand même un enfant/adolescent face à moi. « Je te laisse engager ! » je lui faisais un clin d’œil attendant qu’il lance la balle.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Percy IpkissGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/02/2017
Pages lues : 63
Crédits : Snape【avatar】tumblr【gif】
Avatar : Ty Simpkins
Pseudo : Mekhaï
Âge : 12 ans【16 mars 2004】
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jazz - Life is a game !   Mar 13 Juin - 18:26

Kelvin m’avait déjà envoyé plusieurs messages après que je l’ai prévenu que je ne rentrerais pas de suite. Le marshall chargé de notre protection devait vraiment se faire des cheveux blancs entre maman et moi qui n’en faisions qu’à nos têtes mais en soi, je ne risquais pas grand-chose étant donné que l’endroit était bondé de gens et qu’il viendrait me chercher après. Au moins, je ne m’enfuyais pas en traitre et je le prévenais. Je n’étais pas un adolescent rebelle au contraire et puis j’avais énormément d’affection pour cet homme que j’avais essayé de détesté durant deux minutes. J’étais fragilisé et je m’attachais rapidement aux autres et même s’il essayait d’être distant, je savais qu’un lien unique s’était crée entre nous. Il n’empêche que j’avais envie d’aller m’amuser à la salle d’arcade et que je n’avais pas attendu le moindre accord pour m’y rendre le laissant quelque peu sur le fait accompli. Certains pourraient traiter cette bande de gamins agglutinés autour d’une machine de geek mais une ambiance plutôt positive y régnait. On se faisait des compétitions mais on était surtout amis et on en riait énormément. J’aimais beaucoup aller m’y libérer l’esprit et me changer les idées. C’est le babyfoot qui m’avait attiré, une compétition semblait en cours, les règles étaient claires, nettes et non négociables, le gagnant reste, le perdant laisse sa place. Après que le match en cours fut fini, je prenais la place du perdant pour pouvoir me lancer dans le jeu. Je n’étais pas un professionnel et dans un tournoi officiel, je ne tiendrais sans doute pas la route deux secondes mais j’avais tout de même réussi mon match avec quelques points d’avances sur le jeune garçon d’environ mon âge en face de moi. Râlant un peu mais étant bon perdant, mon adversaire quitta ses manettes pour se reculer la place et laisser la place à qui serait tenté. Je ne savais pas si je gagnerais ni même si j’aurais le temps de resté encore longtemps mais je pourrais bien faire ce match-ci. Et c’est alors qu’une personne prit les commandes de l’équipe rouge en face de moi, une personne qui m’étonna légèrement. Je ne la connaissais pas forcément, en fait je ne l’avais jamais même vu ici, mais surtout c’était une jeune femme plus âgée que nous, qui n’avait pas l’air d’apparence du genre à jouer à ce genre de jeu. Enfin ma stupeur fut de courte durée, car même si nous n’en croisions que peu, je vivais moi-même avec une femme passionné de jeu-vidéo en tout genre. Disons juste qu’en me fiant aux apparences, je n’aurais pas misé sur elle si on m’avait demandé de dégoter une joueuse. Lui souriant comme j’avais l’habitude de le faire, il était rare de me voir décroché cet air bienveillant de mon visage, je lui avais souhaité bonne chance en attrapant moi-même mes manettes. Des chuchotements, sans doute d’étonnement et de petit pari sur notre match à venir se faisait entendre autour de nous. Sa réponse me fit sourire d’avantage car d’après elle ce n’était pas une question de chance mais d’être le meilleur. « Alors que le meilleur gagne ! » Et ça sera moi, avais-je presque envie d’ajouter sans vraiment l’oser. Elle me laissait ensuite engager ce que je faisais sans me faire prier. Laissant la balle aller sur le mini-terrain, je lançais le premier coup avant que la partie ne se mette en route. Le premier point fut même pour moi mais peut-être était-ce de la chance ou bien m’avait-elle laissé le faire. Toutefois lors du second, ce ne fut pas le même histoire et la partie se lançait sérieusement, parfois je marquais parfois elle le faisait. Nous devions en être à la moitié avec un score serré, elle s’en sortait très bien. « Tu te débrouille pas mal, je dois bien l’avouer ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jazz H. MackintoshGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/10/2016
Pages lues : 90
Crédits : tumblr
Avatar : GIGI BEAUTY HADID
Pseudo : LKD
Âge : 21 ans (20 JUIN 1995)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jazz - Life is a game !   Lun 10 Juil - 18:42


life is a game ! 
Percy & Jazz

Je suis une véritable gamine dans ce genre de lieu. En vrai, je suis encore une enfant. Je suis un mélange diabolique d’une femme pulpeuse et d’une enfant. Ça fait mon charme, celui qui n’aime pas, peut passer son chemin sans trop de problème. Enfin, j’avais besoin de me ressourcer et surtout de me vider la tête, merci les partiels. J’avais vraiment besoin de souffler, alors quoi de mieux que de me rendre dans cet endroit ? C’est surtout fréquenté par des nerds ou des enfants ou adolescent beaucoup plus jeune que moi. Mais, peu importe ça me gêne pas du tout. L’endroit est sympa, l’ambiance est bonne enfant, enfin parfois forcément comme toujours certains sont carrément mauvais joueur et tout. Mais, c’est la vie, c’est normal, les gens ont parfois un mal fou à se tenir carreau quand ils n’aiment pas perdre. Moi, je suis mauvaise joueuse, je n’aime pas perdre, mais je sais me tenir quand je joue face à plus petit que moi, j’aurais l’air ridicule si justement je m’énervais sur des petits, car justement j’avais perdu. Car gagner au final ne m’apporte qu’un petit moment de satisfaction qui s’en va comme il venu, donc je gagne rien en somme. Donc j’aurais rien perdu à perdre. Mon raisonnement peut être parfois dur à suivre, mais peu importe. Je regarde les jeux, j’inspecte les endroits libres et quand j’entends des jeunes rirent, je les observe à leur tour alors qu’ils sont en train d’attendre un joueur. Ce joueur, ça sera une joueuse et par conséquence moi. Parfois quand je fais des courses de moto ou encore que je joue à des jeux vidéo, les hommes et uniquement eux commencent à se dire que ça sera facile avec moi. Oui, je suis montée sur des talons, oui je suis plutôt jolie et clairement pas le look de la joueuse parfaite et surtout douée. Pourtant c’est le cas, j’adorais joué, j’adorais tellement m’éclater dans des arcades de jeu plus jeune, que forcément j’avais appris des meilleurs, j’étais souvent la petite chieuse, la petite pisseuse là-bas mais j’étais douée, sans vouloir me vanter, mais pas non plus au point de tout le temps gagner, sinon je lâche mes études vétérinaire pour foncer jouer à Vegas et gagner ma croûte plus facilement sans presque aucune fatigue ! « Exactement ! » Que je lance au petit qui se tient devant moi, il me fait penser à l’un de mes petits frère, j’adorais les massacrer eux, c’était drôle, car on partait souvent en rire, mais là, je le connais pas lui, je ne sais pas s’il est du style à s’en contre carré de perdre ou non. La partie se révéla plutôt serré on n’avait pas fini qu’on était encore dans des scores collé-serré, mais quand il me parla, il marqua. « Quoi pour une fille ? » Que je lui lance en petite remarque tout en relançant le jeu et entendant mes bracelets claquer contre le babyfoot. « C’est quoi ton prénom à toi ? » Que je finis par lui demander alors que j’entends une autre voix nous parler. « Dites-vous comptez la faire durer combien de temps votre partie ? » Oui, elle durait d’un petit moment, mais on était doués. « Aussi longtemps qu’il nous faudra pour avoir un vainqueur, pourquoi, tu as un problème ? » Que je lui lançais en bloquant le ballon sous l’un de mes joueurs en lui lançant un regard noir ! Peut-être que je fus un peu brutal, peut-être.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jazz - Life is a game !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jazz - Life is a game !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life is a game. - Diego R. Bolderas
» Viens, on s'engueule AGAIN AND AGAIN AND AGAIN
» Life is a game~Meiko
» jimin (+) life is a game... so, game on ?
» [No Game No Life] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill-
Sauter vers: