AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Baby & Juliet | C'est mon tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 142
Crédits : Dunham (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Baby & Juliet | C'est mon tour    Mer 11 Oct - 14:07

Baby & Juliet
C'est mon tour

En me levant ce matin, j’ai encore les images de la matinée que j’ai vécue avec Jay il y a quelques jours de ça. Cette angoisse que je ressentais, ces questions auxquelles je n’ai eu que confirmation en faisant ce test de grossesse qui est positif. Je suis bien enceinte, pour la première fois de ma vie. Je me suis déjà imaginé avoir un enfant avec Jay mais pas dans ces circonstances. Je pensais avoir du temps devant moi avant d’attendre un bébé. Les gens autour de moi pensent que c’est mon second enfant, que je connais déjà tout sur la grossesse, que j’ai déjà les bases et que je n’ai pas besoin d’être inquiète. Mais ça n’est que ma première, puisque Molly n’est pas ma fille biologique. C’est un grand changement qui peut paraître petit aux yeux du monde. Je me sens vraiment stressée. J’ai contacté Baby la veille, l’invitant à venir avec moi manger un bout dans un petit restaurant pas trop cher de la ville. J’ai appris qu’elle avait mis au monde sa petite fille, il y a peu de temps. C’est donc l’occasion pour moi de faire deux choses en même temps. J’ai vraiment besoin d’avoir des renseignements et pour le moment elle est la seule à pouvoir le faire. Bien-sûr, j’ai mis Savannah au courant directement. Je voulais au départ, attendre trois mois, pour être certaine mais je ne pouvais pas ne pas le dire à ma meilleure amie et puis, j’ai besoin d’elle. J’ai pris quelques minutes pour me préparer, attendant que les nausées disparaissent pour que je puisse être un peu plus tranquille. Je ne fais pas de différence par rapport à d’habitude, de toute façon, on n’y voit rien du tout ça. Ca ne fait qu’un mois. Je n’ai pas envie que ça se voit de suite de toute façon. En voyant que l’heure tourne, je me presse un petit peu. Je prends finalement le volant de ma voiture afin de me rendre jusqu’en ville, conduisant d’une manière prudente comme d’habitude.

J’arrive assez rapidement. Je tourne un petit peu, essayant de me garer le plus proche possible de l’entrée, n’ayant pas envie de faire trop de marche. Je ne suis pas motivée pour le moment, je ne sais pas pourquoi. Je sors de la voiture une fois la place trouvé, récupérant mon sac rapidement pour ensuite pouvoir verrouiller les portes. J’avance tranquillement, n’étant pas spécialement en retard non plus. J’entre à l’intérieur, avançant vers une table de deux personnes libres et proches de la vitre. Je retire ma veste, que je pose sur le dossier de la chaise, puis m’installe attendant mon amie. Je regarde autour de moi quelques minutes, avant de fixer l’extérieur. Après quelques minutes seulement, je vois la tête blonde de mon amie à l’extérieur. Je la suis donc du regard, lui adressant un sourire automatiquement. Je suis contente de la voir quand même. Quand elle arrive à ma hauteur, je me lève, pour pouvoir lui faire la bise. « - Hey ! Contente de te voir. Comment tu vas ? » Demandais-je directement, avant de l’inviter à s’asseoir. Je fais de même, reprenant ma place calmement. Je la trouve vraiment belle en tout cas. Elle semble bien. Et je peux le comprendre. Même si je ne sais pas comment les choses se sont passées pour elle. C’est d’ailleurs l’occasion de le savoir. Je vais dans mon sac, sortant un petit emballage, contenant une tenue hivernale pour la petite. « - J’espère que ça te plaira. Je ne savais pas vraiment quoi prendre et j’ai craqué pour cet ensemble. » Lui dis-je en lui laissant le cadeau. Je ne pouvais pas venir les mains vides de toute façon, et comme je n’ai pas eu l’occasion de lui offrir avant, je suis contente que ça soit fait maintenant.

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 438
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander !

#Encours Andy ; Azura ; Crystal ; Juliet ; Wesley
#Alternatif Andy
#EnAttente Scott

Âge : Trente-et-un ans. (30.10.1986)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    Dim 29 Oct - 22:12


Baby & Juliet

C'est mon tour

When your life changes forever
Voilà maintenant une semaine que j’étais rentrée de l’hôpital, une semaine pendant laquelle j’étais majoritairement restée à la maison, histoire de me reposer, mais surtout d’assurer bien des transitions dans la demeure familiale. Non seulement, l’arrivée du bébé avait changé bien des choses - même si cela, je m’y étais mentalement préparée au préalable - mais de plus, il me fallait m’assurer que tout allait pour le mieux avec Wesley, et également avec Andy, qui avait finalement obtenu son congé du centre de désintoxication, pile au bon moment d’une certaine façon, même si d’un autre côté, ce ne l’était pas tant, au vu de tout ce à quoi il devait s’adapter. Évidemment, je faisais mon possible pour l’aider, mais malheureusement, je ne pouvais pas tout faire non plus, et encore moins lui imposer quoi que ce soit. De ce fait, je me contentais d’être là pour l’écouter, le conseiller au besoin, prenant soin de mon fils, et maintenant de notre fille. Avec tout ça, je n’avais pas vu le temps passer, et je ne m’étais pas tant plainte du fait que je n’étais pas sortie. Mais au moment où Juliet m’avait proposée d’aller au restaurant pour rattraper le temps perdu et discuter un peu, je n’avais pas su dire non. Ensemble, nous avions convenu de la date et de l’heure, puis au moment venu, j’en étais venue à me préparer pour me rendre au restaurant, en compagnie d’Hedwige, naturellement, compte tenu du fait que pour le moment, j’étais sa seule source de nourriture. Il était vrai que j’aurais pu tenter de l’habituer au biberon, mais elle était encore trop petite pour ça. De ce fait, quand je disais que je me préparais, je préparais surtout la petite, avant de penser à moi-même. J’avais pris soin de l’habiller chaudement, même s’il ne faisait pas encore si froid à ce temps-ci de l’année. Je préférais de loin lui retirer une couverture ou un truc du genre plutôt que de prendre le risque qu’elle soit malade de quelconque façon. Puis, lorsque moi-même je fus habillée convenablement pour aller au restaurant, soit avec un jean et un chemisier tout simples, je me rendis sur place en voiture. Garée non loin de l’entrée, je sortis la poussette, me disant que ce serait plus pratique pour y installer ma fille, et j’y déposai son siège auto, non sans avoir quelque peu de mal, ayant encore besoin de m’habituer à ce genre de truc. Avec Wesley, c’était loin d’être aussi évolué, alors c’était limite comme si j’avais un premier enfant encore une fois. Heureusement, j’y arrivai, puis je pus finalement entrer dans le restaurant, y repérant mon amie quelques instants après. Sans attendre plus longtemps, j’allai à sa rencontre, ne tardant pas à lui faire la bise avec le sourire. Puis, quand je me décalai, je lui répondis:  « Je vais bien, et toi ? Je suis contente de te voir aussi. J’espère que je ne t’ai pas trop faite attendre. » Après, il était vrai que je n’étais pas au sommet de ma forme, mais je décidai de passer outre, puisque plus j’y songeais, pire c’était à mon avis. Et là, je voulais surtout me concentrer sur ce repas avec mon amie et en profiter pleinement. Pour y parvenir, je ne tardai pas à installer la poussette non loin de ma chaise, à un endroit où elle ne dérangerait personne et où je pourrais garder un oeil sur Hedwige, qui dormait toujours. Une fois que ce fut fait, je me déclarai silencieusement prête à faire la conversation, mais avant que j’en aie l’occasion, Juliet reprit la parole, me présentant une petite tenue pour bébé, en guise de cadeau. Souriant de toutes mes dents, je le pris, et je dis, d’une voix à la fois enthousiaste et attendrie:  « Ne t’en fais pas, c’est parfait ! Merci beaucoup, c’est adorable ! » Je pris le temps de me redresser pour la remercier comme il se le devait, puis je rangeai soigneusement le cadeau dans la pochette sous le landau, histoire de ne pas l’abîmer. Puis, je profitai du fait que j’étais penchée sur la poussette pour détacher quelque peu le nid d’ange d’Hedwige, puisque nous étions désormais au chaud, tandis que je demandais à mon amie:  « Ça fait longtemps que tu es arrivée ? Tu as passé commande ? » Par cette question, je voulais seulement savoir ce qui pressait le plus, soit de passer commande, ou bien si nous avions encore un peu de temps, histoire de lancer la discussion.


_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 142
Crédits : Dunham (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    Ven 3 Nov - 11:24

Baby & Juliet
C'est mon tour

Toujours assise à la table, je croise les doigts pour que ce moment me change un peu les idées. Me sorte un peu de cet état dans lequel je suis depuis quelques jours maintenant. J’ai besoin d’être avec une personne que j’apprécie, de parler de tout et de rien. Puis j’ai aussi besoin de me confier dans un sens. Surtout, ça me fait du bien de ne pas être avec Jay. Je l’aime, et rien ne changera ça. Mais en ce moment, il est encore plus présent qu’avant, et c’est d’autant plus difficile pour moi puisque je ne peux pas respirer une minute. Je suis donc contente de voir Baby arriver et je la salue comme il se doit. Gardant mon sourire, essayant d’être la femme que je suis d’habitude afin de ne pas inquiéter qui que ce soit. « - Ca va aussi merci. » Même si ça pourrait aller mieux, mais je ne vais pas détailler tout ça maintenant. Sinon, je pense que le dîner ne sera pas des plus agréables. Enfin, je n’en sais rien mais je préfère remettre ça à plus tard. Je pose les yeux sur la poussette, dans laquelle est posée sagement la petite fille. Endormie, elle semble tellement bien comme ça. Je ne fais pas de geste envers elle, je ne veux pas qu’elle se réveille. Elle a sans doute besoin de beaucoup de sommeil. La voir me ramène un peu à la réalité en même temps. Dans huit mois… C’est mon tour, si tout se passe bien. Je ne suis vraiment pas prête. Molly a peut-être que trois ans, et je l’ai eu dès sa naissance. Je m’en suis sortie avec elle. Mais ça n’est pas la même chose encore puisque je ne l’ai pas porté. C’est ma première grossesse et je ne peux pas en parler. Surtout pas à Jay. Je ne sais pas comment ça se passe, je ne sais pas comment me comporter et ça me stresse réellement. Je repose très rapidement mon regard sur la maman, lui offrant le cadeau que j’avais pris pour elle. Enfin pour sa fille surtout. « - Ca me fait plaisir. » Et c’est vrai, c’est naturelle en même temps. « - Ca se passe bien avec elle ? » C’est la première question qui me vient. Elle vient tout juste de naître, alors c’est bon à savoir. Sans doute que Baby passe beaucoup moins de temps à dormir ces derniers temps. C’est comme ça quand un bébé nait après tout. Ca se voit un peu qu’elle est fatiguée. Mais pas trop non plus. Elle est toujours la belle femme que d’habitude. Elle semble même heureuse. « - Non, je suis là depuis quelques minutes seulement. Et puis je t’attendais avant de commander. Nous pouvons le faire. Enfin, il y a déjà les menus. » Lui dis-je en mettant l’un d’entre eux devant elle. J’en prends un pour moi ensuite. Je l’ouvre sur la table, regardant les divers noms. Certains parlent plus que d’autres. Encore un dilemme pour moi. Il y a des choses que je ne peux pas manger. Je le sais pour l’avoir entendu à plusieurs reprises. Mais quoi au juste ? Pour plus de facilité, je pense que je vais partir sur du basique. Comme ça, je suis certaine que c’est correct. Il faut absolument que je prenne rendez-vous chez le gynécologue. De toute façon, je n’ai pas le choix puisque le suivit doit être fait. Et c’est tellement important. Mais j’hésite à prendre celui que je suis depuis que je suis dans la ville ou bien un autre. Car celui que j’ai pour le moment, est au courant pour Molly, puisqu’il a suivi sa mère biologique durant toute sa grossesse. J’ai peur qu’il dise la vérité à Jay sans le vouloir. En pensant qu’il sait déjà. Si je peux éviter ce genre de problème maintenant ça m’arrange beaucoup. C’est aussi pour ça que j’ai besoin de l’aide de Baby. Peut-être qu’elle peut me conseiller sur son médecin à elle. Et je n’aurai plus à me soucier de la question ensuite.

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 438
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander !

#Encours Andy ; Azura ; Crystal ; Juliet ; Wesley
#Alternatif Andy
#EnAttente Scott

Âge : Trente-et-un ans. (30.10.1986)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    Dim 5 Nov - 23:59


Baby & Juliet

C'est mon tour

When your life changes forever
Je savais que je vivais bien des changements dans ma vie, surtout au cours de cette dernière semaine, mais cela ne voulait pas dire que je ne pouvais pas prendre de nouvelles de mon amie et que plus encore, je ne pouvais pas être contente pour elle quand elle en vint à me dire que tout allait bien. À cela, je répondis avec un petit sourire. Il était évident que j’aurais voulu ajouter quelque chose, mais je fus soudainement un peu occupée à m’installer, installer la poussette dans laquelle se trouvait Hedwige, et finalement, prendre le cadeau que Juliet avait pris le temps d’acheter pour la petite, qui était tout simplement adorable. Par la même occasion, j’avais bien remarqué que mon amie s’était permise un regard vers ma fille qui était en train de dormir. Il était vrai que là, j’aurais pu lui permettre de la regarder de plus près, ce qui ne m’aurait pas gênée. Plus encore, je pourrais même lui permettre de la prendre si elle le souhaitait, mais pas maintenant, peut-être après manger, ce serait plus facile, et nous aurions plus de temps. Cependant, cela ne voulait pas dire que nous ne pouvions pas en discuter, comme Juliet le prouva en me demandant comment les choses allaient avec la petite. À cela, je répondis:  « Oui ça va ! Dans l’ensemble, elle est un bébé adorable. » Personnellement, quand je parlais d’adorable, c’était qu’elle ne pleurait pas sans raison et que malgré son jeune âge, elle faisait une nuit quand même régulière. Évidemment, elle se réveillait toutes les trois heures pour boire, et il fallait changer sa couche bien souvent tout de suite après, mais autrement, elle ne faisait pas de caprice, ne hurlait pas, ce qui rendait le boulot beaucoup moins difficile à mon avis. Après, ça ne voulait pas dire que c’était parfait, mais ce n’était pas gérer un nouveau-né qui était le pire pour moi en ce moment. Le plus gros défi, à mon avis, c’était de gérer la sortie d’Andy du centre de désintoxication et surtout, la transition que cela engendrait dans la maison, tant pour moi que pour lui, et surtout pour lui. Mine de rien, ça lui faisait un paquet de changements en même temps, et je me doutais bien qu’il était bouleversé, mais désireuse de ne pas le brusquer ou un truc du genre, je restais bien souvent discrète, même si cela ne me mettait pas confortable. Mais ne souhaitant pas gâcher le moment pour autant, je passai outre, préférant parler du repas, et de la commande que nous allions sous peu passer, elle comme moi. J’attrapai plutôt le menu lorsque Juliet me le proposa, puis je commençai à le consulter. Regardant la multitude de propositions, je me surpris à dire, plus pour moi-même qu’autre chose:  « Je ne sais pas quoi choisir quand je viens ici je t’avoue, il y a tellement de choix… » Et ces choix, comme j’étais en train de le constater, venaient de soudainement s’élargir, puisque n’étant plus enceinte, je n’avais plus à faire attention à mon alimentation comme ces derniers mois. Je pouvais donc me pencher sur les sandwichs de charcuterie, les accompagner d’une soupe… Bref, je n’avais plus tant de limites. Continuant à regarder le menu, me faisant saliver devant les possibilités, je ne perdis toutefois pas le fil de la discussion, demandant alors à mon amie:  « Molly a commencé l’école, si je me souviens bien ? Comment ça se passe ? » J’aurais pu aussi lui demander ce qu’il y avait de nouveau dans sa vie, mais nous avions désormais du temps devant nous, alors je ne m’en faisais pas trop que je pourrais me rattraper, peut-être même quand nous aurions commandé et que nous serions en train de manger, ce qui serait, en mon sens, encore plus propice à la conversation pour le coup.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 142
Crédits : Dunham (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    Lun 13 Nov - 14:12

Baby & Juliet
C'est mon tour

Je souris à sa réponse, contente que ça se passe bien pour elle et son enfant. C’est le plus important. Je me souviens que je m’inquiétais beaucoup pour Molly quand elle était bébé, pour rien parfois, mais c’est surtout parce que je n’étais pas habituée et que je ne savais pas toujours ce que je devais faire. Bien sûr, Jay a toujours été présent pour moi, en quelques sortes. Même sans savoir qu’il est le père de la petite, il a toujours beaucoup veillé sur elle. Et chaque fois je me disais que c’était vraiment dommage que les choses se soient passées ainsi. Mais on ne peut rien y faire de toute façon. Et pire, on ne peut pas ramener les morts à la vie. Maintenant ça me paraît un peu plus facile avec la petite, elle grandit bien et elle s’en sort. Je n’ai vraiment pas à me plaindre de cette enfant. Je pose les yeux sur le menu, toujours un peu perdue, hésitante. Mais aller vers quelque chose dont je suis certaine est le plus simple pour moi en ce moment. Je ne prends pas de risque. Je ne compte pas faire partir cet enfant, je dois donc en prendre soin afin qu’il arrive dans ce monde en bonne santé. Je me mis à rire légèrement, approuvant la remarque de la jeune femme. « - Oui. D’autant plus compliqué pour toi maintenant tu peux manger ce que tu souhaites. » Ca me perturbe vraiment ce sujet, mais en même temps c’est réellement le cas pour elle. Elle est beaucoup plus libre dans ses choix et ça en fait encore plus. Il y a tellement de plats qui donnent envie, mais on ne peut pas tout prendre. En tout cas, mon choix est fait de mon côté, je ne pense pas revenir dessus une fois encore. Je relève les yeux sur mon amie en souriant. « - Oui, ça sa rentrée a été parfaite. Jay était là également. Nous l’avons bien préparée je pense, alors ça a été tout seul. Elle aime bien y aller. » En tout cas, elle ne s’en plaint pas. Elle rencontre des autres enfants, et puis elle va doucement commencer à vouloir échanger avec eux, joué avec eux. Ca dépend un peu de l’âge mais c’est souvent vers là que les enfants sociabilisent un peu plus. Mais tant qu’elle est heureuse, je le suis aussi. Son bonheur passe avant tout, et ça ne changera jamais. « - Ton grand garçon va bien aussi ? » Lui est sans doute plus habitué, ça fait un moment qu’il est à l’école. Mais c’est plus une question globale m’intéressant aussi à sa vie. C’est normal entre amie. Une serveuse vient à leur table, demandant si elles ont choisi. Je réponds rapidement afin de donner mon choix laissant baby faire de même. La femme note avant de repartir laissant de quoi grignoter en attendant que les plats soient servis. Posant les yeux quelques secondes vers la petite Edwige, les mêmes idées me reviennent. Je prends mon verre, buvant une gorgée d’eau rapidement avant de sourire à la blonde. « - Est-ce que tu aurais le numéro de ton gynécologue sur toi ? J’imagine qu’il est bien ? » Enfin sans doute qu’elle n’aurait pas été chez lui si ça n’était pas le cas mais j’ai quand même envie d’être un peu rassurée sur la personne. Je n’ai pas envie de reprendre le même que pour Molly pour les raisons déjà expliquées. Même si je ne sais pas encore comment je vais pouvoir gérer les rendez-vous si mon meilleur ami insiste pour venir avec moi à chaque fois. J’ai bien peur que la vérité n’arrive bien avant que je sois préparée. Je ne devrais pas être si stressée mais c’est presque impossible pour moi d’être sereine par rapport à tous les évènements qui se passent dans ma vie.

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 438
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander !

#Encours Andy ; Azura ; Crystal ; Juliet ; Wesley
#Alternatif Andy
#EnAttente Scott

Âge : Trente-et-un ans. (30.10.1986)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    Lun 20 Nov - 2:41


Baby & Juliet

C'est mon tour

When your life changes forever
Naïve ou trop enthousiaste, je ne vis pas de sous-entendu lié au propos de mon amie, riant doucement comme pour confirmer le fait que oui, je pouvais manger sans devoir surveiller mon alimentation et me priver de certaines choses que j’appréciais précédemment. Après, il était évident que je ne faisais pas exprès de me plonger dans la nourriture mauvaise pour la santé et ainsi, affecter mon système, puisque cela n’avait jamais été mon genre et apparemment, ce ne le serait pas suite à cette grossesse. De plus, j’avais pris la décision d’allaiter Hedwige, faisant en sorte que je me devais de me tenir en santé et en forme, et cela incluait le fait, entre autres, d’éviter l’alcool. Je n’étais pas une grande buveuse au naturel, mais c’était simplement une preuve comme quoi je me devais encore et toujours de faire gaffe. Par contre, je devais avouer qu’ici et maintenant, au restaurant, ce n’était pas tant un mal de voir la carte s’ouvrir à moi, même si cela rendit le choix plus difficile. Malgré tout, au bout de quelques instants, je parvins quand même à me donner quelques idées, décidant de fixer mon choix que lorsque la serveuse reviendrait à notre rencontre, préférant me concentrer sur ma discussion avec mon amie, lui demandant comment la rentrée scolaire de sa fille qui, je le savais, la stressait quelque peu, c’était passée. Avec ravissement, j’appris que tout s’était passé pour le mieux et que mieux encore, Juliet n’avait pas été seule pour cette étape dans la vie d’un enfant qui était on ne peut plus importante. Contente, je lui servis un grand sourire, et dans un ton de voix plein de sincérité, et non pas juste par politesse, je lui répondis:  « Tant mieux, je suis contente pour toi, vraiment. » Cependant, je repris quelque peu mon sérieux au moment où Juliet vint à me demander des nouvelles de mon fils aîné. Pas un air triste, mais un air qui montrait que je ne pouvais pas dire que tout était parfait. Après, quelle situation l’était vraiment ? Sur un ton neutre, mais sans tristesse ou quoi que ce soit, j’affirmai donc:  « Oui ça va. C’est beaucoup de choses à assimiler en même temps pour lui, mais on y travaille doucement. » Doucement mais sûrement, voilà mes trois mots d’ordre depuis la naissance de ma fille, et ceux-ci, j’avais l’impression, s’appliquaient à bien des situations. D’abord, il y avait le fait que Wesley devait s’habituer à avoir une petite soeur, mais il y avait aussi le fait qu’Andy était sorti du centre et donc, il vivait dans notre maison, et lui aussi, il se devait de s’adapter à tout cela, ce qui était quand même énorme, à un tel point que moi, ça me rendait impuissante sur les bords, même si je faisais mon mieux pour concilier le tout, espérant juste que cela ne viendrait pas m’éclater au visage à un moment ou un autre parce que j’aurais fait ne serait-ce qu’une minime erreur. Pour l’instant, même si ce n’était pas simple, ça marchait à peu près bien, alors je préférais prendre ça pour de l’encouragement, de l’espoir que les choses pourraient bien se passer, plutôt que de songer au pire. Gardant un certain optimisme, je me permis même de sourire de nouveau à la fin de mon propos, suite auquel la serveuse fit de nouveau apparition pour prendre nos commandes. Arrêtant mon choix sur une base spontanée comme je songeais à le faire depuis un petit moment maintenant, je passai ma commande, laissant Juliet faire de même, appréciant le fait que cet intermède nous permit de changer quelque peu de sujet, laissant l’occasion à mon amie de me poser une question que je trouvai, aux abords, quelque peu curieuse, d’où le fait que je fronçai les sourcils. Mais puisque celle-ci n’était pas délicate, indiscrète ou quoi que ce soit, ce fut sans attendre trop longtemps que je lui répondis:  « Hum oui… En fait pour cette grossesse-ci j’ai été suivie par l’assistant de mon gynécologue, qui est très bien aussi. Mais j’ai le numéro du cabinet quelque part, c’est certain. » C’était pas très compliqué de toute façon de le retrouver, sachant que j’avais été suivie à l’hôpital où j’avais donné naissance à Hedwige, puis précédemment à Wesley. Une fois que ce fut chose dite, je savais que j’aurais très bien pu commencer à chercher dans mon téléphone et le lui donner, mais à la place, je cédai à la curiosité, et je lui demandai:  « Si ce n’est pas trop indiscret, est-ce que je peux te demander pourquoi ? » J’avais fait exprès de garder un ton aussi neutre que possible, histoire de ne pas me montrer trop insistante, simplement désireuse de savoir si tout allait bien dans la vie de mon amie.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 142
Crédits : Dunham (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    Mer 3 Jan - 14:00

Baby & Juliet
C'est mon tour

S’il y a bien une chose positive dans ma vie, c’est la rentrée de classe de Molly. Elle était heureuse d’y être, bien plus heureuse que moi. Elle n’a pas pleuré, elle est allée directement vers les autres enfants. Et si Jay n’était pas là pour m’encourager à partir, je ne sais pas comment j’aurai pu faire. Mais bon, le plus important, c’est que cette petite fille soit heureuse. Et je m’efforce de le faire chaque jour de ma vie depuis qu’elle est là. Comme je peux, avec les moyens que j’ai. Je pense que c’est déjà bien. En tout cas, je n’ai jamais eu de retour négatif de sa part. Jay est très présent pour elle également. Il se comporte comme un père. Celui qu’il devrait être pour elle simplement. C’est tellement beau et triste à la fois. Ecoutant les mots de mon amie à propos de son fils, je ne peux qu’approuver. « - J’espère que ça ira. Avec le temps ça devrait aller. Ce n’est pas toujours facile d’accepter les nouveautés dans sa vie quand on est habitué. » Et je me retrouve un peu dans mes mots. Encore plus en ce moment. Mais ça doit être encore plus difficile pour un jeune enfant, bien qu’il entre doucement dans l’adolescence. En soit, une petite sœur et un père à la maison ça n’est pas si négatif que ça. J’espère que la vie de Baby sera belle comme elle le souhaite. Commandant enfin notre repas, je laisse la serveuse repartir pour aller transmettre l’information pour la cuisine. J’espère que ça sera bon. Mais il n’y a pas de raison pour que ça ne le soit pas. Je profite de ce temps de répit pour prendre des informations que je juge importantes au vu de ma situation actuelle. « - Je serai vraiment ravie d’avoir son numéro. » Dis-je automatiquement. Si c’est un bon gynécologue alors c’est encore mieux. Ça me rassure un petit peu, sans vraiment le faire en soit. Je me mords la lèvre en entendant la question de la blonde. Je la regarde quelques secondes sans un mot avant de baisser les yeux. « - Je suis enceinte. » Dis-je assez clairement. Je n’ai pas besoin de tourner autour du pot de toute façon. « - Mais… Je préfère que ça ne sache pas trop pour le moment. On ne sait jamais après tout. Il n’y a que deux personnes qui sont au courant pour le moment. Enfin, trois avec toi maintenant. » Je souris légèrement. Cette grossesse me rend vraiment nerveuse. Et ce n’est pas seulement le fait d’avoir un enfant. C’est tout le reste autour aussi. C’est Jay. Il semble si heureux, si enthousiaste suite à cette nouvelle. Alors que… J’ai cette histoire avec Molly dans la tête. Ma vie repose sur un mensonge depuis quatre ans maintenant. Mon meilleur ami ne se rappelle pas de cette période de sa vie. De sa femme, de la grossesse de celle-ci, de sa fille. Il ne sait pas pour Molly. Il ne se rend pas compte. Avec la grossesse, j’ai tellement plus de mal à mentir, à garder les choses pour moi. J’ai pourtant fait une promesse et j’essaie de la tenir le plus possible. Pour Molly. Pour Jay aussi. Je ne sais pas comment il pourrait réagir en apprenant tout ça. J’ai peur qu’il s’éloigne. « - Enfin, c’est pour ça que j’aimerai avoir un bon gynécologue. Je veux être certaine que tout se passe bien pour le bébé et être bien suivie. » Je hausse finalement les épaules. Il y a aussi des questions auxquelles je vais devoir répondre, des formulaires que je vais devoir remplir. Et j’espère que Jay sera trop occupé que pour venir avec moi. Je ne peux pas mentir au médecin en indiquant une seconde grossesse alors que ça n’est que la première. Ca serait trop risqué. Je ne me sens vraiment pas bien avec tout ça dans la tête. Je suis vraiment perdue et nerveuse. Je ne sais pas comment les choses vont évoluées durant ces neufs mois. C’est ça le plus difficile.

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baby ColemanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 438
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Julianne Hough.
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander !

#Encours Andy ; Azura ; Crystal ; Juliet ; Wesley
#Alternatif Andy
#EnAttente Scott

Âge : Trente-et-un ans. (30.10.1986)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    Lun 8 Jan - 0:24


Baby & Juliet

C'est mon tour

When your life changes forever
En demandant à mon amie pourquoi elle avait besoin du numéro de mon gynécologue, celui qui m’avait suivi pendant ma grossesse, je ne pensais certainement pas qu’elle viendrait à me donner la réponse directement, limite sans poser de questions sur le pourquoi du comment elle me demandait une telle chose. Je pensais qu’elle allait me sortir qu’elle voulait bien l’avoir sous la main au cas, par curiosité, je ne savais trop, ou limite qu’elle tourne autour du pot pour ne pas me fournir la réponse précise, ce pour quoi je ne lui en aurais pas voulu, puisqu’après tout, c’était plutôt personnel. Mais elle ne fit rien de tout ça, venant à tenir trois mots qui venaient tout expliquer, mais qui vinrent me choquer particulièrement. Après tout, comment ne pas être surprise d’une telle nouvelle ? Sans que je ne sois en contrôle de quoi que ce soit, mes yeux s’écarquillèrent, ma bouche vint à ouvrir, si bien que je fus obligée, une fois que j’eus repris un semblant de contenance, de placer ma main devant pour ne pas paraître impolie ou grossière, n’oubliant pas que nous étions dans un restaurant après tout. Et heureusement que je l’avais fait, heureusement que je ne m’étais pas exclamée ou quelque chose dans le genre, puisqu’avant même que je puisse reprendre pleinement mes esprits, mon amie vint à me demander de garder ça pour moi, de ne pas en parler. Vivement, parce que je ne me sentais pas prête à reprendre la parole, je hochai la tête pour lui signifier qu’elle pouvait compter sur moi. Déjà, à la base, ce n’était pas mon genre de crier des nouvelles, rumeurs, commérages sur tous les toits, je n’allais pas commencer à le faire et mettre mon amie dans l’embarras. Ce serait totalement lui manquer de respect et cela ne m’apporterait rien du tout, sauf peut-être une précieuse amitié brisée, ce qui ne me faisait pas du tout envie. Cependant, je ne lui dis rien de tout cela, profitant d’un moment de silence pour terminer de me calmer, adopter une attitude un peu plus neutre, acquiesçant un peu plus calmement quand elle vint à m’expliquer qu’elle voulait avoir un bon gynécologue, histoire que tout se passait bien. Ce fut là, lorsque je compris que nous pourrions avoir, pendant un instant, une discussion un peu plus normale, que je vins à lui répondre, avec une attitude relativement neutre, même si elle n’était pas dénuée d’intérêt pour le sujet :  « Je comprends. Mais tu n’as pas à t’inquiéter le concernant. Pour moi, tout s’est bien passé. Même qu’il a été très flexible lorsque ce n’était pas facile de fixer une date de rendez-vous. » Et cette difficulté, elle n’avait rien à voir avec le médecin, le cabinet ou quoi que ce soit du genre. C’était surtout en raison des permissions d’Andy, qui n’étaient pas toujours simples à obtenir, et aussi le principe selon lequel je refusais de le laisser de côté, d’autant plus que chaque fois, il avait manifesté le désir d’être présent, même si c’était loin d’être facile au centre. Et pour ça, je lui en étais reconnaissante, même si peut-être je ne lui disais pas assez, même si parfois je me laissais miner par la difficulté qu’apportait toutes ces transitions actuellement. Mais là n’étant pas le point, je préférai de loin reporter mon attention sur mon amie, et, au bout du compte, ne pas éviter ce sujet qui semblait quelque peu délicat pour le moment. Qu’est-ce qui me faisait dire ça ? Sa réaction quand elle me l’avait annoncée, qui ressemblait un peu à la mienne quand j’avais fait la même chose lorsque j’attendais Hedwige, à savoir qu’elle n’était pas d’un enthousiasme sans faille, comme certaines femmes quand elles apprenaient qu’elles étaient enceintes et attendaient avec impatience le moment d’attendre leur bébé. Après, peut-être que je me trompais, peut-être ne faisait-elle pas tout un remous parce que nous étions au restaurant, mais je préférai quand même lui demander:  « Et toi… Tu le prends comment ? » Parce que c’était bien joli d’avoir un gynécologue pour s’occuper d’elle, il n’en demeurait pas moins qu’elle devait aussi penser à elle, et comment assimiler la nouvelle. Et puis, si jamais je me trompais, elle n’aurait qu’à me dire qu’elle était heureuse, et je cesserais de m’inquiéter pour elle, voilà tout.

_________________

We'll build this love from the ground up + For worse or for better + And I will be all you need + Beside you I'll stand through the good and the bad + We'll give all that we have - And we'll build this love from the ground up
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Baby & Juliet | C'est mon tour    

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby & Juliet | C'est mon tour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: Restaurant Wagshal's-
Sauter vers: