AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amy HarrisGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/03/2017
Pages lues : 53
Crédits : LittleWolf
Avatar : Holland Roden
Pseudo : Enaira
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby   Lun 15 Mai - 8:55



Parlons littérature sous les cerisiers

Le Cherry Blossom était une chose qu’Amy avait appris à apprécier énormément à Washington. L’année précédente avait été sa première fois et Christian avait tenu à l’emmener admirer les cerisiers en fleur. Malgré la distance que le couple s’imposait lorsqu’il se trouvait en public, l’instant restait dans sa mémoire comme l’un des plus beau depuis son arrivée à Washington. Les fleurs doucement rosées avaient fleuri sur les branches en hauteur et Amy aurait pu rester là à les contempler des heures.

Pour cette année, c’était seule qu’elle se rendait à ce festival annuel. Vêtue d’une jupe d’un blanc cassé pâle et ornée de dentelle et d’un chemisier rose pastel faisant ressortir ses mèches rousses, elle portait une veste en jean lui apportant un air décontracté tandis qu’elle remontait l’allée, cherchant un endroit idéal pour se poser tranquillement et admirer les choses tout en prenant quelques photos qu’elle pourrait poster sur instagram et autres réseaux sociaux. Amy aurait aimé que son compagnon de vie puisse venir avec elle mais, une fois de plus, il impliqua sa sécurité et la protection de sa vie privée dans cette discussion. Elle aurait également adoré pouvoir y venir avec ses deux meilleures amies mais ni l’une ni l’autre n’avais su se montrer disponible. Alors la rousse s’était simplement résignée sans pour autant laisser tomber ce souhait de se rendre en ce lieu inédit.

Elle remontait doucement l’allée de cerisiers quand son regard se posa sur quelque chose. Là, dans le sac de cette jeune femme qui se trouvait juste devant elle, un livre trônait. Un livre au nom qui ne lui était pas inconnu et qu’elle avait déjà lu. Se laissant aller à un commentaire à voix haute, elle essaya alors de faire réagir la jeune femme. « Oh ! Je vois que je ne suis pas la seule à apprécier Harper Lee ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 374
Crédits : Mayiie & Tumblr
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans. J'ai pourtant l'impression d'avoir cet âge depuis longtemps maintenant.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby   Lun 22 Mai - 21:58

Amy & Baby
Parlons littérature sous les cerisiers

J’adorais le printemps à Washington. Je l’adorais depuis la première année que j’étais ici, depuis que j’avais découvert ce que le printemps pouvait apporter, soit les cerisiers en fleurs. Bien souvent avant d’arriver, j’en avais entendu parler, j’avais vu des photos qui m’avaient faite rêver, mais jamais ces clichés n’avaient pu vraiment refléter ce qu’ils étaient en vrai. Toujours je me souviendrai de la première fois que j’étais venue m’installer sur un banc au National Mall. C’était il y a douze ans environ, alors que j’étais enceinte jusqu’aux oreilles, stressée comme pas possible à l’idée de mettre au monde un enfant alors que je ne savais même pas si j’étais prête à devenir une adulte aussi rapidement. Je m’étais posée là sans but précis, pour finalement me rendre compte que rester là, à regarder les arbres en fleurs, avait fini par me calmer un peu. Et puis, quelques semaines plus tard, Wesley était venu au monde, devenant ainsi mon trésor le plus précieux, pendant ce même printemps. De ce fait, je me faisais toujours limite un devoir de passer ne serait-ce qu’une demi-journée à admirer les cerisiers, idéalement en compagnie de Wesley. Mais aujourd’hui, celui-ci n’était pas disponible, et de mon côté, je me refusais de tourner en rond au lycée alors que le temps était de la partie et que j’avais terminé ma journée. Peut-être aurais-je pu insister pour sortir Andy du centre afin qu’il m’accompagne et que nous puissions passer un moment environ normal, lui et moi, mais puisque cela ne m’était pas encore autorisé, je décidai que j’allais faire seul, cette fois-ci. Et puis, ce n’était pas comme si je ne pourrais pas revenir une autre fois, en espérant que les fleurs n’allaient pas disparaître de si tôt, bien sûr. Armée d’un bouquin, je me rendis alors au parc, cédant toutefois, sur mon chemin, à la tentation d’aller m’acheter une glace auprès d’un marchand ambulant. Ç’avait beau être moins évident qu’il y a douze ans, il n’en demeurait pas moins que cette année, j’étais de nouveau enceinte, et il m’arrivait d’avoir faim de la sorte, alors il me fallait céder d’une façon ou d’une autre, sinon, me connaissant, j’allais rager seule dans mon coin. Une fois que j’eus payé cette petite gourmandise, je m’installai sur un banc, considérant les arbres, mon sac à côté de moi, tout en mangeant ma glace. À ce moment, je ne pensais pas être dérangée de quelconque façon, mais soudainement, une jeune femme s’approcha, m’abordant comme ça, à tout hasard. Pendant un instant, je fronçai les sourcils, ne comprenant pas trop, puis remarquant qu’elle considérait mon sac, et le livre qui en sortait partiellement, je saisis davantage son propos, puis plus enjouée, je lui dis:  « Oh, oui ! Ce n’est pas la première fois que je lis ce roman, mais je ne m’en lasse pas. » Je marquai une petite pause, le temps d’esquisser un léger sourire à l’adresse de la demoiselle, et par curiosité, de même que pour entretenir la petite conversation qui était en train de s’installer, je lui demandai:  « Vous l’avez lu ? », espérant juste que pour le coup, ma question n’allait pas paraître stupide, compte tenu du fait qu’elle avait déjà laissé sous-entendre lus tôt qu’elle aimait cette auteure.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amy HarrisGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/03/2017
Pages lues : 53
Crédits : LittleWolf
Avatar : Holland Roden
Pseudo : Enaira
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby   Jeu 8 Juin - 23:34



Parlons littérature sous les cerisiers

Il pouvait être bien mal venu de sa part d’ouvrir la discussion de la sorte. C’est vrai, quoi ? Quel genre de personnage arrive, interpelle quelqu’un en louchant sur le contenu de son sac ? Des pickpockets ? Rapidement, le regard de la rousse roula alors vers le visage de la jeune femme blonde qui était assise sur le banc. Si elle avait pu la penser mal avisée dans ses intentions, il n’en fut cependant pas le cas et ce fut avec un large sourire qu’Amy accueillit sa réponse. Une autre passionnée de lecture, voilà qui était bien une aubaine pour elle qui travaillait dans le milieu de l’édition ! Elle s’approcha d’un pas timide quand l’autre lui demanda, un peu hasardeuse, si elle avait déjà lu cet ouvrage. « Je crois bien que c’est ce livre qui m’a donné envie de faire le métier que je fais aujourd’hui… » Elle rit avec légèreté avant de désigner le banc et la place libre aux côtés de cette inconnue qui lui semblait particulièrement sympathique. « Je peux ? » Après tout, ces bancs ‘étaient à personne… Mais, attendant l’accord de la jeune femme, elle finit par s’asseoir à ses côtés avant de lui tendre une main franche. « Je m’appelle Amy. Amy Harris. Et je crois qu’il faut être soit passionné, soit tombé dans la lecture quand on était petit pour adorer ce genre de livre à notre manière… »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 374
Crédits : Mayiie & Tumblr
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans. J'ai pourtant l'impression d'avoir cet âge depuis longtemps maintenant.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby   Jeu 22 Juin - 1:43

Amy & Baby
Parlons littérature sous les cerisiers

Le propos de la jeune femme me laissa à la fois ravie et intriguée. Ravie parce que mine de rien, j’étais contente de voir que sans même nous connaître, nous avions un point en commun, intriguée parce que celle-ci était venue à parler de son métier, sans parler de ce en quoi il consistait. Devrais-je le lui demander ? Je n’osai pas vraiment le faire pour tout dire, compte tenu du fait que je ne la connaissais pas. Était-ce trop indiscret ? Ce fut la conclusion que je me fis, avant de me conforter dans l’idée qu’il avait valu mieux ne pas demander au moment où je me rendis compte que de toute façon, je n’en aurais pas eu l’occasion. En effet, la demoiselle choisit ce moment pour me demander si elle pouvait prendre place à côté de moi. Puisqu’elle semblait sympathique et que de toute façon, un banc public, le nom le disait, c’était fait pour tout le monde, je ne tardai pas à acquiescer avant un petit:  « Oui, bien sûr. » Je profitai aussi du moment pour poser ma glace sur mes genoux. Un geste très banal, qui ne serait probablement pas remarqué par qui que ce soit, mais qui, pour moi, signifiait que j’étais ouverte à la discussion. Enfin, il était certain que si jamais ç’avait été une glace dans un cornet, je n’aurais pas su faire ça, mais là, dans un petit bol, c’était faisable. Et puis, c’était suffisamment discret pour signifier qu’en cas de besoin, je restais ouverte à la discussion. Au final, je me congratulai de l’avoir fait, puisque la jeune femme ne tarda pas à reprendre la parole, se présentant, m’arrachant un sourire amusé par le commentaire qu’elle fit par la suite. À cela, je répondis:  « Moi c’est Baby, et je suis d’accord avec vous ! » Je me laissai aller à un léger rire également, tentant de faire en sorte que celui-ci ne devienne pas trop lourd, et lorsque je repris mon sérieux, je m’accordai un bref moment de réflexion, puis je me décidai à demander:  « Vous faites quoi comme métier au juste ? » Peut-être qu’ainsi, ma question semblait quelque peu hors contexte, mais au vu de ce qu’elle avait dit plus tôt, de la façon dont elle parlait du roman et tout, je me disais que c’était quand même légitime. Et puis, ce n’était pas comme si j’avais utilisé un ton de voix, au contraire, j’en avais adopté un aussi candide que possible.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amy HarrisGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/03/2017
Pages lues : 53
Crédits : LittleWolf
Avatar : Holland Roden
Pseudo : Enaira
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby   Hier à 17:05



Parlons littérature sous les cerisiers

Trouver quelqu’un qui était passionné par les mêmes choses que soi est toujours une chose délicate. Parfois, on pense que les gens nous suivent sur certains sujets et l’on réalise qu’ils n’ont pas tant d’enthousiasme que cela dans la chose quand nous sommes des experts jusqu’au bout des doigts. Et pourtant, en cet instant, Amy lut dans le regard de la blonde qui se trouvait à ses côtés qu’elles semblaient être sur la même longueur d’onde. D’ailleurs, alors qu’elle se présentait, elle souligna qu’en effet, elle pensait la même chose concernant une œuvre littéraire qui pouvait être dure à appréhender pour d’autres. Elles rirent de concert avec une légèreté certaine. Et finalement, la blonde lui posa une question tout à fait légitime. « Je travaille dans le milieu de l’édition… Enfin, là j’en suis surtout au stade des premières lectures et des photocopies mais, je ne perds pas l’envie de croire qu’un jour, je deviendrais plus que ça ! » Un sourire rayonnant vint fendre son visage d’une envie profonde et d’un bonheur certain.  Amy releva la tête un court instant, observant ces fleurs roses qui se trouvaient au-dessus de leur tête, quelques pétales venant choir de temps à autres sur le sol. Et finalement, elle regarda Baby avec un petit sourire en coin. « Laissez-moi deviner… Bibliothécaire ? Je ne sais pas pourquoi, je vous imagine entourée de livres en permanence… » A moins que ça ne soit la douce fragrance des fleurs qui ne soit venue lui perturber l'esprit, implantant en celui-ci une idée fixe et indétrônable? Allez savoir !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons littérature sous les cerisiers ♦ Baby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» les animaux ds la littérature
» Club Littérature
» Pour les ""officionados"" de la littérature haitienne,un site très intéressant
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: national mall-
Sauter vers: