AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adela & Isaiah + I'll be there for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 152
Crédits : freesia (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Avery ; Adela ; Johan ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Adela & Isaiah + I'll be there for you   Lun 19 Fév - 1:48


Adela & Isaiah

I'll be there for you

Even when he won't be there too
En mon sens, Adela avait un avantage sur ma situation, considérant le fait qu’une personne de qui elle était relativement proche, de sa famille presque, était à peu près au courant de la situation, s’en doutait, serait susceptible de l’aider. Après, elle ne semblait pas tout à fait portée à aller lui demander de l’aide tout de suite, de crainte d’être jugée, que cette dite personne soit finalement contre elle. C’était triste, je devais l’avouer, mais quand même, optimiste de nature, même dans la pire des situations, je décidai de ne pas miner le moral de la jeune femme, me contentant de lui dire:  « Il pourrait quand même être un allié… Peut-être… » Enfin, encore fallait-il qu’il réagisse convenablement à la situation, dans le sens d’Adela, et qu’il soit prêt à la soutenir, et ne connaissant cette personne, ça, je ne pouvais le prédire. Après, elle n’était pas totalement seule non plus; elle avait moi, pour la soutenir, même si malheureusement, j’étais beaucoup trop éloigné de son mariage, d’elle, pour agir de quelconque façon. Après tout, qui étais-je pour venir m’interposer avec sa famille, ses proches ? Nous n’étions que des connaissances, connaissances qui partagions un vécu difficile, sans toutefois se permettre de gérer la vie de l’un et de l’autre. Du coup, outre un conseiller quelconque, je ne pouvais pas faire grand-chose. Mais une chose était certaine, c’était qu’au vu de comment elle avait mal, de comment elle souffrait dans tout ça, ce que je pouvais faire pour l’aider, j’allais le faire, sans hésiter. Je me le prouvai à elle, et à moi-même quand elle reprit la parole, suggérant de prendre la fuite, comme moi je l’avais fait. Ma réaction fut presqu’instantanée; je grimaçai de désapprobation, secouai la tête, et lorsque je trouvai les mots appropriés, j’ajoutai:  « Je sais que c’est ce que j’ai fait… Mais c’est loin d’être l’idéal… » Je marquai une pause, n’aimant pas nécessairement toujours faire usage d’exemples personnels, même si pour le moment, c’était probablement le mieux que je pouvais faire. Et continuant finalement dans cette lancée donc, je finis par avouer:  « Je… J’ai dormi pendant plus d’un mois dans mon bureau, au lycée… » Pourquoi ? Juste pour qu’elle ne cherche pas un appartement quelconque où j’aurais pu m’installer, un ami chez lequel j’aurais pu vivre, de peur que quiconque soit touché par cela. Il était vrai que ce n’était pas la cachette idéale, puisqu’assez évidente, mais elle n’avait pas pensé m’y trouver. De toute façon, je ne pensais pas qu’on lui aurait autorisé l’accès à l’école, même si encore et toujours, personne n’était au courant. Restait que je ne souhaitais pas ça pour la demoiselle, d’où le fait que je préférais lui partager, sans toutefois lui imposer quoi que ce soit d’autre, la laissant procéder comme elle le souhaitait, puisque ça la regardait elle, d’abord et avant tout.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Adela J. GarciaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 23/03/2017
Pages lues : 614
Crédits : Vava Stolen Paradise ; Sign Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Miranda May Kerr
Pseudo : GekkuNeko
Schizophrénie : L'accroc de la mode Kentin aka Lee Jong Suk. Le psychopathe Jacob aka Tyler Posey. Le suicidaire Connor aka Jack Harries.
Disponibilités : Disponible pour quatre rp !

+ Isadela ♥️
+ Maxela ♥️

Terminés :

Jadela#1 ♥️


Âge : Elle a trente-cinq ans même si elle fait beaucoup plus jeune.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Adela & Isaiah + I'll be there for you   Mer 7 Mar - 22:41




Isaiah & Adela
I'll be there for you

Vivre avec un fou furieux comme son mari semble l'être ça n'est pas facile à vivre pour elle parce qu'en fin de compte elle se rappellera toute sa vie que cet homme lui a fait des horreurs pendant toutes ces années et ça c'est un truc qui est très clairement difficile à avaler pour elle parce qu'elle l'a épousé cet homme, elle le pensait normal, attaché à elle et malheureusement elle s'est trompée, totalement trompée étant donné que cet homme était juste un bouffon qui pensait uniquement au sexe et à diverses choses débiles. Il la voit comme une catin juste parce qu'elle a perdu sa virginité des années auparavant avec son jumeau, oui et alors ? En quoi est-ce réellement un soucis ? C'était son droit de le faire, elle était consentante et Berto l'était également... Justement voilà que ça parle de plus Isaiah semble penser qu'il peut être d'une grande aide dans sa vie elle soupire. « Je vais voir pour essayer de lui parler... Mais j'avoue que ça reste difficile... Il est son frère, son jumeau qui plus est c'est... » Dur ça n'en fait aucun doute et certainement que le type en face d'elle est bien conscient de tout ceci vu qu'il a eu à faire la même chose à son tour soit de se barrer du jour au lendemain. Mais il a réussi ce qui est déjà un point pour lui.. Malgré tout ceci Adela est bien consciente qu'elle va devoir avancer si elle souhaite avoir une vie à peu près correcte et quand elle lui dit qu'elle va devoir faire comme lui il lui fait savoir que ce n'est pas l'idéal elle penche la tête sur le côté se demandant ce qu'il entend par là et quand il lui dit qu'il a dormi pendant un certain temps dans le lycée dans son bureau elle grimace plutôt horrifiée par l'idée. « Je suis sincèrement désolée que vous ayez eu à vivre ça. » C'est la seule chose qu'elle peut dire pour le coup parce qu'en fin de compte elle n'ose imaginer ce qu'il a dû ressentir quand il venait dans son bureau le soir après les cours et qu'il se rendait compte que sa vie partait littéralement en vrilles, l'idée même doit être insupportable. « Ce que j'entendais par faire comme vous c'est de le quitter. Faire mes affaires et partir un jour... Je pense que je vais y être obligé, ça ne peut plus durer quoi qu'il arrive il faudra que je m'en aille et que je fasse ma vie autrement qu'avec un homme pareil. » Et c'est une excellente chose qu'elle s'en rende compte, avec un petit peu de chance elle réussira à s'en sortir, il y a de l'espoir, peut-être. « Vous avez raison... Je vais parler avec Berto, je vais le contacter prochainement un jour où mon mari n'est pas là et je vais voir ce qu'il en pense et ce qu'il me propose. » Mais cette idée la chagrine énormément se dire un instant qu'elle va sans doute foutre la merde dans la famille de son mari parce qu'il est cinglé ça la débecte parce qu'elle n'est pas une fouteuse de merde mais elle est bien consciente qu'elle n'a pas le choix, c'est déjà ça...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 152
Crédits : freesia (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Avery ; Adela ; Johan ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Adela & Isaiah + I'll be there for you   Mar 13 Mar - 15:28


Adela & Isaiah

I'll be there for you

Even when he won't be there too
Non, ce ne serait pas facile. Rien n’était facile probablement depuis un bon moment - si je me fiais à ma propre expérience - et le fait de se départir de cet être qui posait tant problème au quotidien ne le serait pas non plus. C’était un fait, c’était la triste réalité, réalité que je ne pouvais pas cacher à Adela. Enfin, j’aurais très bien pu dorer la pilule, lui dire que tout irait bien, mais j’estimais que ce ne serait pas lui rendre service. Ce serait lui mentir, ce serait lui apporter un espoir qui, peut-être, n’aurait pas raison d’exister. Je ne savais pas comment les choses allaient tourner pour elle après tout, je ne savais même pas comment elle comptait s’y prendre. Tout ce que je pouvais faire, c’était me fier à ma propre situation, peut-être l’empêcher de faire certaines erreurs dont je me rendais compte maintenant dans mon cas, et que je regrettais, puisque clairement, savoir ce que je savais maintenant, pour sûr, j’aurais préféré agir autrement, pour sûr, j’aurais préféré pouvoir être d’un meilleur soutien, mais je n’y parvenais pas. Je n’étais pas placé pour faire une telle chose, bien loin de là. Plus encore, je n’étais clairement pas là pour me faire plaindre, d’où le fait que je ne pris même pas le temps de répondre à cette façon qu’elle me dit qu’elle était désolée. Non pas que je ne le prenais pas en considération, mais parce que commencer à râler comme quoi c’était encore difficile, que je ne connaissais pas l’avenir me concernant et tout ce qui venait avec, je jugeais que c’était inapproprié dans le cas présent. Sans dire mot, je la laissai continuer, parler de ce qu’elle comptait faire, c’est-à-dire contacter cette personne susceptible de lui venir en aide. Encore là, ce ne fut pas suffisant pour me faire reprendre la parole, pas à ce sujet en tout cas, d’où le fait que je me contentai d’acquiescer, rien de plus, hochant la tête pour lui montrer que ce n’était pas une mauvaise idées, bien loin de là. Mais compte tenu de l’heure qu’il était, je me doutais bien que ce n’était pas vraiment le temps d’avoir une telle discussion, d’où le fait que je crus mieux de lui dire:  « Pour le moment, je crois que le mieux serait de vous reposer… » Volontairement, j’étais resté vague, refusant de m’imposer. Mais au moins, je pouvais encore la rassurer un peu, donc j’ajoutai:  « Vous êtes en sécurité, ici. » Et encore plus au milieu de la nuit, où tout visiteur se devait de se présenter à l’accueil, comme je l’avais fait. Ça, je l’avais appris pendant que j’étais aux prises avec de genre de situation précédemment. Limite, dans les temps plus difficiles, j’avais envie de rester en ces lieux plus longtemps, même si ce n’était pas possible. Jamais je n’en avais abusé, mais si Adela pouvait profiter du fait que peu de gens pouvaient venir l’embêter en ce moment, alors c’était fort probablement mieux que rien.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Adela J. GarciaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 23/03/2017
Pages lues : 614
Crédits : Vava Stolen Paradise ; Sign Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Miranda May Kerr
Pseudo : GekkuNeko
Schizophrénie : L'accroc de la mode Kentin aka Lee Jong Suk. Le psychopathe Jacob aka Tyler Posey. Le suicidaire Connor aka Jack Harries.
Disponibilités : Disponible pour quatre rp !

+ Isadela ♥️
+ Maxela ♥️

Terminés :

Jadela#1 ♥️


Âge : Elle a trente-cinq ans même si elle fait beaucoup plus jeune.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Adela & Isaiah + I'll be there for you   Mer 4 Avr - 11:03




Isaiah & Adela
I'll be there for you

En étant ici il est clair qu'elle ne risque définitivement rien. Elle peut se reposer, se poser ici un petit instant et oublier l'espace d'une seconde que sa vie est un Enfer vivant et qu'elle aurait très bien pu être tuée cette nuit plutôt que grièvement amochée par son mari. Mais oui ça reste quand même délicat parce qu'en fin de compte elle se rappellera toute sa vie de ces moments au cours desquels son époux en qui elle aurait dû avoir confiance la cognait à chaque fois qu'il en avait l'occasion. Et qui plus est en plus de la violer il ne se contentait pas de ça seulement le bougre parce qu'en prime il la violait, souillant son âme au même titre que son corps dans ses pulsions charnelles. C'est un monstre, une horrible personne et ça l'homme en face d'elle n'en sait rien, elle a bien trop honte pour oser lui dire combien son mari est dangereux et combien ses actes sont volontairement sales. Elle ne veut pas voir de la pitié ou de la tristesse dans le regard de quiconque encore moins dans le regard de cet homme qui a vécu plus ou moins la même chose qu'elle a exception faite que lui c'est une femme qui le battait, sa femme, et non pas un homme comme c'est le cas de Adela. Mais oui elle ne veut pas qu'il stresse pour elle plus qu'il ne le fait déjà. Donc elle se tait préférant qu'il reste calme et serein comme il tente de l'être en cet instant précis. Quand il lui dit que le mieux pour elle serait qu'elle se repose elle panique immédiatement « vous partez ? » Qu'elle demande tout de suite plutôt réticente face à l'idée qu'il puisse s'en aller et la laisser seule dans sa si grande chambre d'hôpital où elle se sent très malheureuse. Il lui rappelle alors qu'elle est en sécurité ici elle acquiesce alors « oui je sais ... » Et c'est réconfortant pour elle de se dire ça mais elle ne veut pas qu'il parte, elle aimerait faire plus, le remercier pour sa gentillesse, lui prouver sa reconnaissance envers sa personne mais il faut savoir se rendre à l'évidence ce soir elle ne pourra rien faire d'autre que dormir paisiblement dans les draps propres de l'hôpital...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 152
Crédits : freesia (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughAmalia #DCameronLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Avery ; Adela ; Johan ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-cinq ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Adela & Isaiah + I'll be there for you   Dim 8 Avr - 23:54


Adela & Isaiah

I'll be there for you

Even when he won't be there too
Je ne pensais certainement pas qu’Adela pourrait être paniquée à l’idée que je quitte sa chambre d’hôpital pour la laisser se reposer, peut-être même dormir. J’en étais surpris parce qu’encore et toujours, je n’étais pas tant persuadé que j’avais ma place à son chevet. Malgré ce partage d’expériences, de connaissances, il n’en demeurait pas moins que je demeurais et j’allais certainement rester pendant bien longtemps - voire toujours - une personne rencontrée dans la rue, qui pouvait comprendre ce qu’elle vivait dans sa situation conjugale. Était-ce vraiment ça, la définition d’un ami ? Ou même d’une simple connaissance ? Voici ce que je remettais en question, ce qui me poussait à être surpris de sa volonté, qui faisait en sorte que je ne savais plus trop comment réagir. Avec une certaine réticence, encore et toujours, je tentai tant bien que mal de la rassurer comme quoi personne ne pourrait l’atteindre ici. Dans le pire des cas, elle n’avait qu’à dire qu’elle ne voulait pas voir qui que ce soit, et ils ne laisseraient rentrer personne. Comment je le savais ? Parce que dans des temps plus durs, j’avais fait une telle chose, moi aussi. On m’avait regardé, sourcils froncés, l’air de se demander pourquoi je refusais de voir ma propre femme même, mais jamais on ne m’avait posé de plus amples questions, ce pour quoi j’avais toujours été reconnaissant. Du coup, je pouvais parler en connaissance de cause, mais tristement, cela ne parut pas suffisant pour apaiser les craintes de la jeune femme qui semblait limite se résigner à mes propos, comme si le fait d’être sauve à cet endroit n’était pas suffisant. Tout cela provoqua chez moi un sentiment de déchirement, un partage entre l’idée de quitter et la laisser, ou bien rester. Mais rester signifiait, dans ma tête, m’imposer, et ce n’était pas ce que je voulais non plus. Soupirant, j’en vins finalement à faire la chose la plus logique à laquelle je songeai, à savoir de demander:  « Vous… Vous voulez que je… Reste ? » Il me fit tout drôle de lui poser la question dans un premier temps, mais au final, je vins à me dire… Pourquoi pas ? Qu’avais-je à perdre ? Personne ne m’attendait, et si je pouvais aider quelqu’un, ne serait-ce qu’en restant là, limite ce serait égoïste de refuser le contraire. Après, encore fallait-il qu’Adela ne m’en veuille pas de manquer de mots parfois, mais ça, seul le destin saurait me dire si elle était le genre à faire une telle chose, ou si la reconnaissance lui venait que par peu de mots et de gestes, ce qui, tristement, n’était pas donné à tout le monde.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Adela & Isaiah + I'll be there for you   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adela & Isaiah + I'll be there for you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
» The back alleys [Dana & Isaiah]
» Les appels du ciel [Soren & Isaiah]
» Galerie d'Isaiah
» Journal de bord d'Isaiah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown :: MedStar Georgtown University Hospital-
Sauter vers: