AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 159
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Violet Abernathy
Disponibilités : Libre 0/4 : Jacob, Winnie, Tommy et Sasha
Âge : 27 ans (1er décembre 1990)
MY SOUL

MessageSujet: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Lun 23 Oct - 10:26

Avant d’aller travailler et surtout avant d’affronter mon patron, j’aime bien pousser la porte du Starbucks et m’offrir un petit café, que je sirote tranquillement entre mon domicile et mon lieu de travail. Pour être tout à fait franche, le café est proprement dégueulasse, presque aussi dégueulasse que celui du bureau. Ça me rappelle ce jour où sincèrement dégoutée parc ce liquide imbuvable, j’ai fait exprès de casser la cafetière, pour que l’on puisse en racheter une. Seulement, ça ne s’est pas arrangé et à mon humble avis, si le café est aussi lamentable, c’est plus à cause de la marque de café que de la cafetière en elle-même. C’est bête, j’ai cassé la machine pour rien, mais personne ne le sait, donc tout va bien ! Enfin tout ça pour dire que malgré son goût épouvantable, j’aime me rendre au Starbucks et repartir avec mon petit café du matin et ce matin-là, ne fait pas exception à la règle. Cependant, aujourd’hui, il y a beaucoup de monde et ce n’est pas évident de se frayer un chemin jusqu’au comptoir, néanmoins, j’y parviens. Je passe ma commande et quelques minutes après, me revoilà à nouveau en train de jouer des coudes pour pouvoir ressortir. Seulement voilà, je me fais bousculer par un vieil homme et je pars en avant, avant de m’écraser tête la première ; il faut dire que je ne suis pas bien grande ; sur un jeune homme qui passait la porte. Merde, ce n’est pas chance ! Quoique, par chance ; justement ; mon café tombe par terre et n’asperge même pas ses chaussures. Dans mon malheur, il faut croire que j’ai de la chance. Si le vieil homme s’excuse, ses excuses se sont perdues dans le brouhaha du café ; et les rires aussi. « Je suis vraiment désolée, on m’a bousculée ! » m’excusais-je, auprès du jeune homme. Je regarde d’un contrarié mon café dégueulasse qui s’étale sur le sol. Je déteste jeter l’argent par les fenêtres et là, j’ai payé pour un truc que je ne boirais jamais !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 954
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux demander !

#EnCours Alec; Amaya; Aurora; Joyce; Kayla; Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Lun 6 Nov - 0:35


Amaya & Tommy

Il est vraiment infect ce café !

Mais il ne sera pas mieux sur mes souliers...
Renvoyer ma nouvelle réceptionniste qui n’était pas capable de faire le moindre boulot correctement, sauf répondre au téléphone quand elle savait que c’était une personne de sa connaissance qui était à l’autre bout du fil était une décision que je ne regrettais pas, puisqu’elle avait que du bon; maintenant, je donnais l’occasion aux ressources humaines de trouver quelqu’un capable de vraiment faire le boulot, et de plus, je m’assurais que ma chère et tendre ne soit plus froissée par la présence d’une jeune femme qui, à ses yeux, représentait une compétition quelconque. J’avais beau l’avoir rassurée maintes fois qu’aucune femme ne pourrait prendre sa place, mais j’en étais venu à la conclusion que je ferais mieux d’éloigner tout souci plutôt que de tenter de la rassurer, pour des résultats plus convaincants. Par contre, il y avait au moins un inconvénient quant au fait d’attendre un ou une nouvel réceptionniste, c’était le fait que niveau café, ce n’était pas l’idéal. Ne sachant pas me servir d’une cafetière autre que la mienne, et n’ayant pas le temps d’attendre qu’un café soit prêt, puisque désormais, je passais au bureau que pour faire le nécessaire, assister aux réunions auxquelles je devais assister pour faire le reste depuis la maison, je me retrouvais à aller en acheter presque chaque matin. Payer plus cher pour un café, ce n’était pas tant le souci. Le souci, c’était qu’un des seuls cafés qui se trouvait sur mon chemin en était un qui était constamment bondé, ce qui ne m’aidait pas tant. Mais ayant bien besoin de ma dose de caféine quotidienne, je prenais sur moi, et je m’y rendais. Normalement, je m’en sortais un peu mieux que ce à quoi je m’attendais dans un premier temps, et j’osai espérer qu’aujourd’hui, ce serait ainsi, mais ce ne fut pas le cas. Non seulement, je mis les pieds dans un café qui me parut encore plus bondé mais plus encore, avant même que je ne puisse me mettre en file pour attendre et passer commande, je me retrouvai avec un café. Pas un café entre les mains, prêt à partir… Un café sur mes chaussures, et quelque peu sur mon pantalon, si on comptait les éclaboussures. Profondément embêté, je m’apprêtai à tourner les talons et faire demi-tour, jusqu’à ce que la jeune femme dont le café venait de se retrouver par terre vint à s’excuser, particulièrement confuse. La regardant, me disant que ce serait idiot que je fasse un scandale, je me calmai aussitôt, puis je dis:  « Ce n’est pas grave, vraiment. » De toute façon, ce n’était pas comme si je n’avais pas d’autres chaussures, et que je n’avais pas les moyens de m’acheter une autre paire, et c’était pareil pour le pantalon. Passant outre le gâchis sur ma tenue vestimentaire, qui était sommes toutes tout sauf dramatique, je décidai de ramasser le gobelet de café à la demoiselle, ou plutôt, le gobelet particulièrement vide. Grimaçant, je tentai de détendre l’atmosphère en disant:  « Par contre je crois que votre café est foutu… » Du coup, allait-elle en commander un autre ? Parce que de ce que j’avais pu voir, elle l’avait à peine entamé pour le coup… Devrais-je lui proposer d’en payer un, même si ce ne serait pas à moi de le faire ? Ou bien ce serait mal interprété ? Ne sachant que faire, je regardai la demoiselle avec un air un peu déconfit, attendant de voir ce qu’elle allait me répondre.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 159
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Violet Abernathy
Disponibilités : Libre 0/4 : Jacob, Winnie, Tommy et Sasha
Âge : 27 ans (1er décembre 1990)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Mar 14 Nov - 11:17

La journée démarrait franchement mal et je me demandais ce que j’avais bien pu faire à mon karma pour mériter ça. C’est vrai, je ne suis pas une mauvaise personne, je rends service aux gens, je fais mon travail consciencieusement, même s’il ne me plait pas. Je me montre polie avec mes collègues de travail, même si je ne les aime pas. Bref, je pense être quelqu’un de bien et je n’ai certainement pas mérité qu’un abruti me bouscule et face voler mon café infect en pleins sur le pantalon d’un inconnu. La première chose qui me vient à l’esprit lorsque je vois le liquide marron s’étalé sur le pantalon de cet homme, c’est « j’espère que ce n’est pas un pantalon hors de prix, qu’on ne peut pas faire passer en machine ! » C’est déjà, fichtrement gênant de s’afficher de bon matin ; d’autant quand ce n’est pas de votre faute ; mais si en plus, vous bousiller quelque chose qui ne vous appartient pas, c’est pire ! Alors, j’espère vraiment que ce gobelet de café cascadeur ne signera pas l’arrêt de mort de son pantalon, et le mien, par la même occasion. C’est pourquoi, je m’excuse aussitôt, ajoutant que j’ai été bousculée. Je m’attends à tout moment, à ce qu’il explose de colère, mais à la place, il m’indique que ce n’est pas grave, comme si c’était la chose la plus naturelle qui soit. Tant mieux, en un sens, ça veut dire que j’arriverais entière au boulot. Il se serait énervé, j’aurais trouvé cela normal, mais fort heureusement, ce n’est pas le cas. Après tout, ce genre de chose arrive fréquemment. Si je n’avais pas été là, c’est une autre personne dont le café serait tomber, ou autre chose ; et peut-être que le résultat aurait été pire. Mais le café, reste une tâche difficile à faire partir. Je cherche dans ma mémoire, ma grand-mère connait tout un tas d’astuces utiles pour faire partir les tâches, même les plus difficiles. Quelle est celle pour le café, déjà ? Ah oui, je me souviens ! « Si vous avez du savon de Marseille, vous devriez frotter la tâche avec, il doit être à peine humide. Vous frottez jusqu’à ce que ça face une croute, puis vous attendez un quart d’heure avant de le faire mousser avec de l’eau et du vinaigre blanc. Ça devrait faire partir la tâche sans problème ! Enfin, si votre pantalon ne doit pas être laver à sec. » j’indique sans reprendre mon souffle. A croire que j’ai un train à prendre. J’ai un petit rire lorsqu’il remarque que mon café est foutu. « Oh ce n’est rien, il était pas bon de toute façon ! » je réponds alors, en plissant le nez. En un sens, celui qui m’a busculé, m’a évité de boire cette horreur, ce n’est peut-être pas une mauvaise chose, car à coup sûr, ça m’aurait donner mal au ventre toute la matinée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 954
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux demander !

#EnCours Alec; Amaya; Aurora; Joyce; Kayla; Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Lun 27 Nov - 2:18


Amaya & Tommy

Il est vraiment infect ce café !

Mais il ne sera pas mieux sur mes souliers...
Certaines gens se seraient probablement profondément indignés de se retrouver dans une telle situation, avec une tonne de café sur soi, mais me concernant, ce n’était pas la fin du monde. Ayant parfois à faire les choses trop rapidement, surtout quand je voulais m’en débarrasser, que ça ne m’intéressait pas, il arrivait que je sois aux prises avec des petites maladresses avec lesquelles je devais vivre. Maintenant, je vivais avec celles-ci donc, je n’en faisais pas un drame, et là, tout de suite, je ne voyais pas pourquoi je devrais changer ma façon de voir les choses. Plus encore, ce n’était pas comme si le café était tombé sur ma chemise et que ce serait visible aux yeux du monde. Le tout s’était effondré sur mon pantalon de couleur foncée, alors même si cela tachait, ce ne serait pas visible, surtout que j’avais l’intention de garder mes pieds sous la table pendant les rencontres que je pouvais avoir, comme toute personne civilisée - dans mon monde en tout cas - se devait de le faire. Mais ça, c’était dans mon monde, ce monde où si jamais je venais à me rendre compte que mon vêtement était foutu, je n’aurais qu’à m’en débarrasser et m’en acheter un autre. Clairement, ce n’était pas la même chose pour la jeune femme qui, elle, espérait plutôt que ce ne soit pas un pantalon hors de prix. Bien rapidement, je m’en montrai quelque peu gêné, considérant le fait que oui, pour certaines gens de la classe moyenne, il l’était. J’avais beau ne pas exposer ma fortune à tout le monde et m’en vanter, mais quand j’achetais quelque chose, qu’importe si c’était pour moi ou pour quelqu’un d’autre, je visais toujours la meilleure qualité, même lorsqu’il était question de tenues que j’aimais moins porter. N’osant pas trop le dire pour le coup, je n’en aurais même pas eu l’occasion au final, compte tenu du fait que sitôt, la demoiselle reprit la parole, en venant à m’expliquer comment faire pour m’assurer que la tache allait disparaître. Trouvant cela gentil, voire même quelque peu adorable de sa part, je ne m’osai pas à l’arrêter dans ses propos, accusant réception de l’information, sans toutefois être persuadé que j’allais me souvenir de tout une fois que j’aurais quitté ce café. Mais décidé à ne pas le montrer, je choisis de plutôt concentrer son attention sur le fait que le café qu’elle venait de s’acheter était maintenant foutu, mais ça, ça semblait aussi peu la gêner que moi avec mon pantalon, au vu du commentaire qu’elle passa, même si je dus admettre que celui-ci me laissa quelque peu surpris. En effet, si je venais chercher mon café en ces lieux, c’était que je parvenais à m’en contenter. Ce n’était pas la grande qualité, mais c’était le mieux sur le chemin du boulot, et c’était certainement meilleur que celui qui sortait des machines du bureau, à mon avis en tout cas. Tentant de trouver le pourquoi du comment il serait infect, outre pour la raison banale que tous les goûts sont dans la nature, je finis par demander:  « Avez-vous pris le mélange corsé ? » Je marquai une pause pour lui laisser l’occasion de me répondre, et j’ajoutai:  « C’est le seul qui a vraiment du goût, à mon avis. » Après, si c’était bel et bien son choix et que celui-ci ne lui plaisait pas, ce ne serait pas plus grave, la fin de notre conversation sûrement, mais si jamais ce n’était pas ça, au pire, je pourrais me dire que j’avais pu lui servir ne serait-ce qu’un petit conseil, ce qui serait sommes toutes un juste retour du balancier, au vu du conseil qu’elle, elle venait de me donner.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 159
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Violet Abernathy
Disponibilités : Libre 0/4 : Jacob, Winnie, Tommy et Sasha
Âge : 27 ans (1er décembre 1990)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Dim 3 Déc - 11:22

Ma maladresse, je n’arriverais sans doute jamais à m’en débarrasser. J’étais ce qu’on appelle une véritable catastrophe ambulante. Le nombre de fois où je me cassais les fesses à ranger quelque chose correctement ; comme des dossiers par ordre alphabétique par exemple ; et que je faisais tout tomber en voulant le mettre sur la table, je ne les comptais plus. Quand je suis cuisinais, c’était la même chose, déjà, j’en foutais partout ; si j’étais organisé dans mon travail je ne l’étais clairement pas dans ma vie personnelle ; mais surtout, oui surtout, il n’était pas rare que ma préparation parte en fumer, parce que je la laissais bruler. Pour finir, ma colocataire et moi, on devait se faire des pâtes, puisqu’elle ne savait rien faire d’autre. Autrement dit, en voulant bien faire les choses, vous pouvez être certain que je vais stupidement me planter. Enfin bref, tout ça pour dire qu’on a beau faire des efforts, on ne se débarrasse pas facilement d’un défaut. Pour l’heure, je me sentais bête, parce que je craignais que le pantalon du jeune homme soit un pantalon hors de prix. De mon côté, moi, je préférais m’habillé dans les friperies, parce que je détestais la mode actuelle. Quand on est trop forte, on ne trouve rien de joli, mais quand on est trop mince, on ne trouve rien non plus. Ma taille de fringue s’apparentait à celle d’une gamine de seize ans, alors que j’en avais dix de plus ! Son absence de réponse m’assura que c’était le cas et j’avais envie de hurler. Hurler après le type qui m’avait bousculé et par la faute de qui, j’avais renversé mon jus de chaussettes. Oui, j’avais envie de hurler après ce bonhomme, même si ce n’était clairement pas de sa faute, vu la foule autour de nous. Comme à mon habitude, le stress me fit débiter un flot de paroles ininterrompues. Je respirais à peine entres deux phrases. Je ne sais même pas s’il comprenait un traitre mot de ce que je lui disais, mais pour moi, c’était important de le faire. Surtout si le pantalon était flingué. Pour être franche, je n’étais même pas certaine de la véracité de mes paroles, mais c’était mieux que de simples excuses. Au moins, même s’il n’avait pas tout saisie, il voyait que j’étais sincère et que je ne me fichais pas du fait que j’avais bousiller un pantalon hors de prix. Enfin, pas moi, mais le bonhomme qui m’avait bousculé et qui avait sans doute été bousculer par quelqu’un d’autre. Vu la foule, ça ne me surprendrait pas le moins du monde. Il me parla alors de mon café et j’avouais être plus soulagée qu’autre chose qu’il soit foutu, car il était infect. Mes paroles semblèrent le surprendre et il me demanda ce que j’avais pris. « Non, généralement, je le choisi plus doux, avec u nuage de lait. Mais pour être franche, je préfère le thé ! » Mais comme ici, ils n’avaient pas mon thé de prédilection, je prenais un café, ça m’aidait à me réveiller, surtout parce qu’il était dégueulasse. « J’essayerais à l’occasion, bien que j’aie peur d’avoir mal au ventre ! » répondis-je alors. Il m’était déjà arrivé d’être malade après avoir avaler un liquide disons plus fort qu’un autre, alors j’évitais de prendre le risque. Avoir mal au ventre n’avait rien de très agréable, on est bien d’accord.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 954
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux demander !

#EnCours Alec; Amaya; Aurora; Joyce; Kayla; Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Lun 11 Déc - 1:54


Amaya & Tommy

Il est vraiment infect ce café !

Mais il ne sera pas mieux sur mes souliers...
Je n’avais pas grandes attentes en donnant ce conseil à la jeune femme concernant le café à choisir en ces lieux mais pour sûr, je ne m’attendais pas à ce qu’elle vienne répondre pile le contraire de ce que je venais de lui suggérer. Quelque peu perturbé, je fis quand même un effort pour ne pas le montrer, me contentant d’accuser réception de l’information en hochant la tête, déterminé à ne pas ajouter quoi que ce soit. Non pas que j’avais honte de dire que personnellement, je préférais le café corsé, le café qui goûtait quelque chose, qui donnait vraiment une sensation de se faire réveiller par ce goût amer, pas toujours agréable aux premiers abords, mais qui, au final, devenait réconfortant, mais parce que je me disais que nul servait de faire la discussion à ce sujet plus longuement, d’autant plus que la demoiselle vint à conclure quelque peu le propos avec ses derniers dires, me laissant quelque peu embêté, puisque ne sachant que dire. Il était vrai que la discussion aurait pu se terminer comme ça. Je serais parti vers la file qui commençait à diminuer au comptoir, elle aurait probablement quitté les lieux ou quelque chose du genre. Mais si jamais c’était ainsi que la discussion se finissait, j’aurais certainement le sentiment que quelque chose bloquait. Après, ce n’était pas un drame, peut-être que ce serait la seule fois que nous allions nous croiser dans notre vie, ce ne serait qu’un épisode oublié et voilà, mais comme pour me donner bonne conscience, je finis par lâcher ce qui me brûlait les lèvres, soit:  « Je suppose que ce n’est donc pas le moment de vous proposer de vous payer un autre café ? » Cette proposition étant sortie tout de même de façon spontanée, je me rendis compte qu’après-coup qu’elle était similaire à celles que je faisais par le passé, quand je voulais attirer l’attention d’une demoiselle. Cependant, ce n’était plus le cas, non pas que la jeune femme devant moi était repoussante, mais parce que j’avais une jolie blonde à la maison qui était la seule à qui j’avais envie de faire de telles avances désormais. De ce fait, je crus bon de rectifier le tir en ajoutant:  « Enfin… C’est que je suis sur le point d’aller m’en acheter un, donc en commander un ou deux… » À ce point, cela ne faisait plus de différence me concernant. Voilà comment je voulais le présenter dans un premier temps, même si je n’estimais pas avoir eu l’effet escompté. J’espérais juste que j’avais été en mesure de rattraper le coup et ainsi, ne pas jeter un gros malaise ou un truc du genre dans la discussion.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 159
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Violet Abernathy
Disponibilités : Libre 0/4 : Jacob, Winnie, Tommy et Sasha
Âge : 27 ans (1er décembre 1990)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Jeu 21 Déc - 13:25

En effet, la conversation aurait pu être brève. Une rencontre matinale et sans attente. Rien de plus qu’une petite discussion entre deux inconnus, comme ça arrive tout les jours. D’autant plus que contrairement à moi, il semblait aimer le café. Et je remarquais que ma remarque l’avait quelque peu perturbé, car il ne s’attendait pas à ce que je réponde ce que j’avais répondu, à savoir que je n’aimais pas tellement le café et encore moins le café bien fort. Oui, la conversation aurait pu s’arrêté là, je serais partie de mon côté et lui du sien et puis c’est tout. Néanmoins, c’était dommage, ça ne coutait rien de discuter avec plus de profondeur, d’autant que je m’en voulais toujours autant de lui avoir bousiller son pantalon. Mais que dire de plus ? J’étais bavarde, principalement lorsque j’étais nerveuse ou effrayée, mais là, je n’avais aucune raison d’être nerveuse ou effrayée, donc forcément, ma timidité reprenait le dessus et je bloquais, je butais sur les choses que je devrais dire. Ce fut lui qui brisa le silence en hasardant sur le fait qu’il n’était pas possible pour lui de me proposer un autre café. « Et bien, s’ils proposent du thé, je ne dis pas non ! » répondis-je, gentiment. Après tout, le thé, j’appréciais ça et sans avoir besoin de me forcer. Un bon thé noir, le meilleur. Il aimait le café fort, moi, c’était le thé fort. Et sans sucre ou autre artifice qui puisse en atténuer le goût et surtout l’odeur. En écoutant ses paroles, je n’ai pas pensé une seule seconde qu’il puisse avoir une arrière-pensée, car j’ai toujours un train ; et même carrément un wagon ; de retard sur ce genre de chose. A part peut-être avec Jacob Simmons, mais là n’est pas l’histoire. Je suis donc étonnée de le voir précisé le fond de sa pensé, mais ma réponse précédente devrait convenir, je suppose. Après tout, j’avais admis ne pas être contre une tasse de thé, si l’établissement en proposait. Il me semble croire, à juste titre, que c’est le cas, mais comme je n’ai jamais vérifié, parce que oui, malgré son goût infame, le café me réveille d’avantage que le thé, qui lui, à tendance à m’exciter. Et je préfère éviter d’arriver au bureau dans cet état, au risque que ça soit perçu de la mauvaise manière par mon patron.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 954
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux demander !

#EnCours Alec; Amaya; Aurora; Joyce; Kayla; Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Ven 29 Déc - 22:02


Amaya & Tommy

Il est vraiment infect ce café !

Mais il ne sera pas mieux sur mes souliers...
Heureusement pour moi, la jeune femme vint à accepter ma proposition et ce, sans que cela devienne inconfortable. Bien que j’avais l’habitude d’avoir de l’entregent, de parler aux gens, surtout aux jeunes femmes, il n’en demeurait pas moins que j’avais craint de provoquer un malaise, ce qui m’était arrivé pour une des rares fois dans ma vie, raison étant surtout que précédemment, je n’avais pas à me préoccuper de froisser qui que ce soit, n’ayant personne m’attendant à la maison et que j’aimais profondément comme c’était le cas désormais. Est-ce que je m’en plaignais ? Certainement pas. Je n’allais pas le cacher, même si c’était un changement important, il n’en demeurait pas moins que c’était un changement que j’adorais dans ma vie, un changement qui, probablement, était une des meilleures choses pouvant m’arriver. Par contre, il fallait que je m’ajuste encore parfois, comme en ce moment et de ce fait, quand j’y parvenais sans trop de problème, je ne pouvais pas m’en plaindre. Je ne cherchai pas à éterniser la conversation non plus, acquiesçant sans plus tarder, mentionnant simplement à la demoiselle:  « Je reviens alors. », lui servant un sourire poli avant de finalement me mettre en file, file qui, heureusement, avait quelque peu diminué. De ce fait, je n’attendis pas une éternité avant de passer commande, commandant mon café sans trop de problème dans un premier temps, le thé par la suite. Puis, soudainement, je fus confronté à la question « lequel ? », me laissant quelque peu confus. Refusant de perdre contenance, je tentai de demander ce qui était proposé, voyant que nombreuses sortes étaient là, dans le présentoir, en trois catégories. Pris au dépourvu, je choisis trois sachets différents, un par catégorie, et je payai le tout, me moquant bien que cela coûte plus cher que prévu dans un premier temps, surtout que ce n’était pas deux ou trois dollars qui allaient me complexe, bien loin de là. Ensuite, j’attendis la commande, la prenant une fois que ce fut mon tour, pour finalement revenir vers la jeune femme, lui tendant une tasse d’eau chaude, puis les sachets de thé, en venant à lui préciser:  « Je ne savais pas trop quoi prendre, donc voilà. », esquissant un petit sourire en espérant au fond de moi que ce serait convenable et que la demoiselle trouverait son bonheur dans ce que j’avais apporté.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 159
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Schizophrénie : Elena Braxton et Violet Abernathy
Disponibilités : Libre 0/4 : Jacob, Winnie, Tommy et Sasha
Âge : 27 ans (1er décembre 1990)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Dim 7 Jan - 11:00

J’avais un salaire confortable mais le loyer de l’appartement que je partageais avec ma meilleure amie était plutôt onéreux, de se fait, je ne me faisais pas souvent plaisir en m’offrant des vêtements neufs. Je préférais les livres et quand je voulais manger au restaurant, c’est dans celui que mes parents tenaient, que je me rendais. En dehors du quartier chinois, il n’y avait pas beaucoup de restaurant avec des spécialités asiatiques en ville, alors celui de mon père avait son petit effet et sans me vanter, c’était de loin le meilleur. Je ne dis pas ça parce que c’était le sien, bien au contraire, et je n’étais pas la seule à le penser. Mais sinon, personne ne m’attendait quand je rentrais chez moi ; excepté Fox mon chien ; et personne ne me disait au revoir le matin quand je partais. Ma meilleure amie bossait dans la même entreprise que moi mais dans un autre service, alors on partait ensemble et l’on rentrait ensembles. Ou plutôt on partait ensemble, et je rentrais seule parce qu’elle avait de nombreux petits amis. C’est que, contrairement à moi, elle ne manquait pas de charme. Après, je m’en moquais de plaire ou de ne pas plaire, disons que je plaisais aux hommes qui n’en valaient pas vraiment la peine et ceux qui me plaisaient, ne valaient pas mieux. Je pensais notamment à mon patron, il ne me laissait pas de marbre, mais je le cachais du mieux que je le pouvais par de l’indifférence, parce que ce n’était pas un homme pour moi. Certes, nous avions des points en commun ; ce que je n’aurais jamais cru ; mais c’était aussi un bel obsédé, donc pas pour moi. Enfin, revenons-en à la conversation et à cet homme dont j’avais tâché le pantalon avec du café. N’étant pas contre le thé, j’acceptais sa proposition de m’offrir une tasse, et il s’éloigna pour retourner dans la file d’attente, moins conséquente que toute à l’heure. Par chance, j’avais encore du temps devant moi et j’étais déjà bien en avance donc je ne risquerais pas d’être en retard. Je m’éloignais de la file afin de laisser la place vacante, puis je m’approchais des portes de sortie, ce qui était tout de même plus confortable. Quelques minutes plus tard, le jeune homme revient vers mois avec une tasse de café fumante et une autre d’eau chaude. Il me l’a tendis, ainsi que trois sachets de thé, car il ne savait pas lequel prendre. « C’est parfait, merci bien ! » lui dis-je, en prenant la tasse et les sachets dont je regardais le nom. Il y avait un thé noir, un autre à l’orange et au gingembre et le troisième, à la groseille et à la pêche. J’optais pour le noir, mon préféré. « Je gouterais les autres au bureau ! » ajoutais-je, avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 954
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux demander !

#EnCours Alec; Amaya; Aurora; Joyce; Kayla; Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   Mar 16 Jan - 1:12


Amaya & Tommy

Il est vraiment infect ce café !

Mais il ne sera pas mieux sur mes souliers...
Ce fut avec soulagement que j’accueillis le commentaire positif de la jeune femme comme quoi les quelques choix que je lui proposais lui convenaient. Encore mieux, elle vint même à me faire comprendre qu’elle ne jetterait pas les autres, qu’elle prendrait le temps de les essayer une fois qu’elle serait rendue sur son lieu de travail. Et même s’il y avait une possibilité qu’elle disait cela que pour me ménager, me faire sentir moins mal de ne pas avoir pris le temps de lui poser la question sur ce qu’elle aimait, sur ce qu’elle voulait très exactement, pour moi, c’était suffisant pour que je me sente un peu moins gêné, et que plus encore, je me permettre de sourire de façon polie et lui dire:  « Tant mieux. », même si je me disais que peut-être ce commentaire était un peu impertinent pour le coup. Mais me concernant, j’étais un peu le roi des commentaires impertinents, dans le sens où personnellement, je ne me privais pas, même si cela donnait parfois place à des situations un peu plus gênantes, des questions indiscrètes. Comme là, après avoir pris une première gorgée de mon café, comme je le connaissais, sans arôme sucrée qui ne me plaisait pas, comme celui que ma nouvelle assistante - incompétente - avait pris pour habitude de me préparer, je vins à dire:  « J’espère qu’on vous laisse au moins le temps de boire un thé là où vous travaillez. », laissant sous-entendre la banale question « Quel métier pratiquez-vous ? » mais de façon que j’estimais un peu plus originale, et peut-être un peu plus idiote aux yeux des autres. Me concernant, cela ne me complexait pas de le demander comme ça, surtout que j’étais le premier à savoir que ce n’était pas tout le monde qui pouvait se permettre de commencer, puis terminer une boisson chaude pendant que celle-ci était encore à température appropriée pour la consommer. Moi-même, si je n’imposais pas la volonté de faire cela, je ne pouvais pas me le permettre. Au début, je me retenais, pour ne pas déplaire à ces gens de la haute qui avaient pour habitude de boire leur thé avec le petit doigt en l’air, mais là, j’étais capable de signifier que j’allais finir mon café si je le souhaitais, et que si ça ne leur plaisait pas, c’était leur problème et non le mien. Mais ça, la demoiselle ne le savait pas, pas pour le moment, et je ne me voyais pas tant le lui dire, estimant déjà que le fait que j’aie tenté d’engager la conversation était beaucoup. Non pas que moi, j’étais pressé, mais peut-être elle, elle l’était, sans parler du fait que nous n’étions pas vraiment assis pour ça, étant là, au milieu de la place, là où des gens pouvaient circuler à tout moment.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est vraiment infect ce café ! (Tommy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ♣ Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: Starbuck-
Sauter vers: