AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Mar 27 Déc - 20:17



❝Pourquoi tu as fait ça papa ? ❞
Haley & Levi
Douze années de ma vie avec mon papa, il était l’homme le plus parfait. Pourtant je ne savais pas encore tout de lui. Pourtant je ne me souvenais pas quand je suis arrivée pour vivre chez lui. Je ne voyais pas souvent ma maman. Apparemment avec son boulot de photographe elle voyageait beaucoup et forcément emmener sa fille était plus compliqué. J’avais ma scolarité à faire . Papa avait très bien compris cela et il ne voulait pas que je reste avec Derrick. Je pouvais peut-être le comprendre, il voulait juste me protéger et veiller sur moi.Et j’étais simplement fière de ce que mon papa faisait. Il avait déménagé pour un endroit plus grand, j’avais une grande chambre. Je savais que maman s’en voulait de m’avoir laissée mais c’était comme ça et je ne lui en voulais pas.
D’ailleurs ce weekend là, elle était en ville et j’avais demandé à mon papa si je pouvais passer un peu de temps avec elle. Il avait bien sûr accepté. En fait papa ne me refusait pas grand chose. Et pour le coup, j’avais passé une petite semaine avec elle. Maman me montrait ses photos et me racontait ses voyages. Maman était contente de savoir que je collectionnais ses cartes postales. Dans ma chambre j’avais acheté un énorme poster représentant un planisphère géant, et j’accrochais la carte à un bout de laine que je reliais au pays d’où elle venait. Je pouvais suivre un peu son voyage comme ça. C’était vraiment très chouette.

J’avais préparé mon petit sac pour rentrer, maman reprenait l’avion le lendemain et je voulais qu’elle puisse faire ses valises tranquillement et puis, elle ne voulait pas que je me lève trop tôt. Je la comprenais. Rentrer un samedi matin me plaisait aussi., je voulais rentrer à pied, profiter de la matinée c’était ce que j’appréciais. Après avoir fait un énorme câlin à maman, lui dire que je l’aimais et qu’il fallait qu’elle soit prudente je quittais l’appartement après avoir embrassé tonton aussi. On se voyait de temps en temps ensemble. Je traversais le parc, j’observais un peu les canards et les cygnes. Je trouvais ses animaux tellement beaux et gracieux. Mais je repris la route, je ne voulais pas que papa s’inquiète que je ne sois pas encore rentrée. Je regardais autour de moi, et je réalisais que j’avais un peu d’argent, du coup je passais à la boulangerie chercher des pains au chocolat et des croissants pour le petit déjeuner. Cela pouvait être cool non? J’arrivais devant la maison. Je ne sais pas j’avais une drôle de sensation. J’entrais tranquillement “ Papa, je suis là et j’ai une surprise pour toi j’espère que tu as faim “ J’allais déposer le paquet sur la table de la cuisine pour ensuite retirer ma petite veste au porte-manteau “ Papa??” Mais il ne me répondait pas.






© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Levi AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 1406
Crédits : Isleys (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Kaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible mais tu peux réserver pour plus tard !

#EnCours Charlie ; Haley ; Isobel ; Kacey ; Kayla ; Kiara
#Alternatifs&Groupe
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. (31.08.1986)

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Jeu 29 Déc - 0:14

Haley & Levi
Pourquoi tu as fait ça papa ?

 « Tu sais Levi, je t’ai toujours apprécié, tu as toujours été mon favori… » Ces mots arrivèrent tel un poignard en plein coeur, si bien que je fermai les yeux, serrai les poings. Bref, je fis tout pour ne pas sauter à la gorge de cet homme qui avait fait de ma vie un enfer pendant au moins trois ans, si ce n’était pas plus. Qu’avais-je fait pour le croiser aujourd’hui ? Pourquoi le croiser dans un endroit totalement hasardeux comme un supermarché ? Pourquoi avait-il été obligé de venir m’aborder, avec sa voix de manipulateur, avec ce regard que j’avais vu trop souvent dans mes cauchemars ces dernières années, cauchemars desquels je commençais tout juste à me débarrasser ? Tristement, je n’eus pas réponse à ces questions, et évidemment, après cette phrase remplie de mystère plus que douloureux, il crut bon de m’adresser un sourire tout aussi horrible que sa personne, puis il partit, me laissant tremblant, soucieux, paniqué. Ce fut à un tel point que même si je n’avais pas tout à fait terminé les courses, je décidai de me presser de me rendre à la caisse, pour ne pas prendre le risque de le croiser de nouveau, puis une fois que ce fut fait, je quittai, prenant la route en direction de ma demeure, revoyant toutefois son visage de façon constante dans ma tête, incapable de l’effacer. Le coeur battant la chamade, je ne savais que faire. C’était la première fois depuis que le groupe s’était séparé que je le revoyais, et je pensais vraiment être passé au travers, grandement grâce à la présence d’Haley dans mon quotidien, puisque j’avais accepté de m’en occuper à temps plein après que Savannah ait décidé de prendre des contrats à travers le monde, mais finalement non, et c’était plus que déstabilisant. Une fois que je fus rentré à la maison, cela ne m’était pas sorti de la tête, pas encore. Puisque ma fille n’était pas rentrée de sa journée avec sa mère, je me retrouvai seul, à tourner en rond tel un chacal dans le logement, ne sachant que faire. Le visage en sueur, les mains moites, j’arrivai à un point que je me précipitai dans la cuisine pour me passer de l’eau froide sur le visage afin de me ressaisir. C’est qu’après-coup, alors que je cherchais une serviette pour m’éponger, que je vis soudainement, sur une étagère lointaine dans l’armoire, le genre à laquelle Haley n’avait pas accès; des médicaments, ceux de ma défunte mère, que j’avais pris à quelques reprises pour atténuer la douleur, ou bien m’aider à dormir quand mes cauchemars étaient trop présents. Je les considérai, en hésitant, puis au final, quand je revis soudainement son visage, je craquai. Je pris la bouteille, puis je regardai les trois comprimés qui se trouvaient au fond de celui-ci, les laissai s’échouer dans le creux de ma main, puis en fermant les yeux, je les pris, d’un seul coup, sans verre d’eau ou quoi que ce soit. Très rapidement, l’effet se fit ressentir, comme si quelqu’un m’avait frappé sur la tête avec une massue, si bien que je ne fus pas en mesure de rester là. Titubant, j’allai m’allonger dans ma chambre, les yeux entrouverts, perdant alors la notion du temps et de l’espace. Je ne saurais dire si j’avais dormi ou quoi que ce soit, mais j’avais l’impression que je ne pouvais pas bouger, que je voguais entre deux mondes, mais au moins, je n’y pensais plus, j’avais oublié, pendant un instant. La réalité me rattrapa seulement quand la porte de l’appartement s’ouvrit et que j’entendis la douce voix de ma fille. J’aurais alors voulu me lever, mais je n’y arrivai pas, faisant en sorte qu’elle en vint à me chercher. Tout ce que je pus faire, ce fut de lui dire d’une voix faible et enrouée:  « J’suis là, ma puce… » et tourner la tête vers la porte, ne réalisant même pas que ma tête me hurlait que ce n’était pas une bonne idée, qu’il ne fallait pas qu’elle me voie comme ça, parce qu’elle était étouffée dans ce nuage qui embuait complètement mon esprit en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Jeu 29 Déc - 17:20



❝Pourquoi tu as fait ça papa ? ❞
Haley & Levi

Je ne savais pas que cette journée allait être la pire que je n’avais jamais vécue. Quoique ma première chute en vélo à deux roues cela compte non? Non plus sérieusement, cette journée allait être un cauchemar. Un énorme cauchemar. J’avais préparé la table pour manger un petit bout, fait son café, je voulais profiter pour fêter mes retrouvailles avec mon papa. Mais après l’avoir appelé il ne répondait pas, ce n’était pas possible, il était toujours là les jours où je rentrais à la maison. Il m’attendait toujours peut importe l’heure. Mais j’entendis finalement sa voix mais elle était bizarre, enfin pas comme d’habitude c’était vraiment étrange. Je déposais les viennoiseries sur la table pour réfléchir où il pouvait être. Mais oui sa chambre. Je courais vite dans sa chambre pour le rejoindre.
Je me stoppais net, il était couché, sur le drap, le regard dans le vague. Mais je me remis à courir pour sauter sur  le lit “ Papa , papa qu’est ce qui t’arrive papa “ J’étais en réelle panique, je le secouais mais je le voyais à peine réagir. C’était pas possible , pas possible. Il fallait que je fasse quelque chose mais quoi. Un linge humide sur son front, cela pouvait aider peut-être “ Ne bouge pas papa”.

Je sautais du lit pour chercher quelque chose dans la salle de bain, je finis par attraper un de ses t-shirts,  tant pis il était propre mais je n’avais pas le choix. Je le trempais comme il le fallait, le tordant aussi pour le garder humide comme il le fallait. Mais en relevant la  Je revenais tout aussi rapidement, remontant sur le lit. Je déposais ce linge sur son front. J’étais en réelle panique, je ne savais pas quoi faire. J’épongeais son front doucement, puis son visage “ Papa réponds moi, qu’est ce qui t’arrive. Papa “ Je m’en voulais d’être partie toute la semaine chez maman “ J’aurais du rester avec toi , et ne pas aller avec maman . Je t’aime papa, s’il te plait réponds moi “ Je continuais de le fixer, son regard était dans le vague, il transpirait. Je le connaissais, ce n’était pas son genre d’être comme ça. Je ne comprenais pas. Je soufflais pour me calmer un peu, entre mes larmes qui coulaient sur mon visage, il fallait que je me calme. Je me collais contre lui, posant la tête sur son torse “ repose toi papa je veille sur toi “ . Je venais de réaliser qu’il n’était plus en mesure de répondre, j’hésitais à appeler tonton pour lui demander de l’aide. “ Je vais appeler tonton, je reviens “ Mais en arrivant dans la cuisine où j’attrapais mon téléphone portable, je vis une boite vide près de l’évier, je ne savais pas ce que c’était. J’attrapais cette en même temps que l’appel, mais pas de chance il ne décrochait pas. Je revenais doucement dans la chambre pour voir que mon papa n’avait pas bouger, avait-il les yeux ouverts ou les yeux fermés, je ne savais pas vraiment s’il m’entendait ou pas. Je restais à côté du lit à le regarder, je tenais la petite boite en main, mais je restais silencieuse tout en le regardant. J’avais à nouveau les larmes qui coulaient sur mon visage, je n’avais que douze ans, et je ne savais pas ce que je devais faire “ Papa… s’il te plait “ Je reniflais en même temps.







© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Levi AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 1406
Crédits : Isleys (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Kaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible mais tu peux réserver pour plus tard !

#EnCours Charlie ; Haley ; Isobel ; Kacey ; Kayla ; Kiara
#Alternatifs&Groupe
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. (31.08.1986)

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Jeu 29 Déc - 18:10

Haley & Levi
Pourquoi tu as fait ça papa ?

Je sentis le lit s’affaisser au moment où Haley bondit dessus, puis j’entendis sa voix, mais je ne réagissais pas. C’était comme si le mouvement du matelas n’avait fait que m’étourdir davantage et que la voix de ma fille, bien que je percevais la panique dans celle-ci, n’était que lointaine, comme dans un songe. Pire encore, au moment où elle tenta de me secouer, je n’arrivai à faire rien d’autre que de lâcher un faible râle qui, sommes toutes, n’avait rien de rassurant. Puis, toujours aussi impuissant, je la vis quitter la chambre, pour revenir très rapidement, mais encore là, tout était flou, si bien que je n’eus pas le temps de songer à quoi que ce soit avant son retour. Ce fut seulement lorsque je sentis le tissu trempé se poser sur mon front que j’eus une réaction plus signifiante que précédemment, mais encore là, je me doutais bien que je n’eus pas la bonne. En effet, je ne sus faire mieux que de frissonner et frémir quelque peu, comme si c’était trop froid pour ma personne. Enfin, il fallait dire que ce n’était pas étonnant, parce que j’avais chaud, je transpirais comme jamais je ne l’avais fait avant, j’en avais l’impression en tout cas. Mais pouvais-je faire autrement ? La réalité était que non, je n’y arrivais pas. Ce fut à peine si je parvins à dire à Haley que je ne voulais pas qu’elle croie que c’était sa faute, qu’elle en vienne à regretter sa semaine avec sa mère dont j’aurais tant aimé qu’elle me parle, avec cette surprise dont je n’avais aucune idée de quoi il pouvait s’agir, mais qui m’aurait plu, j’en étais persuadé. Ce qui était en train de se passer, je ne pouvais même pas prétendre que c’était la faute de mon ancien manager, parce que ce n’était pas la sienne. C’était moi, qui avait été trop faible pour tenir le coup, qui avait cédé à un vice qui aurait dû m’avoir quitté depuis bien longtemps maintenant. Cette réalité me frappa au moment où je compris que je n’avais même pas la force de la prendre dans mes bras pour la rassurer un peu, que je ne parvins pas non plus à l’arrêter quand elle voulut appeler Derrick, celui qu’elle appelait « tonton » pour qu’il lui vienne en aide. Lentement, le cours des évènements se forma dans mon esprit, émergea de la brume. Je revis le visage de ma fille paniqué de me trouver dans un tel état, ne comprenant pas ce qui s’était passé. J’avais fait peur à ma princesse, je l’avais laissée tomber, je l’avais fort probablement déçue ou du moins, quand elle saurait ce qui se passait, elle serait déçue, elle m’en voudrait et elle aurait raison de m’en vouloir. À cette idée, j’eus un haut-le-coeur, et persuadé que j’allais rendre le peu que j’avais mangé plus tôt, j’attrapai la corbeille à côté du lit, toussant fortement dans celle-ci sans que rien ne sorte, me laissant avec un goût horrible dans la bouche, probablement celui qui venait avec les médicaments, accentué par le fait que je n’avais rien bu pour atténuer ce fameux goût. Ne voyant rien d’autre à faire que de me rallonger, je reposai ma tête sur l’oreiller pile au moment où Haley revint dans la chambre, la voyant clairement sangloter, et voyant aussi que dans sa main, elle tenait une petite boîte orangée, celle qui contenait les comprimés… Probablement parce que je n’avais pas eu la bonne idée de la cacher de nouveau… Comprenant que je ne saurais pas lui cacher, et ce que je craignais était sur le point d’arriver, je sentis les larmes me monter aux yeux, et j’ouvris la bouche pour parler dans un premier temps, mais je n’y parvins pas. Bien décidé à ne pas rien dire cette fois-ci toutefois, je fis un effort surhumain, puis je dis, dans une voix brisée:  « Je suis tellement désolé… » Puis, pris au ventre par une horrible douleur, qui n’avait rien de physique, qui était la simple douleur d’avoir déçu la seule personne que je ne voulais pas décevoir, celle qui était toute ma vie, je me recroquevillai sur moi-même, prenant le t-shirt trempé qui se trouvait encore sur mon front pour le passer dans mon visage, comme si j’espérais qu’Haley ne me voie pas pleurer ainsi, même si au fond, je savais bien que c’était peine perdue à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Jeu 29 Déc - 21:56



❝Pourquoi tu as fait ça papa ? ❞
Haley & Levi

Je restais face à lui, sur ce lit, j’imaginais le pire . Et s’il mourrait, enfin c’était vraiment probable non? Je ne bougeais pas, je restais là comme si j’étais paralysée toujours en tenant cette petite boite, enfin ce petit flacon orange, qui était vide. Je penchais la tête juste pour observer mon père. Il restait vraiment dans un état végétatif, cela faisait réellement peur. Je n’avais pas laissé un message à tonton mais j’espérais qu’il allait rapidement rappeler pour voir ce qu’il se passait et peut être pouvoir m’aider ou venir.
Oh papa bougeait un peu,enfin il gémissait, avait-il mal quelque part? Non il le dirait s’il avait mal. Pourquoi il parlait pas, pourquoi il était comme ça, pourquoi il grimaçait , gémissait comme ça. Je fis un petit pas vers le lit quand je le vis tenter de se redresser pour me parler. Il essayait mais rien ne sortait de sa bouche. “ Papa….” Je tentais de me calmer, mais je vis rapidement des larmes dans ses yeux, un je suis désolé. Mais pourquoi? Il finit par se replier en se tenant le ventre. Je m’approchais de lui en grimpant sur le lit à nouveau. Je crois que je comprenais petit à petit qu’il avait fait une bêtise.

Je le regardais en tenant toujours cette petite boite “ qu’est ce que tu as fait papa ? “ Je secouais ce que j’avais en main “ c’est quoi ça ?” J’étais encore naïve à ce moment là. Je passais la main sur son visage, il était brûlant, j’attrapais à ce nouveau ce linge humide et je le passais sur son visage pour le calmer “ mais ne pleure pas papa, explique moi. “ J’avais un peu peur de ce qu’il allait me dire. J’avais beau réfléchir, essayer de me souvenir, je ne l’avais jamais vu comme ça. Tout était nouveau ou bien il me cachait des choses, mais non papa ne pouvait rien me passer on était trop souvent ensemble pour que je ne vois rien. Mais je voulais la vérité “ Papa, tu vas te calmer et tu vas m’expliquer, tu as besoin d’aide. Tu sais Tonton va rappeler et il va venir t’aider, hein tu as besoin d’aide papa “ J’étais loin de m’imaginer que non il n’avait pas besoin d’aide . Je voyais encore son regard tout vitreux, il me regardait si triste, si mal, il semblait être terrifié. Mais je ne comprenais toujours pas pourquoi il était désolé. Mon portable sonnait,je pensais à tonton, mais non c’était maman qui m’appelait “ Oui maman, tout va bien,oui, je suis bien rentrée. Quoi, tu veux parler à Levi?” Je me retournais vers lui pour remarquer que ce n’était pas possible ,si je lui passais mon père comme ça, c’était tout simplement la fin des haricots. Je grimaçais un peu “ Maman il est sous la… sous la douche, il ne peut pas te parler. Je dois lui dire quelque chose? Que tu ne rentres pas avant un petit moment et que tu aimerais que j’aille te voir quand tu seras installée, promis je lui dirai. je t’embrasse et je t’aime aussi“ Je penchais la tête, un voyage cela pouvait être cool, mais pour le moment ce n’était pas ça le plus important. J’eus une petite idée, je courais chercher un café et un croissant, cela pouvait peut-être l’aider “ tiens mange et bois un peu.” Je souriais un peu, mais je savais que je ne pouvais pas cacher ma peur.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Levi AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 1406
Crédits : Isleys (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Kaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible mais tu peux réserver pour plus tard !

#EnCours Charlie ; Haley ; Isobel ; Kacey ; Kayla ; Kiara
#Alternatifs&Groupe
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. (31.08.1986)

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Mer 4 Jan - 16:13

Haley & Levi
Pourquoi tu as fait ça papa ?

Je n’eus pas besoin de considérer une nouvelle fois le flacon de médicaments pour comprendre que dans son interrogation, c’était à cela dont Haley faisait référence. Malgré tout, cela ne m’empêcha pas de me sentir encore plus coupable, et surtout idiot de ne pas l’avoir fait disparaitre. Enfin, vu dans l’état affreux dans lequel j’étais, peut-être que cela n’aurait rien changé, mais en ce moment, plus rien n’était ordonné dans ma tête, tout m’affligeait, tout me faisait sentir encore plus idiot. Mais ce qui me heurtait encore plus, c’était la honte. La honte que ma fille m’ait vu ainsi, la honte qui faisait en sorte que je refusais que quiconque d’autre me voie ainsi, d’autant plus que si jamais un adulte était mis au courant, un adulte proche d’Haley, je pourrais avoir des ennuis, et je n’en voulais pas, pas pour une erreur aussi stupide qui n’allait pas se reproduire. En tout cas, j’allais faire en sorte que jamais elle ne se reproduise. Voilà pourquoi je tentai de secouer la tête pour signifier à Haley que je ne voulait pas que Derrick me voie ainsi, que je ne voulais pas qu’il me vienne en aide, qu’importe si j’en avais besoin ou pas. Mais avant que je puisse trouver la force de le lui dire clairement, son téléphone sonna. Mon coeur manqua un temps, craignant sincèrement que ce soit Derrick et qu’Haley l’appelle à l’aide, mais au final, ce n’était pas le cas. Ce ne fut pas pour autant que je me détendis quand je compris qu’elle était en train de parler à Savannah, devant attendre de l’entendre couvrir le fait que je n’allais pas bien pour que sa mère ne découvre pas le drame qui était en train de se tramer. Soulagé dans un premier temps, cela ne dura pas bien longtemps, quand l’idée comme quoi ma fille était obligée de mentir pour moi, alors que je ne voulais pas qu’elle le fasse, jamais, je fus de nouveau dégoûté de ma personne, mais cette fois-ci, je décidai de ne pas rester allongé à chialer comme un gamin. Prenant mon courage à deux mains, je tentai de m’asseoir dans le lit, et j’y parvins, non sans sentir ma tête tourner comme si je venais de sortir d’un manège à sensations extrêmes. Plus encore, il me fallut prendre ma tête entre mes mains, me passer le linge dans le cou, mais je me dis que j’allais faire avec, que de toute façon, je n’avais pas le choix de faire avec, parce qu’il était hors de question que je reste couché alors que ma fille avait besoin que je la rassure. Je fus assis et en mesure de voir clairement devant moi à l’instant où Haley revint finalement avec un café et un croissant. Sachant que cela ne me ferait probablement pas de tort, même si je n’avais pas nécessairement faim, je lui souris doucement et d’une main tremblante, je pris le café. Je fis exprès de tenir la tasse à deux mains, puis j’en pris une longue gorgée, ignorant la brûlure que le liquide formait dans ma gorge. Puis, je déposai le tout sur la table de nuit, et à présent un peu plus en mesure de parler. Enfin, pas précisément, parce qu’en considérant Haley, son air terrifié par ma faute, ce qui me fit une grande peine et me fit profondément regretter tout cela, je ne trouvai pas les mots. Puis, au bout du compte, puisqu’elle m’avait demandé à quelques reprises ce qui n’allait pas, je choisis d’être honnête avec elle, une bonne fois pour toutes. Je lui dis alors, avec difficulté:  « Papa a vu quelqu’un de pas gentil tout à l’heure… » Si ç’avait été que de moi, pour sûr, je me serais arrêté là, mais là, je ne pouvais pas. Je marquai donc une pause, puis je poursuivi en disant:  « J’ai voulu l’oublier, donc j’ai pris un médicament, mais… Je me suis trompé, j’en ai pris trop… » Parce que bien sûr, je ne pouvais pas lui dire ce qui s’était passé de façon crue, il fallait que j’adoucisse mes propos, parce que je ne voulais pas lui faire encore plus peur. Et pour cette même raison, je décidai d’arrêter mon histoire là, et en relevant le regard, je tentai de prendre sa main maladroitement en lui disant, la voix remplie d’émotion:  « Je ne voulais pas te faire peur ma puce… », incapable d’aller plus loin, définitivement, cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Lun 9 Jan - 0:30



❝Pourquoi tu as fait ça papa ? ❞
Haley & Levi

Je continuais de le regarder sans bouger, papa avait pris le croissant et le café. Je ne savais pas quoi faire. Mais j’avais bien vu quand maman avait appelé la panique dans son regard. Il pensait à Tonton mais il fut rapidement soulagé quand il a compris que c’était maman. Mais j’avais détesté mentir à maman, j’étais certaine qu’à ma voix elle avait compris que j’avais raconté du gros bobard mais il était trop tard. J’avais protégé papa comme je savais qu’il me protégeait de tout.  Il semblait aller un peu mieux, mais il avait encore ce regard perdu. Je restais sans avancer, je ne savais pas si je devais venir à côté de lui ou pas. Mais je voulais simplement comprendre ce qu’il lui était arrivé. J’avoue que je venais de croiser les bras, limite j’allais taper du pied. Mais je l’écoutais attentivement. Papa avait vu un monsieur pas gentil, mais comment le connaissait-il? Je ne comprenais quand même pas. “ C’est qui ce monsieur pas gentil, je le connais? “ Mais je n’étais pas au bout de mes surprises. Papa avait tellement été paniqué par cet homme qu’il avait prit quelque chose et il s’était trompé? Comment avait-il pu se tromper, ça ne doit pas arriver en général. Mais j’avais la sensation qu’il me mentait un petit peu et ça je n’allais pas vraiment être contente. “ Tu savais bien que j’allais rentrer. Tu ne savais pas attendre. On aurait été se changer les idées tous les deux. Tu avais bien que j’allais arriver. Tu aurais pu envoyer un message ou je ne sais pas”  

Je réalisais que je commençais à m’énerver un peu mais oui j’avais vraiment eu peur. Je sursautais quand mon téléphone se mit à sonner, cette fois ci c’était Tonton , et je n’allais pas refuser l’appel. “ Allo, tonton. Oui je t’ai appelé , non mais y a rien. Papa s’est juste coupé et ça saignait beaucoup, j’ai paniqué pour rien. Quoi comment ça j’ai une drôle de voix, mais non, t’en fais pas tout va bien. “ Je raccrochais vraiment fâchée “ je suis obligée de mentir, et tonton il a compris que je mentais. Il va prévenir maman et ça va me retomber dessus “ Je voyais bien que papa était vraiment mal. Mais je n’arrivais pas à comprendre pourquoi il avait pris ces médicaments alors qu’il savait que je rentrais. Pour moi , papa m’avait un peu oublié, comment pouvait-il m’oublier. “ Tu as juste oublié que je rentrais, comment tu as pu oublier que je rentrais papa. Tu ne m’aimes plus c’est ça hein “ Je n’arrivais pas contrôler ce que je disais, la colère était bien plus forte, enfin colère, tristesse, peur, tout se mélangeait d’un coup “ Puisque tu as oublié que je rentrais, et que tu fais des bêtises sans penser à moi. Je vais faire mon sac, je vais aller chez tonton le temps que maman m’envoie un billet d’avion et j’irai la rejoindre comme ça tu feras tout ce que tu veux”

Je sortais de sa chambre pour aller dans la mienne, j’étais vraiment décidée à partir, même si cela me faisait très mal. Je n’avais que douze ans et j’avais tenu tête à papa. Mais c’était comme ça. J’étais dans ma chambre et je commençais à préparer mes affaires. Je tentais de retenir mes larmes mais c’était plus difficile que je ne le croyais., mais je restais silencieuse. Je pliais en douceur mes vêtements que je mettais dans mon sac à dos, sans oublier mon doudou. Une fois le sac terminé, je regardais ma chambre, il était évident que je n’avais pas envie de partir, mon papa c’était tout pour moi maman aussi, mais je vivais avec lui, j’étais bien avec lui, mais j’avais j’avais raison, il ne m’aimait plus.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Levi AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 1406
Crédits : Isleys (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Kaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible mais tu peux réserver pour plus tard !

#EnCours Charlie ; Haley ; Isobel ; Kacey ; Kayla ; Kiara
#Alternatifs&Groupe
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. (31.08.1986)

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Mar 10 Jan - 19:36

Haley & Levi
Pourquoi tu as fait ça papa ?

Je peinai à hocher la tête négativement pour signifier à ma fille qu’elle ne connaissait pas cet homme dont je parlais et je fus incapable de lui dire que je refusais qu’elle le connaisse de quelconque façon. Mais cette fois-ci, ce n’était pas un effet secondaire des médicaments, c’était un effet secondaire de ma connerie, de mes regrets, du fait que jamais je n’aurais dû agir de la sorte. Haley avait raison; j’aurais dû l’attendre, garder ma contenance jusqu’à son retour, espérer que passer du temps avec elle me permettrait de me changer les idées, suffisamment pour oublier ce mauvais épisode et aller de l’avant, ou plutôt, continuer à aller de l’avant, parce que c’était ce que je tentais de faire depuis bien des années maintenant. Jusqu’à maintenant, et surtout grâce à la présence de ce petit rayon de soleil qu’était ma fille, j’y étais parvenu, pourquoi avais-je flanché ici et maintenant ? J’étais idiot, je le savais, mais l’entendre venant de la dernière personne que je voulais décevoir me fit encore plus mal. Comme si j’avais un poignard au coeur, je ne bougeai plus, écoutant, inerte, Haley parler à Derrick au téléphone, lui mentir, comme elle avait menti à sa mère, pour me protéger. Sachant que c’était ma faute, je savais que je devrais rectifier le tir à un moment ou un autre, même si je ne savais pas comment, même si je ne savais pas ce que cela me donnerait, sauf de gros ennuis. Mais là, je compris bien rapidement que ce n’était pas le temps de le faire maintenant. Là, je compris surtout qu’il me fallait contrôler l’ouragan qui était en train de se former dans la chambre, l’ouragan Haley qui faisait rage, si bien que tout s’emmêlait, et qu’encore une fois, un autre coup de couteau se fit sentir dans ma poitrine quand ma fille en vint à supposer que je ne l’aimais plus. La tristesse et la culpabilité firent place à la panique, et alors que j’eus tout juste le temps de dire:  « Non, Haley… », celle-ci avait quitté la pièce pour aller rejoindre sa chambre. M’obligeant à réagir, je me redressai de nouveau, tentant de prendre appui sur la table de nuit sans y parvenir, ne réussissant qu’à renverser le café par terre. Un  « Merde… » s’échappa de ma bouche, et je me sentis prêt à abandonner la bataille, mais je ne le pouvais pas. Je ne pouvais pas lui faire cela, je ne pouvais pas la laisser partir en lui faisant croire que je ne l’aimais plus. Je tentai une nouvelle fois de me relever, et j’y parvins. Je me retins contre la porte, puis le mur, le canapé et finalement, le mur adjacent à la chambre de Haley, là où elle se tenait toujours, son sac à la main. Le souffle court, je me tins debout en tentant de lui dire:  « Ma chérie… Je t’en prie… Ne pars… » sauf que je ne parvins pas à terminer ma phrase. L’émotion et le médicament ne faisant pas bon mélange, je sentis mes jambes flancher et sans le contrôler, je me retrouvai à genoux au sol, toujours à considérer ma fille, les larmes me remontant aux yeux. Puis, d’un ton suppliant, je lâchai, obligé de m’arrêter entre deux mots pour sangloter:  « Je m’excuse je… Je t’aime… Je t’aime ma puce… Plus que tout au monde… Je t’aime tellement… » Et là, ce fut trop; les larmes recommencèrent à couler sur mes joues, à flots régulier, sans vouloir s’arrêter, tandis que je me tenais là, incapable de me relever, misérable devant la personne la plus importante dans ma vie, cette personne qui ne me verrait probablement plus jamais de la même façon, Peut-être qu’au fond, tout ce que je méritais, c’était de la perdre, mais je n’avais pas envie de penser comme cela, parce que je savais que sans elle, je n’étais rien. Comment avais-je pu tout gâcher comme ça ? Si jamais je venais à vraiment la perdre, j’étais persuadé que jamais je ne saurais me le pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Haley M-AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/12/2016
Pages lues : 226
Crédits : Isleys
Avatar : Danielle Rose Russell
Pseudo : Sugarbabe
Schizophrénie : la sexy Kayla ( feat. Marie Avgeropoulos ) - le canon Jayden ( feat. Ricky Whittle)
Disponibilités : a modifier
Âge : 14 ans

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Sam 14 Jan - 20:44



❝Pourquoi tu as fait ça papa ? ❞
Haley & Levi

J’avais entendu la tasse tomber et papa être un peu grossier. Bon après tout il ne pouvait que s’en prendre à lui même. Je restais avec mon sac à dos dans les mains, me concentrant sur tout ce que je pouvais y mettre. Je n’avais pas envie d’oublier quelque chose. Mais je réalisais et si maman pouvait pas me prendre avec elle. Je réfléchissais mais tout était embrouillé dans ma tête. J’étais en colère, mais j’avais eu peur, et j’avais encore peur de laisser papa tout seul. Apparemment il faisait plein de bêtises quand il était tout seul. Mais je n’arrivais tout de même pas à comprendre pourquoi il avait fait ça, alors qu’il savait que je rentrais. Je m’étais mise en tête qu’il ne m’aimait plus, qu’il avait juste oublié quand on était enfin je ne savais plus trop.
Je regardais un peu vers la fenêtre , mais je ne bougeais, comme si j’étais figée dans ma chambre. Je n’avais que douze ans, je n’étais qu’une enfant, qui tentait de faire la grande.

J’entendais papa qui tentait de bouger, cela me faisait mal de l’entendre comme ça, mais je restais forte, comment je faisais je ne savais pas vraiment.. Je réalisais que papa avait essayé de parler, mais qu’il n’avait pas réussi à finir sa phrase avant que je ne disparaisse dans ma chambre. Je me doutais bien qu’il n’allait pas en rester là. Mais je ne craquerais pas, je levais les épaules en continuant de marmonner dans mes dents, vérifiant si j’avais bien mis tout. Mais j’entendis un bruit un peu bizarre. Papa? sûrement. Même si je boudais, je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose. Je l’aimais plus que tout mais pas quand il faisait ça. Je sentais sa présence dans mon dos, mais je n’avais pas envie de me retourner. Il me suppliait de ne pas partir, mais c’était peut-être un peu trop tard non. Sans daigner le regarder, je relevais le regard pour regarder devant moi, mais je voyais un peu son reflet dans mon grand miroir “ Il fallait réfl….” J’étais peut-être un peu dure sur le moment, mais je n’ai pas eu le temps de finir ma phrase que j’entendis papa tomber. Je me retournais assez vite, le voyant à genoux, c’était sûrement bien plus grave que je ne le pensais.

Je crois que j’avais peut-être exagéré, mais je n’avais pas vraiment réfléchi aux conséquences. Cela me faisait mal de le voir comme ça. Mais ce n’était pas tout. Pour le jour j’étais très inquiète, papa ne tenait même pas sur ses jambes et il venait de parcourir le petit couloir qui séparait nos deux chambres pour moi. Ce qu’il disait me touchait vraiment, le voir pleurer était tellement insupportable pour moi. Je ne savais plus ce que je devais faire, mais une chose était certaine, papa il tenait à moi, il avait fait une grosse bêtise aujourd’hui, mais je voyais vraiment qu’il était sincère dans ce qu’il disait. Mais au fond de moi, je n’avais jamais douté de tout ce qu’il me disait, je savais qu’il m’aimait plus que tout mais ma colère m’avait fait dire des choses pas très gentille. Je finis par relâcher mon sac à dos, qui tomba sur le sol, avant de me précipiter vers lui, et prendre sa tête entre mes bras, je le serrais tout contre moi. J’avais été méchante, je le réalisais, et je faisais de la peine à mon papa, qu’il était triste, mais tellement triste. Il n’avait jamais pleurer devant moi,jamais. Je finis par me mettre à genoux, un peu à sa hauteur pour le serrer très fort contre moi et moi aussi me mettre à pleurer “ Pardon papa, ne pleure pas papa, je suis tellement désolée. De ma faute tu es triste pardon papa “ Je m’en voulais tellement, je ne comprenais pas comment j’avais pu dire de telles choses. “ Je partirai pas papa, je vais rester avec toi mais tu dois me promettre de ne plus faire de bêtise, promets-le moi papa s’il te plait “  Je restais contre lui, je le serrais tout fort , et je sentais son coeur battre vraiment très vite. J’avais peur qu’il lui arrive quelque chose “ calme toi papa s’il te plait”

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Levi AbberlineGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 1406
Crédits : Isleys (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Tyler Hoechlin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Kaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible mais tu peux réserver pour plus tard !

#EnCours Charlie ; Haley ; Isobel ; Kacey ; Kayla ; Kiara
#Alternatifs&Groupe
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. (31.08.1986)

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   Ven 20 Jan - 0:34

Haley & Levi
Pourquoi tu as fait ça papa ?

Quel type de figure paternelle je faisais là, à pleurnicher de la sorte, à genoux au milieu du couloir ? Certainement la pire qui soit, je n’en doutais pas une seconde et pourtant, je ne savais pas faire autrement. Devant la dangereuse réalité qu’elle puisse franchir la porte de la demeure, aller se réfugier chez sa mère, ou bien chez celui qu’elle appelait son oncle, qu’elle ne revienne pas, puisqu’elle n’arrivait tout simplement pas à me le pardonner, parce qu’elle n’arrivait pas à s’enlever cette image affreuse que j’étais en train de projeter de son esprit. Et cette simple idée me faisait si peur que dans un premier temps, au moment où elle en vint à s’approcher pour prendre ma tête entre ses bras, je ne sus réagir, comme si je craignais que ce ne soit pas réel, que ce soit simplement pour que je la laisse passer afin qu’elle puisse quitter la demeure. Heureusement, je fus en mesure d’avoir une réaction un peu plus évidente au moment où elle en vint à me dire qu’elle n’allait pas partir, qu’elle allait rester avec moi, à condition que je ne fasse plus quoi que ce soit pouvant venir altérer notre relation, comme je l’avais fait aujourd’hui. À cet instant, j’utilisai toutes les forces qui me restaient pour l’entourer de mes bras et la serrer contre moi, aussi fort que je le pouvais, comme si je craignais encore qu’elle ne parte. Toujours en larmes, ce fut entre deux sanglots que je lui dis, même si je le fis sans aucune hésitation:  « Plus jamais, je te le jure… » Parce que ça, je voulais lui jurer sur ma vie, sur absolument tout ce que j’avais. Parce que si bien des choses tournaient dans ma tête actuellement, une chose était définitive et claire comme de l’eau de roche, c’était le fait que jamais je ne ferais un coup pareil à Haley, plus jamais. Je m’étais rendu compte par son arrivée et ce discours qu’elle m’avait tenu que rien ni personne ne valait le coup que je me mette dans un tel état, que ma fille ne méritait pas que je me mette dans un tel état pour une autre personne qui était tout sauf importante à mes yeux, contrairement à Haley qui, elle, était la personne la plus importante dans ma vie, celle qui m’avait tirée de la torpeur, sauf pour cette fois, cette stupide fois par-dessus laquelle je voulais à présent passer, aller de l’avant et ne plus jamais lui faire peur de la sorte. Malheureusement, c’était beaucoup plus difficile à penser qu’à faire dans le cas présent, puisque même si je me sentais plus éveillé, parce que tout cela m’avait énormément secoué, je ne pouvais pas contrôler la force de mon corps, pas pour le moment en tout cas. Sachant que mon coeur battait la chamade, je ne fus pas surpris d’entendre Haley me demander de me calmer, et je tentai de le faire tant bien que mal, mais tout ce que je sus faire, ce fut de lâcher une respiration plutôt saccadée. Sachant que ce ne serait pas suffisant pour la rassurer, je choisis de décaler légèrement mon visage pour déposer un baiser sur sa joue, puis sans attendre plus longtemps, je la serrai de nouveau contre moi, fermant les yeux un bref instant pour essayer d’être un peu plus calme. Mais comme si je voulais être sûr et certain que j’avais tout pour me détendre, je choisis de dire à ma fille:  « Je t’aime, tu sais ? Plus que tout… » sachant très bien que je lui avais dit précédemment, mais ressentant quand même le besoin de l’ajouter encore une fois, et s’il le fallait, je lui dirais autant de fois que nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi tu as fait ça papa ? [ Levi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi nier le fait que l'on a besoin de parler ? {Fourmilier ♥}
» L'alcool fait presque le bonheur (pv Raphaël ) - TERMINE
» caleb&reed - papa, pourquoi mon arrosoir fait la tour Eiffel tous les matins ?
» Velvet Sky explique pourquoi elle a fait gagné Ashley
» De l'alcool pour oublier première idée... PV Baban'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: