AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Levi AbberlineGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 978
Crédits : (c) Cranberry & Tumblr
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Lun 3 Avr - 0:09

Haley & Levi
I'm in love with an uptown girl

Cette dernière semaine avait été riche en changements et adaptations en tout genre. En effet, sortir du centre de désintoxication, retrouver mes repères, en créer de nouveaux, tenter d’avoir une vie à peu près normale après avoir passé six mois dans un centre où on me couvait comme pas possible - je m’en rendais compte à présent - était pas mal plus long et difficile que je ne l’aurais cru. Cependant, je ne m’en plaignais pas, puisque j’avais l’impression d’avoir retrouvé une liberté que je n’avais pas connue depuis un bon moment maintenant, voire même probablement jamais. Évidemment je n’étais pas redevenu riche soudainement, je n’avais pas encore d’emploi ni même de demeure à proprement parler, mais au moins, j’avais une seconde chance de faire quelque chose de bien, et j’étais décidé à la saisir et ne pas la laisser passer. Ce qui me frustrait le plus dans tout ce processus en fait, c’était que depuis ma sortie, je n’avais pas eu l’occasion de revoir ma fille, Haley. Il était vrai que je n’avais pas encore pris le temps de parler à Savannah de la façon dont nous allions nous la partager désormais, si jamais cela restait la même qu’avant ma cure ou pas, tous ces détails, mais il restait qu’elle me manquait, et j’avais le sentiment qu’il me fallait de la voir, m’assurer que tout allait bien, compte tenu de tout ce qui s’était passé depuis que j’avais intégré le centre de désintoxication. Tristement, j’avais le sentiment qu’il y avait encore certains non-dits entre nous, et cela ne me plaisait pas. De ce fait, un après-midi où Freya n’était pas là, je demandai à Savannah s’il était possible de voir notre fille pendant quelques heures, lui promettant que lorsqu’elle viendrait la chercher le soir venu, elle aurait fait ses devoirs. Pour mon plus grand soulagement, elle accepta et de ce fait, elle avait prévenu de venir la déposer chez ma meilleure amie pour que nous puissions passer du temps ensemble. Sitôt que ce fut décidé et que j’eus une idée de l’heure à laquelle elle serait là, je m’activai pour faire un peu de place au salon afin qu’elle puisse travailler convenablement, et plus encore, je me permis de lui préparer un petit goûter, me doutant qu’elle aurait peut-être un peu faim une fois qu’elle aurait fini les cours. Et au pire, si elle n’en voulait pas, c’était quelque chose qui se remettait facilement au réfrigérateur et qui pourrait être mangé plus tard. Le tout étant prêt, je regardai l’heure, et quand je me rendis compte qu’elle n’allait tarder, je me postai à la fenêtre, et j’y restai jusqu’à ce que je voie une voiture ralentir devant la maison. Reconnaissant celle de Savannah, je me permis d’ouvrir la porte et aller attendre sur le porche, le coeur battant la chamade, espérant juste qu’Haley allait considérer ce moment comme étant un moment heureux et non pas une corvée, cette fois-ci.

_________________

Elle était mon rêve. Elle a fait de moi ce que je suis, et la tenir dans mes bras était plus naturel pour moi que d'entendre battre mon coeur.  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Haley MilesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 133
Crédits : Eriam
Avatar : Kristina Pimenova
Pseudo : Sugarbabe
Âge : 13 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Jeu 6 Avr - 0:38


I'm in love with an uptown girl
Levi & Halet/div>


Il s’en était passé tant de choses. Mais je commençais juste un peu à être à nouveau moi. Enfin ce petit moi n’était pas loin. Je me rendais compte vraiment que j’avais été exécrable avec tout le monde. Mais cela m’avait fait grandir aussi, enfin un peu. Je me sentais un peu plus adolescente et un peu moins enfant. Se rendre compte à quel point on peut faire souffrir des personnes qu’on aime vraiment c’était comme recevoir un coup de poing en pleine face. Mes professeurs eux aussi étaient vraiment contents de voir un revirement de situation. Même moi je me sentais tellement mieux. Il fallait aussi se l’avouer, j’avais passé le meilleur des anniversaires possibles. Même s’il avait mal débuté. Maintenant tout allait vraiment pour le mieux. En plus, vous savez quoi? Mon père était enfin sorti, il était guéri. Lors de mon anniversaire, même si j’étais vraiment en colère sur le moment on a eu cette discussion. J’avais crié sur lui, et je m’en voulais énormément. Mais je n’étais plus du genre à me taire. Mais rapidement, j’avais réalisé que même si j’étais un accident.Il m’aimait. Papa m’aimait plus que tout. Et je m’en voulais d’avoir vraiment douté de lui.  
Je savais bien sûr que je l’avais vraiment blessé, même s’il me disait le contraire, je le connaissais et au fond de lui ça allait resté. Il devait continuer de savoir qu’il était mon héros, c’était la vérité. Et je comptais lui dire chaque fois que j’allais le voir.
Je m’ennuyais en cours vraiment, mais il fallait que je résiste et que je rattrape un peu mon retard. Une fois la journée enfin finie, j’avais rejoins maman dans la voiture. Mais j’avais remarqué ce petit sourire sur son visage “ Quoi??” Cela m’amusait aussi énormément. Et encore plus quand elle m’annonça que Levi lui avait demandé s’il pouvait me voir, aujourd’hui, enfin là tout de suite. Surprise surprise, maman avait tenu sa parole. Le voir un peu plus souvent. Je réalisais que nous avions à nouveau fait un grand pas en avant. J’étais vraiment super contente de pouvoir passer un moment. Bien sûr maman me rappelait qu’il fallait que je fasse mes devoirs pour être tranquille quand je rentrerais. Il était évident que cette petite règle n’allait pas disparaitre aussi rapidement.  Il y avait aussi du changement, papa n’avait plus son petit appartement. Je l’aimais beaucoup, mais il voulait repartir sur de bonnes bases et il vivait chez sa meilleure amie, Freya, elle était un peu comme ma taty tout comme Derrick était mon tonton, c’était la même chose. Nous arrivions rapidement devant la maison et il m’attendait. Je savais que papa était toujours pressé de me voir et cela me faisait super plaisir. J’embrassais maman sur la joue, j’attrapais mon sac à dos et je sortais pour le rejoindre.
Je sautais dans ses bras amusée “ Papaaaa” Je lui faisais un gros câlins. J’avais encore ce besoin de me faire câliner comme une enfant, donc j’en profitais encore un peu. Je descendais de ses bras pour entrer dans la maison et rapidement je me jetais sur le canapé qui était juste énorme en rigolant “ je suis amoureuse de ce canapé tu sais “ Et de plus je vis un magnifique verre de lait et plein de petits Oreo. “ Oh merci… je commence d’abord mes devoirs et ensuite je prendrai le goûter, plus vite commencé plus vite fini” Je sortais mon livre de conjugaison, un réel plaisir d’étudier les verbes.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Levi AbberlineGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 978
Crédits : (c) Cranberry & Tumblr
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Lun 17 Avr - 22:03

Haley & Levi
I'm in love with an uptown girl

Je savais que la poussière était retombée depuis l’incident de l’anniversaire d’Haley, mais je fus quand même craintif qu’elle ne soit pas heureuse de me voir pour une raison ou une autre pendant un bref instant, d’où le fait que ce fut le coeur battant la chamade que je la regardai sortir de la voiture. Je demeurai nerveux jusqu’à ce que je voie qu’elle ne venait pas vers moi à reculons, bien loin de là. Mais je terminai de me rassurer que lorsqu’elle vint se jeter dans mes bras, là où je l’accueillis avec réconfort et plaisir. Sans me faire prier, je la gardai dans mes bras un petit moment, prenant plaisir à humer doucement le parfum de ses cheveux, comme si je ne l’avais pas fait depuis une éternité maintenant. Il me faisait du bien de retrouver ces petites banalités du quotidien qui me manquaient tant depuis ma cure et ce, même si Haley était venue me visiter plus qu’une fois. Là-bas, ce n’était pas la même chose, les circonstances étaient différentes. Là, je me sentais vraiment libre d’étreindre ma fille comme je le voulais, et franchement, ça, c’était un réel bonheur. Bien sûr, je demeurai conscient qu’à un certain point, il me fallut la lâcher et la reposer par terre, mais je ne m’en fis pas trop, sachant que notre petit moment ensemble ne venait que de commencer, et que ces moments, si Savannah le voulaient bien, allaient se répéter plus souvent. Mais pour ça, je le savais, il me faudrait encore fait quelques efforts pour lui montrer qu’elle pouvait me confier notre fille sur des périodes plus longues, ou du moins, plus fréquemment, alors quand Haley en vint à me dire qu’elle se devait de faire ses devoirs, je ne m’y opposai pas, ayant déjà pris pour acquis qu’elle se devrait de les faire, comme elle le devait aussi quand elle me payait une visite après l’école. Mais visiblement, ces dits devoirs passaient même au-dessus du fait de manger un goûter. Dans un premier temps, cela me surprit un peu, mais ne voyant pas pourquoi je la réprimanderais sur ce fait, je me contentai de simplement lui dire:  « Comme tu veux, ma princesse. » avec un petit sourire. Plus encore, comme pour lui venir en aide, je me penchai pour prendre le verre de lait et les biscuits, les mettant de côté afin qu’elle ait de la place pour sortir ses cahiers sans tout renverser. Je ne disais pas qu’elle était maladroite, mais disons que je préférais prévenir que guérir dans le cas présent, d’autant plus que même si je savais que j’étais le bienvenu en ces lieux, il n’en demeurait pas moins que je ne voulais certainement pas que mon amie revienne et que je sois obligée de lui dire que j’avais fait un beau gâchis. Tandis que je m’affairais à cela, je me permis quand même de demander à Haley:  « Ta journée s’est bien passée ? » Après, si elle me répondait que par oui ou par non, je n’irais pas plus loin et je la laisserais faire ce qu’elle avait à faire. Cependant, je ne m’éloignai pas pour autant, me permettant de m’asseoir non loin dans le canapé, et lui demander, par pure formalité:  « Tu as besoin d’aide pour tes devoirs ? » Je savais très bien qu’elle n’avait pas besoin de moi toujours, voire même pas très souvent, parce que ma fille, elle était brillante, et j’étais plus que fier d’elle, mais être en sa compagnie, lui filer un coup de main quand elle en avait besoin, c’est quelque chose que j’avais pris l’habitude de faire quand j’étais au centre, parce que bien souvent, c’était la condition pour qu’elle vienne me voir, soit qu’elle ait fini ses devoirs une fois à la maison. Et même si je voulais ne pas repenser autant que possible à mon séjour au centre, ces moments, j’en gardais de bons souvenirs et de ce fait, je n’avais absolument aucune raison de m’empêcher de le faire maintenant que j’étais sorti.

_________________

Elle était mon rêve. Elle a fait de moi ce que je suis, et la tenir dans mes bras était plus naturel pour moi que d'entendre battre mon coeur.  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Haley MilesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 133
Crédits : Eriam
Avatar : Kristina Pimenova
Pseudo : Sugarbabe
Âge : 13 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Mer 10 Mai - 23:58


I'm in love with an uptown girl
Levi & Halet/div>


Je m’étais rendue compte combien ma colère avait été très forte. Au point de me perturber totalement et de perdre confiance en mon père. Mais j’avais reçu trop d’informations après un petit choc qui concernait l’arrêt des visites au centre. je crois que trop de choses m’étaient passée par la tête et maintenant je m’en voulais presque d’avoir pu penser des choses horribles sur mon papa. Après une grosse explication je me rendais compte que je n’avais pas réagi comme il le fallait et j’étais simplement en tord sur toute la ligne. Intérieurement j’avouais que j’avais vraiment eu cette peur de le perdre, de perdre une des personnes les plus importantes à mes yeux. Mon papa c’est simplement mon mentor, ne pensez pas que j’en avais rien à faire de ma mère bien au contraire. Et j’avoue que je n’avais qu’une envie de passer ce petit moment avec lui. J’avais tellement à me faire pardonner en sachant que même si mon père ne le montrait pas je lui avais fait un mal indescriptible.

J’étais vraiment contente d’être ici, il vivait chez Luna, je ne la connaissais pas enfin si papa m’en avait déjà parlé mais je ne l’avais jamais vue. Mais j’étais rassurée qu’il aie trouvé un lieu pour vivre et surtout que je puisse venir le voir aussi souvent que je le voulais.  Maman avait vraiment tenu sa promesse chose que je n’espérais pas, bien sûr toujours dans mon moment de colère. Mais je savais maintenant que notre ancienne histoire était une page fermée et qu’on en écrivait une nouvelle et cela me plaisait vraiment bien. Papa semblait assez surpris que je préfère faire mes devoirs avant de prendre le goûter, je voyais sa petite tête c’était vraiment comique. “ Je veux juste les faire tout de suite comme ça , ensuite je serai tranquille et je pourrai profiter de toi, tu comprends mieux maintenant? “ Je voulais lui expliquer car sa tête valait de l’or. Je sortis mon gros classeur, c’était presque de la torture d’avoir un tel poids sur le dos, c’est juste de la maltraitance. J’avais un devoir de conjugaison mais il n’allait pas être trop compliqué. Et effectivement je m’y lançais rapidement. “ Ne t’inquiète pas, j’en ai pour dix minutes, ce n’est pas très compliqué “ J’écrivais mais je pouvais en même temps raconter ma journée, vous savez les femmes elles savent toujours faire plusieurs choses en même temps “ Alors ma journée assez normale, les professeurs sont apparemment contents de me retrouver comme ils disent. Et moi je suis ravie de ne plus être collée, c’était presque une torture. D’ailleurs j’ai eu un A+ à un DM de mathématiques “ La preuve que je reprenais du poil de la bête. Apparemment j’avais tous les moyens de rattraper mon petit passage à vide, travailler juste un peu plus. Mais la preuve que je finissais rapidement. Je rangeais mes affaires dans mon cartable, pour aller le déposer à côté de la porte d’entrée et tout en revenant je m’étais mise à chanter “ Uptown girl ,You know I can't afford to buy her pearls .But maybe someday when my ship comes in .She'll understand what kind of guy I've been .And then I'll win ♫ “  Après un petit pas de danse devant mon papa, pour m’installer sur le canapé pour attraper le verre de lait “ Ca va papa? “ Il tirait une drôle de tête à cet instant.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Levi AbberlineGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 978
Crédits : (c) Cranberry & Tumblr
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Lun 22 Mai - 22:11

Haley & Levi
I'm in love with an uptown girl

Franchement, qu’elle mange son goûter avant ou après ces devoirs, cela ne me gênait pas. C’était plus pour elle, voir si elle voulait combler sa faim avant de faire quoi que ce soit d’autre. Mais là, visiblement, c’était ses devoirs qui étaient prioritaires. Sachant que ce n’était pas une mauvaise chose, surtout après la mauvaise passe qu’elle avait pu avoir ces dernières semaines, je pouvais difficilement m’opposer à cette volonté. Malgré tout, je ne la coupai pas pas en lui disant qu’elle n’avait nulle besoin de m’expliquer me contentant de simplement hocher la tête en souriant doucement pour lui confirmer que je comprenais, et que je la laissais faire comme elle le souhaitait. Sans dire mot donc, je la regardai sortir son classeur, m’installant plus confortablement dans le canapé non loin d’elle lorsqu’elle me dit que ses devoirs n’étaient pas difficiles à faire, et rapides à réaliser en plus. Non pas que je ne voulais pas l’aider en cas de besoin, mais parce que je ne voulais pas la presser en restant là, au bout de mon banc, à attendre de voir si je pourrais être utile, d’autant plus que je savais que je ne pouvais pas toujours l’être, et que je le serais encore moins au fur et à mesure qu’elle allait gravir les échelons de la scolarité. À moins que peut-être je me décide finalement à retourner aux études, ne serait-ce qu’à distance, dans l’espoir d’avoir un emploi un peu plus agréable à vivre ? Je devais admettre que je commençais à y songer, de plus en plus souvent. Je n’en étais pas au stade de dire que c’était là une idée très sérieuse, mais je ne dirais pas que ça en était une mauvaise non plus. Mais pour le moment, tout ce que je pouvais faire, c’était mon mieux, sauf que là, mon mieux ne fut même pas nécessaire, puisque rapidement, Haley se mit au travail. Plus encore, faire ses devoirs ne l’empêcha pas de me raconter sa journée, en venant, mine de rien, à grandement me rassurer en me signifiant que désormais, elle n’avait plus de soucis au niveau de l’école. Après, puisque je ne savais pas si c’était parce que j’étais sorti de la clinique, ou parce que sa mère l’avait suffisamment secouée pour qu’elle reprenne du poil de la bête, je ne me prononçai pas sur le sujet, me contentant de simplement lui dire, en toute sincérité:  « Je suis fier de toi, ma puce. » Et là, comme pour me le prouver, elle termina ses devoirs en deux temps, trois mouvements, et de ce que j’avais pu brièvement voir sur ses cahiers, elle semblait avoir tout complété. Ravi de voir cette motivation, et aussi content qu’elle ait terminé afin que nous puissions profiter un peu plus de notre temps ensemble, je profitai du moment où elle eut rangé le tout, puis qu’elle était partie déposer son sac à l’entrée, pour lui ramener non loin son goûter. Cependant, alors que j’étais en train de m’exécuter, je l’entendis soudainement s’exclamer. Dans un premier temps, je crus qu’elle voulait me dire quelque chose, mais rapidement, je réalisai qu’elle était en train de chanter. Normalement, ça m’aurait fait sourire d’amusement, sauf que rapidement, trop rapidement, je reconnus les paroles de la chanson qu’elle avait dans la voix. C’était une vieille chanson, une chanson que je n’avais pas entendue depuis des années, que je ne pensais plus entendre, encore moins venant de ma fille, mais que je reconnus dès les premières paroles. Cette chanson, je l’avais chantée beaucoup trop souvent pour ne pas la reconnaître. Mais espérant encore que j’avais peut-être halluciné, lorsqu’Haley revint non loin, ayant bien compris que je n’étais pas demeuré indifférent à cette écoute, je ne sus faire mieux que de lui demander:  « C’est quoi cette chanson, ma puce ? Tu l’as apprise où ? » Bien sûr, j’avais fait gaffe à lui demander sans aucun reproche, parce que ce n’était pas ce que je voulais, le lui reprocher ça. Mais je trouvais quand même étrange que ce soit cette chanson en particulier, et que ce soit là qu’elle la découvre, alors que tout cela était enfoui depuis bien longtemps. Est-ce que quelqu’un avait parlé du groupe devant elle, ou directement à elle ? Que pouvait-elle bien savoir sur ce sujet ? Voilà surtout ce que je me demandais.

_________________

Elle était mon rêve. Elle a fait de moi ce que je suis, et la tenir dans mes bras était plus naturel pour moi que d'entendre battre mon coeur.  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Haley MilesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 133
Crédits : Eriam
Avatar : Kristina Pimenova
Pseudo : Sugarbabe
Âge : 13 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Ven 2 Juin - 1:42


I'm in love with an uptown girl
Levi & Halet/div>


JUne journée trop bien appréciable, je savais maintenant que je pouvais demander à maman pour venir voir papa quand cela m’enchantait et que cela leur convenait aussi. je ne me voyais pas débarquer comme ça sans avoir prévenu. J’avais tout de même des principes. Mais j’avais tellement à rattraper. Un mois sans le voir et puis avec toutes mes erreurs j’avais la sensation d’avoir raté beaucoup.Mais je pouvais tout rattraper aujourd’hui et plus tard. C’était vraiment mon défi. Et j’avais la sensation que je ne m’étais jamais autant dépêchée pour faire un devoir. Evidemment je l’avais fait sérieusement mais j’avais eu cette faculté de me sentir un peu comme Flash. Mais maintenant que tout était fini, j’avais envie de passer un petit moment avec l’homme de ma vie, bah quoi j’ai pas le droit d’être amoureuse de mon papa? Non plus sérieusement il était un grand modèle pour moi, et le peu de temps que j’avais avec lui, je voulais en profiter à plus de deux cents pourcents. Maintenant maman pouvait toujours revoir la garde et alterner, peut-être que je pourrais pour le coup dormir chez lui plus souvent, et faire plein de choses. Je pouvais penser à tout cela maintenant et être certaine de ne pas être déçue de la réponse, comme un refus ou autre.
Et là maintenant le moment préféré allait commencer, mais à voir la tête de mon papa je m’étais stoppée sans comprendre. Il était assez intrigué par la chanson que je fredonnais. Pourtant je ne savais pas ce qu’il pouvait y trouver mais je voyais bien qu’un truc le chiffonnait.  “ Mais c’est un groupe super géniale, je l’ai apprise toute seule. C’est les Z Guyeezz qui chantent.Attends papa” Je retournais dans mon sac à dos pour farfouiller à nouveau dedans. Je savais que je me baladais en ce moment avec le CD et que dès que je pouvais je l’écoutais. Bien que évidemment les CD ce n’était plus vraiment d’actualité, mais il y avait toujours moyen d’en écouter. Une fois que j’avais trouvé ce fameux CD je revenais vers papa, le titre de l’album était lui aussi Uptown Girl, j’avais tout écouté, et c’était vraiment ma préférée. “ Regarde papa c’est eux, ils sont super cools. J’ai trouvé l’album chez tonton. Il avait un tiroir ouvert, et j’avoue que ce n’est pas bien de fouiller , j’avoue mais je l’ai pris, et je lui ai demandé si je pouvais l’écouter.” C’était la vérité, il avait semblé être amusé même tonton que je trouve cet album et que je veuille l’écouter. “ Tu devrais aussi l’écouter, tu ne veux pas le faire avec moi? S’il te plait, je pourrais danser un peu et toi aussi avec moi “ Je continuais de regarder mon papa, l’intrigue ne semblait pas disparaitre de son visage J’étais juste loin de m’imaginer que les gars qui se trouvaient sur la couverture m’était connu, enfin j’en connaissais deux, papa et tonton , oui vous venez de bien comprendre.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Levi AbberlineGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 978
Crédits : (c) Cranberry & Tumblr
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Lun 5 Juin - 0:58

Haley & Levi
I'm in love with an uptown girl

La vérité, même si je n’avais pas eu l’occasion ou le courage de l’admettre en voyant l’enthousiasme de ma fille par rapport à ce vieux groupe, c’était qu’elle n’aurait pas eu besoin d’aller chercher la pochette de l’album où que ce soit pour que je sache de quel groupe elle parlait, pour que je me rappelle parfaitement de cette pochette, de cette chanson qu’elle chantait, en plus de toutes celles qui se trouvaient sur le même disque. Et pourtant, je ne parvins pas à l’arrêter, trop choqué pour lui dire quoi que ce soit. Je me doutais bien qu’à un moment ou un autre, et encore plus avec les nouvelles technologies avec lesquelles les adolescents grandissaient, Haley viendrait à découvrir certaines archives de mon passé, de ma vie de jeune adulte, qui n’avait ressemblé à rien à celle d’un adolescent normal. Mais est-ce que j’étais prêt à ce que ce soit ici et maintenant ? Pour tout dire, pas vraiment. Sauf que là, j’avais le sentiment d’être acculé au pied du mur, de ne pas vraiment avoir d’autre choix. Ce fut encore plus vrai au moment où ma fille vint à m’annoncer qu’elle avait découvert le fameux CD chez elle, chez Savannah, dans cet appartement qu’elles partageaient avec Derrick. Plus encore, ce dernier lui avait même donné l’autorisation de l’écouter. À cette nouvelle, je m’attendais déjà à ce qu’elle me dise qu’elle savait aussi que deux des membres de ce groupe, c’était lui et moi, mais elle n’en fit rien. Lui avait-il dit quelque chose, ou bien simplement donné l’autorisation de l’écouter ? Sans ajouter que le type avec les cheveux blonds, c’était lui, et celui avec les mèches, sans aucune barbe, c’était moi ? Selon l’hypothèse plus plausible qu’il avait gardé ça pour lui et n’avait pas insisté sur le sujet, est-ce que cela signifiait que c’était à moi de le lui annoncer ? Dans un faible soupir, je tentai de démêler tout cela dans ma tête, pour finalement me convaincre que même si cela ne me faisait pas plaisir, le mieux était de lui dire la vérité. Il suffisait de voir ce qui s’était passé entre Savannah et elle, quand elle avait appris les circonstances de sa conception et de sa naissance. Et franchement, je n’avais pas envie de subir aucun autre froid avec elle, alors même si peut-être, elle aurait du mal à l’assimiler, au moins, je ne pourrais pas m’en vouloir de ne lui avoir rien dit quand j’en avais eu l’occasion. Déterminé, je profitai de sa question pour aborder le sujet, en lui répondant:  « Non, je ne crois pas que j’en ai besoin. » Je marquai une pause, voulant à ce moment lui faire cet aveu comme quoi je connaissais toutes les chansons, bien que je ne les avais pas entendues, ou plutôt chantées, depuis un moment. Que je le veuille ou pas, ces années étaient gravées dans ma tête, tant les bons souvenirs que les mauvais. Et les mauvais, j’avais mis du temps à pouvoir vivre avec ceux-ci, mais maintenant, semblait-il que je le pouvais. Je ne savais pas, jamais je n’y avais été confronté avant aujourd’hui. En gros, ce serait là un test. Mais ne sachant pas par où commencer, je finis par ne rien dire, me contentant de simplement demander à Haley:  « Donne-moi cette pochette. » sans être exigeant ou quoi, simplement par politesse, histoire de ne pas lui arracher des mains. Une fois que je l’eus entre mes doigts, je l’ouvris, puis je retirai le petit feuillet qui s’y trouvait. Prestement, je tournai les pages, arrivant environ au centre de celui-ci, là où chaque page était une photographie d’un membre du groupe, avec son nom dessus. J’arrivai alors à la mienne, là où j’étais vêtu d’un t-shirt noir plutôt moulant, prenant une pose qui se voulait sexy, mais pas trop, pour rester « public tous âges ». En somme, une photo bien ridicule à mon avis. Fermant les yeux un instant, je tendis le feuillet ouvert à la bonne page à ma fille, me mordillant la lèvre en attendant sa réaction, trop nerveux pour savoir si je voulais voir celle-ci ou pas.

_________________

Elle était mon rêve. Elle a fait de moi ce que je suis, et la tenir dans mes bras était plus naturel pour moi que d'entendre battre mon coeur.  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Haley MilesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 133
Crédits : Eriam
Avatar : Kristina Pimenova
Pseudo : Sugarbabe
Âge : 13 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Lun 5 Juin - 23:55


I'm in love with an uptown girl
Levi & Haley




Sans le vouloir, la journée prenait à nouveau une autre tournure. A croire que venir chez papa, ce n’était que des surprises , mais c’était chouette aussi. Je ne m’embêtais jamais quand j’étais avec lui. Ce qui était le plus compliqué en ce moment c’est se refaire une nouvelle place ici. Il n’était plus dans son petit chez lui, et être chez sa meilleure amie je crois, ce n’était pas facile. J’espérais un jour pouvoir dormir ici. C’était dans mes projets mais j’allais et je comptais en parler à papa avant que maman ne vienne me rechercher plus tard.
A cet instant , la tête de mon papa en valait la peine, il était juste un peu surpris de ce que j’écoutais. Enfin un peu surpris était faible comme mot.Il me posait des questions assez surprenantes mais j’étais contente qu’il s’intéresse à ce que je t’écoute, même si ce CD et ce groupe n’était pas de mon âge comme on disait. Mais j’étais un peu surprise et déçue que papa ne veuille pas écouter avec moi. J’aurais vraiment aimé. “ Oh allez papa pourquoi, tu ne veux pas écouter, tu verras ça sera cool et je suis certaine que tu connais de quand tu étais jeune “ Bah c’était même plus que certain. Mais pour le coup j’étais encore très loin de mes surprises. Papa semblait enfin se détendre un peu. Il me demandait la pochette , je lui tendais doucement. Serait-il enfin intéressé pour prendre le temps d’écouter ce groupe? “ Aaah  tu vois que tu es intéressé quand même “ Je lui tendais l’album en croisant les bras “ s’il te plait, et l’abime pas hein, on en fait plus c’est un collector ce CD” Il le prit entre ses mains pour l’ouvrir et en retirer le petit livret, pourquoi papa semblait-il si intéressé d’un coup. Mais j’avoue que j’avais peur qu’il me l’abîme ou qu’il me le confisque. Si cela devait arriver, je ne savais pas trop comment j’allais en parler à tonton car il m’avait lui aussi dit d’y faire très attention. Et sincèrement je ne voyais pas le pourquoi. Mais je ne disais rien. Je laissais papa tourner les pages du livret, et sincèrement le voir être si attentif me faisait rire. D’ailleurs je ne me gênais pas “ Si tu cherches des filles y en a pas papa “ Mais finalement je le voyais s’arrêter sur une page précise pour me tendre à nouveau le feuillet à cette page. Sans un mot je le pris délicatement pour regarder attentivement. Un jeune, assez mignon, brun avec des mèches blondes portant un jeans large et un haut noir moulant. Oui ce gars semblait assez mignon. Mais je relevais le regard vers mon père sans comprendre ce qu’il me voulait. “ Oui c’est un membre du groupe, assez mignon, qui devait faire craquer toutes les filles et qui….” J’avais juste baisser le regard sur le nom qui se trouvait sous le jeune sexy pour voir un prénom assez familier “ s’appelle Levi.. “ Je relevais la tête vers mon papa, ensuite vers l’image, vers papa, vers l’image. Non mais ce n’était pas ce dont je pensais si? Non “ Il s’appelle comme toi. Oui et alors??? tu…” Mais je finis par avoir une illumination, maman m’avait parlé du groupe de papa…” Aaaaaaaaaaaaaah “ Rien de plus mais je déposais le livret sur le canapé pour me mettre debout et commencer à courir un peu partout dans le salon “ c’est toiii. c’est toiiiii…” Mais je m’approchais de lui en fronçant les sourcils “ Prouve-le moi” J’avais juste envie de l’entendre chanter juste deux trois mots. J’avais le coeur qui battait à la chamade c’était une drôle de sensation. Mais comme papa ne disait rien, je m’étais peut-être trompée, et si je me faisais une fausse joie?


AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Haley Miles le Lun 12 Juin - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Levi AbberlineGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 978
Crédits : (c) Cranberry & Tumblr
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente ans.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Dim 11 Juin - 14:39

Haley & Levi
I'm in love with an uptown girl

Je fus obligé de faire un effort surhumain pour ne pas avoir un rire jaune au moment où Haley me prévint de faire attention à ce disque qui était soit-disant un collector. Peut-être étais-je trop cynique, ou bien je sous-estimais l’impact que le groupe avait pu avoir pendant six ans, mais quelque chose me disait que ce disque ne valait plus grand-chose. Est-ce qu’ils étaient encore vendus dans les disquaires ? Pouvions-nous trouver les chansons sur Spotify ? Je m’étais tellement tenu à distance de tout ce qui pouvait me rappeler cette période de ma vie pendant si longtemps que je n’en savais rien. Alors clairement, je ne me voyais pas vraiment voir tout cela survenir tout à coup dans ma vie, constater que c’était ma fille qui m’en parlait, qu’elle était en train de découvrir la vie que j’avais avant elle, cette vie pendant laquelle j’avais souffert, pour elle, pour pouvoir subvenir à ses besoins, compenser le fait que je n’étais pas là pendant les trois premières années de sa vie. Et pour cette raison, j’étais traumatisé par ce qui s’était passé, et je ne pouvais pas vraiment en parler pleinement. Est-ce que ma cure avait changé cela ? Je n’avais pas encore eu l’occasion de l’expérimenter, alors je ne pouvais pas vraiment le savoir. Inutile de dire que cela me rendait quelque peu nerveux. Tant bien que mal donc, je tentai de reporter le moment fatidique, faire fi de ce que je pouvais penser et ressentir, cherchant même à apprécier ce moment que je passais avec ma fille. Je m’efforçai même de sourire doucement, sans toutefois me permettre de rire pour autant, lorsqu’elle me dit qu’il était inutile que je cherche des filles dans ce livret. S’il y en avait bien un qui savait cela, c’était moi, mais ça, je ne le lui fis pas savoir, continuant ma recherche jusqu’à la fameuse photo pour la lui montrer, me laissant emporter de nouveau par la nervosité par la même occasion. Après tout, je n’avais aucune idée de comment elle allait réagir. Peut-être allait-elle rigoler, peut-être allait-elle être dégoûtée du groupe, peut-être allait-elle m’en vouloir de ne pas lui avoir dit avant… De toutes ces options, c’était la troisième qui me faisait le plus peur. Je savais très bien qu’Haley ne connaissait pas nombreuses choses me concernant, et j’étais terrifié à l’idée qu’elle apprenne secret par-dessus secret, parce que nous n’avions pas le choix de le lui dire , Savannah et moi, à ce moment précis et que finalement, ça vienne se retourner contre nous, comme c’était arrivé précédemment. Inutile de dire que lorsque j’avais su que Haley m’en voulait d’avoir coupé contact, quand j’avais vu son air froid, quand j’avais constaté que cette surprise que je lui avais faite n’en était pas une finalement, je m’étais senti si mal que jamais je ne voulais revivre un moment pareil avec ma fille, la personne la plus importante à mes yeux. Et pourtant, aujourd’hui, je me retrouvais à lui faire une des plus grandes confidences qui soit, ne sachant pas ce qu’elle allait y penser. Dans cet ordre d’idées, ce fut limite si je fus rassuré que dans un premier temps, elle ne me reconnaisse pas, venant simplement à dire que le type avait le même nom que moi. Étais-je si différent ? Je ne pris pas la peine de me le demander, je savais bien que limite, la question ne se posait pas me concernant. Rassuré pourquoi ? Je ne savais pas trop, peut-être parce que cela reporta le moment de lui dire la vérité, même si ce ne fut, au final, que de quelques secondes, parce que tout de suite après, elle fit le lien. Et là, soudainement, elle me parut limite… heureuse ? Surexcitée ? Pourquoi ? Je ne savais pas trop, alors je restai là, quelque peu surpris, avant de finalement être complètement choquée quand soudainement, elle me demanda de le lui prouver. Ne sachant que faire, je baissai la tête, cherchant une solution à toute cette histoire. Je n’agissais pas ainsi parce que je ne voulais pas le lui prouver. Au contraire, je n’avais plus envie d’avoir des secrets pour elle. Mais comment pourrais-je lui prouver ? Ce n’était pas comme si j’avais envie d’aller me raser et me faire des mèches blondes ici et maintenant… Et ça, j’y avais songé simplement parce que je savais très bien quelle était la solution, et la vérité était que je ne savais pas si je me sentais assez fort pour m’y adonner. Au final, en regardant Haley, je compris que c’était que pour elle que j’aurais la force de faire une chose pareille, alors j’inspirai profondément, et nerveux, je me raclai la gorge, et je commençai à chanter, plus ou moins assuré:  « Uptown girl ,You know I can't afford to buy her pearls .But maybe someday when my ship comes in .She'll understand what kind of guy I've been .And then I'll win ♫ » Pendant tout ce temps, je ne m’osais même pas à la regarder et quand j’eus terminé, je ne fus pas convaincu que c’était parfait. Après tout, je n’avais pas chanté depuis maintenant dix ans, alors pour sûr, cette simili-performance était loin d’être parfaite. Allait-elle être suffisante pour convaincre Haley ? Ça je ne le savais pas non plus, et c’était le coeur battant la chamade que j’attendais son verdict désormais.

_________________

Elle était mon rêve. Elle a fait de moi ce que je suis, et la tenir dans mes bras était plus naturel pour moi que d'entendre battre mon coeur.  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Haley MilesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 133
Crédits : Eriam
Avatar : Kristina Pimenova
Pseudo : Sugarbabe
Âge : 13 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   Lun 12 Juin - 21:29


I'm in love with an uptown girl
Levi & Haley




Je n’en croyais pas les yeux , papa… Tonton Derrick était-il au courant de tout ça quand il m’a laissé prendre ce CD et me laisser l’écouter? Je commençais à me poser des questions à ce sujet. Mais là tout de suite, c’était tout autre chose. Réaliser que le jeune homme que le livret me dévoilait était donc mon père. J’allais à nouveau de mon père à ce livret et inversement. Mais à force d’y regarder je reconnaissais parfaitement bien les yeux de mon père, ceux dont ma mère m’avait parlé. Ces yeux pour lesquels elle était tombée amoureuse de lui, pour lesquels elle avait craqué le soir de ma conception. Mais ce qui me toucha encore plus c’était d’entendre mon père se mettre à chanter. Une voix tremblante, pas sûre d’elle, mais il essayait, papa tentait de me prouver que c’était bien lui. Une voix un peu plus grave, mais il connaissait les paroles je le fixais et il ne lisait rien, il ne cherchait même pas dans sa tête. C’était juste lui. Je ne savais pas comment je devais réagir, surtout qu’il ne me regardait pas et je ne savais pas le pourquoi il évitait mon regard. Une fois qu’il eut terminé sa petite partie je me mis à changer à nouveau “ And when she's walking .She's looking so fine. And when she's talking. .She'll say that she's mine ♫ “ Pour tenter de le détendre, je déposais doucement le livret sur la petite table à côté de la boîte pour venir prendre le visage dans mes mains pour qu’il ose enfin me regarder “ Tu es juste formidable papa. Mais maintenant tu ne pourras plus faire celui qui ne sait pas changer un Disney. “ Je riais un peu “ Tu chantes merveilleusement bien. Juste faudra que tu me regardes dans les yeux. Car un chanteur qui regarde ses pieds ce n’est pas crédible” Je voulais juste qu’il se détende et qu’il se rende compte que je ne lui en voulais pas. Je savais qu’il devait avoir notre dernière grosse dispute en tête parce qu’il m’avait caché certaine chose, mais ce n’était pas le cas. J’avais grandi un peu et je ne fonçais plus tête baissée, mais il était évident que j’avais quand même des questions. J’avais envie de comprendre. Je déposais un bisou sur la joue de mon papa tout sourire pour remettre le livret avec l’album. “ Tu sais , je comprends que maman aie craqué pour tes beaux yeux. C’est ce qu’elle m’a confié et en regardant la photo du livret je ne peux que la comprendre . Tu étais très beau, et je pense que si ce groupe existait encore j’aurais pu craquer pour Levi “ J’explosais de rire “ Mais je veux que tu saches que tu es toujours beau, même si tu as un peu plus de poils” Bon je continuais à rire , cela faisait du bien mais il fallait reprendre un peu son sérieux, je me posais correctement dans le canapé, je crois que j’avais donc le droit à un peu d’explications et j’allais je crois le bombarder de questions mais je voulais savoir “ Est-ce que tonton Derrick est au courant? “ Je me demandais, je voulais juste savoir si cet album c’était comme ça ou s’il avait tenté que je découvre tout moi-même “ Ensuite papa, pourquoi tu n’as jamais rien dit? Tu as honte? Tu as eu peur que je me moque de toi? Que je puisse avoir honte de toi? “ Je me questionnais beaucoup. C’était juste assez drôle de savoir que son papa avait été une grande star, car ce groupe était quand même assez connu. Mais j’étais malgré tout intriguée sur le fait qu’il n’en ai jamais parlé. Essayant de faire un peu d’humour, j’attrapais la pochette pour reprendre le livret,l’ouvrir à nouveau à la page de Levi et de venir à côté de mon papa “ Tu ne voudrais pas me le dédicacer ? Tonton a dit que je pouvais le garder, que ça valait de l’or. Il aura encore plus de valeur” Je faisais une petite bouille toute mignonne.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haley & Levi ▬ I'm in love with an uptown girl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)
» you fell in love with my flowers but not with my roots. (levi)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: home-
Sauter vers: