AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Kayla CollinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/02/2017
Pages lues : 44
Crédits : @tearsflight @tumblr
Avatar : Marie Avgeropoulos
Pseudo : Sugarbabe
Âge : vingt-huit ans
MY SOUL

MessageSujet: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Dim 19 Fév - 23:11


Quand le passé revient au galop
Kayla & Tommy


Toujours sans emploi, ce n’était pas faute de chercher. Mais une jeune avocate sans réelle expérience cela n’aidait pas vraiment. Je commençais à désespérer et à me dire qu’il fallait sans doute que je cherche autre chose, sauf que j’étais assez bornée. J’étais dans mon appartement, à cogiter sur ma vie. Peut-être que je regrettais être partie de Cambridge, j’avais un emploi tout fait parfait, une vie parfaite. Enfin vie parfaite, j’avais envie d’y croire mais pas du tout. Mon père ne savait même pas où j’étais partie. Je m’en voulais d’ailleurs , il n’était pas réellement encore remis de son coma, mais j’avais de temps en temps des nouvelles par ma tante, qui m’avait compris et qui avait accepté de me couvrir et de m’aider. Sans elle, mon père serait mort et je pense que je ne serais pas loin de ce même sort. J’avais pu sortir la tête de l’eau, être Escort ce n’est pas une vie, vraiment . J’espérais vraiment ne jamais refaire cela, et que personne ne tombe jamais sur cette révélation.Je devais avouer que j’en étais honteuse, être utilisée pour de l’argent c’est réellement compliqué à vivre. J’avais une grande chance d’avoir une nouvelle vie,une nouvelle identité , il ne manquait vraiment que le boulot. Je me demandais si je n’allais pas aller faire un tour au Starbucks voir s’il n’engageait pas de serveuse , cela pouvait être temporaire, même si j’avais assez bien d’argent, je ne pouvais pas rester à ne rien faire.

Je n’avais pas envie ce soir-là de rester à l’appart, j’allais sortir et profiter un peu, je ne risquais vraiment rien. Il ne fallait pas que je me retourne à chaque coin de rue au risque de le voir apparaitre. J’avais pris une petite douche, enfiler un jeans et un petit haut sympa. Les cheveux relevés pas spécialement besoin de maquillage. C’était juste agréable d’être au naturel et de ne pas devoir suivre des règles pour plaire à machin ou bazar. J’adorais le petit bar de la ville, j’y étais déjà allée plusieurs fois, une bonne ambiance , de la bonne musique, un endroit où l’on se détend totalement. Prendre un taxi et se laisser conduire. Une fois à l’intérieur je regardais un peu autour de moi. C’était une sale habitude , mais je ne pouvais pas ne pas le faire. En même temps, il allait être compliqué ici de trouver quelqu’un que je connais. Je n’avais pas encore d’amis et sincèrement je ne cherchais pas cela. Je savais que les amitiés allaient se créer au fur et à mesure et puis je n’allais pas rester enfermée et cloitrée tant que je n’avais pas d’amis, c’était réellement stupide de ma part. Alors profiter seule, c’était aussi très bien non? Je m’installais au bar, appelant le barman avec un grand sourire“ Bonsoir, une vodka melon s’il vous plait “ C’était une boisson que j’adorais vraiment et puis pour se mettre dans l’ambiance quoi de mieux. Je payais la première en la buvant cul sec, et surtout j’en demandais une seconde, on n’allait jamais sur une jambe comme on disait.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Sam 25 Fév - 6:23

Kayla & Tommy
Quand le passé revient au galop

Pourquoi fallait-il que je bosse avec des gens coincés des fesses ? Des gens plus vieux que moi, dans leur tête en tout cas, qui avaient déjà compris il y a bien longtemps que travail et plaisir, ça ne devait pas aller ensemble, que la vie, c’était métro, boulot, dodo, et rien d’autre ? Probablement parce que mon père était comme ça, parce que mon père était coincé même quand le temps était à la fête. Il s’amusait que pour faire bonne figure, à croire qu’il n’avait jamais connu ce que c’était, le réel plaisir. Enfin, j’avais toujours soupçonné que ce soit le cas, mais jamais je n’avais eu l’occasion ou plutôt le culot de le lui demander. Quand il était question de mon paternel, je me tenais toujours à carreau, encore plus après le décès de mon frère. Maintenant, j’étais libre de cela, mais clairement, son fantôme planait sur les autres administrateurs de l’entreprise, puisqu’alors que de mon côté, pour célébrer cette fin de semaine particulièrement éprouvante, mais productive, j’avais envie de sortir, aller dans un bar, ne serait-ce que pour boire un verre, je m’étais rendu compte que tristement, rien ne servait de poser la question à qui que ce soit, puisque tous allaient me regarder, bien souvent, comme si j’étais un alien. Ils le faisaient avant mes vacances prolongées, ils le faisaient encore aujourd’hui. Enfin, maintenant, je ne m’en sentais plus complexé, ou plutôt, je tentais tant bien que mal de ne pas trop m’en faire, parce qu’entre me faire regarder étrangement et perdre qui j’étais, je préférais de loin les regards douteux. Et puis, aucun d’entre eux ne m’empêcha de faire ce que je voulais à proprement parler, même si pour le coup, je trouvais cela légèrement embêtant d’être seul. Malgré tout, lorsque ma dernière réunion prit fin, je récupérai mes affaires, et plutôt que de me rendre chez moi la queue entre les jambes et la déception dans le regard, je pris la direction d’un bar que j’avais repéré il y a quelque temps, mais auquel je n’avais pas eu l’occasion d’aller encore. Cela allait me changer du bar habituel près de l’immeuble de l’entreprise et clairement, il ne me ferait pas de mal de découvrir une autre atmosphère. Quelques minutes après, je me garai devant celui-ci, puis j’y entrai. Mon intention fut alors de prendre place autour du bar et commander quelque chose, mais alors que j’étais en direction, mon attention fut portée autre part, plus précisément en direction d’une jeune femme dont le visage me disait quelque chose. Tel un idiot, je restai planté au milieu de la place pendant quelques secondes, jusqu’à ce que soudainement, mon cerveau fasse le lien;  « Lily ? » Je fis encore quelques pas en sa direction, rendant en mon sens, son identité encore plus claire pour moi. Mais elle, m’avait-elle reconnu ? Ou entendu ? Après, tout, elle n’avait pas réagi. Tentant une nouvelle approche, je m’assis sur le tabouret le plus près d’elle, puis j’ajoutai:  « Lily ? Tu te rappelles, c’est moi, Tommy… » Et, tel un idiot, parce qu’au fond, c’était ce que j’étais, j’ajoutai, sur un air un peu plus taquin:  « Je serais vexé que tu ne te rappelles pas de moi… » Connaissant son métier, au fond, ça ne me vexerait pas, mais j’estimais que nous nous étions bien amusés, tous les deux, alors pour sûr, je serais ravi qu’elle se rappelle de moi ne serait-ce qu’un peu.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kayla CollinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/02/2017
Pages lues : 44
Crédits : @tearsflight @tumblr
Avatar : Marie Avgeropoulos
Pseudo : Sugarbabe
Âge : vingt-huit ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Mer 1 Mar - 2:04


Quand le passé revient au galop
Kayla & Tommy


J’attendais tranquillement mon verre, mais l’ambiance était déjà très agréable. Je ne savais plus depuis combien de temps je ne m’étais plus amusée sans angoisse, sans stress. Être libre de chacun de mes mouvements. Cela faisait clairement bizarre de pouvoir me dire que j’étais libre et qu’une nouvelle vie s’offrait à moi. Reprendre une vie normale c’était étrange, mais je pouvais y arriver. J’avais de quoi subvenir à mes besoins, mais j’avais aussi ce besoin et cette envie de trouver du travail. J’allais rapidement m’y mettre il fallait que je trouve un petit quelque chose à faire. Devant mon verre, fraîchement arrivé et payé directement,je le fixais. J’étais un peu pensive , je pensais à ma famille, à mon père, j’espérais qu’il se portait bien. Mais je ne pouvais pas l’appeler, même si cela était réellement compliqué une page s’était tournée et je ne pouvais pas revenir en arrière , c’était de la protection ma protection et celle de mon père. Mais je fus sortie de mes pensées par une voix, il m’avait semblé entendre un Lily… Mais non j’avais dû rêver , personne ne me connaissais ici, ce n’était pas moi. Je n’étais plus Lily mais Kayla. Sans doute que mon subconscient me jouait un petit tour. Je finis par tremper mes lèvres dans mon verre, quand un homme qui s’était installé à côté de moi s’approchait un peu.

Je comptais l’envoyer voir ailleurs en douceur. En quelques années j’avais réussi à prendre de l’assurance et à ne plus me laisser faire. Mais je fus figée sur mon tabouret. Je n’avais pas rêvé, j’avais bien entendu Lily et Tommy… Je tournais doucement la tête, je commençais à avoir chaud. Je vis effectivement un jeune homme que je connaissais. Je l’avais connu quand je vivais encore en Angleterre. Il était un mes anciens clients. Bien sûr que je me souvenais de lui “ Oui je me souviens de toi “ Comment aurais-je pu l'oublier?  Je me sentais vraiment très mal à l’aise, je regardais tout autour de moi j’avais l’impression qu’il était là, que mon ex m’avait retrouvé , Kyle était sans doute ici et c’était la fin pour moi. Je regardais Tommy en faisant non de la tête. Je bus mon verre rapidement, je me levais pour sortir mais j’étais vraiment figée, je regardais Tommy.Je baissais la tête très embêtée, chose que je n’avais jamais fait avec lui, baisser la tête. “ Je t’en prie, Tommy… Kayla… pas Lily, Kayla “ Je tentais de lui faire passer un message mais je ne pouvais pas dire plus. Je finis par attraper mon petit sac  “ Je dois…. m’en aller “ Je sortis rapidement en le plantant lâchement à l'intérieur, je pris l’air. J’avais envie de vomir. J’essayais de reprendre mon souffle, de me calmer mais je réalisais que mon passé venait de me rattraper. Je réalisais aussi que j’avais planté Tommy à l’intérieur, qu’il ne devait sûrement pas comprendre ce qu’il venait de lui arriver. Une fois calmée, je me rendais compte que ce client n’était vraiment pas un mauvais souvenir, que je lui devais peut-être une petite explication. Je fis un non de la tête pour me reprendre un peu. Je finis par revenir à l’intérieur pour voir que mon ancien client n’avait pas bougé. Je m’approchais doucement de lui, pour lui murmurer à l’oreille “ Je suis désolée… Il faut qu’on parle, trouve nous une table s’il te plait “ Je pouvais être convaincante, mais il pouvait aussi m’envoyer voir ailleurs. “ Tu mérites de comprendre”

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Lun 13 Mar - 1:09

Kayla & Tommy
Quand le passé revient au galop

Si mes souvenirs étaient bons, je n’avais pas été une mauvaise personne à l’égard de la jeune femme, je n’avais pas été bourré au point d’en être désagréable et dans l’ensemble, pour le temps que nous avions été ensemble, nous nous étions amusés. Voilà pourquoi, malgré le temps qui s’était écoulé depuis, je m’étais permis d’aborder la jeune femme avec un air que je jugeais plutôt enthousiaste, mais j’eus droit à une réaction qui ne ressembla pas vraiment à ce que je pourrais m’attendre, bien au contraire, en fait. Surpris, décontenancé, craignant que j’avais oublié un détail susceptible de tout changer pour le coup, je perdis mon sourire, ne sachant pas trop comment réagir. Puis, je me rendis compte que j’étais très loin d’être au bout de mes peines au moment où Lily en vint à me corriger sur son nom. Persuadé que je ne m’étais pas trompé pour le coup, parce que généralement, j’avais une bonne mémoire, je tombai carrément des nues, sûr et certain que c’était moi qui s’était gouré, que c’était pour cette raison qu’elle avait été aussi distante envers ma personne, et que maintenant, elle terminait son verre d’un trait, prête à quitter, ne me laissant pas le temps de dire quoi que ce soit. Planté là, incapable de bouger sur le coup de la surprise, ce fut à retardement que je dis:  « Attends, mais… », puisque pour sûr, elle ne l’avait pas entendu. Frustré contre moi-même, parce que je pensais vraiment que tout était ma faute, j’étouffai un juron, et me disant que le mieux n’était certainement pas de faire une scène dans le bar, je tentai de me convaincre de passer outre, mais avant que je ne sois en mesure de le faire, la demoiselle revint, s’excusant, me demandant qu’on parle, à l’écart, à une table, pour des explications. Je savais bien que je n’étais pas le plus brillant dans la place, mais j’étais d’avis que n’importe qui serait en train de ne rien comprendre. Malgré tout, bien que je sois toujours sur mes gardes aussi, j’acquiesçai à sa demande, et je commençai à promener mon regard dans la place pour trouver un endroit où nous asseoir. Rapidement, je repérai une table, dans un coin, complètement à l’écart. C’était le genre de table qui, en temps normal, était réservée aux pauvres alcooliques, mais visiblement, personne n’était dans un état d’ébriété assez avancé pour en faire bon usage. Sans attendre plus longtemps, je désignai la dite table d’un signe de tête, et je n’attendis pas plus longtemps pour me diriger le premier en cette direction. Non pas que je ne voulais pas être gentleman, au contraire, il fallait bien quelqu’un pour dégager ceux dans notre chemin pour y parvenir. Une fois que ce fut fait, j’attendis que la jeune femme s’installe, et je pris place en face d’elle. Puis, n’ayant jamais été du genre à aimer les silences, ou encore laisser planer des doutes dans mon esprit, je dis:  « Bon… Je suis désolé pour tout à l’heure, je ne voulais pas te faire peur ou quoi… Ou bien me tromper de prénom Li… Kayla. » Comme bien souvent je me surprenais à le faire, j’esquissai un sourire un peu crétin, mais après cela, je décidai de ne pas parler davantage, considérant que Kayla avait bien stipulé qu’elle avait des explications à me fournir, alors je ne voulais pas prendre le risque de l’interrompre ou quelque chose du genre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kayla CollinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/02/2017
Pages lues : 44
Crédits : @tearsflight @tumblr
Avatar : Marie Avgeropoulos
Pseudo : Sugarbabe
Âge : vingt-huit ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Dim 19 Mar - 22:49


Quand le passé revient au galop
Kayla & Tommy


Je ne pensais clairement pas en arriver là, réussir à retrouver quelqu’un enfin un “ client” ici. J’avais fui ma ville, mon pays mais non mon passé allait donc continuer à me poursuivre. Mais ce n’était pas la bonne idée. Tommy n’y était pour rien. Il avait été un “client” vraiment adorable. J’avais passé un bon moment avec lui, je ne pouvais pas dire le contraire. Et là je le traitais vraiment très mal. J’avais bien remarqué son visage, quand je l’avais remis à sa place concernant mon prénom, mais j’avais eu vraiment peur. J’étais contente qu’il accepte de m’écouter, c’était la moindre des choses. De plus de trouver une table un peu reculée, mais je restais vraiment très inquiète et très stressée.  “ Dans un premier temps je voudrais te présenter des excuses. Ma réaction n’est pas très correcte vis à vis de toi , tu n’es pas responsable “ Je continuais de jeter un oeil au dessus de son épaule. J’en étais certaine, je pouvais me détendre maintenant “ Je peux te faire confiance?  S’il te plait c’est vraiment important” Mais je me doutais que je pouvais, je connaissais sa vie, nous avions tellement discuté quand j’étais encore en Angleterre. “ J’ai quitté le pays pas de gaieté de coeur. Tu connaissais mon histoire, le problème avec mon père et mon ex. Je m’étais confiée à toi, quand tu m’avais demandé pourquoi j’avais choisi ce métier.” Je baissais les yeux “ Après avoir arrêté d’être ce que j’étais, j’ai cru que ma vie allait enfin être celle que j’avais toujours voulu. Posée, se trouver un petit ami, fonder une famille, enfin je ne te fais pas un dessin . Mais non, il est revenu à l’attaque , en me menaçant à nouveau. Je n’ai pas eu d’autres choix que de quitter la ville et mon pays. Laissant ma famille et mon père tout seul. Il n’est pas au courant d’où je suis, c’est sans doute mieux comme ça “ Je lâchais un long soupir. C’était vraiment difficile pour moi “ En arrivant ici, je me suis empressée de demander pour changer de nom et de prénom. Je voulais vraiment qu’on oublie …” Je m’approchais pour murmurer “ Lily…” La jeune femme n’osait clairement pas le regarder, totalement embêtée et gênée “ Je suis ici pour me construire une nouvelle vie. J’étais loin de m’imaginer que j’allais croiser de nouveau un ancien client. J’ai paniqué c’est pour ça que je suis partie comme ça, j’avais peur que tu ne sois pas seul” Levant les épaules j’étais vraiment désolée pour le coup, sincèrement désolée.  “ Mais à mon tour de demander…. Que fais -tu ici?” Bien sûr que cela m’intriguait beaucoup et j’étais certaine que nous avions dépassé le niveau de je cache des choses, la preuve avec tout ce que je venais de lui dire. “ Je sais que je peux te faire sincèrement confiance que tu as compris dans le passé l’angoisse que j’avais en moi. Et pour me faire pardonner, je te paie un verre, c’est la moindre des choses “ Je levais la main pour faire appel au serveur “ Une bouteille de champagne,merci “ Je me mis à rire “ En souvenir du bon vieux temps le champagne. En tout cas tu n’as pas du tout changé . “ J’étais beaucoup plus calme, le pauvre, il avait pu découvrir Kayla la furie.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Lun 27 Mar - 0:37

Kayla & Tommy
Quand le passé revient au galop

Évidemment, j’appréciai le fait que Lily choisit de s’excuser pour son comportement précédent et d’une certaine façon, le fait qu’elle me demandait ma confiance, puisque cela me signifiait qu’elle était sur le point de m’expliquer quelque chose de relativement important, de relativement personnel. Ça toutefois, je ne le montrai pas vraiment, dans le sens où je me contentai de simplement acquiescer d’un signe de tête accompagné d’un haussement d’épaules, histoire de lui montrer que même si je le voulais, je ne saurais pas vraiment à qui je pourrais raconter ça. En effet, l’escapade qui avait mené au moment où je l’avais rencontrée, je l’avais gardée pour moi pendant tout ce temps, raison étant que si jamais ma mère ou quiconque en était venu à apprendre cela, pour sûr, je serais un homme mort aujourd’hui. Mais là n’étant pas l’essentiel de la discussion, je jugeai plus pertinent de garder le silence, et laisser la jeune femme me raconter son récit, l’écoutant attentivement en faisant tout mon possible pour ne pas réagir trop vivement ou quelque chose du genre même si clairement, il ne me faisait pas plaisir d’apprendre que cette jeune femme de qui je ne gardais que de bon souvenirs - de sa personne, pas juste de la nuit passée ensemble - en avait autant bavé pendant tout ce temps. Pinçant les lèvres, parce que je ne savais pas trop comment réagir autrement, je me permis d’ouvrir la bouche que pour lui dire:  « J’espère pour toi que ça marchera alors… », me sentant aussitôt peu confortable dans mes propos, non seulement parce que ceux-ci n’étaient pas très brillants, mais aussi parce que je me rendis compte après-coup que j’étais très mal placé pour les tenir, en fait. Si elle voulait commencer une nouvelle vie, pour sûr, elle ne voudrait probablement pas voir toute personne qui lui rappelait son ancienne, moi y compris. Cependant, contrairement à ce que je m’attendais, elle ne sembla pas trop gênée par ce fait, puisqu’elle choisit de poursuivre la conversation par la suite, sans paraître dégoûtée, terrifiée ou quoi que ce soit du genre. Considérant sa réaction comme étant un considérable progrès, je choisis de me détendre quelque peu, me poser moins de questions - parce que j’étais nul à ça de toute façon - et de répondre à sa question me concernant en affirmant, tout banalement:  « Eh bien, j’ai repris l’entreprise familiale… » Volontairement, j’avais choisi de ne pas m’étaler sur les détails, raison étant que je me doutais bien que ce n’était pas le temps de tout lui raconter mes déboires alors qu’elle, elle en avait déjà assez sur les épaules quand je l’avais rencontrée et là, c’était pire. De ce fait, j’estimais qu’elle n’avait pas besoin d’entendre ma remise en question, puis ma décision de déplacer le siège social et tout ce qui venait avec, ce qui était, sommes toutes, des détails techniques plutôt barbants qui n’avaient pas raison d’être dans la conversation. Et puis, Kayla semblait ne pas trop être embêtée à l’idée de s’en passer, puisqu’elle ne tarda pas à commander une bouteille de champagne, m’arrachant un petit sourire amusé, ne trouvant même pas l’envie de la contredire sur le fait que je n’avais pas changé, parce que ça, j’estimais que ce n’était pas tout à fait le cas. Mais ça, elle n’avait pas besoin de le savoir, alors pour le coup, je crus bon de dévier quelque peu le sujet de conversation, puis lui demander:  « Et sinon, ça fait combien de temps que tu es ici ? », sachant que ma question était bien banale, mais c’était exactement ce que je voulais, comme pour lui montrer que non seulement, ses secrets étaient bien gardés avec moi, mais aussi que je voulais lui signifier qu’avec moi, elle était capable d’oublier son ancienne vie, qu’importe à quel point j’avais pu la troubler par ma présence précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kayla CollinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/02/2017
Pages lues : 44
Crédits : @tearsflight @tumblr
Avatar : Marie Avgeropoulos
Pseudo : Sugarbabe
Âge : vingt-huit ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Mer 29 Mar - 1:05


Quand le passé revient au galop
Kayla & Tommy


J’avais bien ressenti, que le moment était très perturbant pour Tommy et que j’avais clairement joué la garce. C’était un peu mon genre je devais l’avouer. Mais ce garçon avait vraiment été gentil avec moi. Toujours très gentil. Et si je ne voulais pas trop y penser mais quand même un peu, il restait un de mes meilleurs souvenirs. Il était gentil et il avait été si respectueux envers moi.Et là forcément je ne le sentais pas très à l’aise avec moi. Dommage, car je tentais vraiment d’être naturelle et d’être un peu la jeune femme qu’il avait connu. Enfin à quelques exceptions près évidemment. “J’espère que cela fonctionnera, mais je ne préfère pas sauter de joie tout de suite . Surtout que là je suis au point de départ. “ C’était la vérité, rien n’était terminé, je n’avais pas le droit de penser qu’enfin ma vie était tranquille que plus rien ne pourrait m’arriver ce n’était vraiment pas ça. Je l’écoutais attentivement. Et j’étais heureuse qu’il aie vraiment réussi, à l’époque il était déjà bien parti, mais là c’était même mieux que ça “ L’entreprise familiale, mais ce n’était pas cela que tu avais fui tout un passage? Mais sache que je suis heureuse pour toi. Toi au moins tu as réussis  “ Ce n’était pas remarque négative bien au contraire. C’était réellement bien de savoir qu’une personne qu’on appréciait, oui je l’appréciais n’était pas dans le besoin. Moi je savais que j’avais raté ma vie, je n’allais jamais pouvoir faire le métier que j’avais toujours rêvé et pour le moment à ce niveau c’était le néant total. “Tommy, tout va bien, détends toi vraiment “ Je m’en voulais d’avoir limite mis un froid à ces retrouvailles un peu improbables. Le champagne venait de nous être apportés et servis.Je remerciais le serveur pour sa gentillesse et son service rapide, pour directement regarder à nouveau mon interlocuteur “Je suis ici depuis quatre mois. Je sais c’est tout neuf, et crois moi je n’arrive pas à me sentir à l’aise. “ La vérité, se retourner dans la rue tout le temps de peur d’être poursuivie. Je n’avais changé que d’identité et non de couleur ou de coupe de cheveux. J’étais toujours moi. Je pris la coupe que je levais pour trinquer “ Je propose de lever notre verre à nos retrouvailles  et peut-être future et réelle amitié? “ Chaque fois que je quittais un client j’avais eu de la peine, une sensation de tristesse. On se disait toujours qu’il s’agissait d’une amitié, mais ce n’était pas possible. En toute logique je ne devais revoir personne c’était le contrat. Mais ici c’était une nouvelle vie non? . On cognais doucement nos verres pour prendre une gorgée de ce champagne, qui était réellement délicieux.“ Alors toi? Marié, des enfants?? Je ne sais pas, parle moi de toi. Enfin si cela t’en donne l’envie. J’aimerais apprendre à te connaitre. “ C’était certain que je n’avais pas le temps d’apprendre à connaitre les gens, enfin cela ne faisait pas partie de mes spécialités à l’époque. Mais d’ailleurs je ne savais pas vraiment s’il avait envie de fonder une famille “ Toi aussi tu peux demander tout ce qui te passe par la tête “ Je n’avais plus rien à cacher.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Lun 3 Avr - 0:22

Kayla & Tommy
Quand le passé revient au galop

Histoire de signifier à Kayla qu’elle ne s’était pas trompée en pensant que j’avais tenté de fuir mes obligations dans l’entreprise familiale, je hochai positivement la tête, avant de finalement hausser les épaules pour m’expliquer en affirmant:  « J’essaie de lui donner une seconde chance. » C’était simple comme explication, mais à mon avis, efficace dans le cas présent et pour moi, bien suffisant. Bien sûr, je n’avais pas pris cette décision sur un coup de tête, ayant une envie soudaine en me levant le matin. Il y avait des évènements qui expliquaient cette décision, mais en toute franchise, je n’avais pas vraiment envie de les exposer pour le moment. Non pas parce que c’était Kayla, d’habitude, j’étais un livre ouvert avec à peu près n’importe qui, mais avant cela, jamais je n’avais connu le heurt d’un déboire amoureux, et il me fallait encore composer avec celui-ci malheureusement, d’où le fait que je ne me sentais pas prêt à en parler. De ce fait, je ne tardai pas à dévier quelque peu la conversation, en venant à apprendre ainsi que la jeune femme était ici depuis quatre mois, mais que s’habituer n’était pas chose simple. Pour toute réponse, j’eus un sourire triste, puisque de toute façon, je n’aurais pas eu le temps d’ajouter quoi que ce soit, compte tenu du fait que nos verres arrivèrent à ce moment-là. Pendant un instant donc, nous fûmes occupés à trinquer, puis boire une première gorgée. De mon côté, ma gorgée se fit plutôt longue, non pas juste parce que je tolérais bien l’alcool, mais parce que le champagne, ce n’était pas nécessairement mon truc et que plus vite je passais à autre chose, mieux ce serait. Évidemment, histoire de ne pas vexer la demoiselle qui avait quand même eu une bonne intention, je n’en fis rien. En fait, j’en fis tellement rien que finalement, ce fut elle qui eut l’occasion de reprendre la conversation en premier, en revenant au sujet que justement, je ne me voyais pas aborder. Quelque peu embêté, je tentai de m’en tirer aussi rapidement que possible en feignant un sourire, puis en lui répondant:  « Hum… Non. » Mon genre aurait été davantage dans le cas présent de lui dire une plaisanterie parlant du fait qu’aucune femme ne voudrait endurer un gamin tel que moi, quelque chose comme ça, mais trop fragile à ce niveau, je ne le fis pas. C’était triste quand même, surtout quand on pensait au fait que précédemment, mon genre, c’était de dire que je vivais bien mon célibat et le fait que je n’étais pas père de quelconque pauvre gamin qui aurait le malheur de partager mon ADN. Cependant, c’était chose du passé. Peut-être qu’un jour, je finirais par panser ma blessure, et revenir à ce même état d’esprit que précédemment, mais là, ce n’était juste pas possible. Toujours dans l’intention de ne pas m’y attarder trop longtemps, je n’attendis pas plus longtemps pour en venir à demander quelque chose à la demoiselle, moi aussi, mais rien de trop personnel, enfin, pas dans le sens amoureux en tout cas. Après tout, elle venait de me confier quelque chose de pas mal plus lourd que ce que je vivais, alors ressasser le passé, ce serait juste méchant, à mon vis. À la place, je lui demandai:  « Tu as un boulot, ici ? » J’avais bien rapidement pensé au fait qu’elle disait avoir des soucis à s’intégrer ici. Peut-être que si de ce côté, je pouvais l’aider, ce ne serait pas une mauvaise chose, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kayla CollinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/02/2017
Pages lues : 44
Crédits : @tearsflight @tumblr
Avatar : Marie Avgeropoulos
Pseudo : Sugarbabe
Âge : vingt-huit ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Jeu 6 Avr - 23:14


Quand le passé revient au galop
Kayla & Tommy


Se détendre, j’y arrivais enfin. Tommy il en savait bien plus sur moi que quiconque, alors finalement et réellement je n’avais rien à cacher. Enfin j’espérais que je n’étais pas tombé dans un piège. Intérieurement je ne savais pas quoi penser. Je tentais vraiment d’être la plus détendue possible car je ne voulais pas non plus le vexer de ne pas avoir réussi à lui faire confiance. Je l’écoutais attentivement. Donner une seconde chance à sa famille, c’était vraiment admirable. C’était sincère et je lui souriais doucement “ C’était tellement super que tu puisses accorder une seconde chance comme ça tu sais “ C’était vrai. Je me souvenais de lui à l’époque un homme un peu perdu. Même si lui et moi ce n’était que du fake, il y avait eu quelque chose de fort tout de même.  Je continuais de l’observer et remarquer une mini mimique avec le champagne me fit comme un électrochoc, j’en avais oublié que mon interlocuteur n’aimait pas vraiment. Je me frappais doucement le front “ Comment j’ai pu oublier, comment j’ai pu faire cette erreur. Je savais pourtant que tu n’aimais pas le champagne. Dis moi ce que tu veux et je te commande autre chose. Et ne dis pas non, tu risques de me vexer “ Je m’en amusais un peu, mais je lui tirais un peu la langue aussi, c’était amusant. Quoique finalement j’étais totalement moi. Encore une fois, le fait de parler de l’amour, n’était apparemment pas le bon sujet. Il était évident qu’une personne qui répond par des monosyllabes ce n’était pas toujours très bon. Mais je réfléchissais à comment faire pour détendre l’atmosphère.” Dis toi qu’aucune fille ne te mérite et celle qui sera à ta hauteur aura tout gagné “ C’était sincère, il méritait une personne qui allait l’aimer pour ce qu’il était et j’espérais qu’il ne pensait pas que je lui frottais la manche pour telle ou telle chose, ce n’était que la simple vérité. “ Mais en attendant de trouver cette perle, tu dois t’amuser Tommy vraiment “ Je ne savais pas si c’était une bonne chose ou non, je ne m’amusais pas non plus en y réfléchissant et je n’étais pas plus rangée mais de mon côté j’avais peut-être prescription non?  Mais j’attendais toujours qu’il me dise ce qu’il voulait à boire Mais je fus surprise par sa question, qu’est ce que je faisais , bah ce n’était pas non plus le gros boulot mais bon “ Bah disons que je fais un petit truc en radio, ça me permet de payer mon appartement, mais ce n’est pas ce que je voyais pour moi. Mais je n’ai pas réellement un gros boulot pourquoi?  J’ai cherché, passé quelques entretiens mais sans succès. Je n’ai pas assez d’expériences“ Bien sûr que cela m’intriguait comme question. C’était évident pour l’expérience, enfin si j’avais de l’expérience en escort girl, j’étais même peut-être capable d’ouvrir ma propre boîte, non mais je déconnais , je voulais quelque chose de sérieux.” Tu sais, je suis vraiment contente de retrouver quelqu’un , bien que tu fasses partie de mon passé, mais en y réfléchissant, cela fait un peu de bien d’avoir une personne à qui se rattacher un peu “ C’est la vérité, jamais Tommy ne m’avait considéré comme une prostituée, jamais il ne m’avait manqué de respect bien au contraire et je savais que je ne pourrais pas le remercier assez pour ça.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   Lun 17 Avr - 22:27

Kayla & Tommy
Quand le passé revient au galop

J’avais toujours été du genre à être tel un livre ouvert; quand j’avais envie de dire quelque chose, je le disais, je ne me cachais pas et je m’assumais parfaitement. De ce fait, il était fort probable que j’aie dit à Kayla précédemment, même si notre rencontre n’avait pas été des plus longues, que le champagne, ce n’était pas mon truc. Peut-être que j’aurais pu le lui rappeler, mais au vu de mon état d’esprit et devant son évident enthousiasme, je ne m’étais pas osé à le lui rappeler. Cependant, bien malgré moi, je fus grillé, d’une façon que je jugeai bien gênante. Pendant un instant, je tentai de rattraper le coup en lui disant que ce n’était pas grave, mais elle en vint à insister tandis que moi, je n’avais pas vraiment le courage de la contredire. N’ayant pas envie de la vexer, je soupirai doucement, et je dis:  « Bon, si ça peut te faire plaisir, tu peux toujours me commander un scotch après. » J’avais décidé de quand même rester vague dans ma commande, ne voulant pas abuser de sa bonté en commandant un vieux scotch qui coûtait normalement une fortune, même si c’était ce que je préférais. Non pas que je pensais que la jeune femme n’avait pas de moyens, mais je me doutais bien que commencer une nouvelle vie, ce n’était pas des plus simples, alors je ne voulais pas jouer dans ces moyens pour ce qui restait sommes toutes un caprice. Et puis, en toute franchise, qu’il soit de bonne qualité ou non, ce scotch, au vu de la discussion, ne me ferait clairement pas de mal, alors au bout du compte, il ne me fut pas nécessairement difficile de me conforter et passer au-dessus de ce petit malaise. Enfin, je ne pus nier que ça aurait été encore mieux si j’étais parvenu à passer à un autre sujet de discussion, mais clairement, ce ne fut pas pour tout de suite. Sans broncher, j’écoutai Kayla prononcer ce qu’elle voulait des paroles encourageantes, même si moi, j’avais d’autres inquiétudes que cela. Ne pas avoir de femme de façon permanente à mes côtés, c’était quelque chose avec quoi je vivais bien normalement. Rester célibataire, cela ne me complexait pas. Ce qui me taraudait le plus en ce moment, c’était de savoir si un jour, je pourrais rester célibataire sans avoir le coeur brisé. Combien de temps cela allait durer encore ? Combien de temps allais-je me poser la question sur le pourquoi du comment elle ne m’avait pas choisie ? Combien de semaines, de mois, j’allais me sentir complexé par ma personne, alors que jamais je ne m’étais senti comme ça avant ? Cela me tournait dans la tête à un tel point que m’amuser, ce n’était pas quelque chose qui me faisait envie, pas de ce côté, en tout cas, et ça, je le prouvai encore une fois en passant ma main sur mon visage, puis en répondant, bien malgré moi:  « Ouais… » Jamais je n’avais été quelqu’un de pessimiste dans la vie, et j’avais envie de croire que les propos de Kayla étaient gentils et mignons, mais là, tout de suite, je n’y arrivais juste pas. Et n’ayant pas envie de plomber l’ambiance pour cette raison, je crus bon de changer le sujet de discussion. Heureusement, la jeune femme ne parut pas trop m’en vouloir puisque sans trop attendre, elle me répondit, me permettant par la même occasion de me changer quelque peu les idées. Je repris la parole que lorsqu’elle me demanda pourquoi je lui posais cette question, lui répondant dans un haussement d’épaules:  « Par curiosité. » Je ne m’osai pas tout de suite à lui proposer un emploi dans mon entreprise, me disant que si jamais elle voulait en savoir davantage, alors elle n’aurait qu’à me le demander. Sauf que là, tout de suite, elle préféra en venir à dire autre chose, qui m’arracha finalement un premier sourire depuis ce qui me parut être une éternité, même si ce n’était que quelques minutes. Et ce sourire, qui plus est, il était sincère, et en mon sens, si jamais le  « Tant mieux. » que je lui servis quand elle me fit part de son contentement de m’avoir retrouvée n’était pas suffisant, au moins, mon regard et ce sourire pourraient lui permettre de faire savoir que moi aussi, malgré les circonstances, j’étais heureux et soulagé qu’elle ne m’ait pas complètement rejeté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le passé revient au galop [ PV Tommy ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» MAJ: Quand la chaleur revient...
» Chassez le naturel, il revient au galop - Mat'
» Quand un fantôme de ton passé revient frapper à ta porte (William&Elena)
» Ca s'en va et ça revient ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Anacostia :: Coles caffee-
Sauter vers: