AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Diego&Levi + A Little Party Never Killed Nobody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Levi AbberlineGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 1097
Crédits : Tag (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Baby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP ! Tu peux demander !

#EnCours Diego ; Eden ; Haley ; Haley & Savannah ; Isobel ; Maxine
#Alternatifs&Groupe Haley
#EnAttente

Âge : Trente-et-un ans. (31.08.1986)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Diego&Levi + A Little Party Never Killed Nobody   Mar 10 Oct - 1:41

Diego & Levi
A little party never killed nobody


Cela faisait maintenant un bon moment que j’étais sorti du centre de désintoxication. J’avais trouvé un boulot, j’avais même loué un appartement, mon propre logement, un endroit où je pourrais vivre tranquillement dans un environnement sain et où je pourrais accueillir ma fille autant que possible et ce, sans aucune honte qu’elle voie mon chez moi, ou bien la personne que j’étais. On pourrait croire que j’avais là que des raisons de me réjouir, des raisons de célébrer ce que j’étais devenu, tout le chemin que j’avais pu accomplir en un an, mais en vérité, je ne pensais pas que ça valait la peine d’être célébré de quelconque façon. Est-ce qu’on célébrait et on félicitait les gens après avoir réparé une gaffe ? De ce que je savais, pas vraiment. Par conséquent, compte tenu que c’est ce que je venais de faire à mon avis, j’estimais que ça ne valait pas de quoi être célébré. Oui, j’avais fait des efforts, des efforts surhumains, des efforts tellement grands que je fus persuadé à plusieurs reprises que je ne pourrais jamais y arriver. Je ne disais pas non plus que je n’étais pas fier de ce que j’avais accompli. Au contraire, j’étais plus qu’heureux d’avoir pu remettre les pendules à l’heure, prendre un rythme de vie normal comme jamais je ne l’avais vécu auparavant et surtout, être un meilleur père pour ma fille. Mais être un père, c’était presque tout ce qui me restait, pour le moment en tout cas, alors est-ce que le fait que je veuille être présent pour Haley devait être fêté ? Ça non plus. Et malgré toutes mes réticences, malgré toutes ces opinions personnelles qui convergeaient majoritairement dans la même direction, au moment où un de mes amis, Diego, en vint à me proposer de faire une petite fête, à deux, comme pour fêter tout ce qui m’arrivait, je n’avais pas su lui dire non. Étais-je faible ? Étais-je du genre à constamment aller contre mes principes ? Je ne le pensais pas. Enfin, oui, j’avais de la difficulté à m’opposer, je n’étais pas celui qui cherchait la confrontation - et c’était encore plus vrai maintenant que j’étais sobre, puisque je ne pouvais pas mettre ma colère sur le compte de ma consommation. Bon, je pouvais encore ne pas me sentir à l’aise et mal réagir, mais pour ça, au vu de l’enthousiasme de mon ami, je n’y étais juste pas arrivé. Me pliant alors à son idée et à sa proposition, j’avais accepté de le rejoindre à son appartement pour y passer la soirée. Sitôt que j’eus terminé mon service de jour donc, je me changeai dans les vestiaires réservés aux employés de l’hôtel, puis vêtu d’un banal jean et d’un t-shirt noir rehaussé d’une veste pour contrer le temps plus frais qui était en train de s’installer sur la ville, je fis un bref détour à l’épicerie pour y prendre des sodas, croustilles et popcorn. Bref, de quoi nous sustenter, sans que ce soit quoi que ce soit d’alcoolisé. Parce que même si je n’avais éprouvé de dépendance à l’alcool - mon truc, c’était vraiment la drogue - on m’avait conseillé de ne pas tenter quoi que ce soit, histoire de ne pas développer une autre dépendance et ainsi, retomber dans le même cercle vicieux duquel j’avais tant peiné à sortir. Et refusant de prendre quelconque risque idiot pour une simple gorgée de bière, je préférais m’en tenir à ces suggestions et ainsi, m’en tenir à quelque chose de bien simple. Au pire, si jamais Diego voulait boire, lui, j’allais le laisser faire, en faisant tout mon possible pour ne pas céder, bien sûr. Une fois que j’eus fait ces quelques achats, je repris la route en direction de chez moi ami, puis sur place, je frappai à la porte, attendant une réponse.


_________________
There's a want and there's a need. There's a history between. Girls like her and guys like me. I've got boots and she's got wings. I'm hell on wheels and she's heavenly. I'd die for her and she lives for me. Cowboys and angels
Revenir en haut Aller en bas
 
Diego&Levi + A Little Party Never Killed Nobody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A little party never killed nobody | &Marley Mayers + Déesse Artémis
» A little party never killed nobody
» a little party never killed nobody (maxia)
» [Mai 96] A little party never killed nobody (Fe. Alex)
» Fiche Technique de Diego

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Downtown :: home-
Sauter vers: