AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Selina&Noah + I want you to want me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah H. DawsonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 18/09/2017
Pages lues : 157
Crédits : lempika (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour un Rp, tu peux faire ta demande !

#EnCours Alec ; Carter ; Elisa ; Jonas ; Selina ; Simon
#EnAttente
Âge : Vingt-sept ans. (30.07.1991)

MessageSujet: Selina&Noah + I want you to want me   Jeu 14 Juin - 23:01


Selina & Noah

I want you to want me

And if you want me, girl you got me
J’aimais bien m’inviter chez les gens, et non pas seulement attendre que les gens m’invitent. J’aimais ça parce que je ne me sentais pas impuissant, parce que je me sentais en contrôle de ce que je voulais faire, parce que je trouvais pas mal plus amusant de constater la tête des gens quand je me présentais, à l’improviste, ou bien annoncé à la dernière minute. C’était ce que j’avais fait, quelques heures plus tôt, avec Selina. Je ne m’étais pas pointé chez elle, mais je lui avais envoyé un message, relativement cru pour les yeux plus chastes, un message qu’elle n’avait pas bien pris dans un premier temps, comme chaque fois que je lui envoyais un message qui ressemblait à des avances. Je ne m’en fis pas, puisque même si dans un premier temps, mon amour propre et mon orgueil masculin avaient pris une claque, là, je trouvais ça plus amusant qu’autre chose, puisque j’avais de quoi l’embêter et la narguer bien comme il faut. Comme là, j’avais bien rigolé, même si au final, j’avais pu avoir, plus sérieusement, ce que je cherchais, ce que je voulais. Enfin, c’était à une condition qui se voulait un peu plus embêtante, mais parce que ça me permettait de parvenir à mes fins, je pouvais difficilement m’en plaindre. Et puis, ce n’était pas comme si je pouvais vraiment la rejeter; en vérité, j’avais besoin de la voir, j’avais besoin de m’inspirer. Entre la fin du semestre à l’université et mon contrat que j’avais signé avec un magasine local me demandait de leur fournir des dessins pour très bientôt. Et l’emploi du temps surchargé que j’avais avait coupé mon inspiration, ce qui m’avait fait paniqué, m’avait poussé pour que je trouve de quoi m’inspirer. Et qu’avait-il de mieux que celle que je prenais comme muse ? Là, tout de suite, dans une situation si désespérée, rien d’autre. J’avais donc acquiescé à ses conditions, et dès que j’avais pu le faire, j’avais rangé mon nécessaire de dessin ainsi que mes croquis à peine entamés que je devais désespérément terminer. Je quittai mon appartement, fis un premier arrêt, afin d’aller acheter ce qui me permettrait de faire la paix avec Selina, si je pouvais le dire ainsi. Ou était-ce plutôt mon droit d’entrée chez elle ? C’était peut-être plus approprié comme façon de le dire. J’en profitai aussi pour prendre un brownie pour ma personne, le présentoir m’ayant creusé, la gourmandise l’ayant emporté sur le reste. Avec mon butin entre les mains, je fis le reste du trajet jusqu’à la demeure de mon amie, frappant à la porte en attendant, espérant une réponse, espérant parce que pour tout dire, j’étais sceptique qu’elle voudrait bien m’accueillir, même si là, ce serait sa perte, au vu de ce que je lui apportais.
Revenir en haut Aller en bas
Selina Makila-NzalaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 505
Crédits : pilgrim & tumblr
Avatar : Vanessa Morgan.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Alexandra Daddario) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch) & L'incandescente escort, Maureen. (ft. Emeraude Toubia) & la sulfureuse danseuse de ballet, Elliot. (ft. Natalie Portman)
Disponibilités : Full 4/3
Simon, Noah, Liam, Austin
fini: Summer,Austin, Chip,

Âge : 22 ans (13.01.1996)

MessageSujet: Re: Selina&Noah + I want you to want me   Lun 25 Juin - 19:16


Selina & Noah

I want you to want me

And if you want me, girl you got me
Nana ne comprenait pas d'où est-ce que ça  lui était venu mais elle choisissait de ne pas se formaliser de l'incident. Ce n'était après tout pas la première fois que Noah avait un comportement plus ou moins étrange à son égard. Elle n'irait pas dire jusqu'à déplacé parce qu'elle préfèrait croire que ça faisait partie de sa personnalité. Qu'il ne pouvait tout simplement pas s'empêcher de flirter avec toutes les femmes qu'il lui arrivait de rencontrer. Parfois, peut-être même sans grandes idées derrière la tête, sans arrières pensées. Nana avait suffisamment d'amis garçons pour savoir que ce genre de comportement pouvait parfois être une seconde nature chez certain mec. Mais si le babe était facilement passé à la trappe, son comportement frisant la misogynie, non. La beauté exotique était une fervente défenseure des droits de la Femme. De l'égalité des sexes. Et ce genre de comportement, venant de son cercle d'amis proche, ça ne pouvait que l'agacer au plus haut point. Toutefois, elle n'avait pas gardé rancune longtemps. Selina connaissait Noah depuis assez longtemps pour savoir qu'il n'avait probablement pas pensé à mal. Il avait probablement désiré plaisanter sauf qu'il avait, comme bien souvent été simplement maladroit. Il ne s'en sortait pour autant, pas si facilement. S'il désirait passer le pas de sa porte, ce soir, il avait bien intérêt à lui apporter son offrande. Sa clémence se méritait, après tout. La jolie brune avait fait le tour de l'appartement pour ranger un peu le bordel qui pouvait y traîner. C'est dire qu'avec elle et Parker dans un seul appartement, ça prenait inextricablement des ampleurs démesuré. Mais s'ils arrivaient à se retrouver dans le bordel qu'ils aimaient qualifié d'organisé. Ce n'était pas forcément le meilleur climat pour recevoir de la visite. Alors, elle avait rangé un peu. Quand elle eut fini, ce n'était pas nickel mais au moins, il n'y avait plus aucune assiettes, fringues ou cartons de pizza vide qui traînaient.

Elle allait passer par la douche mais voilà qu'on toquait déjà à la porte. Elle était rentrée d'un shift à l'hopital, il y avait bien une heure. Mais elle avait préféré perdre son temps à s'étaler de tout son long dans son canapé avec à l'écran, une énième série qu'elle suivait sur Netflix. Alors, elle avait toujours sa blouse et son pantalon informe jaune pâle d’hôpital quand elle alla ouvrir la porte d'entrée. Sans prendre la peine de vérifier qu'il s'agissait bien de Noah, elle n'attendait que lui, de toute façon. «  Coucou Noah ! », elle se hissa sur la pointe de ses pieds pour lui faire la bise. Pour autant, elle ne s'était pas écartée de l'entrée pour le laisser passer. A la place, elle avait tendu une main vers lui, un unique sourcil arqué. « You shall not pass si j'ai pas ce que j'ai demandé. », c'était du cinéma. Elle était trop bien élevée pour laisser un ami à la porte mais il n'était pas obligé de savoir que c'était une menace en l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Noah H. DawsonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 18/09/2017
Pages lues : 157
Crédits : lempika (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour un Rp, tu peux faire ta demande !

#EnCours Alec ; Carter ; Elisa ; Jonas ; Selina ; Simon
#EnAttente
Âge : Vingt-sept ans. (30.07.1991)

MessageSujet: Re: Selina&Noah + I want you to want me   Dim 1 Juil - 15:28


Selina & Noah

I want you to want me

And if you want me, girl you got me
Quelques secondes, c’était court, mais pour quelqu’un avec une imagination un peu trop débordante comme la mienne, c’était long, c’était énorme. Par conséquent, l’attente entre le moment où j’avais frappé à la porte et où elle viendrait - je l’espérais - l’ouvrir, c’était suffisant pour mettre dans ma tête un univers alternatif complet. Et si je n’avais pas apporté, ce fameux yaourt, qu’aurait-elle fait ? L’aurait-elle oublié parce que c’était une blague ? M’aurait-elle laissé rentrer quand même ? Me serais-je retrouvé à me faire claquer la porte au nez ? Aurait-elle commencé à hurler « SHAME ON YOU ! » de sorte à ce que tout le voisinage vienne à l’entendre, pense que j’étais coupable d’adultère, ou bien d’avoir tué son chat ? Toutes ces alternatives n’avaient aucun sens et pourtant, elles eurent pour effet de me donner un frisson dans le dos. Perdu dans cet univers, je secouai la tête pour me ramener à la réalité, et me dire que ça n’arriverait pas, parce que l’objet de son désir, je l’avais. Parce que le détour, je l’avais fait, je l’avais fait pour elle. J’osais espérer qu’elle allait se sentir un minimum privilégiée, considérant le fait que je ne ferais pas ça pour tout le monde. Au vu de mes maigres moyens et de mon orgueil qui prenait le dessus parfois, certaines gens se seraient vus offrir d’aller le chercher soi-même, leur petit goûter. Mais Selina, elle, elle avait une emprise sur ma personne, faisant en sorte que j’étais prêt à pas mal de choses pour la voir, allant même jusqu’à me soumettre ainsi, et être tendu en l’attendant. Mais je savais qu’au final, ç’allait payer. Quelque temps après, elle ouvrit la porte, me fit la bise, que je lui rendis avec une certaine contenance, pensant le temps d’un bref moment qu’elle avait oublié. Mais non, elle était trop brillante, trop rusée pour faire une chose pareille. Prêt à l’éventualité toutefois, ce fut sans attendre plus longtemps que je brandis le sac de papier brun avec le logo du commerce où j’étais passé. Enfin, j’avais brandi un des deux sacs, le second pendant dans ma main opposée, ce qui me valut de préciser:  « Je ne sais pas si c’est ton yaourt ou mon brownie, mais il est là, t’inquiète. » J’avais beau être faible quand il était question de la jolie demoiselle, j’avais quand même un minimum d’amour propre, et non, je n’allais pas lui offrir le double de ce qu’elle avait demandé. Le brownie, il était pour moi, voilà tout. De toute façon, j’avais déjà apporté ce qu’elle voulait, alors pourquoi allais-je en faire plus ? Montrant que je n’allais pas non plus la supplier à genoux - il y avait des limites, quand même ! - je pris plaisir dans la situation, faisant une courbette un peu ridicule avant de demander, d’un ton faussement galant:  « Puis-je entrer maintenant, mademoiselle ? » et pour accentuer la blague, je restai à moitié penché, les bras écartés de mon corps, la jambe croisée, relevant seulement le regard en attendant son verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Selina Makila-NzalaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 505
Crédits : pilgrim & tumblr
Avatar : Vanessa Morgan.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Alexandra Daddario) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch) & L'incandescente escort, Maureen. (ft. Emeraude Toubia) & la sulfureuse danseuse de ballet, Elliot. (ft. Natalie Portman)
Disponibilités : Full 4/3
Simon, Noah, Liam, Austin
fini: Summer,Austin, Chip,

Âge : 22 ans (13.01.1996)

MessageSujet: Re: Selina&Noah + I want you to want me   Ven 21 Sep - 14:00


Selina & Noah

I want you to want me

And if you want me, girl you got me
C’était tout Noah, toujours dans l’extravagance, le burlesque mais ce trait de sa personnalité loufoque, elle l’adorait. Il ne cessait jamais de la faire rire. C’est pourquoi, s’entêter à lui faire la tête alors qu’elle ne lui en voulait finalement pas tant que ça, était une tâche herculesque. Ses dents sortaient harper sa lèvre inférieure si pleine pour tenter tant bien que mal de préserver son sérieux mais il n’y avait rien à faire, son corps se secouait d’un petit rire qu’elle ne savait réprimer face au petit cirque de son ami. Elle tendit le bras pour prendre le sachet en papier qu’il tendait vers elle. « Je n’en attendais pas moins. », en réalité, elle n’en attendait originellement pas tellement non plus. S’il était venu jusqu’ici les mains vides, elle ne lui aurait pas refusé l’entrée pour autant. Mais son ventre criait famine et le geste était apprécié. Elle ouvrait le sachet pour jeter un petit coup d’œil à l’intérieur du petit sac, se pinçant doucement la lèvre devant ce petit brownie qui n’omettait pas de lui mettre l’eau à la bouche. Elle s’imaginait déjà en émietter sur son yaourt glacé. Fantasmait presque de sentir sur ses papilles, cette explosion de saveurs. « Il a l’air bon ton brownie. », elle levait les yeux vers lui et c’en était trop, elle éclatait finalement de rire. Elle tendait sa seconde main pour lui prendre le second sachet des mains puis se retournait toujours hilare pour s’enfoncer dans son appartement, le laissant prendre sa suite et refermer derrière lui. « Bien sûr que tu peux entrer. A aucun moment je comptais te laisser dehors, Nono ! », elle décidait que la farce avait assez durée. La brunette déposa les deux sachets sur la table basse de son salon. Bien qu’elle ait un peu rangé, ça restait un foutoir sans nom. « J’vais me changer, j’arrive ! Fais comme chez toi ! », Elle s’éclipsa vers sa chambre où elle échangea son uniforme jaune poussin contre un petit shorty et un des larges t-shirts qu’elle avait subtilisé à Simon. A moins que ce fusse un de ceux de son colocataire, elle n’aurait su le dire exactement. En tout cas, elle ne l’avait pas acheté et c’était définitivement un top de garçon. Son shorty disparaissait sous le t-shirt, ne laissant dépasser que ses fines gambettes. Après être passée par la cuisine pour en prendre deux petites cuillères, une bière et un soda, elle revint vers le salon, posa son butin sur la table basse avant de s’affaler dans son canapé, ses petites jambes repliées sous son derrière. Elle son poing vers Noah, seul son annulaire pointant vers le ciel. Promets-moi que tu ne rabaisseras plus jamais la Femme et on partage ton offrande de paix. », bien qu’elle lui sourit et que son échange est on ne peut plus ridicule, elle est toutefois sérieuse quant à la question du respect des femmes. Nana est après tout, une sorte de féministe. Ce genre de choses sont important pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Noah H. DawsonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 18/09/2017
Pages lues : 157
Crédits : lempika (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour un Rp, tu peux faire ta demande !

#EnCours Alec ; Carter ; Elisa ; Jonas ; Selina ; Simon
#EnAttente
Âge : Vingt-sept ans. (30.07.1991)

MessageSujet: Re: Selina&Noah + I want you to want me   Lun 24 Sep - 0:22


Selina & Noah

I want you to want me

And if you want me, girl you got me
Puisque je n’avais pas vraiment l’intention d’attendre d’être rentré à mon logement pour manger mon brownie, encore moins parce que je me doutais que la jeune femme allait attaquer son yaourt dans mon visage, sans scrupule, je ne me voyais pas lui cacher que je m’étais acheté une douceur pour moi-même, sans raison particulière, pour le simple plaisir de manger quelque chose de chocolaté, un petit délice - qui devenait un vrai bonheur lorsqu’on y ajoutait un ingrédient bien particulier. Par contre, j’espérais quand même ne pas lui avoir tendu le sac contenant mon dessert sucré, puisque j’avais cette vague impression que pendant un instant, son yaourt deviendrait un choix second, un prix de consolation. Pas que je connaissais ses goûts à ce point, ce n’était qu’une idée que je me faisais, une idée qui vint finalement à se concrétiser, au vu de comment elle considéra le contenu du sac, au vu du commentaire qu’elle fit, me laissant là, à geindre:  « Il est à moi… » Je l’ai choisi pour moi, je l’ai payé avec mes sous. Limite j’aurais pu lui dire ça, mais je me retins, raison étant que je n’avais plus onze ans, je n’étais plus un gamin avec de l’argent de poche, même si je me comportais parfois comme tel, même si mon compte en banque n’était pas bien garni en ce moment. Heureusement pour moi, je n’eus pas à en dire plus pour qu’elle me redonne ce que je voulais, et que je lui donne ce qu’elle, elle voulait en échange, ce qui mena à encore plus, encore mieux, soit sa permission de me laisser entrer. Alors que je faisais les quelques pas me permettant de pénétrer dans la demeure, soupirant fortement, comme si j’étais à la fois soulagé et que je râlais qu’elle m’aie faite mariner aussi longtemps précédemment. Évidemment, je plaisantais, jamais je ne saurais me permettre de râler pour vrai, refusant de me faire éjecter de l’appartement. Ça pouvait paraître un peu faible de ma part, mais avec Selina, j’étais bien souvent ainsi, quelque peu à sa merci, sachant qu’au vu de sa force de caractère, au vu de ce qu’elle m’apportait, il fallait que je me tienne tranquille, comme un petit toutou bien dressé. Et ça ne me complexait pas tant, puisque je lui faisais suffisamment confiance et je me doutais bien - j’espérais surtout - qu’elle n’allait pas en abuser éventuellement. Prenant place comme elle m’offrit de le faire, je la laissai aller se changer, dérobant en attendant une bouchée de mon brownie, que je remis dans le sac par après, soigneusement emballé dans le petit papier qui servait à ne pas faire entrer en contact les miettes et le sac brun qui avait vécu une longue vie auprès d’autres sacs bruns, et certainement pas dans une pièce de quarantaine désinfectée. Reposant le sac sur la table à son retour, je la regardai, et surtout, je posai mon regard sur ses longues jambes, observées maintes fois avant aujourd’hui, mais toujours plaisantes à découvrir. Perdu dans ma contemplation, je faillis lâcher une petite plainte quand elle vint à les dissimuler de ma vue avec la position qu’elle choisit d’adopter, mais je gardai une retenue. De plus, ce ne fut pas tant inutile, sachant que je pus reporter mon attention sur elle, alors qu’elle reprenait la parole, me demandant de faire un pacte comme si nous étions des gamins. Surpris d’abord qu’elle ne démorde pas de ce que je lui avais dit, je décidai quand même de capituler, approchant mon doigt relevé du sien pour les joindre ensemble, en disant, d’un ton un peu nonchalant:  « Je te promets qu’à partir de maintenant, je ne t’appellerai que dude ou bro’ en ta présence. » Évidemment que je plaisantais. Évidemment que je voulais prendre la chose au sérieux, même si là, c’était bien difficile. Mais ne pouvais-je pas me permettre de la taquiner moi aussi, un peu ? J’avais envie de croire que oui, même si évidemment, je m’assurais qu’elle ne le prenne pas mal, ajoutant à mes propos un petit sourire espiègle, montrant que je la taquinais, oui, mais avec un regard qui signifiait que si cela l’offensait à ce point, je ne l’appellerais plus Femme désormais, plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Selina&Noah + I want you to want me   

Revenir en haut Aller en bas
 
Selina&Noah + I want you to want me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Mariage de Tritium et Selina qui aura lieu le samedi 28 avril.
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown :: home-
Sauter vers: