AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ten years ago... [Jared]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Arizona S. CampbellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 592
Crédits : Tag
Avatar : Claire Holt
Pseudo : Niagara
Âge : 28 ans (14.03.89)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   Sam 3 Juin - 16:44

Ten years ago...
Arizona & Jared

Personne ne pouvait soupçonner le passé d'Arizona tant qu'elle n'en parlait pas. Elle se comportait toujours comme si rien de tout ça n'était arrivé, comme si rien ne l'affectait. Depuis cet événement, elle s'était construit une cage de pierre et ne laissait personne la franchir. Elle avait cessé de s'attacher aux hommes, refoulait la moindre trace de quelconque sentiment et elle préférait qu'on la déteste en la prenant pour une garce hautaine plutôt qu'on la prenne en pitié. Cet terrible accident l'avait rendue plus forte, mais seulement de l'extérieur, ce personnage de pétasse insupportable et narcissique n'était qu'un personnage. Bien sur, au fil du temps ce personnage, c'était bel et bien elle mais il y avait derrière cela encore une gamine traumatisée par la mort de sa fille, de sa mère et de son frère. Si elle avait tant voulu que le barman appelle Meg c'est parce qu'elle était au courant de tout. Dès qu'Arizona était sortie de l'hôpital après avoir été poignardée, elle avait sautée dans le premier avion pour rejoindre Meg à l'improviste et s'était effondrée en larmes dans ses bras avant de tout lui raconter dans les moindres détails. Mais c'était Jared qui était à ses côtés maintenant et même si elle n'avait jamais prévu de lui parler de ça, c'était sorti tout seul. Peut-être à cause de l'alcool ou peut-être simplement parce qu'elle avait besoin d'en parler à quelqu'un et ce quelqu'un était Jared. Est-ce qu'elle aurait dit la même chose à un parfait inconnu ? Elle n'en savait rien mais elle était en train de commencer à raconter son passé... Essuyant ses yeux elle se blottit un peu plus contre Jared après qu'il ait passé son bras autour d'elle. Par réflexe, elle agrippa sa chemise comme un gosse à son doudou.

« Y'a rien à dire... » dit-elle faiblement en essayant de maîtriser les tremblements dans sa voix « c'est la vie... elle a décidé que j'avais pas le droit d'être heureuse... »

A croire qu'elle avait du faire une sacré connerie dans ses vies antérieures pour qu'un tel truc lui arrive à elle. Bon, pas qu'à elle, toute sa famille avait souffert de cet incendie mais égoïstement c'était seulement à elle qu'elle pensait dans l'immédiat. Comme si c'était ses propres erreurs qui avaient conduit sa famille à être des dommages collatéraux. Arizona voulu redresser la tête mais elle la garda baissée, la joue posée contre le torse de Jared. Elle ne l’imaginait pas en oreille attentive mais il semblait sincère. Elle déglutit et se redressa un peu.

« On... on peut aller ailleurs ? »

Au calme, et surtout loin de la flaque d'alcool régurgité à côté d'elle. Quelque part sans oreilles indiscrètes qui traînaient. En plus, tant qu'elle restait ici, elle pouvait croiser des gens qu'elle connaissait et il était hors de question qu'elle s'affiche dans un état pareil, elle avait une réputation à tenir.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
http://niagara-gallery.e-monsite.com
avatar
Jared SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 1320
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   Ven 9 Juin - 17:50



❝Ten years ago...❞
Arizona & Jared
C'était chacun notre tour. J'avais lâché des infos sur mon passé quand j'avais débarqué chez elle bourrée après la découverte de Julian. Je lui avais parlé d'un passé que je ne racontais à personne parce que j'étais très fermé à ce genre de souvenirs douloureux. Mes réels bon souvenirs de ma famille me venaient de ma grand-mère qui était décédée et donc je n'avais pas non plus envie de parler d'elle parce que ça me rendait triste qu'elle ne soit plus la. Même bourré je n'étais pas du genre à me confier la dessus, pourtant la je lui en avait parlé. Bon le fait de voir mon frère pour la première fois expliquait que je ressente le besoin d'en parler, en tout cas j'imagine. Ça devait forcément jouer après tout. Même si même dans ses conditions je n'en aurais pas parlé à n'importe qui. Peut-être à Dede, mon meilleur ami mais à peu d'autres personnes. Qui aurait crus que la blonde insupportable qu'était Arizona aurait pu faire partie des personnes à qui je ferais des confidences sur mon passé ? Pas moi en tout cas, je m'étais surpris moi même !

Et aujourd'hui les rôles étaient inversés. C'était elle qui s'était bourrée la gueule à cause d'un événement et elle se confiait sur un passé qu'elle n'avait jamais évoqué de prêt ou de loin avec moi. Et puis elle se confiait à une personne qu'elle ne pouvait à la base pas supporter non plus. Contrairement à d'habitude où nous avions plus des gestes sexuels ensemble qu'affectif, je passais mon bras autour d'elle dans le but de lui apporter du réconfort, ne serais-ce qu'un peu. Quand à elle elle attrapa ma chemise pour la serrer dans sa main et s'y agripper. « Y'a rien à dire... » Bien sûr que si qu'il y avait des trucs à dire mais je n'avais juste jamais été doué pour les trouver. C'était plutôt catastrophique quand j'essayais de réconforter les gens alors j'avais prit l'habitude d'essayer de les divertir à la place, de leur changer les idées. Mais la pour le coup je n'étais pas sûr que ça soit une bonne idée. « c'est la vie... elle a décidé que j'avais pas le droit d'être heureuse... » je soupirais légèrement "C'est pas parce que t'as un passé pourri que ton futur est obligé de l'être aussi" Je l'avais dit que c'était catastrophique quand j'essayais de consoler. Je sais bien qu'il y avait au moins cent vingt autre façon de rassurer quelqu'un et de lui dire qu'elle avait le droit au bonheur et qu'elle pouvait encore être heureuse mais il avait fallut que ça soit ça qui sorte. « On... on peut aller ailleurs ? » J'hochais positivement la tête "Oui oui bien sûr !" je lui fit un bisou sur le tête avant de pencher la mienne sur le côté pour essayer de la regarder vu qu'elle était appuyée contre mon torse "Je t'emmène chez moi si tu veux, ou alors tu veux aller autre part ?" On en sait jamais peut-être qu'elle avait une idée précise en tête.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar
Arizona S. CampbellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 592
Crédits : Tag
Avatar : Claire Holt
Pseudo : Niagara
Âge : 28 ans (14.03.89)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   Dim 23 Juil - 20:40

Ten years ago...
Arizona & Jared

Arizona parlait rarement de son passé. Ce n'était pas quelque chose dont elle était fière et elle ne voulait pas non plus passer pour une femme qui jouait les victimes de la vie. Elle haïssait trop les personnes qui se victimisaient sans cesse pour faire de même, pourtant, elle aurait le droit car la vie n'avait pas été tendre. Son passé, elle avait essayé de l'oublier, de l'effacer, elle lui avait tourné le dos en faisait comme s'il n'existait pas. Mais les cicatrices, elles, étaient toujours présentes. Aussi bien à l'intérieur que celle qui se trouvait sur son ventre... si la cicatrice sur sa peau s'était plutôt bien soignée, intérieurement elle était détruite. Plus que son passé seulement, c'était sur la personne qu'elle était autrefois qu'elle avait craché, réduisant à néant cette fille faible, sans personnalité, trop gentille, trop naïve. Elle détestait l'ancienne Arizona. Seulement, malgré toute sa volonté, son passé existait et toute la douleur qui allait avec. Elle n'en parlait que rarement, refusant que quiconque soit au courant et pourtant elle avait craché le morceau devant Jared, une chose qu'elle pensait ne jamais faire. Mais bizarrement... ça faisait du bien quelque part.

« Je sais pas... j'ai tout fait pour oublier ce passé mais ça me suit... »

La jeune femme baissa la tête. Elle était satisfaite de la femme qu'elle était devenue : forte, indépendante, qui ne se laissait plus marcher sur les pieds. Elle avait un sacré caractère et elle dirigeait sa vie comme bon lui semblait, c'était une dure à cuire. Mais malgré ça, au fond d'elle, elle restait une petite fille effrayée. Arizona prit une grande inspiration, elle avait besoin de partir d'ici. Étrangement, le baiser de de Jared sur sa tête était un geste rassurant. Arizona n'avait pas l'habitude d'une telle attitude de sa part mais c'était agréable.

« Non, chez toi c'est très bien »

Elle n'avait pas vraiment envie de rentrer chez elle, même si Meg serait là. Mais elle ne voulait pas errer dans les rues, quant à trainer dans les bars ou aller en boite, c'était clairement une mauvaise idée.

« Tu peux m'aider à me lever ? »

Même assise, elle sentait ses jambes lourdes et savait qu'elle n'arriverait pas à se lever sans un coup de main. Et encore, heureusement qu'elle avait retiré ses chaussures. Tant pis pour les graviers sur le chemin mais mieux valait ça que de se péter une cheville parce qu'elle ne pouvait pas tenir sa trajectoire. Et il allait de soit qu'il allait devoir la soutenir pour marcher pour qu'elle ne se casse pas la figure tous les trois mètres.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
http://niagara-gallery.e-monsite.com
avatar
Jared SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 1320
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   Mer 26 Juil - 23:45



❝Ten years ago...❞
Arizona & Jared
J'avais l'habitude dans mon boulot d'avoir des clients qui me racontaient leur vie alors que je n'en avais rien à foutre la plus part du temps. Je n'étais pas psy j'étais masseur, parfois il m'arrivait même de leur conseiller d'aller voir Eric pour se confier. En revanche Arizona faisait partit des dernières personnes que j'aurais penser entendre se confier. Elle avait bien morflé visiblement d'après ce qu'elle me disait. « Je sais pas... j'ai tout fait pour oublier ce passé mais ça me suit... » C'est sûr qu'une date ça risquait d'être dur à oublier étant donné que ça revenait tous les ans. Bon sang je me retrouvais bien con dans ce genre de situation délicate moi. Je ne savais tellement pas trouver les mots. Tout ce qui me venait à l'esprit c'était de lui tapoter l'épaules, lèvres pincées et regard compatissant. On devrait avoir une notice pour gérer ce genre de situation. C'est vrai après tout comment on était censé consoler quelqu'un qui avait perdu son enfant, y'a pas de mots pour ça. "En tout cas c'est pas dans l'alcool que tu vas l'oublier, j'ai déjà essayé mais c'est une thérapie non efficace, peut-être qu'il faudrait que..." j'allais peut-être me prendre une claque mais bon "que tu fasses ton deuil" c'était embarrassant quand on ne savait pas si on était en train de dire quelque chose pour l'aider ou qui était complètement ridicule, stupide et qui allait l'enfoncer.

Même si j'étais arrivé en mode taquin et avec l'envie de l'enquiquiner un peu j'avais évidemment changé d'avis. Il fallait savoir quand se comporter comme un chieur et quand rester sérieux et humain. Hors la ça n'était vraiment pas le bon moment pour jouer les emmerdeur. J'avais beau être un ptit con je n'étais pas un monstre sans cœur tout de même. « Non, chez toi c'est très bien » J'hochais la tête. "Très bien allons-y alors" ça serait mieux on sera au calme et plus confortablement installés. Elle pourrait se coucher si elle avait envie, prendre une douche ou bien dégueuler aussi mais pas par terre dans la rue. « Tu peux m'aider à me lever ? » Instinctivement je m'accroupissais "Oui oui bien sûr viens par la" je passais un bras dans son dos et l'autre bras sous ses jambes pour la soulever dans mes bras en me levant. Je la gardais dans mes bras pour marcher jusqu'à ma voiture et la reposais ensuite pieds au sol avant de lui ouvrir la portière. Non pas que je ne sois un gentleman mais bon, autant lui facilité la tâche. Si elle avait été dans on état normal je l'aurais laissé se débrouiller toute seule, mais ça n'était pas le cas. Je fis le tour de la voiture pour m'installer au volant et après avoir vérifié qu'elle était attachée je roulai jusqu'à chez moi. Une fois arrivé je me garais et sortais de la voiture pour en faire le tour et à nouveau lui ouvrir la portière pour ensuite passer un bras autour d'elle et l'aider à marcher jusqu'à ce qu'on soit à l'intérieur "Vas y pose toi ou tu veux, enfin si tu préfères te coucher maintenant je crois que ton frère n'est pas la ce soir donc la chambre d'amis est dispo ou sinon tu peux dormir dans ma chambre" oui parce que son frère squattait toujours chez moi comme un ptit cafard mais c'était un cafard sympathique au moins. "Tu veux quelque chose ? Manger ? Boire ? Enfin de l'eau uniquement !"

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar
Arizona S. CampbellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 592
Crédits : Tag
Avatar : Claire Holt
Pseudo : Niagara
Âge : 28 ans (14.03.89)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   Ven 4 Aoû - 17:55

Ten years ago...
Arizona & Jared

Les hauts-le-coeur de Arizona commençaient à passer mais maintenant elle était frigorifiée, le contact avec Jared la réchauffait un peu, l'empêchant un peu de trembler. Si Arizona aimait d'ordinaire attirer l'attention, cette fois-ci, elle s'en serait bien passée. Être vue dans cet état, faible, fragile.. c'était la part d'elle qu'elle voulait à tout prix cacher, celle qu'elle voulait enfouir sous terre et qui ressortait pourtant chaque année, cette année plus encore. Dix ans... c'était un anniversaire important. Un anniversaire qu'elle ne pourrait jamais fêter. Elle savait bien que noyer son chagrin dans l'alcool était inefficace, tout le monde le faisait alors que tout le monde savait que ça ne fonctionnait pas. C'était la définition de la folie, refaire encore et encore la même chose en espérant un résultat différent. Mais à part e noyer dans l'alcool, que pouvait-elle bien faire aujourd'hui ?

« Je sais mais... c'est tout ce j'ai trouvé » elle ne pouvait pas faire comme si de rien n'était et rester dans son lit à pleurer n'était pas non plus une solution alors elle avait choisie la moins pire de toutes. Arizona baissa la tête. « Je l'ai fais mon deuil... » elle marqua une pause « enfin je crois... »

Comment sait-on qu'on a réussi à faire son deuil ? Il n'y avait pas de mode d'emploi. Tout ce qu'elle savait c'est qu'elle avait tourné la page, tirer un trait sur sa vie, essayer d'effacer sa fille... est-ce qu'il y avait un déclic un jour où l'on se disait soudain "il ou elle est dans un monde meilleur" et qu'on arrêtait de souffrir quand on pensait aux gens qui nous ont quitté ? Arizona ne voulait pas rester ici, dans la rue, au risque de croiser quelqu'un d'autre qu'elle connaissait. Elle regroupa toutes ses forces pour agripper son sac à main tandis que Jared la soulevait non sans lui arracher un hoquet désagréable. Sans broncher, elle le laissa la conduire jusqu'à la voiture en enfouissant sa tête dans son cou. Lentement, il la reposa au sol et ell s'installa à son rythme dans la voiture. Étonnamment, la jeune femme réussit à trouver le clic de la ceinture sans trop de mal - coup de chance - et elle ouvrit immédiatement la fenêtre au cas où l'envie de vomir la reprendrait. Durant tout le chemin, elle n'eut pas ce problème, au contraire, le vent frais sur son visage lui faisait du bien, elle avait l'impression que sa peau était brûlante tout en frissonnant de froid. Ah le corps humain... somnolant presque, elle sursauta quand la voiture s'arrêta et Jared l'aida à marcher pieds nus jusque chez lui. Automatiquement, elle alla se poser sur son canapé, lâchant enfin son sac à main par terre. Arizona avait oublié que Hazel squattait ici, quoi qu'il en soit, elle ne se sentait pas de dormir seule ce soir alors.. a choisi entre la chambre d'amis et le lit de Jared, elle allait sûrement opter pour son lit à lui.

« Je veux bien un verre d'eau... » accepta-t-elle avec un bref sourire. Lentement, elle se cala contre le dossier du canapé « ou peut-être qu'un café me ferait pas de mal... »

Pour ce qui était de manger en revanche, elle allait s'abstenir pour le moment. Peut-être dans quelques heures mais pour l'instant elle avait l'impression que si quelque chose de solide passait dans son estomac, ça n'allait pas rester très longtemps. Elle regarda Jared puis rebaissa les yeux vers ses ongles manucurés, posés sur ses cuisses.

« Tu sais... je suis pas allée à son enterrement... » avoua Arizona en reparlant de sa fille

Peut-être que son deuil n'était pas fait finalement, en parti à cause de cela. Parce qu'elle savait que son enfant était décédé mais avait fuit au lieu d'assister à la cérémonie qui marquait officiellement la fin de sa vie. Les enterrements, c'était symbolique, c'était triste et déprimant mais ça aidait souvent les familles à réaliser que c'était terminé.

« Tu dois me prendre pour une sans-cœur ... » rajouta-t-elle d'une voix faible

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
http://niagara-gallery.e-monsite.com
avatar
Jared SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 1320
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   Jeu 7 Sep - 6:06



❝Ten years ago...❞
Arizona & Jared
C'est clair que c'était la première fois que je voyais Arizona comme ça. Je l'avais déjà vu bourrée oui mais bourrée et dévastée ça jamais. D'ailleurs même dévastée tout court. Elle mettait toujours un point d'honneur à se montrer comme une femme forte et inatteignable, en tout cas devant moi. Personne ne l'étais complètement je me doutais bien qu'elle avait des points sensible mais jamais elle ne les dévoilait et voilà que ce soir je la retrouvais dans cet état et j'apprenais des choses que je n'aurais jamais soupçonné. Elle portait des fardeaux que je n'aurais pas pu imaginer, déjà rien que le fait d'avoir eu un enfant il y avait dix ans jamais j'aurais pu y penser. Après tout Zaza était encore jeune ce qui voulait dire qu'elle l'avait eu très jeune mais en plus de ça elle l'avait perdu et elle avait du endurer la perte de son enfant alors qu'elle était tout juste une femme. Et aujourd'hui c'était l'anniversaire de sa fille ou du moins ça aurait dû l'être. Je comprenais mieux pourquoi elle était dans cet état pitoyable. « Je sais mais... c'est tout ce j'ai trouvé » c'était souvent comme ça, et puis c'était la solution la plus facile bien qu'on en venait toujours à se rendre à l'évidence et à se mettre d'accord sur le fait que ça n'était pas une solution. Et pourtant on recommençait à chaque fois. « Je l'ai fais mon deuil... enfin je crois... » Malheureusement je pense que si c'était le cas elle aurait bien sûr des pensées particulière pour sa fille aujourd'hui mais elle ne finirait pas à pleurer dans mes bras. Je n'étais pas forcément le mec compatissant du quartier et avec Arizona on avait plus l'habitude de s'envoyer des piques que de se confier mais son histoire me touchait beaucoup malgré tout. Et dire que mes parents eux m'avaient fait passer pour mort auprès de mon frère... C'est sûr que c'était bien différent. Arizona avait bien plus de cœur que ma mère qui ne savait plus rien de ma vie et qui ne me pleurerait probablement pas si je venais à la perdre. "Si jamais tu as besoin de parler d'elle pour t'alléger tu peux y aller" Je n'étais peut-être pas la personne à qui elle aurait voulu vider son sac mais c'était moi qui était la ce soir. J'embrassais sa tête en la gardant contre moi, au chaud dans mes bras alors qu'elle tremblotait, vidée de toute énergie.

Pour éviter qu'elle grelotte encore je l'accompagnais jusqu'à la voiture et roulais jusqu'à chez moi. On serait mieux au chaud et l'avantage d'avoir une maison bien équipée c'était qu'elle était toujours à bonne température. « Je veux bien un verre d'eau... » j'hochais la tête et me dirigeais vers la cuisine mais me stoppais quand elle reprenait la parole pour tourner la tête vers elle « ou peut-être qu'un café me ferait pas de mal... » je grimaçais légèrement "Ça va pas t'aider à dormir ça, je peux te faire un chocolat chaud sinon si tu veux ?" Deux minutes plus tard je revenais au salon et posais sa boisson sur la table basse puis j'allais dans la chambre d'amis pour fouiller les placards et revenir avec une couverture et je dépliais et lui mettait sur les épaules. C'est fou moi même je me découvrais un côté tendre qui ne s'était plus manifesté depuis longtemps. Ça me rappelait quand je prenais soin de ma grand-mère quand elle était malade et non, ça n'était pas une mauvaise comparaison. Ça n'avait rien à voir avec le fait de comparer Arizona à une grand-mère, c'était juste que j'avais beaucoup d'affection pour ma grand mère, elle était probablement la personne que j'avais le plus aimé dans ma vie et maintenant j'avais mon petit frère. Mais je ressentais aussi une sorte d'affection pour Arizona ce soir. Je la découvrais en dehors de notre petit jeu de fierté et de provocation. Comme une femme sensible, vulnérable, humaine et au fond c'était toujours ce coté la, profond et tellement vrai, des gens qui nous touchait non ? « Tu sais... je suis pas allée à son enterrement... » Je posais ma main sur la sienne pour la lui caresser « Tu dois me prendre pour une sans-cœur ... » Je secouais la tête en soupirant légèrement "Mais non bien sûr que non" quand elle se montrait hautaine et insupportable oui je pouvais lui dire qu'elle avait pas de cœur en rigolant mais la elle me foutait clairement la preuve du contraire sous le nez, en confirmant ses propos ça aurait été moi qui aurait été sans cœur. "T'étais juste pas prête, et très jeune. Peut-être que tu devrais y aller maintenant par contre" Bon il n'y aurait pas la cérémonie de l'enterrement et tout ça mais est ce que c'était vraiment un mal je n'étais pas sûr, pour moi je trouvais que c'était mieux sans. Juste aller sur sa tombe et qu'elle se retrouve seule avec sa fille pour faire son deuil et accepter son départ. "Sauf si tu ne te sens toujours pas prête, prend ton temps, mais pour ce soir tu devrais peut-être te reposer" Enfin à moins qu'elle aie encore besoin de parler dans ce cas j'étais prêt à écouter.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar
Arizona S. CampbellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 592
Crédits : Tag
Avatar : Claire Holt
Pseudo : Niagara
Âge : 28 ans (14.03.89)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   Ven 29 Sep - 21:37

Ten years ago...
Arizona & Jared

Le sujet de sa famille et plus encore de sa fille était assez tabou pour Arizona. Elle n'aimait pas en parler, même de loin. Ce que les gens savaient - à conditions de lui avoir demandé - c'était qu'elle avait plusieurs frères et éventuellement, qu'elle avait perdu sa mère. Mais elle ne donnait pas plus de détails et heureusement, la bienséance voulait que personne ne pose plus de questions en apprenant ça. C'était la première fois qu'elle en parlait vraiment à quelqu'un d'autre que Meg. Ce besoin de parler de sa vie était profondément refoulé chez la blonde au point qu'elle avait réussi à se convaincre elle-même qu'elle ne voulait pas en parler, tout court. Pourtant, c'était ce qui avait fait qu'elle était la femme qu'elle était aujourd'hui, celle qui regarde les gens de haut et se foutait bien qu'on la déteste ou qu'on la prenne pour une pétasse superficielle. Elle préférait de loin qu'on la juge sur ce qu'elle n'était pas vraiment que sur celle qu'elle était au fond d'elle-même sous toutes ces couches de roc.

Assise sur le canapé de Jared, Arizona avait un arrière-gout désagréablement acide dans la gorge mais les effets de l'alcool redescendaient peu à peu. Arizona hocha légèrement la tête et céda à la proposition de Jared sans broncher.

« Va pour un chocolat chaud alors »

De toute façon, café ou pas café, elle n'était pas certaine de vouloir dormir, ni de pouvoir. En soit, elle pouvait s'endormir comme une masse dès qu'elle serait couchée mais de là à bien dormir, c'était une autre histoire. Jared revint quelques minutes après, la jeune femme le remercia et prit la tasse chaude entre ses mains en frissonnant, humant l'odeur chocolatée qui en émanait. Trop chaud pour être bu pour l'instant, elle reposa la tasse sur la table basse tandis que Jared posait une couverture sur ses épaules. Grâce à la tasse ou à la couverture, Arizona sentait qu'elle se réchauffait un petit peu. Reprenant la tasse juste pour occuper ses mains, elle avoua à Jared qu'elle n'était pas allée à l'enterrement de sa propre fille. C'était une chose que personne n'avait vraiment réussi à comprendre, elle n'était pas certaine d'avoir compris pleinement son propre geste. Arizona entrouvrit la bouche. C'est vrai qu'elle n'y était jamais retourné, elle n'avait jamais vraiment songé à y aller ...  l'Alaska, ça lui rappelait trop de mauvais souvenirs.

« J'crois... » cette remarque la faisait réfléchir malgré elle « j'crois que je suis par prête... je sais pas si je le serai un jour. »

Arizona baissa la tête et avala difficilement un peu de chocolat chaud, la gorge nouée. C'était il y a six ans et elle n'avait jamais trouvé la force de se rendre sur la tombe de sa fille, de sa mère, de son frère, ... probablement à cause de la culpabilité d'avoir abandonner sa famille sans se retourner et la peur de retrouver ceux qui étaient restés là-bas.

« Le soir où j'ai.. perdu ma fille... j'ai aussi perdu ma mère et un de mes frères » Arizona déglutit avec difficulté « C'était à cause d'un incendie, j'étais pas là ce soir-là, j'étais dehors parce que j'avais le cafard. Cette nuit-là j'ai été agressée » Arizona reposa sa tasse et souleva un peu son T-shirt pour laisser apparaître la cicatrice blanche sur son ventre, celle qu'elle camouflait bien souvent avec du maquillage même si elle était couverte de tissu la plupart du temps « Un coup de couteau, j'ai faillis y rester aussi.. j'crois qu'à l'époque j'ai pas compris pourquoi j'étais toujours en vie pour apprendre la mort de trois des membres de ma famille et ... j'ai fais un blocage, je suis jamais retournée dans ma ville natale »

A croire qu'ils avaient du briser un miroir dans cette famille pour que toutes les merdes arrivent au même moment. Arizona rebaissa son T-shirt et réajusta la couverture sur ses épaules avant de reprendre la tasse entre ses mains.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
http://niagara-gallery.e-monsite.com
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Ten years ago... [Jared]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ten years ago... [Jared]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ten years ago... [Jared]
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Porter, Malcolm Jared
» 01. You're in my dream ... Or your sister ? [Jared Suarez]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown :: Boite de nuit-
Sauter vers: