AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une fête qui tourne à la catastrophe [Feat. Nael K. White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1131
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (1/3 - Disponible)

Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Une fête qui tourne à la catastrophe [Feat. Nael K. White]   Mer 30 Mai - 12:19

Comme bien souvent depuis de longs mois maintenant, Maddison passe ses soirées hors de chez sa mère. Elle découche parfois, mais lorsqu'elle rentre, ce n'est guère avant que le petit matin se lève. Travaillant dans un club de striptease en tant que serveuse depuis peu, il faut dire qu'elle y était à sa place. Elle qui flirtait constamment avec l'illégal, le danger, elle était dans son élément. Enfin, du moins, avec le masque qu'elle portait, parce que la vraie Maddison, la petite fille adorable qu'elle avait été n'aurait jamais fréquenté ce genre d'endroit.

Ce soir, elle s'était rendu à une fête avec ses amies. L'objectif principal de la soirée : s'amuser bien évidemment, et pour cela, il y avait tout ce qu'il fallait. Aussi bien des bouteilles de vodka, de whisky, de tequila que de la poudre blanche et autres drogues. En dehors des soirées, la jeune italienne ne buvait pas et ne se droguait pas, il n'y avait que dans ce genre où elle se laissait complètement aller. Et puis, descendre plusieurs verres sans même se poser la question de ce qu'il y a dedans, ça lui permettait de lâcher prise, d'oublier cette douleur qui lui brûlait le coeur depuis toutes ces années. Parce que la vérité, c'est qu'elle ne s'est jamais remise de sa rupture, être abandonnée sans même savoir pourquoi. C'est à cette période qu'elle avait commencé à perdre les pédales, et puis, sa mère avait rencontré l'homme de sa vie et aujourd'hui, elle se coltinait son beau-père au domicile familial. Leur relation était plus que tendu et l'homme en question n'était pour ainsi jamais là. Et ça, Maddy avait du mal à le supporter aussi.

Plusieurs verres dans le sang, quelques petites lignes sniffées, elle était au paradis, mais elle n'était pas vraiment apte à réagir à quoique ce soit. Comme à cet homme qui par exemple venait de l'embrasser. Alors sous l'effet de d'adrénaline, elle avait poursuivi le baiser. Mais l'homme ne s'était pas arrêté là, il devait être tout aussi ivre qu'elle et pensait qu'elle allait se donner sans compter. Après tout, c'est ce qu'elle fait en temps normal, à la seule différence que c'est elle qui décide où, quand et avec qui. Et là elle n'en avait pas envie. Elle essayait de se débattre mais en vain, elle n'avait pas vraiment de force et l'alcool ne lui en donnait pas plus. Elle sentait la main de l'inconnu remonter sur ses cuisses puis s'immiscer dans son mini-short avant de lui procurer du plaisir, tout en laissant ses lèvres collées contre les siennes. Et bien évidemment, la jeune femme avait eu l'idée de se mettre à un endroit où la fête était plus calme, autrement dit, là où personne n'était.

À quoi elle s'attendait en même temps ? Elle savait que ce genre de choses lui arriverait tôt ou tard, mais elle avait toujours espéré y échapper, cette fois-ci, c'était son tour, elle payait toutes les conneries qu'elle avait pu faire et les mauvais choix qu'elle avait enchaîné. Elle allait se faire abuser par cet homme qui, probablement ne se souviendra de rien demain matin, ce qui laissera une nouvelle marque indélébile dans l'esprit de la belle italienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une fête qui tourne à la catastrophe [Feat. Nael K. White]   Mer 20 Juin - 21:40

Nael se stabilisait un peu dans sa vie, son année touchait bientôt à sa fin et bientôt il aurait sa plaque au FBI et allait pouvoir exercer comme criminologue. Après huit ans d’étude et de dur labeur, d’un nombre incalculable de sacrifice pour obtenir son doctorat, de week-end entier passé à s’entrainer aux centres de formations du FBI. Ca avait été une organisation mais il s’en sortait, Savannah n’était plus trop disponible pour lui mais heureusement maintenant il avait Nicola, avec qui il filait le parfait amour, avec ses moments de haut et de bas. Ce soir là, Nael en avait profité pour rentrer trop du travail, après avoir été chez Naomi pour récupérer les deux petits monstres qu’il allait avoir pour la semaine. Cette garde alternée fonctionnait bien et les deux garçons étaient aussi heureux de se rendre chez leur père que chez leur mère. Une fois sa cargaison récupéré, il avait retrouvé Milo après son entrainement de football qu’il avait récupéré et San était déjà à la maison avec Nicola, sa mère l’ayant récupéré directement après l’école. Et la petite famille recomposé avaient passé une super soirée tous ensemble, avant de mettre les petits au lit pour finir la soirée en amoureux.

Mais avant de se coucher, Nael avait pu voir un peu les messages de Maddi qui l’avait invité à le rejoindre plusieurs fois dans la soirée. Il n’était plus tellement branché soirée contrairement à sa meilleure amie. Mais comme Nicola avait reçu un coup de téléphone de Devin, coup de téléphone qui lui paraissait interminable, le jeune psychologue s’était dit qu’il pourrait aller faire un tour dehors, prévenant Nicola avant de l’embrasser. Ca faisait bien quelques jours qu’il n’avait pas vu Maddison et il regrettait de ne plus pouvoir la voir autant qu’avant, même s’il faisait son maximum pour. Il savait qu’elle n’était pas forcément dans une très bonne phase alors même si il était tard et que la soirée étaient plus que bien entamé, bien plus proche des afters que du commencement, il voulait la rejoindre.

Il était arrivé à l’endroit de la fête et il était parvenu à entrer sans grand mal, cherchant la belle brune des yeux sans qu’il ne la trouve. Il avait croisé une de ses copines, il ne la connaissait qu’à peine mais il savait qu’elle était amie avec celle qu’il recherchait. Elle lui indiquait ne pas trop savoir, lui montrant une zone de la pièce bien large avant de manquer de tomber. Nael l’a retenu de justesse constatant qu’elle était sous l’influence de la drogue, avant de l’aider à s’asseoir. Et c’est à ce moment là qu’il l’avait aperçu, plus loin isolé des autres et de cette musique assourdissante, de ces lumières aveuglantes et surtout de cette foutue foule qui en aurait fait angoissé plus d’un. Nael n’avait d’abord rien vu de se suspect avant de réaliser qu’elle se débattait à mesure que le type la poussait contre un mur les mains baladeuses.

Nael n’était pas violent mais il sentait son sang ne faire qu’un tour, ni une ni deux il les avait rejoint, se contenant pour ne pas le frapper. Se battre mettrait en péril ça formation, alors il était allé à leur niveau avant de se mettre entre les deux, attrapant avec force la main du type un peu trop bas à son gout qu’il repoussait vivement. « Bouge de là, elle est avec moi. » Ses yeux bleus d’ordinaires si joyeux affichait une noirceur particulière. Mais ce connard aussi drogué qu’abruti ne lâchait pas l’affaire et avait tenté de lui en coller une. Mais la formation au combat de Nael, couplé aux réflexes ralentis du type faisait qu’il l’esquivait sans grand mal jusqu’à le voir tombé au sol comme une merde. L’insultant une dernière fois il se barrait en courant, Nael quand à lui se retrournait face à Maddison. « Il t’a pas fait de mal ? »
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1131
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (1/3 - Disponible)

Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: Une fête qui tourne à la catastrophe [Feat. Nael K. White]   Jeu 21 Juin - 7:12

Maddison n'était pas ce que l'on pouvait appeler ce qu'il y a de stable. Elle enchainait les petits boulots parce qu'elle était incapable de trouver quelque chose qui la passionne assez pour y rester des mois et des mois entiers. Tout ce qu'elle avait jusqu'à maintenant, elle avait fini par s'en lasser. Et c'était un peu la même chose pour le restant. Tout comme ses relations amoureuses. Enfin là, c'était même encore pire. Elle ne s'en passait pas, elle refusait d'en avoir. Des sérieuses évidemment, parce qu'elle ne se privait pas pour prendre du bon temps avec de parfaits inconnus, en revanche, jamais deux fois de suite, ou alors, il faudrait qu'elle est vécue le moment différemment, mais généralement, après usage, elle jette, comme un mouchoir.

Depuis peu, elle travaillait en tant que serveuse dans un club de striptease. Il est vrai qu'il y a quand même mieux comme endroit, comme un simple bar par exemple, mais il faut croire que la jeune italienne ne fait jamais les choses à moitié lorsqu'elle les fait ! Mais il fallait voir les choses en face, même si la brune vivait encore chez sa mère, l'argent qu'elle gagnait lui permettait d'acheter sa drogue et de profiter de certaines fêtes qui demandant un petit pourboire à l'entrée. Finalement, cet argent qu'elle gagnait lui servait à se détruire encore un peu plus. Il arrivait parfois à Maddy de se demander si un jour elle redeviendra celle qu'elle a été. Elle aimerait, au plus profond d'elle-même, pourtant, le mode de vie qu'elle menait lui convenait. Prendre des risques ne la gênait pas, risquer de fréquenter les mauvaises personnes non plus. Elle s'en fichait au fond, elle n'avait plus vraiment goût à la vie depuis q'uelle avait entamée sa descente aux enfers. Seule.

Pour profiter de sa soirée, puisqu'elle ne travaillait pas, elle décida de se rendre à une soirée. Une de plus. À peine arrivée qu'elle avait déjà un verre dans sa main. Elle aimait la sensation que faisait le liquide lorsqu'il glissait le long de sa gorge. Cette agréable brûlure. Le fait que tout devient beaucoup plus simple, les problèmes disparaissent pour laisser place à une bonne soirée en perspective. Elle se mit à déambuler tout en saluant certaines personnes. Au fond, elle ne les connaissait pas, mais elle les croisait souvent, ce qui aidait forcément à se souvenir de leur visage.

Après avoir descendu quelques verres, elle sortit son téléphone sans vraiment savoir ce qu'elle faisait. Elle appuya sur certaines touches. Au final, Maddy avait envoyé un message, enfin plusieurs même pour être exact, à son meilleur ami pour qu'il vienne la rejoindre. Elle ne savait pas veaoment ce qu'elle faisait, mais elle aimerait vraiment ce jeune homme auprès d'elle, elle pourra enfin profiter pleinement de la soirée. Mais les choses ne se déroulent pas vraiment comme elle l'avait envisagé. Nael n'avait pas répondu à ses messages, il était sans doute occupé. Tant pis, elle allait s'amuser toute seule.

La tête en vrac, elle ne contrôlait plus ce qu'elle disait ni même faisait, voilà pourquoi elle avait répondu au baiser de cet homme avant que celui-ci ne tente d'en avoir plus. Quelques caresses que Maddison appréciait mais bien rapidement, tout dérapa. Ses mains se faisaient plus baladeuses, plus insistantes alors que la brunette était incapable de le repousser. Non pas qu'elle appréciait, mais elle n'était plus maîtresse de son corps, l'alcool qu'elle avait dans le sang et la drogue ne l'aidaient pas à se débattre de cet homme. Elle allait se faire violer ici, avec toute cette foule bien qu'elle en soit à l'écart, sans que personne ne s'en aperçoive. Les jeunes qui sont ici sont tous tellement alcoolisés et drogués sont bien incapables de déceler quoique ce soit de mal dans ce qui se déroule sous leurs yeux. Maddison n'est pas la seule à rouler une pelle à un parfait inconnu.

Puis tout à coup, alors qu'elle avait décidé de se laisser faire parce que ses forces ne lui permettaient pas de se débattre, elle entendit cette voix. Nael. Elle avait envie de crier, mais non seulement elle en était incapable parce que paralysée, et puis, avec la musique, ce n'est pas ses pauvres cris qui allaient être perçus. Son meilleur ami finit par la dégager des griffes de ce taré avant de fuir de s'enfuir avec elle. Maddison avait l'esprit trop embrouillé. D'un côté, elle était bien trop ivre pour réagir de manière logique, elle avait presque envie de plaisanter sur la présence du jeune homme ici, mais de l'autre côté, cette frayeur qu'elle avait eu l'avait paralysé et elle était incapable de bouger ni dire quoique ce soit. Pour seule réponse, elle planta ses yeux bleu dans ceux du jeune homme. Et bien rapidement, elle désaoula et la peur qu'elle avait ressenti avec cet homme mais qu'elle avait refusé de montrer, s'empara d'elle. Elle se mit alors à vers et quelques larmes, tout cela en silence et en tournant la tête, refusant que son meilleur ami ne soit dans quel état elle était.

Nael savait que Maddison avait perdu pied depuis quelques temps, mais, il ignorait très certainement que ce qui venait de se passer ce soir, c'était son quotidien. Pas cette agression non, mais les fêtes. Elle y allait tout le temps et rare était les soirs où elle rentrait chez elle sombre, même lorsqu'elle travaillait. En même temps, elle était au centre de l'activité puisqu'il y avait toutes les bouteilles qu'elle souhaitait, donc elle pouvait consommer sur place.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une fête qui tourne à la catastrophe [Feat. Nael K. White]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fête qui tourne à la catastrophe [Feat. Nael K. White]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)
» Gros mekk tourne boulon et Gros mekk la feraille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: